Église Orthodoxe Celtique

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Ploscaru Mihaela
Messages : 192
Inscription : lun. 01 mars 2004 17:05
Localisation : BOURGES 18 FRANCE

Mael

Message par Ploscaru Mihaela »

Mgr Mael n'a pas que frrayé avec le druidisme, il était en région Montpellier le grand druide et se disputait un peu le pouvoir avec son épouse qui était grande druidesse pour les femmes

pascal
Messages : 98
Inscription : mar. 22 juin 2004 15:59

Message par pascal »

Vassula ryden c'est la femme qui dit partout qu'elle est orthodoxe grecque et qui recrute des les églises catholiques?

je suis allé faire un tour sur le site... il y a des prétentions oecuménistes à tous les étages...

j'ai trouvé ça aussi sur un site de "mise en garde"

EGLISE GRECQUE-ORTHODOXE

Patriarcat de Constantinople, Buenos Aires, Argentine. En 1995, la Fondation SPES d'Argentine demanda aux représentants de l'Eglise grecque-orthodoxe du pays, leur position sur la question Vassula Ryden. La réponse fut communiquée par le Père Demonstenes, parlant au nom de Mgr Gennadios Chrysoulakys. Il déclara que l'Eglise grecque-orthodoxe ne reconnaissait aucune voix en dehors de la hiérarchie ecclésiale établie, et que si Mme Ryden avait quelque-chose à communiquer, elle devrait le faire à travers la hiérarchie. Pour plus d'info (en espagnol)...

Métropolite Mgr. Damaskinos, Genève, Suisse. En 1996, Mgr Damaskinos déclara que Vassula Ryden se heurtait, "au-moins aux yeux de tous ceux qui sont considérés comme les porteurs et continuateurs authentiques de la tradition de l'Eglise orthodoxe, à la conscience de cette église à travers les siècles, une conscience aussi bien orale qu'écrite, et selon laquelle la Révélation Divine a été une fois pour toutes achevée avec les Apôtres". En cette occasion, il critica également l'attitude de la visionnaire, qui avait organisé une réunion/conférence amplement publicitée, prévue le 21 janvier. Or à cette même date, le Rassemblement des Eglises et Communautés Chrétiennes de Genève avait organisé sa traditionnelle Rencontre Cantonale pour la Semaine de l'Unité, à laquelle participait aussi l'Eglise grecque-orthodoxe. Pour plus d'info...

Archidiocèse de Crète, septembre 2001. Publia un communiqué de presse mettant en garde contre la VVD et déconseillant d'assister a la conférence de Vassula, la qualifiant de "anti-orthodoxe".

http://mypage.bluewin.ch/cafarus/tligtheologians_fr.htm

milano
Messages : 49
Inscription : jeu. 18 déc. 2003 15:47

Message par milano »

Si j'ai bien compris, cette Eglise celte est repliée sur elle-même, n'étant reconnue ni ne reconnaissant aucune autre Eglise.
Le site Internet semble figé. Que devient la communauté ? Qui la dirige en ce moment ? Qu'en est-il de Mgr Mael ?
et y a t'il des paroisses en France ? en Suisse ? ailleurs ?

D'autre part, j'ai visité une petite église orthodoxe (russe ?) près des Puces de Clignancourt, av. de saint Ouen. Il y est question d'une fraternité orthodoxe monastique (le nom de la soeur m'a échappé), mais je n'ai pas pu savoir ce qu'il en était vraiment. Qu'en est-il ?

Merci

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine »

Av de St Ouen c'est le faux évêque métropolite de lyon et de toutes les Gaules, Michel Laroche. Encore un Loup Gourou. Pacotilles garanties. Tartines de juridictions plus loufoques les unes que les autres, et dépositions multiples. Tout s'achète et tout se vend aux puces. Maintenant il est prêt à lécher n'importe quelle semelle patriarcale pour sauver une tiare dégotée dans un paquet de lessive. Laissez tomber. C'est un piège à C...

