Demande de prières

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Sylvie
Messages : 387
Inscription : lun. 01 août 2005 2:50

Message par Sylvie »

Cher Jean-Louis Palierne,
Petite question sans importance. Ma connaissance du parler de la Belle Province est très limitée. Qu’est-ce qu’une “chaudière de roche” ??? Je me perds en conjectures.
Votre petite question hors propos de la foi m'a fait sourire.

Une "chaudière de roche", comment dire, "un seau de roche". Tout simplement un contenant de métal avec anse qui contenait des roches provenant de la ferme familiale. Cela n'a rien à voir avec le culte rendu à Dieu. Tout simplement un souvenir de la campagne.

Vous pourriez dire : "Quelle est l'idée de mettre cela dans une procession de la messe". D'abord c'était avant le début de la messe. Le prêtre n'avait pas dit : " Nous sommes réunis au nom du Père et du Fils ...." Le Père ici étant le Père du ciel et non mon père.

Cela démontre l'art de mélanger le profane et le religieux. D'autres apportaient les vases sacrés, le cierge Pascal. C'était difficile avec tout ces accessoires souvenirs et hors liturgiques de dire si cette procession faisait partie de la messe ou non. Il y avait un mélange des deux. Si j'avais pu apporter la "chaudière de roche" est-ce que j'aurais participer à la fête de mon père ou à la célébration eucharistique ?

Sylvie
Dernière modification par Sylvie le mar. 13 juin 2006 1:38, modifié 1 fois.

Sylvie
Messages : 387
Inscription : lun. 01 août 2005 2:50

Message par Sylvie »

Cher Lecteur Claude,
Pour le mouvement cursilliste, merci du lien. Je n'en avais jamais entendu parler. A beaucoup d'égards, cela me fait penser à l'Opus Dei.
Je pense que la ressemblance n'est que dans le secret des initiations. À part cela, je crois que la spiritualité est opposée dans le sens que le cursilliste me semble être un mouvement religieux fraternel. Dans le genre : "Nous sommes tous réunis dans un repas fraternel". Beaucoup de prêtres en font partis. D'ailleurs, la personne qui avait organisée la cérémonie de la messe, est cursilliste.

Le culte à travers l'Opus Dei me semble être tourné vers Dieu. Je serais portée à croire qu'il est teinté de janséniste à cause des cilices que peuvent porter les membres de ce groupe. Où l'avancement spirituel me semble être une question de volontarisme.

Je ne pense pas qu'un cursilliste porte des cilices.

À mon avis, le cursilliste est plus libéral ou moderne et l'Opus Dei plus traditionnaliste. Mais ce ne sont que des opinions de l'extérieur. Je n'ai fais parti d'aucun de ces mouvements.

Sylvie

Jean-Louis Palierne
Messages : 1044
Inscription : ven. 20 juin 2003 11:02

Message par Jean-Louis Palierne »

J’ignore tout du mouvement cursilliste, mais il me paraît bien évident que dès lors qu’on se constitue en société “à part” dans l’Église, on n’est plus du tout dans l’ecclésialité, c’est-à-dire dans la ligne de la Tradition. Un bon nombre de mouvements se sont ainsi constitués, et sont fort caractéristiques de la tradition occidentale. Ce sont des fraternités qui s’unissent autour d’un projet commun, d’une forme d’esprit et d’un désir d’influence dans le monde. J’ai connu ça aussi dans les milieux d’action catholique, car les “cathos de gauche” connaissent aussi ce genre de mouvements. Une caractéristique commune est de considérer que la structure hiérarchique de l’Église doit être manipulée et infiltrée, mais qu’il faut également manipuler et infiltrer l’enseignement et les médias, monter des meetings de masse et des institutions caritatives., et organiser des petits groupes fervents et des séjours fermés de formation. Les rapports entre ces divers groupes et entre tendances internes à ces groupes peuvent être féroces.
Jean-Louis Palierne
paliernejl@wanadoo.fr

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Message par Anne Geneviève »

