l'ECOF reçue au Patriarcat d'ANTIOCHE

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

l'ECOF reçue au Patriarcat d'ANTIOCHE

Message par Glicherie » mar. 03 juin 2008 15:49

L'ECOF bientôt dans une reconnaissance unilatérale par le Patriarcat d'Antioche ?
Ou bien se dernier aura été abusé...
En tout cas, voici ce que relate le site des fidèles du boulevard Blanqui:

http://orthodoxie.free.fr/pelerinage_syrie.htm

Là aussi il y a des photos=concélébration de Germain avec l'Evêque Paul d'Alep, Germain et le Patriarche d'Antioche....

Etonnant, n'est ce pas ?

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » mar. 03 juin 2008 17:41

Quelques extraits choisis, pour les photos voir le lien dans le post précédent:

"Dans la soirée, l’archevêque Paul d’Alep reçoit notre délégation. Après un entretien cordial, il nous invite sans hésitation à concélébrer avec son clergé l’office de la bénédiction des huiles."

"le diacre Léon assiste l’archidiacre, nos prêtres et nos lecteurs lisent quelques lectures en français et nous nous laissons bercer par l’office chanté en arabe dans une cathédrale archicomble."

"La liturgie de la nuit pascale est à 10 heures. Nous célébrons la Résurrection dans une paroisse de Damas. L’évêque, vicaire patriarcal, a réservé les premiers bancs pour nos fidèles et les clercs sont invités à l’autel. Il y a tellement de monde, dans la nef et sur le parvis de l’église, que la procession à l’extérieur est réservée aux célébrants et à quelques fidèles. Notre groupe a cet honneur, et lorsque l’évêque ouvre la porte extérieure et pénètre dans l’église, symbole du tombeau vide, il y a des youyous et des applaudissements qui fusent, vite interrompus par les chants de la Résurrection."

"Le matin même, après un court repos, trois d’entre nous se rendent à la liturgie célébrée à 6 heures au siège du Patriarcat, par le patriarche Ignace IV. Du fait de son âge (il a 87 ans), le patriarche ne célèbre pas la nuit de Pâques. Il nous fait asseoir au plus près de l’autel devant l’iconostase. Le chœur, admirablement, entonne les matines. Le patriarche avance avec peine, quelquefois soutenu par le vicaire patriarcal pour monter les marches vers le sanctuaire"

"La liturgie pascale dure près de quatre heures, et le patriarche préside, presque toujours debout, attentif au déroulement et intervenant lui-même quand il y a une hésitation. « Christ est ressuscité » ! « Al’Masiah qam ; haqqan qam ! ». Après la liturgie, nous sommes conviés à une réception officielle. Le ministre du Palais présidentiel et le chef de la police nationale viennent présenter au patriarche les vœux du gouvernement, sous l’œil des caméras de la TV syrienne. Nos voisins de la salle d’audience parlent français et nous nouons quelques contacts, en particulier avec l’ambassadeur du Brésil à Damas, lui-même orthodoxe, étonné de l’existence d’une église orthodoxe occidentale."

"Le patriarche Ignace IV reçoit notre évêque et notre groupe de pèlerins

Le dimanche soir, après une journée chargée pour lui, et malgré notre retard au rendez-vous, le patriarche Ignace IV reçoit notre évêque et notre groupe de pèlerins pour un entretien et pour l’échange du salut pascal. Dans un français parfait (il a étudié à Paris et en Suisse), il parle de la terre syrienne, terre profondément chrétienne depuis l’origine. Il nous écoute sur ce qui a marqué notre pèlerinage, sur la spécificité de notre Église, Monseigneur Germain le remercie pour l’accueil que nous ont réservé ses communautés. Il dédicace un de ses ouvrages en français apporté par une fidèle, et donne sa bénédiction à chacun, la veille de notre retour en France"

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Message par Anne Geneviève » mar. 03 juin 2008 21:25

Le texte laisse entendre tout et davantage mais ne dit rien de précis. On ne sait pas s'ils ont été admis à communier, à concélébrer autre chose que l'office de l'onction des malades, ni si l'accueil a dépassé le sens oriental de l'hospitalité.
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » mar. 03 juin 2008 22:40

L'office de l'huile sainte est un sacrement n'est ce pas ?
Quant aux "clercs" il est dit qu'ils furent invités à concélébrer et à l'Autel.

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Message par Anne Geneviève » mer. 04 juin 2008 7:41

Que connaît Ignace IV de l'ECOF ?
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine » mer. 04 juin 2008 8:31

Parthénios D'Alexandrie avait demandé à ce que l'on reconnaisse Mahomet comme apôtre, alors pourquoi Antioche ne reconnaitrait-il pas Germain comme évêque....
Rappelons aussi qu' en juin 1983, Ignace IV d'Antioche, , avait déclaré dans la cathédrale Notre-Dame de Paris
"Le différend entre Orthodoxes et Catholiques n'est pas dogmatique. Nous sommes capables de nous unir avec Rome parce que nous sommes fidèles avec entêtement à nos racines."

Si je comprends bien , nos racines communes avec Rome c'est l'Islam donc il n'y a pas de différend dogmatique et Germain est canonique...

CQFD

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » mer. 04 juin 2008 10:43

Germain avait failli il y a quelques années tromper le Patriarche Pavle de Serbie, avant la révélation publique de son mariage secret, qui fit tout capoter.
Il ya de ça 1 ou 2 ans, c'est l'église orthodoxe tcheque et slovaque qui s'apprétait, abusée elle aussi, à reconnaitre Germain et sacrer d'autres évêques. L'intervention de l'AEOF y mit fin.
Aujourd'hui, c'est Antioche qui tombe dans le panneau. Surement d'ailleurs parceque cette Eglise n'a plus d'évêque titulaire à l'AEOF qui puisse témoigner de la non-canonicité de l'ECOF.
Tout cela est bien triste, et n'aidera pas à améliorer la situation des orthodoxes en France.

hilaire
Messages : 297
Inscription : mer. 19 janv. 2005 13:26

Message par hilaire » mer. 11 juin 2008 17:01

c'est étonnant d evoir la malhonnêteté intellectuelle et spirituelle de ces énergumènes écofais qui sont accrochés comme des tics à leur liturgie frelatée et à l'Occident quasi Aryen, se complaire à faire des voyages (plus que des pélerinages) sur des lieux saints ou en rapport avec l'orthodoxie en territoire oriental.

déjà qu'un pseudoévêque marié se pavane sur le Mont Athos c'est du lourd dans le pipeau, mais bon pousser jusqu'à Antioche pour écouter des liturgies en arabe... suis sûr que dans le tas certains se sont mangé le chapeau !

Répondre