les vases sacrés: une image

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Claude le Liseur
Messages : 4183
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

les vases sacrés: une image

Message par Claude le Liseur »

Image


Suite aux questions pertinentes posées par Tichon hier, il m'est apparu qu'un petit dessin valait mieux qu'un long discours et que cela pourrait être utile à notre visiteur d'avoir une image plus visuelle de ces fameux vases qui servirent de prétexte à la profanation des églises en 1922.

Image numérisée à partir du livre Η ΘΕΙΑ ΛΕΙΤΟΥΡΓΙΑ de Jean Koukoulis, Christos Oikonomos et Panayiotis Skaltis, éditions Lydia, Thessalonique 2002, p. 20.

Pour récapituler: 1= calice; 2 = patène; 3 = astérisque; 4 = antimension; 5 = cuiller; 6 = lance. 1, 2, 3, 5 et 6 sont les vases sacrés.
Dernière modification par Claude le Liseur le ven. 02 juin 2006 2:16, modifié 1 fois.

tichon
Messages : 49
Inscription : sam. 07 janv. 2006 12:35

Message par tichon »

super !

un grand merci

Claude le Liseur
Messages : 4183
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur »

Pour répondre à la question récente de notre ami Tichon:

La sainte réserve, c'est ce que vous voyez représenté sous le numéro 14
dans le dessin du livre de Koukoulis, Oikonomos et Skaltis reproduit dans mon message du 24 mai dernier.

Jean-Louis Palierne
Messages : 1044
Inscription : ven. 20 juin 2003 11:02

Message par Jean-Louis Palierne »

Le numéro 14 représente l’”Artophorio” (mot-à-mot “le porte-pain”) placé sous un baldaquin, c'est-à-dire un dôme porté par quatre colonnes, généralement des colonnes torses. Ce baldaquin reproduit en miniature le baldaquin qui surmontait l’autel dans les églises antiques. C’est lui qui, en se développant et en s’ornant d’icônes, a donné l’iconostase. Dans les deux cas l’idée est de marquer un espace sacré autour de l’autel, de même que Moïse enlevait ses sandales sur le Sinaï, “car ce lieu est sacré”. J'ai vu (mais où ?) une miniature d’un vénérable manuscrit représentant l’ordination d’un évêque devant (ou sous, si le baldaquin est assez vaste), et les évêques consécrateurs lisent la prière consécratoire sur un rouleau analogue aux actuels rouleaux de la Torah. Cette miniature permet de se faire une image assez juste d’une liturgie antique.
Jean-Louis Palierne
paliernejl@wanadoo.fr

Claude le Liseur
Messages : 4183
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur »

Jean-Louis Palierne a écrit :Le numéro 14 représente l’”Artophorio” (mot-à-mot “le porte-pain”) placé sous un baldaquin, c'est-à-dire un dôme porté par quatre colonnes, généralement des colonnes torses. Ce baldaquin reproduit en miniature le baldaquin qui surmontait l’autel dans les églises antiques. C’est lui qui, en se développant et en s’ornant d’icônes, a donné l’iconostase. Dans les deux cas l’idée est de marquer un espace sacré autour de l’autel, de même que Moïse enlevait ses sandales sur le Sinaï, “car ce lieu est sacré”. J'ai vu (mais où ?) une miniature d’un vénérable manuscrit représentant l’ordination d’un évêque devant (ou sous, si le baldaquin est assez vaste), et les évêques consécrateurs lisent la prière consécratoire sur un rouleau analogue aux actuels rouleaux de la Torah. Cette miniature permet de se faire une image assez juste d’une liturgie antique.
Vous pouvez trouver un exemple de ce type de baldaquin surmontant l'autel sur une icône grecque récente qui représente les 318 Orthodoxes du Ier concile de Nicée en 325, et qui est reproduite dans la rubrique "Iconographie" du présent forum:

viewtopic.php?t=1943

Répondre