Quelle épreuve, chère Sylvie, quelle épreuve !
Pardonnez moi d’arriver comme les carabiniers, cela tient aux conditions particulières dans lesquelles je peux participer à ce forum. N’ayant qu’un temps limité au cybercafé, j’enregistre sur disquette, je lis chez moi et je poste ma réponse préparée deux ou trois jours plus tard. C’est un peu gênant quand un fil galope, surtout quand un intervenant, comme vous, a besoin du soutien et de la prière de tous.
Bien sûr, nous allons continuer de prier pour vous. Si j’ai bien compris, non seulement vous êtes une famille plutôt unie mais, de plus, s’ajoute un élément sectaire très affectif et fusionnel. Dans une messe catho lambda à la paroisse du coin, il est tout à fait possible d’avoir une attitude neutre sans encourir ni foudre ni jugement. Mais je suis allée voir sur le site que vous indiquez à quoi ressemble ce mouvement cursiliste. Cela tient en trois mots : affectivité exacerbée, groupe fusionnel, manipulation mentale. En d’autres termes, c’est une secte. Et c’est un mot que je n’emploie pas à tout propos.
Les prières sont débiles, infantilisantes, du niveau des bulletins paroissiaux du XIXe siècle avec le « petit Jésus », la « maman du ciel » et le « bon ange », mais bien étudiées pour ne jamais franchir la limite de l’affectif et entretenir la confusion du psychique et du spirituel.
J’ai été très frappée de leur développement œcuménique en direction des diverses confessions issues de la réforme, mais aussi de l’existence d’un mouvement « autre ». Cela signifie quoi ? Non chrétien ? New age ? Agnostique ? Je n’ai pas eu le temps d’approfondir mais c’est un mouvement très différent de l’Opus Dei ou de l’Action Catholique qu’ils réclament comme origine et qui sont internes à l’Eglise romaine ; très différent aussi du mouvement charismatique qui ne va pas butiner hors de la chrétienté. Cette façon de se développer de manière transversale est typiquement celle d’une secte spécialisée dans le parasitisme religieux. Vous faites bien de vous tenir à l’écart.
Dans un autre contexte, je vous aurais suggéré d’expliquer gentiment à votre famille votre conversion à l’orthodoxie car cette situation de non-dit est malsaine, et de garder avec eux des liens de bonne entente même si ça grogne un peu. Dans ce contexte, je vous conseille toujours de parler et de clarifier les choses dès que vous le pourrez. Mais il est fort possible que cette clarification déclenche deux réactions sectaires typiques que j’appelle avec un peu d’humour celle des mouettes de service et celle des blaireaux de base. Il est important de vous y préparer.
Les mouettes de service sont persuadées que, pour votre bien, il faut vous entraîner dans leur cercle. S’apercevant que vous vous en éloignez encore plus qu’elles ne le pensaient, elles risquent de vous étourdir de leurs invites, saupoudrées de chantage affectif, afin de vous déstabiliser et c’est à vous qu’il reviendra de leur poser des limites, voire de rompre au besoin. Ce n’est jamais facile.
Les blaireaux de base vous rendront la tâche plus aisée car c’est eux qui vont rompre en stigmatisant votre « traîtrise ». Leur spécialité, c’est le jugement et, bien entendu, la condamnation des personnes (pas des doctrines). Le chantage affectif encore, mais par le vide : tu nous lâches, eh bien soit, mais nous n’avons plus rien à faire de toi. Quand cela vient de membres de la famille, c’est dur à avaler.
Nos prières vous sont acquises. Votre combat est plus difficile que le mien.
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

Sylvie
Messages : 387
Inscription : lun. 01 août 2005 2:50

Message par Sylvie »

