Aveuglement, stupidité ou apostasie ?

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Makcim
Messages : 101
Inscription : jeu. 01 juil. 2004 21:34
Contact :

Aveuglement, stupidité ou apostasie ?

Message par Makcim »

Au moment crucial où le « christianisme » occidental sapé de toutes parts s’écroule, malgré tous les emprunts et pillages qu’il exerce en tous lieux spirituels pour essayer de masquer son visage moribond, survivre et se maintenir debout dans son orgueil aveugle, à ce moment donc, si propice à l’avènement de la vraie lumière, et où l’Orthodoxie pourrait se montrer enfin dans toute sa différence, en puisant dans sa tradition authentique, pour le salut de tous, de stupides hiérarques et de pusillanimes hiéromoines de toutes les juridictions, nous assurent qu’il n’y a pas de différence entre les confessions et que les différences négligeables ont existé de tout temps. Il s veulent seulement prendre le relais du moralisme, du juridisme voire nous proposer de nouveaux papismes.
Mais alors à quoi bon se montrer ? A quoi bon parler ? Si ce n’est pour satisfaire un minable carriérisme qui ne concerne qu’une infime partie d’une population pour qui toute cette engeance de corbeaux mystificateurs c’est du pareil au même et qui ne blasphèmera même bientôt plus tant elle est devenue indifférente à l’Incarnation du Verbe à laquelle elle n'accorde plus le moindre crédit.
Regardez et écoutez ça si vous le pouvez et qui est cité (excusez du peu!) par Orthodoxie.com
http://www.ktotv.com/video.php3?numero=1244
Se pourrait-il que de nouveaux Vieux Croyants se réunissent dans quelque désert ?...
Makcim

jaune
Messages : 45
Inscription : mer. 01 févr. 2006 11:57
Localisation : six fours (var)

Message par jaune »

Makcim,
Je voulais poster un fil aussi,à la suite du visionnage de cette émission(vu il y a quelques jours)
Je me suis dit finalement que c'était un exemple parmi d'autres de ce qui est dénoncé sur ce forum.
L'intervention du hiéromoine Alexandre Siniakov me laissa un goût fort amer.

"Malheur à vous,les docteurs de la loi! car vous avez enlevé la clef de la
connaissance:vous n'êtes pas entrés vous-mêmes,et vous avez empêché
ceux qui entraient." Luc 11;52-53

Stephanopoulos
Messages : 269
Inscription : ven. 05 mars 2004 13:14
Localisation : Vaud, Suisse

Message par Stephanopoulos »

Pour tout dire, je n'ai pas pu écouter l'interview jusqu'au bout!
Stephanopoulos

Thierry-VCO
Messages : 27
Inscription : mar. 13 avr. 2004 20:24
Localisation : Saxon, Valais, Suisse

Message par Thierry-VCO »

Et ça vous étonne?

Steve G
Messages : 50
Inscription : jeu. 12 janv. 2006 15:23
Localisation : LAON

J'ai regardé

Message par Steve G »

Oui, j'ai regardé cette émission avec ce hiéromoine. Je comprends votre énervement et je le partage... peut-être plus encore: à l'heure où j'essaie petit à petit de me rapprocher de l'orthodoxie, le visionnage de ce programme m'a troublé. Hélas on en saura pas plus sur la position détaillée de ce hiéromoine sur tout ce qui est hétérodoxe dans l'église catholique... enfin sur ce que je croyais hétérodoxe ... Que l'orthodoxie se dépêche, elle a une occasion inespérée à cette période de l'histoire de convertir les européens. Cela pourrait ne pas durer.
Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, prends pitié de moi, pêcheur.

tanios
Messages : 57
Inscription : dim. 21 sept. 2003 15:37

Message par tanios »

Steve G. a dit :
Que l'orthodoxie se dépêche, elle a une occasion inespérée à cette période de l'histoire de convertir les européens. Cela pourrait ne pas durer.

Je crains fort qu'elle ne profitera pas de cette occasion...


