l'eau bénite

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

tichon
Messages : 49
Inscription : sam. 07 janv. 2006 12:35

l'eau bénite

Message par tichon » lun. 22 janv. 2007 16:58

Bonjour

j'ai encore une question pour vous, chers amis orthodoxes. Cette fois-ci, ce qui m'intrigue, c'est l'eau bénite et son usage.

J'ai trouvé cette information :
wikipedia a écrit :L'eau bénite est un liquide utilisé à des fins cultuelles par les chrétiens.

Dans la tradition chrétienne, il existe trois types d’eau bénite : elles diffèrent entre elles, par leur usage, par la nature des éléments qui la composent, et par la bénédiction spéciale donnée à chacune d'elles.

* L'eau bénite : Eau naturelle à laquelle on peut ajouter du sel, également bénit, qui rappelle le sel jeté dans les eaux par le prophète Élisée pour les guérir de leur stérilité. Elle sert aux aspersions des fidèles et aux diverses bénédictions. Elle peut être bénite à tout moment, mais sa bénédiction plus solennelle se fait avant l'aspersion dominicale.

* L'eau baptismale, dans laquelle on infusait, avant les réformes liturgiques post-conciliaires, l'huile des catéchumènes et le Saint-Chrême. Cette eau est traditionnellement bénite pendant la vigile pascale et elle sert aux baptêmes pendant toute l'année. Cependant, là où l'on ne célèbre pas cette vigile, on peut bénir l'eau avant chaque baptême.

* L'eau grégorienne, est une eau lustrale qui sert à la consécration des autels et des églises. À l'eau on ajoute du sel, principe de santé et de fécondité, élément de saveur et de conservation; de la cendre, en en signe de contrition et d'humilité; et du vin, symbole d'abondance spirituelle, de force, de vie et de joie. Elle servait également à la réconciliation des églises profanées).

Autrefois, on bénissait également de l'eau à diverses occasions, en l'honneur de certains saints. Ces eaux étaient censées apporter certaines protections. Par exemple, on en bénissait en même temps que du pain, du vin,et des fruits pour la fête de saint Blaise, pour protéger contre les maux de gorge; en l'honneur de saint Hubert, on bénissait de l'eau, du sel et du pain pour se prémunir de la rage canine.
Est-ce que vous pouvez me confirmer cette utilisation de l'eau bénite dans les églises orthodoxes ou est-ce que (comme je le suppose) le rôle de cette eau est beaucoup plus vaste et complexe ? Si c'est le cas, quelles sont les utilisations et les applications pratiques de l'eau bénite ?

Un grand merci du curieux Tichon...

P.S. J'ai vu viewtopic.php?t=2089 mais je n'y comprends pas tout...

Jean-Louis Palierne
Messages : 1044
Inscription : ven. 20 juin 2003 11:02

Message par Jean-Louis Palierne » mar. 23 janv. 2007 18:02

Avant tout on bénit les eaux à la Grande bénédiction des Eaux lors de la fête de la Théophanie. Les fidèles emportent chez eux une petite quantité de cette eau, qui est porteuse de la force du Saint Esprit. Il existe aussi différentes autres traditions locales qui font d’autres bénédictions des eaux pour diverses fêtes. Il y a aussi bien sûr l’eau qui a servi pour un Baptême et qui doit être jetée au fond d’un puit.

L’article de “Wikipediaé que vous citez a typiquement été écrit par un catholique. Je ne crois pas qu’il y ait une telle utilisation du sel dans l’eau par l’Église orthodoxe. Mais tous ces rites de l’eau bénite chez les catholiques sont d’origine fort ancienne, et probablement d’origine orthodoxe.

Les catholiques d’aujourd’hui sourient cependant avec pitié quand on parle d’eau bénite, et elle est souvent matière à plaisanterie. Ils ont tort. Cette eau porte bénédiction, et le Diable l’a en horreur; On peut l’utiliser pour bénir les lieus les choses et les personnes chaque fois qu’on a besoin d’en écarter le malheur. J’ai connu un fort bon orthodoxe qui s’en était servi pour cacheter une enveloppe chargée d’une importante requête (c’était à l’époque des enveloppes gommées).