Merci Anne-Geneviève,
Quelle épreuve, chère Sylvie, quelle épreuve !
Pardonnez moi d’arriver comme les carabiniers, cela tient aux conditions particulières dans lesquelles je peux participer à ce forum. N’ayant qu’un temps limité au cybercafé, j’enregistre sur disquette, je lis chez moi et je poste ma réponse préparée deux ou trois jours plus tard. C’est un peu gênant quand un fil galope, surtout quand un intervenant, comme vous, a besoin du soutien et de la prière de tous.
Bien sûr, nous allons continuer de prier pour vous. Si j’ai bien compris, non seulement vous êtes une famille plutôt unie mais, de plus, s’ajoute un élément sectaire très affectif et fusionnel. Dans une messe catho lambda à la paroisse du coin, il est tout à fait possible d’avoir une attitude neutre sans encourir ni foudre ni jugement. Mais je suis allée voir sur le site que vous indiquez à quoi ressemble ce mouvement cursiliste. Cela tient en trois mots : affectivité exacerbée, groupe fusionnel, manipulation mentale. En d’autres termes, c’est une secte. Et c’est un mot que je n’emploie pas à tout propos.
Les prières sont débiles, infantilisantes, du niveau des bulletins paroissiaux du XIXe siècle avec le « petit Jésus », la « maman du ciel » et le « bon ange », mais bien étudiées pour ne jamais franchir la limite de l’affectif et entretenir la confusion du psychique et du spirituel.
J’ai été très frappée de leur développement œcuménique en direction des diverses confessions issues de la réforme, mais aussi de l’existence d’un mouvement « autre ». Cela signifie quoi ? Non chrétien ? New age ? Agnostique ? Je n’ai pas eu le temps d’approfondir mais c’est un mouvement très différent de l’Opus Dei ou de l’Action Catholique qu’ils réclament comme origine et qui sont internes à l’Eglise romaine ; très différent aussi du mouvement charismatique qui ne va pas butiner hors de la chrétienté. Cette façon de se développer de manière transversale est typiquement celle d’une secte spécialisée dans le parasitisme religieux. Vous faites bien de vous tenir à l’écart.
Dans un autre contexte, je vous aurais suggéré d’expliquer gentiment à votre famille votre conversion à l’orthodoxie car cette situation de non-dit est malsaine, et de garder avec eux des liens de bonne entente même si ça grogne un peu. Dans ce contexte, je vous conseille toujours de parler et de clarifier les choses dès que vous le pourrez. Mais il est fort possible que cette clarification déclenche deux réactions sectaires typiques que j’appelle avec un peu d’humour celle des mouettes de service et celle des blaireaux de base. Il est important de vous y préparer.
Les mouettes de service sont persuadées que, pour votre bien, il faut vous entraîner dans leur cercle. S’apercevant que vous vous en éloignez encore plus qu’elles ne le pensaient, elles risquent de vous étourdir de leurs invites, saupoudrées de chantage affectif, afin de vous déstabiliser et c’est à vous qu’il reviendra de leur poser des limites, voire de rompre au besoin. Ce n’est jamais facile.
Les blaireaux de base vous rendront la tâche plus aisée car c’est eux qui vont rompre en stigmatisant votre « traîtrise ». Leur spécialité, c’est le jugement et, bien entendu, la condamnation des personnes (pas des doctrines). Le chantage affectif encore, mais par le vide : tu nous lâches, eh bien soit, mais nous n’avons plus rien à faire de toi. Quand cela vient de membres de la famille, c’est dur à avaler.
Nos prières vous sont acquises. Votre combat est plus difficile que le mien.

Je ne voudrais pas que suite à ce témoignage de cette épreuve, que des gens qui penseraient à devenir orthodoxe n'osent plus le faire. Dieu nous aide et nous fait grandir à travers ces événements.

Je pense que vous avez bien compris lorsque vous dîtes que nous somme une famille unie et aussi qu'il s'ajoute "un élément sectaire très affectif et fusionnel."

Je ne peux dire que le mouvement cursillo soit une secte. Je ne pense qu'il y a toujours la possibilité d'en sortir. D'ailleurs ce mouvement est accepté au sein de l'église catholique romaine. J'entends quasiment Antoine dire : "Même si Rome approuve cela peu être hérétique." D'accord du point de vue orthodoxe, du point de vue catholique, puisque Rome accepte ce mouvement cela donne confiance aux fidèles. D'ailleurs le pape encourage depuis quelques temps les catholiques de se regrouper dans diverses associations, mouvements, fraternités. Nous le lisons dans les messages via Zénit. Il y a eu un premier message qui disait que Benoît XVI s'intéressait à ce phénomène et depuis, il y a une présentation des mouvements tous les jours.

Je pense, c'est une opinion, que le fait de se regrouper ainsi, charismatique, cursilistes, association Mariale, Ligue du Sacré-Cœur etc., nous sentons une certaine forme d'unité, puisque nous partageons une spiritualité, dévotion ou projet.

Voici un extrait d'un message du pape Jean-Paul II au mouvement cursillo.

