Esphigmenou/Patriarcat oecuménique = même pièce pile/face

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Répondre
Makcim
Messages : 101
Inscription : jeu. 01 juil. 2004 21:34
Contact :

Esphigmenou/Patriarcat oecuménique = même pièce pile/face

Message par Makcim » ven. 30 mai 2008 17:37

Le Procureur général de Thessalonique a préconisé une intervention immédiate de l'État grec à la Sainte Montagne pour mettre au pas les moines d'Esphigmenou...

Un père qui n’est capable de répondre à ses propres enfants révoltés (à beaucoup d’égards à juste titre) que par l’appel à une force brutale extérieure à sa famille est-il digne d’être appelé père ?
Quelle est l’authentique autorité spirituelle d’un tel père ?

L’enseignement du Christ nous place constamment devant notre propre responsabilité dans ce qui nous est extérieur et nous irrite ou nous gêne chez autrui. Le Patriarche «de Constantinople» s’il veut conserver ce noble titre n'est-il pas appelé à se poser la question de la responsabilité passée et présente de son patriarcat vis-à-vis de ces 105 moines révoltés d’Esphigmenou, fussent-ils des sortes de Pharisiens forcenés.
Pourquoi et comment en est-on arrivé jusqu’à ce point ?

Voilà une Institution – car pour le coup on ne saurait plus donner d’autre nom à ce ministère sacré que celui-là – qui non seulement a été imprévoyante mais qui aggrave chaque jour davantage, par sa façon répétitive et erronée de réagir, le problème que pose ce monastère à son fonctionnement hiérarchique. A une forme indéniable et chrétiennement irrecevable de violente colère doit-on répondre par une réponse de même type ? La force a déjà été utilisée… en vain. La seule solution est-elle d’augmenter l’intensité de la force employée. Toujours plus du même pour toujours plus d’erreur ?

Où est passé l’Amour ?

Est-il donc préférable et plus facile de dialoguer et faire preuve de concessions, disons d’ «amour» avec toutes les autres confessions, religions voire institutions athées sous le noble prétexte poltiquement correct de l'oecuménisme qu’avec ses propres frères ?
L’admiration à peine voilée pour l’ex Patriarcat romain et la secrète ( ?) ambition de l’égaler pour se partager le monde religieux chrétien doit-elle aller jusqu’à imiter ce qui n’a même plus cours à Rome à savoir l’excommunication et bientôt l’Inquisition ? Car enfin, même à Rome, on a réussi à réintégrer la majorité des révoltés traditionnalistes contre les conséquences de Vatican II …

Le Patriarcat dit œcuménique de Constantinople n'a jamais été un état comme le Vatican ou le Tibet, il ne saurait avoir les mêmes prétentions ni les mêmes revendications, mais il aurait pu être un véritable témoignage de la lumineuse foi chrétienne persécutée, du petit troupeau qui ne doit pas craindre car le Seigneur a vaincu. Il aurait pu être un authentique phare spirituel pour toute l'Orthodoxie, toute la Chrétienté, voire toute l'humanité (comme est souvent abusivement présenté le Dalaï Lama) vivant dans sa faiblesse mondaine mais dans sa force pneumatologique le martyre de l'unique Église, confiante en son Seigneur.

Au lieu de cela, ce qui est devenu de plus en plus une simple administration à vocation internationale, néglige, abandonne ses propres fils voire ses propres ministres tout dévoués, placés à des postes clés pour servir une diplomatie hasardeuse, sans leur fournir d'ailleurs les moyens (peut-être réservés à d'autres campagnes autant coûteuses que vaines) pour la mettre en œuvre et pour courir après la reconnaissance du monde, par tous les moyens qui n’ont qu’un rapport indirect avec la foi orthodoxe et tout simplement avec le Christ Notre Seigneur...
Makcim

GIORGOS
Messages : 286
Inscription : dim. 30 mai 2004 6:02
Localisation : Argentine

Message par GIORGOS » ven. 30 mai 2008 19:50

Makcim écrit:
Le Procureur général de Thessalonique a préconisé une intervention immédiate de l'État grec à la Sainte Montagne pour mettre au pas les moines d'Esphigmenou...