Jeanne Saint Gilles
Messages : 154
Inscription : mar. 03 août 2004 18:20
Localisation : Paris 08

Michel Laroche

Message par Jeanne Saint Gilles »

Ce Michel Laroche est pourtant un auteur d'un livre qu'on trouve au rayon "Orthodoxie" : Une seule chair, sur le mariage. J'apprends quasi à l'instant qu'il n'est rattaché qu'à lui-même
Jérusalem quand pourrai-je te voir?

milano
Messages : 49
Inscription : jeu. 18 déc. 2003 15:47

Message par milano »

En effet, ce livre comme d'autres du même auteur est au rayon "othodoxie" de certaines libraires
Les propos d'Antoine sur ce "prêtre" (est-ce un évêque ??? il semble qu'il fasse partie de l'une des Egluises dissidentes d'Ukraine) sont pour le moins directs, mais sans doute justifiés. Quelqu'un a - il d'autres sons de cloche ou bien est-ce vraiment ce "gourou" sectaire à fuir ? Les propos du livre en question (qu'on m'a affert il y a quelques années) ne paraissent pas en opposition avec ce qu'enseigne l'Eglise orthodoxe.
Dans les mêmes rayons, on trouve aussi des ouvrages du père Leloup (monseigneur ?) dont les propos autant que j'ai pu en feuilleter certains titres ne paraissent pas du tout dans la lignée orthodoxe traditionnelle.

D'autre part, quid de l'Eglise celtique aujourd'hui ?

Jean-Louis Palierne
Messages : 1044
Inscription : ven. 20 juin 2003 11:02

Message par Jean-Louis Palierne »

Je confirme tout à fait les propos d’Antoine sur le “monseigneur” Michel Laroche (actuellement membre d'une église nationaliste ukrainienne, après une série d'autres appartenances). Il n’en reste pas moins vrai que dans le but sans doute de se dédouaner il avait publié il y a quelques années un livre sur le mariage qui est correct du point de vue orthodoxe. Mais un livre ne suffit pas pour classer un auteur.

Jean-Yves Leloup (ancien prêtre catholique) ne vaut pas plus cher, et en outre je n’ai pas entendu dire qu’aucun de ses écrits soit même passable.
Jean-Louis Palierne
paliernejl@wanadoo.fr

Ploscaru Mihaela
Messages : 192
Inscription : lun. 01 mars 2004 17:05
Localisation : BOURGES 18 FRANCE

eglise celtique Mael, Marc et EOF Vigile

Message par Ploscaru Mihaela »

merci de noter que Mgr Mael et Mgr Marc accusé de fornication en tant que moine avant, pendant et après son épiscopat, sont Invités co-consécrateur chez Mgr Vigile de l'EOF, le 24 oct 2004 pour consacrer le moine Martin de l'EOF à l'épiscopat

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie »

Autrement dit deux évêques sans succession épiscopale au sens orthodoxe et en plus monophysites, aussi celtes que moi, vont "consacrer" avec un évêque ex-VCO déposé avec Gabriel de Lisbonne et tête d'une "Eglise" auto-proclamée, qui compte dans ses rang l'éminent théologien Leloup, un autre "évêque" ?
Mais pour quoi faire ?

milano
Messages : 49
Inscription : jeu. 18 déc. 2003 15:47

Message par milano »

C'est assez étonnant, en effet, que des évêques à la foi visiblement diféfrente puissent consacrer un nouvel évêque ... Sur la base de quel Credo ?
Et quelle est la situation canonique de Monseigneur Vigile ? Par qui a t il été lui-même consacré?

Le message précédent montre bien que le fameux Monseigneur Maël est revenu en grâce dans l'Eglise celte, ce qui ne semblait pas acquis jusque là.