Face à cette situation, qui pousse les croyants à "refaire le tissu chrétien de la société humaine" (ibid.), la méthode du cursillo se propose de contribuer à transformer dans un sens chrétien les milieux où les personnes vivent et oeuvrent, à travers l'insertion d'"hommes nouveaux", rendus tels par la rencontre avec le Christ. C'est vers cet objectif que tendent les trois jours du "petit cours" de chrétienté, au cours desquels une équipe de prêtres et de laïcs, soutenus par la prière et par l'offrande de sacrifices de la part des autres membres du Mouvement, communique les vérités fondamentales de la foi chrétienne, en particulier de manière "vivante". L'annonce du Christ, ainsi proposée, ouvre presque toujours les participants au cursillo au don de la conversion et à une conscience plus profonde du Baptême reçu et de la mission dans l'Eglise. Ils se sentent appelés à être "levain" prophétique, qui se mélange à la farine afin que tout se fermente (cf. Mt 13, 33), "sel de la terre" et "lumière du monde" (Mt 5, 13-14) pour annoncer à tous ceux qu'ils rencontrent qu'il n'y a de salut qu'en Jésus Christ (Ac 4, 12) et que "le mystère de l'homme ne s'éclaire vraiment que dans le mystère du Verbe incarné" (Gaudium et spes, n. 22).


http://www.vatican.va/holy_father/john_ ... os_fr.html

Sylvie

Claude le Liseur
Messages : 4169
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur »

Sylvie a écrit :Je ne voudrais pas que suite à ce témoignage de cette épreuve, que des gens qui penseraient à devenir orthodoxe n'osent plus le faire.
Et, pour ma part, je ne voudrais pas que l'on ait l'impression que nous voulons faire du prosélytisme sur ce forum.

J'ai vu récemment un forum kto qui a créé une "équipe d'évangélisation" et un autre (officiel celui-ci) ou, à une orthodoxe d'origine roumaine qui venait se renseigner sur les possibilités de mariage mixte avec un kto non pratiquant, on répondait en lui conseillant de se convertir à l'uniatisme! (Le rit Paul VI, j'aurais compris. Mais le gréco-catholicisme!).
Tout ceci, c'est vraiment vouloir faire du nombre à tout prix, mais ce n'est absolument pas le rôle d'un forum.

Ce forum est un forum orthodoxe privé pour évoquer des questions relatives à l'Orthodoxie. Si des hétérodoxes veulent venir poser des questions ou se renseigner, ils sont les bienvenus. (Toutefois, il y a une marge entre discussion et trollisme et le trollisme n'est pas toléré.) La tentation est grande de suivre le conseil qu'avait donné dans le passé un intervenant sur le forum et de n'accepter que les messages postés par des orthodoxes ou des protestants. Pour l'instant, ce forum demeure malgré tout ouvert à des intervenants de tous horizons.

Mais le présent forum ne saurait être une oeuvre missionnaire, alors qu'il n'y a pas de contact de personne à personne, pas de possibilité de suivi, et que l'on court même le risque que le monde virtuel remplace la vie ecclésiale. Il est donc hors de question d'essayer d'amener dans le sein de l'Eglise les visiteurs que nous recevons de l'extérieur - qui, en outre, ne sont en général pas intéressés à prendre le chemin des ascètes.

De toute façon, les conditions ne sont pas réunies pour qu'il y ait des retours dans le sein de l'Eglise dans les pays francophones, au-delà des quelques milliers d'individualités qui ont déjà franchi le pas. Et les conditions ne seront probablement plus jamais réunies. C'était possible avant la crise des années 1960 (Vatican II, Mai 68, la contre-culture, etc.) quand les gens avaient encore des bases - même fausses. Ce restera la faute des Eglises orthodoxes locales qui étaient présentes dans les pays francophones de ne rien avoir fait quand c'était possible et de s'être complues dans l'oecuménisme et le phylétisme.
L'expérience montre que, maintenant, ce n'est plus possible.

Alors, nous tâchons - ce qui est déjà suffisamment difficile - de faire ce que nous pouvons: les informations, les publications, les traductions. Mais nous n'avons pas à nous consacrer à ce qui sort de notre rôle et qui est devenu impossible dans la situation crépusculaire que nos pères nous ont léguée.

Mais l'on ne saurait attendre de personnes qui se donnent déjà suffisamment de mal (le travail de traduction, par exemple, n'est pas toujours facile, et pense-t-on au temps que prend la simple saisie d'un texte quand on a en plus le travail et la vie de famille?) qu'elles passent leur temps à répondre aux questions que ne se posent pas vraiment des gens qui n'ont aucune intention de se convertir et d'entrer dans le sein de l'Eglise voulue et fondée par le Christ.