Pour la consécration de l’Église et de l’autel également on se sert de l’eau.
Jean-Louis Palierne
paliernejl@wanadoo.fr

Sylvie
Messages : 387
Inscription : lun. 01 août 2005 2:50

Message par Sylvie » mar. 23 janv. 2007 19:44

Il est vrai que le texte cité plus haut par tichon, me faisait penser à la bénédiction de l'eau chez les catholiques car je ne n'ai pas vu d'ajout de sel dans la bénédiction des eaux dans les célébrations orthodoxes.


Sylvie-Madeleine
Dernière modification par Sylvie le jeu. 25 janv. 2007 17:49, modifié 1 fois.

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » jeu. 25 janv. 2007 15:18

L'usage en Roumanie, c'est que le jour de la Théophanie le prêtre va dans les maisons des paroissiens et les bénies avec l'eau de la sainte Theophanie.

Il ya aussi un rituel plus court de bénédiction de l'eau, qui est utilisé dans certains offices:

OFFICE ABRÉGÉ
DE LA BÉNÉDICTION DE L'EAU



P Béni est notre Dieu, en tout temps, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles!
C Amen
L Gloire à toi, notre Dieu, gloire à toi.
Roi céleste, consolateur, Esprit de vérité, toi qui es partout présent et qui remplis tout, trésor des biens et donateur de Vie, viens et demeure en nous, purifie- nous de toute souillure et sauve nos âmes, toi qui es bonté.
Saint Dieu, Saint Fort, Saint Immortel, aie pitié de nous! (3 fois)
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
Trinité toute-sainte, aie pitié de nous. Seigneur, efface nos péchés. Maître, pardonne-nous nos iniquités. Saint visite-nous et guéris nos infirmités, pour la gloire de ton nom.
Kyrie eleison (3 fois)
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, et maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.
Notre Père qui es aux cieux, que Ton Nom soit sanctifié, que Ton Règne arrive, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd'hui notre pain substantiel, remets-nous nos dettes comme nous les remettons à nos débiteurs, et ne nous soumets pas à l'épreuve, mais délivre-nous du Malin.
P Car à toi appartiennent le règne, la puissance et la gloire, Père et Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles !
L Amen.
Kyrie eleison (12 fois)
Gloire … et maintenant …
On chante 3 fois ce tropaire, mode plagal 2 (chromatique dur ou ton 6):
Du ciel envoie ta grâce, * Source de vie, et sanctifie cette eau * en lui conférant le pouvoir * d'opérer complète purification.
D Prions le Seigneur.
C Kyrie eleison.
Le Prêtre dit sur l'eau cette prière:
P Dieu au nom sublime, Père de notre Seigneur Jésus Christ, toi qui seul fais des merveilles en nombre infini, toi dont la voix a retenti sur les grandes eaux, à la vue duquel les eaux furent en émoi, les abîmes troublés, en plein fracas de leurs eaux, toi dont le chemin sur la mer est passé, le sentier sur les eaux innombrables, et dont les traces ne furent pas connues; qui par le baptême de ton Fils unique fait chair, par la descente sur lui de l'Esprit sous l'aspect d'une colombe et par ta voix de Père as sanctifié les eaux du Jourdain; humblement nous te prions et supplions, nous tes indignes serviteurs: envoie la grâce du très-saint Esprit sur cette eau, confère-lui ta céleste bénédiction, purifie-la, sanctifie-la, donne-lui la même grâce et bénédiction qu'au Jourdain, la puissance d'effacer toute souillure, de guérir toute maladie, de chasser les démons, avec leurs pièges et leurs menées. Par la puissance, l'action et la grâce de l'Esprit très-saint, fais que cette eau soit, pour tes fidèles serviteurs qui en boiront, en puiseront et en seront aspergés, la rémission des péchés, l'éloignement des passions, la disparition de tout mal, l'accroissement des vertus, la guérison des maladies, la bénédiction des demeures, la sanctification de tout espace, l'assainissement de tout air pollué, l'acquisition de ta grâce.
Car tu es celui qui bénis et sanctifies toute chose, ô notre Dieu, et nous te rendons gloire, ainsi qu'à ton Fils unique et à ton très-saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles.
C Amen.
P Paix à tous.
C Et avec ton esprit.
D Inclinez la tête devant le Seigneur.
C Devant toi, Seigneur.