Pour revenir à l'émission en cause je l'ai écouté jusqu'au bout et mon opinion est la suivante:
1) Effectivement l'hiéromoine a glissé sur les différences fondamentales entre l'Orthodoxie et le catholicisme romain. Etant invité par une chaîne catholique il n' a pas peut etre pas voulu froisser ses interlocuteur mais il est parti trop loin car on peut conclure que l'Orthodoxie est une branche du christianisme "son poumon oriental"...Mais il a dit aussi que l'Eglise Russe aujourd'hui connait mal les Pères à cause de la grande persécution du XXème siècle...Si j'ai bien compris ils n'ont que peu d'ouvrages des Pères disponibles (?!!).
2) Par contre il y a un coté positif: au fil des questions et des réponses le téléspéctateur attentif peut se rendre compte qu'il y a une grande différence de pratique entre l'Orthodoxie et le catholicisme. Et ces différences ne peuvent résulter uniquement d'une pratique différente mais d'une conception différente...mais cela n'a pas été dit.

Enfin sur un plan personnel je me pose cette question comme JL Palierne: où est l'Eglise Orthodoxe aujourd'hui? La plupart des responsables d'églises sont très "oecuméniques", certes il est bien d'avoir relations cordiales avec les autres groupes ,mais jusqu'où?
Récemment la voie ouverte au rétablissement de l'unité de l'Eglise Russe a été une excellente nouvelle (ERHF et Patriarcat de Moscou) mais en Europe Occidentale le conflit entre l'exarchat qui dépend de Constantinople et le PM (et qui passe pour certaines affaires , me semble-t-il , devant des tribunaux civils) jette un sérieux discrédit pour le témoignage de l'Orthodoxie en Occident.
Pour ma part étant à des centaines de km de la paroisse orthodoxe la plus proche mon seul lien avec l'Orthodoxie (en vie de paroisse )est lors du voyage annuel au Liban et là le Patriarcat d'Antioche est "forcément" très oecuménique! Par contre on peut rencontrer des personnes (en particulier des moines) qui essaient de se conformer au mieux à la Tradition.
T.

Jean-Louis Palierne
Messages : 1044
Inscription : ven. 20 juin 2003 11:02

Message par Jean-Louis Palierne »

J’ai vu cette émission. Évidemment, pour nous “convertis” francophones, il est exaspérant de voir ainsi réduire l’Orthodoxie à un petit “plus” pour cathos inquiets. Mais je crois aussi que pour les cathos inquiets cela peut être une petite ouverture. comme le dit Tanios :
au fil des questions et des réponses le téléspéctateur attentif peut se rendre compte qu'il y a une grande différence de pratique entre l'Orthodoxie et le catholicisme. Et ces différences ne peuvent résulter uniquement d'une pratique différente mais d'une conception différente...mais cela n'a pas été dit.
C’est également très révélateur des grandes manœuvres diplomatiques du patriarcat de Moscou. Je ne crois pas qu’il s’agisse d’un rêve de syncrétisme ou de confusionnisme œcuméniste, mais du désir de se montrer acteur sur la scène internationale, à parité avec la Vatican, et en particulier de se poser en partenaire des Communautés européennes.

Ce qui m’amuse est l’aveu d’une certaine ignorance des Pères, car un énorme travail de traduction en russe avait été entrepris avant 1917. Ces ouvrages sont-ils maintenant introuvables ? Cela m’étonnerait, étant donné les habitudes très conservatoires des archivistes russes, même soviétiques. Je crois surtout qu’il y a peu d’intérêt dans l’Église russe pour l’étude des Pères. Le règne de la théologie académique n’est pas terminé.