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine »

Sylvie a écrit :J'entends quasiment Antoine dire : "Même si Rome approuve cela peu être hérétique." D'accord du point de vue orthodoxe, du point de vue catholique, puisque Rome accepte ce mouvement cela donne confiance aux fidèles. D'ailleurs le pape encourage depuis quelques temps les catholiques de se regrouper dans diverses associations, mouvements, fraternités.
<<Même si Rome approuve cela peu être hérétique>> Non, si Rome approuve c'est sûrement hérétique. Vous me sous-estimez Sylvie.

La dogmatique de l'Eglise a toujours été (comme le rappelait justement Lecteur Claude ) une formulation de la foi en réponse à une hérésie. La spécificité de la dogmatique catholique romaine a toujours été de consolider la puissance papale. Elle n'a jamais été au service de la foi mais au service de la papauté. Car pour le service de la foi il suffisait de prendre la dogmatique orthodoxe commune et de rester dans la Tradition. Rome s'est perdue d'hérésies en héresies et toute explicitation et justification des hérésies passées engendre de nouvelles hérésies. Il ne reste aux fidèles que des contradictions insurmontables. Il est donc normal que << le pape encourage depuis quelques temps les catholiques de se regrouper dans diverses associations, mouvements, fraternités>> C'est à travers ces mouvements d'ailleurs que se développe l'oecuménisme car toute dogmatique est absente des constitutions de ces rassemblements.
Il s'agit d'être ensemble, de faire du social et de la prière sucre d'orge. Jésus est devenu un-sac-de-riz-pour-l'Ethiopie, je te dis tu donc Dieu existe, et ce qui est beau c'est que Jacqueline a pleuré quand elle a retrouvé André dans l'association.
Ce que vous n'entendez sans doute pas encore, Sylvie, c'est que n'ayant plus de dogmatique crédible, la papauté n'a plus que le communautarisme pour fond de commerce. Le comment-croire remplace le que-croire et l'interdit.
Dans les offices Prévert remplaçait l'Evangile et Julien Clerc devenait la référence religieuse. Il faut que le baptème soit spirituellement-mignon, que le mariage soit spirituellement-sympa et que la confirmation soit spirituellement- si-c'est-ça-qu'on-veut. Mais même en cela il restait encore trop de contenu. Aujourd'hui l'essentiel c'est de se réunirrr, pour témoigner que ce qui nous unit c'est ce grrrand désir d'êtrrre ensemble. D'ailleurs religion vient de "religere" , "relier", et de là on passe au ralliement.
Le grand tout ne se différencie du grand vide que par la taille...

Claude le Liseur
Messages : 4169
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur »

lecteur Claude a écrit :Et, pour ma part, je ne voudrais pas que l'on ait l'impression que nous voulons faire du prosélytisme sur ce forum.

J'ai vu récemment un forum kto qui a créé une "équipe d'évangélisation" et un autre (officiel celui-ci) ou, à une orthodoxe d'origine roumaine qui venait se renseigner sur les possibilités de mariage mixte avec un kto non pratiquant, on répondait en lui conseillant de se convertir à l'uniatisme! (Le rit Paul VI, j'aurais compris. Mais le gréco-catholicisme!).
Tout ceci, c'est vraiment vouloir faire du nombre à tout prix, mais ce n'est absolument pas le rôle d'un forum.

Ce forum est un forum orthodoxe privé pour évoquer des questions relatives à l'Orthodoxie. Si des hétérodoxes veulent venir poser des questions ou se renseigner, ils sont les bienvenus. (Toutefois, il y a une marge entre discussion et trollisme et le trollisme n'est pas toléré.) La tentation est grande de suivre le conseil qu'avait donné dans le passé un intervenant sur le forum et de n'accepter que les messages postés par des orthodoxes ou des protestants. Pour l'instant, ce forum demeure malgré tout ouvert à des intervenants de tous horizons.

Mais le présent forum ne saurait être une oeuvre missionnaire, alors qu'il n'y a pas de contact de personne à personne, pas de possibilité de suivi, et que l'on court même le risque que le monde virtuel remplace la vie ecclésiale. Il est donc hors de question d'essayer d'amener dans le sein de l'Eglise les visiteurs que nous recevons de l'extérieur - qui, en outre, ne sont en général pas intéressés à prendre le chemin des ascètes.