Le Prêtre dit cette prière à voix basse:
P Incline, Seigneur, ton oreille et exauce-nous, toi qui daignas être baptisé dans le Jourdain et sanctifias les eaux; bénis chacun de nous lorsqu'en inclinant la tête nous signifions par là notre dépendance envers toi; fais que nous soyons entièrement sanctifiés par notre communion à cette eau et par son aspersion; puisse-t-elle nous procurer, Seigneur, la santé de l'âme et du corps!
A haute voix:
Car tu es notre sanctification, ô Christ notre Dieu, et nous te rendons gloire, action de grâce et adoration, ainsi qu'à ton Père éternel et à ton très-saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles.
C Amen.

Le Prêtre, prenant la précieuse croix, bénit l'eau par trois fois en y plongeant la croix et en lui faisant faire, dans l'eau, par un mouvement horizontal, un signe de bénédiction; chaque fois, il entonne ce tropaire, mode 1:
"Seigneur, sauve ton peuple et béni ton héritage, accorde à ton Eglise la victoire sur ses adversaires et par ta croix sauvegarde nos demeures"
Et le Prêtre donne le Congé:
P Gloire à toi, Christ Dieu, notre espérance, gloire à toi.
C Gloire au Père… et maintenant...
Kyrie eleison (3 fois).
Père donne la bénédiction.
P Que le Christ notre vrai Dieu, par l'intercession de sa Mère toute pure et immaculée, par la puissance de la précieuse et vivifiante Croix, par les prières des saints, glorieux et illustres Apôtres, des saints et justes aïeux du Seigneur, Joachim et Anne, et de tous les Saints, ait pitié de nous et nous sauve, lui qui est bon et qui aime les hommes.
C Amen
P Par les prières de nos saints pères, Seigneur Jésus-Christ notre Dieu, aie pitié de nous et sauve nous
C Amen


Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » jeu. 25 janv. 2007 15:31

Extrait du Saint Bapteme, la prière du prêtre sur les eaux baptismales:P Seigneur Dieu tout-puissant, auteur de toute création visible et invisible, toi qui fis le ciel et la terre, la mer et tout ce qu'ils renferment; toi qui as rassemblé les eaux en un seul lieu, qui as fermé l'abîme et l'as scellé de ton nom redoutable et glorieux; toi qui as dressé les eaux pardessus les cieux; tu as affermi la terre sur les eaux, par ta puissance tu as formé la mer, tu as broyé la tête des dragons dans les eaux; tu es redoutable: qui se lèvera contre toi? Penche ton regard, Seigneur, sur cette créature et sur l'eau que voici; accorde-lui la même bénédiction et vertu rédemptrice qu'au Jourdain; fais-en une source d'immortalité, un trésor de sanctification, pour la rémission des péchés, la guérison des maladies et la perte des démons; qu'elle soit inaccessible aux puissances ennemies et remplie d'angélique pouvoir! Que s'éloignent d'elle ceux qui intriguent contre ta création, car j'ai invoqué, Seigneur, ton nom admirable et glorieux, la terreur de tes adversaires!

Que soient écrasées sous le signe de ta Croix toutes les puissances ennemies! (3 fois)

Seigneur, manifeste ta présence dans cette eau et donne à qui doit être baptisé le pouvoir d'être transformé au point de déposer le vieil homme, corrompu par les désirs de la séduction, et de revêtir l'homme nouveau, renouvelé selon l'image de son créateur; afin qu'identifié dans le baptême à ton Fils unique par une mort semblable à la sienne, il participe également à sa résurrection et que, gardant le don de ton saint Esprit et faisant croître le dépôt de la grâce, il reçoive le prix de la vocation céleste et soit compté parmi les premiers-nés inscrits dans les cieux , dans le Christ jésus notre Seigneur avec qui tu partages gloire et majesté, comme avec ton très-saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles,
Ch. Amen.



Je pense que la lecture de ces magnifiques prières permet de comprendre pourquoi et comment l'Eglise bénie et utilise l'eau, mieux que de long discours.