Steva G. avait précédemment écrit :
Que l'orthodoxie se dépêche, elle a une occasion inespérée à cette période de l'histoire de convertir les européens. Cela pourrait ne pas durer.
Visiblement les hiérarchies orthodoxes ne prêtent attention qu’à ce qui paraît publiquement en Europe occidentale : la vie des institutions, des États et des Églises. Elles n’ont aucunement conscience de la profondeur de la tragédie spirituelle. Mais je ne crois pas que nous ayons le droit de dire que cela pourrait ne pas durer, car la puissance de la Grâce divine est parfaitement capable de susciter des phénomènes totalement inespérés, et la force de l’Église est dans sa faiblesse, comme aurait dit l’apôtre Paul.
Jean-Louis Palierne
paliernejl@wanadoo.fr

Sylvie
Messages : 387
Inscription : lun. 01 août 2005 2:50

Message par Sylvie »

Malheureusement, je n'ai pas ce qu'il faut sur mon ordinateur pour visionner l'émission suggérée.

D'après les réponses, je crois saisir que le prêtre orthodoxe amoindri les différences entre les orthodoxes et les catholiques.

Il irait peut-être dans le même sens que le cardinal Kasper.

Le Vatican prépare un « Vademecum » pour l’oecuménisme spirituel


ROME, Vendredi 2 juin 2006 (ZENIT.org) – Le Saint-Siège prépare un « Vademecum » pour l’oecuménisme spirituel, a révélé ce mercredi le cardinal Walter Kasper, président du Conseil pontifical pour l’Unité des Chrétiens.

Le cardinal Kasper a annoncé que le Conseil pour l’Unité des Chrétiens était en train de rédiger ce « Vademecum », à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle librairie « Dehoniana Books », située via della Conciliazione (près du Vatican), promue par les prêtres du Sacré Coeur de Jésus (déhoniens).

Le texte serait déjà prêt en italien. La traduction en d’autres langues serait en cours.

Il s’agit d’une aide pour la mise en pratique des principes déjà indiqués dans le « Directoire pour l’application des principes et des normes sur l’œcuménisme » pour encourager toutes les activités pouvant soutenir la rencontre spirituelle entre les chrétiens.

« Nous nous trouvons au début d’une nouvel œcuménisme profondément lié à une nouvelle évangélisation, qui créera non pas une nouvelle Eglise mais une Eglise profondément renouvelée sur le plan spirituel, qui sera en mesure de surmonter les divisions du passé », a affirmé le cardinal Kasper.

Le cardinal a constaté que parallèlement à la poursuite du dialogue théologique au niveau international (l’œcuménisme « officiel »), se développe avec force « un réseau œcuménique spirituel, peut-être plus important et prometteur que le premier ».

Dans ce contexte, a-t-il précisé, la publication de ce « Vademecum » a une importance décisive.
ZF06060204
Je pense qu'un oecuménisme spirituel ne ferait que masquer les différences théologiques. C'est peut-être ça l'unité visible au yeux du monde, une unité de facade mais pas réelle car elle n'est pas profonde.

Sylvie

milano
Messages : 49
Inscription : jeu. 18 déc. 2003 15:47

Message par milano »

Tanios a dit ceci :

Pour ma part étant à des centaines de km de la paroisse orthodoxe la plus proche mon seul lien avec l'Orthodoxie (en vie de paroisse )est lors du voyage annuel au Liban et là le Patriarcat d'Antioche est "forcément" très oecuménique! Par contre on peut rencontrer des personnes (en particulier des moines) qui essaient de se conformer au mieux à la Tradition.

Que signifie "forcément très oecuménique" dans son esprit ?

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine »

Sylvie a écrit : « Nous nous trouvons au début d’un nouvel œcuménisme profondément lié à une nouvelle évangélisation, qui créera non pas une nouvelle Eglise mais une Eglise profondément renouvelée sur le plan spirituel, qui sera en mesure de surmonter les divisions du passé »,
dixit Cardinal Kasper
Dès que l'on entend "nouveau, renouvellement, renouveau, innovations etc..." on peut être sûr que l'auteur manifeste une volonté de rupture d'avec la Tradition. "Nouveautés" s'apparente très vite à "hérésies".
Il est curieux de voir comment le cardinal arrive à couper le "spirituel" du reste, c'est à dire de l'ecclésiologie, de la vie sacramentelle, de la foi, bref de l'Eglise. Il y a dans sa conception, d'un côté l'Eglise et de l'autre le "spirituel". Que voulez vous quand on n'a ni l'un ni l'autre ....