De toute façon, les conditions ne sont pas réunies pour qu'il y ait des retours dans le sein de l'Eglise dans les pays francophones, au-delà des quelques milliers d'individualités qui ont déjà franchi le pas. Et les conditions ne seront probablement plus jamais réunies. C'était possible avant la crise des années 1960 (Vatican II, Mai 68, la contre-culture, etc.) quand les gens avaient encore des bases - même fausses. Ce restera la faute des Eglises orthodoxes locales qui étaient présentes dans les pays francophones de ne rien avoir fait quand c'était possible et de s'être complues dans l'oecuménisme et le phylétisme.
L'expérience montre que, maintenant, ce n'est plus possible.

Alors, nous tâchons - ce qui est déjà suffisamment difficile - de faire ce que nous pouvons: les informations, les publications, les traductions. Mais nous n'avons pas à nous consacrer à ce qui sort de notre rôle et qui est devenu impossible dans la situation crépusculaire que nos pères nous ont léguée.

Mais l'on ne saurait attendre de personnes qui se donnent déjà suffisamment de mal (le travail de traduction, par exemple, n'est pas toujours facile, et pense-t-on au temps que prend la simple saisie d'un texte quand on a en plus le travail et la vie de famille?) qu'elles passent leur temps à répondre aux questions que ne se posent pas vraiment des gens qui n'ont aucune intention de se convertir et d'entrer dans le sein de l'Eglise voulue et fondée par le Christ.

Die Ungeduld des Herzens, "l'impatience du coeur", écrivait Stefan Zweig.
Traduit à tort en français par "la pitié dangereuse".

Nous sommes dans une situation tellement anormale que les réflexes ordinaires ne devraient plus avoir cours.

Parce que j'avais été une exception, parce qu'Antoine ou Jean-Louis avaient été des exceptions, j'ai oublié de regarder la réalité autour de moi et j'ai eu une confiance niaise dans les demandes des visiteurs de passage. En oubliant cette tragique réalité que, dans la situation actuelle des pays francophones, une démarche spirituelle ne peut être qu'une exception.

Alors, oui, on cède à l'impatience de son coeur, on croit rendre service à son prochain qui aurait faim et soif de la Vérité, on croit pouvoir partager avec lui le bonheur que l'on a trouvé dans l'Eglise, on cède à un réflexe naturel qui aurait été normal en d'autres temps et qui l'est encore en d'autres lieux et on oublie qu'il faut maintenant se méfier. Et, résultat, on aboutit à nuire à l'Eglise, à surcharger encore nos prêtres déjà surmenés, à créer des problèmes au sein des paroisses.

De cela je me repens.

Mais la question reste posée et je la pose aux autres intervenants du forum:

1) Devons-nous réserver le droit de poster sur le forum aux orthodoxes et aux protestants à l'exclusion des personnes d'une autre confession ?

2) Devons-nous partir du principe que c'est une volonté de semer la confusion dès qu'un hétérodoxe se met à parler d'une éventuelle conversion et d'une éventuelle entrée dans l'Eglise? Faut-il dès lors clore la discussion sur le forum et inviter la personne à ne plus communiquer que par messages privés?

L'expérience me pousse à penser que l'imposture est la règle et la sincérité l'infime exception que nous ne pouvons pas déceler au travers d'un forum, mais seulement dans le cadre de conversations plus approfondies avec la personnne.

Sylvie
Messages : 387
Inscription : lun. 01 août 2005 2:50

Message par Sylvie »

Lecteur Claude disait :
Mais la question reste posée et je la pose aux autres intervenants du forum:

1) Devons-nous réserver le droit de poster sur le forum aux orthodoxes et aux protestants à l'exclusion des personnes d'une autre confession ?

2) Devons-nous partir du principe que c'est une volonté de semer la confusion dès qu'un hétérodoxe se met à parler d'une éventuelle conversion et d'une éventuelle entrée dans l'Eglise? Faut-il dès lors clore la discussion sur le forum et inviter la personne à ne plus communiquer que par messages privés?

L'expérience me pousse à penser que l'imposture est la règle et la sincérité l'infime exception que nous ne pouvons pas déceler au travers d'un forum, mais seulement dans le cadre de conversations plus approfondies avec la personne.

Je ne comprends pas votre réaction. Est-ce que cela fait suite à mes interventions ? Il me manque peut-être un bout pour bien saisir. Je ne lis pas tout sur le forum. Je sais que vous êtes très occupé par votre travail, la famille et que malgré tout vous consacrer beaucoup de temps au forum. C'est long de produire des interventions telles que vous faîtes.