Un père qui n’est capable de répondre à ses propres enfants révoltés (à beaucoup d’égards à juste titre) que par l’appel à une force brutale extérieure à sa famille est-il digne d’être appelé père ?
Quelle est l’authentique autorité spirituelle d’un tel père ?
Dans le même sens que le fait Makcim aujourd’hui on l’avait fait dans le Forum il y a des années.
Voir dans le fil
querelles de moines sur le mont Athos
et dans le fil
En flammes...?


On voudrait bien savoir si le Procureur général de Thessalonique fait ce requisitoire de par sa volonté ou à la sollicitude du Phanar. “On voudrait bien savoir”, est dans le cas, et par malheur, seulement une question rhétorique.
Comme l’ avais écrit le regreté Père Patric Ranson sur le même affaire, “la police n’est pas un argument”, et l’appelation à l’autorité temporelle est elle bien contraire a la Tradition de l’Eglise Orthodoxe.
Mais si les hierarches n’ecoutent pas la voix des fidèles, exaspérés bien sûr dans ce dialogue des sourds, et ne saignent pas les blessures infligées par eux et ses predecesseurs, nous nous démandons avec Makcim:

Mais,
Quelle est l’authentique autorité spirituelle d’un tel père ?
Giorgos
SEÑOR JESUCRISTO, HIJO DE DIOS, TEN PIEDAD DE MÍ PECADOR.

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine » ven. 30 mai 2008 22:13

et l’appelation à l’autorité temporelle est elle bien contraire a la Tradition de l’Eglise Orthodoxe.
Et pourtant, qui a fait appel à l'empereur pour qu'on coupe la langue de St Maxime et qu'on l'exile, si ce n'est le patriarche?
Il me semble au contraire que les compromissions de l'Eglise orthodoxe et du pouvoir en place ont toujours été grandes sous couvert de... "symphonie".

GIORGOS
Messages : 286
Inscription : dim. 30 mai 2004 6:02
Localisation : Argentine

Message par GIORGOS » sam. 31 mai 2008 1:50

Giorgos écrit:
l’appelation à l’autorité temporelle est elle bien contraire a la Tradition de l’Eglise Orthodoxe.
Antoine réponds:
Et pourtant, qui a fait appel à l'empereur pour qu'on coupe la langue de St Maxime et qu'on l'exile, si ce n'est le patriarche?
Allons Antoine, ...
et le coupage de la langue de Saint Maxime en était conforme a la Tradition?
Giorgos
SEÑOR JESUCRISTO, HIJO DE DIOS, TEN PIEDAD DE MÍ PECADOR.

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine » sam. 31 mai 2008 7:43

A Conforme à la Tradition avec un grand "T", non, mais à la tradition avec un petit "t", il faut hélas le déplorer...mais ne pas confondre l'Eglise avec ses hiérarques.
La croix reste l'exemple: pour qu'il y ait des crucifiés il faut bien qu'il y ait des crucificateurs. Judas était un hiérarque. Ne symboliserait-il pas un douzième de l'Eglise?

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Message par Anne Geneviève » sam. 31 mai 2008 8:51

Un hiérarque n'est pas obligatoirement un saint et la "symphonie" a couvert nombre de bassesses courtisanes. Je me demande plutôt ici qui est le prince auquel le patriarche fait la cour de cette manière. A moins qu'il ne se prenne pour un pape bis ?
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

Makcim
Messages : 101
Inscription : jeu. 01 juil. 2004 21:34
Contact :

simple "liberté religieuse"