Jean-Louis Palierne
Messages : 1044
Inscription : ven. 20 juin 2003 11:02

Message par Jean-Louis Palierne »

Il est un peu oiseux de s’attarder sur la canonicité de ces évêques “vagantes” qui s’amusent à décrocher des ordinations épiscopales n’importe où. Il ne faut pas oublier qu’ils sont tributaires d’une pseudo-théologie selon laquelle l’épiscopat est un pouvoir magique qui se “décroche” (le plus souvent contre argent comptant). Cela ne comporte aucune obligation, ce sont seulement des “pouvoirs” (qui à leur tour sont lucratifs et monnayables). Quant à la foi…

Toutefois il faut remarquer que l’on constate un petit progrès par rapport à une époque antérieure où l’épiscopat se décrochait auprès d’un unique évêque (exemples de la “succession d’Utrecht” ou de la “succession Vilatte”). On ne se réfère donc plus à la tradition romaine (un seul évêque consécrateur) mais à une tradition vaguement inspirée de l’Église orthodoxe (trois évêques consécrateurs, qui devraient exprimer l'appartenance à un synode). C’est un des indices qui montrent l’influence croissante de l’Orthodoxie chez ces ecclésioles de sous-sol.

Je me souviens d’avoir rencontré, il y a vingt ou vingt cinq ans un prêtre qui appartenait alors au clergé de mgr Vigile. Je lui avais demandé à quelle Église orthodoxe appartenait son évêque. Il m’avait répondu que son Église n’appartenait à aucune juridiction, qu’elle était totalement indépendante. Son évêque avait cependant réussi à décrocher un sacre auprès de je ne sais qui. Voilà qui en dit long sur le sérieux canonique des gens qui se font ordonner de cette manière.

Mais il ne faut pas voir que l’aspect charlatanesque de ces groupes. Malgré tout ils font passer quelque chose que les gens demandent, et il y a des gens qui y apprennent quelque chose.
Jean-Louis Palierne
paliernejl@wanadoo.fr

Claude le Liseur
Messages : 4201
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur »

Selon le site Internet aujourd'hui disparu "Episcopi vagantes", que j'avais consulté le 12 octobre 2001, Mgr Vigile (Valentin Morales) avait été consacré évêque (hors de toute Eglise) le 28 avril 1979 par Mgr Enos, fameuse figure du monde des évêques vagants, dont Eliazar avait déjà parlé sur ce forum. Le répertoire du Révérend Père Bernard Vignot, prêtre vieux-catholique de l'Union d'Utrecht, Répertoire des petites Eglises catholiques non romaines et orthodoxes non canoniques, tome I, Bondeville 1982, page 19, se contente de mentionner la consécration par Mgr Enos, sans donner de date. Il mentionne qu'en 1982 Mgr Vigile dirigeait une "Eglise orthodoxe hors patriarcat - Fondation Val Moral", sise 7, rue Alexandre-Cabanel dans le XVème arrondissement de Paris.

Le 2ème fascicule du père Vignot (Bondeville 1984, page 12) nous signale le fait troublant que voici: "L'Eglise Orthodoxe Française (nouveau nom de la fondation Val Moral, NdL) n'est pas à la recherche d'une juridiction, son identité propre étant précisément d'exister hors patriarcats. Validement issu du Patriarcat Syrien d'Antioche, Mgr Vigile a reçu la bénédiction des mains de son Patriarche, Mar Jacobus III, le 23 janvier 1978, en sa résidence de Damas."

D'abord, la succession apostolique formelle des évêques vagants et de l'Eglise orthodoxe celtique n'est pas issue du patriarcat monophysite d'Antioche, celui-ci ayant nié à plusieurs reprises avoir jamais consacré Jules Ferrette, qui, de son côté, n'a jamais pu prouver le fait matériel de sa consécration épiscopale par les monophysites. La dernière mise en garde du patriarcat jacobite remonte à 1958. Il est donc étonnant que, vingt ans plus tard, leur patriarche, qui avait lui-même approuvé cette mise en garde (le patriarcat de Jacques III dura de 1957 à 1980), ait béni l'action d'un évêque qui se réclamait de cette succession apostolique inexistante et dont l'Eglise syrienne monophysite n'est absolument pas responsable.
Ensuite, je ne comprends pas le sens de la phrase "recevoir une bénédiction des mains du patriarche". Que faut-il entendre par bénédiction?