Pourquoi seulement aux orthodoxes et protestants ? Combien étaient catholiques et se sont convertis avec l'aide de ce forum à l'orthodoxie ?

C'est vrai que lorsque les gens me disent qu'ils sont en recherches ou quête spirituelle, ou veulent se convertir à l'orthodoxie. Il faut, je pense demander pourquoi, qu'est-ce qu'elle recherche, une religion pour satisfaire ses goûts, faire un peu de mélange de tout ou parce que l'église catholique ne permet pas le remariage en cas de divorce etc. Pourquoi.

Peut-être que le forum réservé pour l'accueil pourrait servir à cela. Lorsqu'Irène accueille une personne elle pourrait dans son message d'accueil ajouter des question sur les intérêts de la personne à participer à ce forum orthodoxe ou sur l'orthodoxie. Je ne pense pas que quelqu'un dise qu'il veut "troller" ou faire du trouble mais cela peut aider à connaître les gens et se faire une idée sur les besoins ou le sérieux de la personne. Si vous voyez que la personne ne s'est pas présentée dans le message d'accueil et qu'elle intervient sur le forum, il peut y avoir une demande expresse de se présenter et si elle ne le fait pas tant pis.

Cela peu être un moyen. Je ne sais pas si cela répond à vos questions. Il y a sûrement d'autres idées meilleures que les miennes.

Si les conversations se font en privées, les lecteurs ne peuvent pas bénéficier de l'évolution de la conversion. À mon avis ce serait dommage. Bon d'accord, ce n'est pas le but du forum que de convertir. Mais lorsque cela arrive, il me semble que tous se réjouissent. Je suis peut-être trop curieuse.

Sylvie

Irène
Messages : 941
Inscription : mar. 30 sept. 2003 11:46
Localisation : Genève

Message par Irène »

Claude, je pense qu'il ne faut pas vérouiller le forum.

Et j'ai toujours clairement indiqué ma compassion pour les catholiques en recherche.

Il est bien connu qu'il n'y a pas de prosélythisme ici.

Je pense plutôt que dès l'instant où une personne est sincère dans sa démarche vers l'Orthodoxie et l'exprime nous devrions, effectivement, l'inviter à communiquer par messages privés avec l'un d'entre nous que nous lui indiquerons - en accord avec les deux parties. De toutes façons, dès cet instant elle aurait l'assistance d'un prêtre.

Mais, avant cela, avant qu'elle ait pris sa décision, elle aura posé des questions intéressantes et utiles ;
Sylvie a raison de ce point de vue.

Sylvie, le nombre de personnes qui répondent à mon message d'accueil est ridiculement bas ! Mais il y a peut-être quelque chose à creuser de ce côté là.


Il faut donner ce que nous avons reçu.

Kazan
Messages : 40
Inscription : sam. 21 janv. 2006 18:48

Message par Kazan »

Chère Sylvie,
Je m'en veux d'avoir un peu délaissé, ces temps ci, le forum et, du coup, de ne vous avoir soutenue, ni de mes prières ni de quelques mots.
Je voudrais bien savoir si un seul converti ne rencontre pas les plus grandes difficultés à vivre en milieu hétérodoxe ? C'est surement plus facile quand tout le monde est indifférent. Mais quand la famille est "marquée", c'est forcément "chaud".
Voyez vous, je crois que quand on passe à l'orthodoxie en venant d'un milieu Kto ou au terme d'une vie kto, cela ressemble fort à un séisme au terme duquel notre vieille vie est en ruine. Et on est heureux, libéré, au milieu de ces ruines. Et les proches le voient et ne comprennent pas.
Il faut accepter et assumer presque crânement cet état de rupture: "Voila, c'est comme ça et c'est tout".
Qu'on les accompagne de temps en temps à leur messe (sans oublier son chapelet de laine) pour leur faire plaisir, comme ils peuvent venir de temps en temps à la Divine Liturgie pour les mêmes raisons, soit.
Mais aucune compromission n'est possible car, à force à force, elles vous affaibliront.
Me permettez vous un petit avis fraternel (voire paternel, vu l'age ?)
La difficulté que vous avez rencontrée est due à un unique fait: tous ces kto ignoraient votre orthodoxie et vous avez senti leur regard comme le regard de kto sur une autre Kto. Or la vérité est que vous n'ètes plus kto

Laissez vous être, pour vos proches, une question à laquelle ils doivent eux-mêmes trouver réponse.
Ne vous sentez pas seule. Des milliers de convertis vivent cela et c'est trés bien comme ça.