Message par Makcim » jeu. 12 juin 2008 0:20

Aujourd'hui, le gouvernement grec a déployé des centaines de policiers armés pour enlever de force les moines de leur monastère d’Esphigmenou. Sous la direction du ministre des Affaires étrangères Dora Bakoyannis, toutes les routes au monastère ont été fermées et plus de 200 policiers dans des engins anti-émeute sont sur le Mont Athos, avec un supplément de déploiement de 400 policiers pour aider à l’assaut. Leur plan explicite consiste à enlever de force des moines pacifiques et sans défense et leur Abbé de longue date Methodios de leur monastère, et de les remplacer par ceux qui prient conformément aux exigences du gouvernement grec. Le gouvernement a autorisé l'utilisation de la force pour résoudre un différend religieux après avoir échoué à affamer les moines pendant une période de 5 ans de blocus pour les faire quitter leur monastère. Pendant cette période, ils ont interdit aux moines les livraisons de vivres, de médicaments, le combustible pour le chauffage, et l'accès aux soins médicaux tout en les soumettant à une campagne non-stop de harcèlement et d'intimidation.
Le procureur local grec, Vasilis Floridis, a détruit les moyens d'existence de ces moines pacifiques qui cherchent à être laissés à eux-mêmes de façon à prier dans leur monastère. La semaine dernière, Floridis a envoyé une lettre aux hauts fonctionnaires du gouvernement qualifiant les moines de «menace nationale» et exigeant leur retrait. C'est le même ministère qui en Octobre 2006 a menacé de "graves conséquences" tous ceux qui osaient élever leurs voix pour protester contre ces actions.
Les moines ont demandé à plusieurs reprises le dialogue avec le gouvernement grec ainsi qu’avec le Patriarche Bartholomaios d'Istanbul pour résoudre ce différend. Le patriarche, qui a déclaré les moines "schismatiques", a refusé de contribuer à la réconciliation pacifique de ce différend. Au cours des cinq dernières années, le gouvernement des États-Unis a cité la Grèce pour son traitement des moines d’Esphigmenou dans son Rapport International sur la liberté religieuse.
(traduit du blog http://desniza.livejournal.com/)
Makcim

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Message par Anne Geneviève » jeu. 12 juin 2008 6:29

Je suis écoeurée.
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine » jeu. 12 juin 2008 8:07

Ils auraient du passer au catholicisme romain, ça leur aurait permis de rester en place...

Ploscaru Mihaela
Messages : 192
Inscription : lun. 01 mars 2004 17:05
Localisation : BOURGES 18 FRANCE

Message par Ploscaru Mihaela » jeu. 12 juin 2008 10:23

on a beau dire que nos hiérarques ne sont pas toute l'Eglise...il n'empêche entre Constantinople qui ignore l'Evangilel, a Parole du Christ avec les moines du Mont Athos , ; et le métropolite roumain qui ne confesse plus la foi en sa pratique quand justement pour sa chirotonie il doit la confesser exaustivement... et la nie en communiant avec les Ktos, une autre profession de foi...le peuple déjà et les "cherchants Dieu" aussi ..sont pour le moins écoeurés...de tant de duplicité! ( je suis sûre que j'ai fait de belles fautes d'orthographe...pardon ! ) mais bon tant que ce n'est pas une faute d'orthodoxie ...!

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Message par Anne Geneviève » jeu. 12 juin 2008 11:28

C'était quand, la dernière fois qu'on avait vu des hommes en armes sur la Sainte Montagne ?
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

Makcim
Messages : 101
Inscription : jeu. 01 juil. 2004 21:34
Contact :

Message par Makcim » jeu. 12 juin 2008 21:27

Par honnêteté intellectuelle il me faut transcrire ici un dialogue que j'ai eu avec Théophylactere http://orthodoxie-libre.over-blog.com/ à la suite du message que j'ai fait paraître à la fois sur mon blog et sur le forum.
Théophylactere a dit...
Votre information me semble ancienne car samedi dernier j'ai téléphoné à John Rigas de www.esphigmenou.com qui m'a indiqué un retrait de la police. Sur www.euphrosynoscafe.com, il est aussi question de retrait.