Y a t-il des "divisions du passé"?
Ou les divisions sont présentes et réelles ou elles ne sont pas. Les hérésies catholiques romaines ne seraient-elles plus actuelles?
Alors ne parlons plus de contenu dogmatique qui nous sépare et réunifions-nous "spirituellement". Voilà le nouvel oecuménisme! Il suffit de séparer le spirituel du dogmatique, séparer la foi de son contenu.

Autrefois une hérésie était une modification du contenu dogmatique, une innovation dogmatique. Séparer le spirituel de la dogmatique, c'est ça la nouvelle hérésie d'aujourd'hui: Une forme sans contenu, une foi sans objet, "une nouvelle évangélisation " sans evangile, un crucifix sans crucifié. Le kaspérisme était déjà très répandu, il ne restait plus qu'à lui trouver son nom.

tanios
Messages : 57
Inscription : dim. 21 sept. 2003 15:37

Message par tanios »

Milano demande:
Tanios a dit ceci :

Pour ma part étant à des centaines de km de la paroisse orthodoxe la plus proche mon seul lien avec l'Orthodoxie (en vie de paroisse )est lors du voyage annuel au Liban et là le Patriarcat d'Antioche est "forcément" très oecuménique! Par contre on peut rencontrer des personnes (en particulier des moines) qui essaient de se conformer au mieux à la Tradition.

Que signifie "forcément très oecuménique" dans son esprit ?

C'est un sujet qui a parfois été abordé dans ce forum , notamment par Théodore.
Les évêques au Moyen Orient (et surtout au Liban) doivent assumer en plus un rôle de notables politiques , et puis il y a de nombreuses "confessions" chrétiennes entre lesquelles les relations sont cordiales.
Et surtout au niveau des pratiquants beaucoup sont minimalistes sur le plan doctrinal...
Ensuite j'aimerais dire qu'au niveau du contact avec l'Islam j'ai de plus en plus tendance à penser que ce contact - du moins au Liban et en Syrie -préserve mieux ces communautés chrétiennes que l'influence occidentale qui tendrait à les diluer dans le sécularisme...C'est apparemment paradoxal...
Enfin si aujourd'ui il y a qques moines autochtones dans les monastères il semble qu'il y a eu une période (avant le XXème siècle) où un monachisme autochtone était quasi inexistant (d'où peut-être cette faiblesse doctrinale...).
T.

hilaire
Messages : 297
Inscription : mer. 19 janv. 2005 13:26

Message par hilaire »

Le jour de la pentecôte l'église n'était pas divisée.

l'Eglise du Christ n'est pas divisée, certains s'en sont séparés ce qui n'est pas une nuance mais le vrai point d'achoppement.

Plutôt que de parler de renouveau il serait plus juste de parler de retour dans l'Eglise ou de réactualisation.

christianc
Messages : 107
Inscription : lun. 07 juil. 2003 9:21

Message par christianc »

J’ai vu cette émission. Évidemment, pour nous “convertis” francophones, il est exaspérant de voir ainsi réduire l’Orthodoxie à un petit “plus” pour cathos inquiets.
Cher Jean Louis, j'aurais envie de poser cette question...

Les Catholiques de tradition latine qui viennent à l'Orthodoxie ont des besoins spirituels légitime...

Et pour les autres ? .... Les KTO vraiment convaincus ne forment ils pas seulement 20% du paysage français et ...les autres ?

Le message qui se développe ne doit il pas aller au delà de ces 20%. ?

Qu'est ce qui vous préoccupe dans cette émission ? (que je n'ai pas vue).


Et si pour moi, prosélyte et rodeur d'au delà des frontières c'était un énorme ++++.