Quant à la question posée par Claude, je suis à la fois trés mal placé pour y répondre car, en dehors de lui, Irène et Antoine, personne n'a une vision globale de ce qui se dit sur ce forum ni sur le nombre de zinzins qui tentent de s'y immiscer.
Et pourtant je suis aussi bien placé pour dire que sans le forum, sans la bienfaisante douche écossaise que j'y reçus, je ne serais peut-être pas encore gambadant comme un gamin fou de joie et de gratitude.
Cher Claude, je ne suis pas sur qu'il existe des critères objectifs pour répondre à votre question.
Surement, il y a des trolls. Surement aussi il y a des errants conduits chez vous par l'Esprit. Ils se ressemblent furieusement au premier abord.
Mais à bien y réfléchir, les exclure une fois, deux fois est un test interessant. Ceux qui ne reviennent pas, l'affaire est entendue. Ceux qui reviennent inchangés, aussi. Ceux qui reviennent différents, laissez leur une chance.

Sylvie
Messages : 387
Inscription : lun. 01 août 2005 2:50

Message par Sylvie »

Cher Kazan,

Je suis contente de lire votre joie à l'occasion de votre passage à l'orthodoxie.

Je me souviens de votre entrée sur ce forum. Je vous enviais presque à cause de vos connaissances de l'orthodoxie. Si je me souviens bien, vous aviez été jeté dehors sous votre premier pseudo.

Vous en avez fait du chemin. Maintenant on ne pourra plus dire que mes connaissances surpassent les vôtres car j'étais reçue orthodoxe et vous vos connaissances étaient de l'extérieur.

Je suis vraiment contente pour vous.

Est-ce indiscret de savoir qui donne des douches écossaises ? Je connais bien celles d'Antoine pour y avoir goûté, à par lui, je ne vois pas.

Sylvie

Maksim
Messages : 129
Inscription : sam. 12 févr. 2005 13:43

Message par Maksim »

Il m'est très difficile d'exprimer ce que m'inspirent les derniers messages de ce fil (que j'ai suivi depuis le début). Je sais aussi que j'ai été entendu sur ce forum (où j'ai commencé par avouer mon ignorance et lorsqu'il a fallu, mes origines, presque mon CV), j'ai pu poser des questions et j'ai reçu des réponses... et je m'en juge heureux. Mes questions et mes rares interventions étaient sincères et les réponses reçues l'ont été tout autant, à l'image de ce qui nous est dit dans Mt.,15:21-28.
J'en suis reconnaissant.

Veuillez ne pas juger mon intervention déplacée ou comme un dépassement de mesure.
Si c'est le cas, je présente mes excuses à l'avance.

Et, s'il m'est permis de formuler un souhait, je souhaiterais que cela continue comme avant.
La faculté collective de discernement du forum fera le nécessaire.
Avec espérance et humilité...

Kazan
Messages : 40
Inscription : sam. 21 janv. 2006 18:48

Message par Kazan »

Chère Sylvie.

Douche écossaise,

chaude et pleine de gentillesse que votre message à ma première intervention avec mes gros croquenots de kto,
mordante et pleine d'humour par Eliazar,
drue, vigoureuse et toujours instructive par Claude,
bon coup de gueule de ce coeur d'or d'Antoine ou de Glycherie,
sagesse, discrétion et compassion d'Irène.
érudition charitable et patiente d'Anne Geneviève,
humble profondeur de Jean Louis.

A vous tous, même si votre vraie bonté fait que vous vous en défendez, je ne peux penser qu'avec les larmes aux yeux.
Vous ètes jusqu'à ma mort et au delà dans mes prières.

Irène
Messages : 941
Inscription : mar. 30 sept. 2003 11:46
Localisation : Genève

Message par Irène »

Humblement, merci à vous, merci à ceux qui sont heureux d'avoir trouvé le forum sur leur chemin.

C'est un enrichissement mutuel ; l'amour arrrive à "passer" à travers le virtuel et trouver les coeurs.

Je rends grâce au Seigneur.

Nous allons donc continuer, en veillant comme nous le faisons pour garder sa qualité à notre forum.

Répondre