Le message que vous publiez date du 2 juin et non du 11...

Théophylactere

12 juin 2008 00:43


Maxime a dit...
"Le message que vous publiez date du 2 juin et non du 11..."
cependant voici ce qu'on peut lire :
" desniza (desniza) a écrit,
@ 2008-06-11 00:18:00"
je ne demande qu'à remettre en question mes informations (ce serait même réjouissant) mais je ne me suis pas trompé sur la date de parution du message paru sur le blog http://desniza.livejournal.com/

12 juin 2008 07:07
Théophylactère a dit...
Certes, le blog DESNIZA que vous citez a publié le 11 juin une information publiée en réalité le 2 juin sur le site www.esphigmenou.com Ce dernier site annonce le 10 juin, en anglais, le retrait de la police...

12 juin 2008 13:32
Maxime a dit...
J'avais lu comme vous les nouvelles sur le site www.esphigmenou.com cependant, j'ai cependant contacté le site de soutien du monastère
www.EsphigmenouMonastery.com et l'on m'a répondu " we're not certain what has happened since then..." Comment pourrait-on être sûr que tout est rentré dans l'ordre, c'est à dire que les forces d'intervention se sont retirées, que le blocus a cessé et que le harcèlement admnistratif programmé de longue date va s'interrompre pour faire faire place au dialogue... Dieu vous donne raison !

12 juin 2008 14:34
théophylactère a dit...
Pour ma part, samedi dernier, John Rigas m'a dit au téléphone que la police était partie (il est l'administrateur de www.esphigmenou.com qui me semble mieux mis à jour que www.EsphigmenouMonastery.com )
Par ailleurs, sur euphrosynoscafe.com, je lis de la part de Kallinikos : "This is irrelevant to this topic. Besides, two friends of mine attended Esfigmenou's feast without facing any problems. As for the police forces didn't approach the monastery closer than a mile and didn't "have shut down all roads leading to Esfigmenou" but they were there to check for valid "diamonitiria" and to prevent those who had tried last year to enter mount Athos illegally. Also the "katholikon" was pretty crowded and the food was excellent (I don't think this is a sign of starvation. Our Holy Mother of God protects them a lot, so far). It is true that two Esfigmenite monks weren't allowed to enter Athos and they were expelled, but no later than the evening of the same day they were back. Now we are waiting to see pictures of the feast and of the "police forces". " Le message est en date du 8 juin...

12 juin 2008 20:44
Maxime a dit...
Alors s'il en est ainsi, même si les policiers sont encore sur l'Athos mais à une distance raisonnable ce serait une bonne nouvelle. Vivement des photos rassurantes que je me ferai un plaisir de mettre sur mon blog !
ps : quand il n'y aura plus du tout de forces armées dans un lieu de prière ce sera encore mieux...
Tout de même que les forces armées aient reculé un peu et laissé les voies d'accès à nouveau libres, de sorte que les moines aient pu être rejoints par des fidèles pour fêter l'Ascension il n'empêche qu'elles se sont rassembées et ont agi de manière ignoble sous le couvert à la fois du gouvernement grec et du Patriarcat et si les choses s'améliorent de par les prières des fidèles indignés et des supplications des moines persécutés et de par la crainte des autorités de l'opinion internationale, "ils" sont toujours là et jusqu'à quand et pour obtenir quoi ?
Ce qui a été fait a été fait (voir les videos sur you tube http://www.youtube.com/results?search_q ... type=&aq=f) et ce n'est guère à l'honneur d'instances qui se veulent des guides spirituels pour l'humanité c'est le moins que l'on puisse dire ...
Makcim

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » mar. 24 juin 2008 16:21

Auriez vous des nouvelles récentes de nos frères et pères d'Esphigmenou persécutés par le patriarcat de Constantinople ?

Répondre