On retrouve ensuite Mgr Vigile, vers 1995, au sein du pseudo-patriarcat de Kiev de Philarète Denissenko, en compagnie de Mgr Euloge (Hessler) de Milan, illustration de la franc-maçonnerie en Lombardie (cf., sur ce forum, le fil "vieux-calendariste et franc-maçon"), et de Mgr Michel Laroche.
Je ne sais pas quand c'est produit la rupture, mais, dès 1997, Mgr Vigile ne faisait plus partie du "patriarcat" de Kiev.
Comme le monde est petit, on notera que Mgr Euloge, qui se présente comme vieux-calendariste incarnant une résistance orthodoxe à l'oecuménisme, n'a pas hésité inviter pour concélébrer avec lui la liturgie de Noël, le 7 janvier 1998 à Milan, un évêque et un prêtre monophysites... de l'Eglise orthodoxe celtique, celle-là même qui va maintenant consacrer un évêque coadjuteur pour Mgr Vigile, naguère évêque sous la juridiction du métropolite Euloge de Milan ! (Cf. Sainte-Présence, revue de l'Eglise orthodoxe celtique de Saint-Dolay, n° 93, février 1998, p. 13.) Donc, dans l'univers des Eglises parallèles, tout le monde finit par se retrouver un jour ou l'autre.

En page 12 de son édition du 24 novembre 1998, le quotidien Le Parisien libéré a publié, sous le titre "Le juteux commerce des saints soigneurs", un article consacré aux activités de l'Eglise orthodoxe française de Mgr Vigile.

Je reproduis ici un passage savoureux de cet article:

"Les prescriptions des bons pères de l'Eglise orthodoxe française sont sans doute uniques dans toute la chrétienté. "Prendre un pied de boeuf, le mettre dans une assiette blanche neuve sous le lit. Le retirer, mettre dans une casserole avec de l'Eau de Saint-Michel, de l'Huile de sagesse, faire cuire à feu vif durant une heure, enlever la moelle de l'os (...), manger la moelle et s'en parfumer, etc." Et hop plus de problèmes d'eczéma. Le rituel n'est valable qu'avec les produits commercés par la société Etheris, "les seuls à être bénits par un prêtre"."

Je vous recommande la visite du site Internet de l'Eglise de Mgr Vigile, www.e-o-f.net , où vous pourrez lire quelques pages sur le père Jean-Yves Leloup, principal théologien de cette Eglise, et des photos de leur monastère Saint-Michel dans le Var.

Trouvé sur leur site, à l'adresse www.e-o-f.net/galeries/index.htm , l'intéressant texte qui suit, intéressant parce qu'il est représentatif du style pour le moins lyrique adopté dans toutes ces Eglises parallèles:

"Enracinement et ouverture"... Cela pourrait être un leitmotiv de l'Eglise Orthodoxe Française; soucieuse d'esprit évangélique, attentive à l'autre, recherchant l'union de coeur, respectueuse des différences... L'ouverture est bienfaisante parce que l'enracinement dans la Tradition orthodoxe est profond.
L'arbre, pour se déployer dans l'azur, ne doit-il pas toujours plus s'ancrer dans la profondeur de son sol ?

Voici donc quelques photos récoltées au gré de ces moments précieux, quand, au-delà des différences, les coeurs ne font qu'Un... Des photos qui en disent souvent plus que des mots.