Jean-Louis Palierne
Messages : 1044
Inscription : ven. 20 juin 2003 11:02

Message par Jean-Louis Palierne »

D’abord petite question préliminaire : êtes-vous sûr que les KTO vraiment convaincus forment encore 20% du PSF (= Paysage Spirituel Français) ?

Moi pas L’effondrement est extrêmement rapide. En outre ceux qui se diraient encore convaincus ne donnent pas au mot "conviction" le sens que je lui donne. Il m’arrive encore parfois de rencontrer quelques Ktos qui, au temps de notre commune ancienne jeunesse, étaient effectivement convaincus et se laissaient guider par leur foi, et qui parfois assument encore (malgré notre commun présent grand âge) des “responsabilités paroissiales”. Mais quand je vois ce qui leur sert de foi, un mélange de sensiblerie, de spiritisme, de communautarisme, je me demande s’ils sont en réalité encore chrétiens.

Mais ce n’était pas cela qui provoquait votre question. Je n’ai d’ailleurs pas compris comment pour vous c’était un énorme +++, alors que vous déclarez que vous n’avez pas vu cette émission. Dans ces conditions qu’est-ce qui a pu vous apporter un énorme + ?

Ce que je voulais dire sur les “cathos inquiets”, c’est qu’il y a de plus en plus de gens qui se sentent abandonnés par l’Église catholique. Ces gens en état d’errance spirituelle sont malgré tout, même s’ils ne regardent plus du côté de l’Église catholique, demandeurs d’un enseignement chrétien authentique. Je crois que beaucoup accepteraient d’être caractérisés comme vous le faites pour vous-mêmes : « prosélytes et rôdeurs d’au-delà des frontières. » Si l’interview du prêtre du patriarcat de Moscou leur apporte quelques lumières, tant mieux.

Mais je crois que si l’on veut progresser dans l’Orthodoxie, il faudra découvrir que l’Église orthodoxe ne peut pas se satisfaire d’un dialogue irénique avec l’Église catholique, et qu’elle devra affirmer son originalité et marquer ses différences. L’Église orthodoxe russe a adopté sur la réception des ex-catholiques une pratique très discutable : elle les admet par la récitation du Symbole de la foi et par l’absolution, « parce qu’ils ont la succession apostolique. » C’est une position très contestable. Et on pourrait citer encore d’autres points dans “l’Ustav”, c’est-à-dire la Constitution dont s’est dotée cette Église. Cependant qu’elle tente de pratiquer une sorte de “conférence au sommet” avec le Vatican.

Il est bien possible que vous considériez ces points comme éloignés de vos préoccupations. Je peux le comprendre. Mais si vous poursuivez votre route vous arriverez toujours à rencontrer ces questions.
Jean-Louis Palierne
paliernejl@wanadoo.fr

christianc
Messages : 107
Inscription : lun. 07 juil. 2003 9:21

Message par christianc »

Mais ce n’était pas cela qui provoquait votre question. Je n’ai d’ailleurs pas compris comment pour vous c’était un énorme +++, alors que vous déclarez que vous n’avez pas vu cette émission. Dans ces conditions qu’est-ce qui a pu vous apporter un énorme + ?
Le rappel de la foi et des pratiques d'une église indivisée, le sujet pourrait être suffisamment motivant, y compris au dela de la sphère sociologique (orthodoxe-catholique)...

Il y a d'autres groupes d'origine chrétiennes comme les protestants ou les évangéliques qui pourraient trouver de l'intérêt dans les richesses spirituelles de l'Eglise Orthodoxe, si quelqu'un voulait les traduire du Grec ou du Russe au Français et les expliquer...

Pour les 20% je me réfère à l'INSEE, et aux sondages sur les convictions religieuses.

Je me posais seulement la question, en quoi est ce qu'un dialogue positif entre Orthodoxes et Catholiques peut il vous gêner?

Etre positif ne consiste pas à se "passer de la pommade", mais peut être aussi de poser des "vraies questions"

Répondre