Jean-Louis Palierne
Messages : 1044
Inscription : ven. 20 juin 2003 11:02

Message par Jean-Louis Palierne » jeu. 25 janv. 2007 16:34

Merci, Glicherie, de nous rappeler ces textes magnifiques. Effectivement nous aurions dû commencer par là. C'est toujours à ces textes liturgiques qu'il faut revenir.
Jean-Louis Palierne
paliernejl@wanadoo.fr

tichon
Messages : 49
Inscription : sam. 07 janv. 2006 12:35

Message par tichon » jeu. 25 janv. 2007 20:54

Donc, si je comprends bien, l'eau bénite ne sert pas à tremper ses doigts dedans en entrant dans l'église pour faire le signe de la croix, comme dans l'église catholique...

GIORGOS
Messages : 286
Inscription : dim. 30 mai 2004 6:02
Localisation : Argentine

Message par GIORGOS » jeu. 19 avr. 2007 4:35

Xristós Anésti!

Je me permets de faire ici la traduction d’une petite fraction d’une Homélie de Saint Jean de Changai et San Francisco. Prière de la corriger.


Holy Water
On Theophany, the Day of the Lord's Baptism, every year a great miracle is performed. The Holy Spirit, coming down upon the water, changes its natural properties. It becomes incorrupt, not spoiling, remaining transparent and fresh for many years. This Holy Water receives the grace to heal illnesses, to drive away demons and every evil power, to preserve people and their dwellings from every danger, to sanctify various objects whether for church or home use. Therefore, Orthodox Christians with reverence drink Holy Water — a great Agiasma (holy thing), as the Greeks call it.
One should always have at home enough Theophany water to last the whole year, and make use of it at every need: in cases of illness, leaving on a journey, whenever one is upset, students prior to examinations, etc. People who drink a little Holy Water daily, before eating any kind of food, do well. It strengthens the powers of our soul—if it is done with prayer and reverence, and one does not merely expect a mechanical result from it.
L’Eau Bénite

Dans la Théophanie, le Jour de Baptême du Seigneur, chaque année se produit un grand miracle. L’Esprit Saint, en se tournant sur les eaux, change les propriétés naturels de ceux-ci.
L’eau devient incorruptible, en restant transparente et fraîche pour plusieurs années.
L’Eau Bénite reçut la grâce de guérir les malades, d’éloigner les démons et tout pouvoir du mal, de préserver les personnes et ses demeures de tout péril, de sanctifier des objets autant pour l’Eglise que pour l’usage domestique. Ainsi, les chrétiens orthodoxes boivent l’Eau Bénite avec révérence, une grande Agiasma (chose sainte), comment l’appellent les grecs.
On doit avoir toujours dans la maison la suffisante quantité d’Eau de la Théophanie pour la durée de toute l’année, et pour faire de l’usage dans chaque cas de nécessité, de maladie, de voyage, de trouble, des examens, etc. Qui boit un peu d ‘Eau Bénite tous les jours, avant de déjeuner, fait bien, et il fortifie les pouvoirs de l’âme si la boit avec prière et piété. On ne doit attendre des résultats automatiques.
Par ailleurs, je vous raconte que j'ai parlé, dans la maison d’un ami commun, et à propos de l’Eau Bénite avec un évêque latin, homme très pieux et « traditionaliste », qui disait que l’ajout de la sel (dans le rituel papiste) avait la finalité d’éviter la décomposition de l’eau.
Le bon prélat, écoutait avec quelque incrédulité l’explication que je le faisais des conditions de la « confection » orthodoxe de l’Eau Bénite, en plein air, avec l’introduction des cierges, basilic, etc., et en ne pouvant comprendre comment l’Eau Bénite des orthodoxes on ne corrompait pas.

Et je ne l’ai dit pas, et par crainte d’être considéré un menteur, que je connais des orthodoxes que mangent les œufs bénits de la Pâque précédente, après un année de les avoir laissé dans un plateau hors du réfrigérateur !
Giorgos
SEÑOR JESUCRISTO, HIJO DE DIOS, TEN PIEDAD DE MÍ PECADOR.

Répondre