Je vous conseille en particulier de visiter la galerie de photos, qui montre bien que l'EOF semble avoir de meilleures relations du côté bouddhiste ou du côté musulman que du côté chrétien (orthodoxe ou pas). Reproduisons ici ce petit texte qui sert de légende à une photo où l'on voit des derviches musulmans soufis en prière à l'intérieur du monastère Saint-Michel de Mgr Vigile:

Après les moines tibétains, ce sont nos amis soufis qui chantent dans leur tradition. La chorale des moines orthodoxes du monastère clôturera cette rencontre.

Date : Dimanche 8 Octobre 2000
Lieu : Nef de l'église


Ô multitude des nouveaux-martyrs, pourquoi êtes-vous morts?
Dernière modification par Claude le Liseur le mer. 20 oct. 2004 15:14, modifié 2 fois.

Makcim
Messages : 101
Inscription : jeu. 01 juil. 2004 21:34
Contact :

Message par Makcim »

Voir le site web suivant :
http://www.e-o-f.net/
Je suis allé voir une fois sur place à quoi cela ressemblait dans la réalité :
un vrai carnaval de bonshommes déguisés en moines, archimandrite, évêque, en je ne sais quoi, dans un site magnifique, bénissant à tour de bras des "fidèles" sincèrement très dévots apparemment... Ils ne semblent pas manquer d'argent ceux-là au moins !
Makcim

milano
Messages : 49
Inscription : jeu. 18 déc. 2003 15:47

Message par milano »

Le site est, en effet, édifiant.
En relisant divers fils, j'avoue me perdre un peu. Certains d'entre vous ont l'air de regarder d'un oeil plutôt attendri certains groupes de VCO et d'un autre oeil plus suspicieux les autres groupuscules qui se disent orthodoxes, y compris l'ECOF
Que je sache, les VCO font preuve d'un certain sens de la désunion ûisque d'après un diagramme trouvé sur Internet, il y aurait une douzaine d'ecclésioles VCO en Grèce dont quelques unes opnt des ramifications chez nous.
Pourquoi donc considérer ces Eglises "plus traditionnelles" que celles-là ? Comment distinguer le bon grain de l'ivraie ?

J'apprécie bien le jugement de Jean Louis Palierne qui estime que "Mais il ne faut pas voir que l’aspect charlatanesque de ces groupes. Malgré tout ils font passer quelque chose que les gens demandent, et il y a des gens qui y apprennent quelque chose."
Il semble que certains groupes aient pas mal de fidèles qui les suivent, alors que nombreuses églises "canoniques" restent confinées à des micro-assemblées.

Pourtant, je persiste à penser que seules les Eglises canoniques sont dignes de FOI, malgré leurs imperfections et ce que certains appellent leurs dérives oecuménistes, jugement que je ne partage pas.

Elisabeth
Messages : 42
Inscription : mar. 24 juin 2003 19:11
Localisation : Ile de France

Message par Elisabeth »

En relisant divers fils, j'avoue me perdre un peu. Certains d'entre vous ont l'air de regarder d'un oeil plutôt attendri certains groupes de VCO et d'un autre oeil plus suspicieux les autres groupuscules qui se disent orthodoxes, y compris l'ECOF
Que je sache, les VCO font preuve d'un certain sens de la désunion ûisque d'après un diagramme trouvé sur Internet, il y aurait une douzaine d'ecclésioles VCO en Grèce dont quelques unes opnt des ramifications chez nous. Pourquoi donc considérer ces Eglises "plus traditionnelles" que celles-là ?
Tout simplement parce que les malheureusement multiples VCO sont à l'origine issus d'un schisme douloureux d'avec l'Eglise, dont la plaie est toujours à vif, contrairement aux groupes para-orthodoxes en tous genres apparus par génération spontanée . Les VCO ne se situent pas en dehors de la Tradition, à mon avis, (bien sûr tout dépend de quels VCo), ils sont extrêmistes et quelque peu "fanatisés"parce que schismatiques, mais ne sont pas coupés de la Tradition, ils en vivent au contraire.

Répondre