Ce "Filioque" qui fit taire les oiseaux !

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Odysseus
Messages : 97
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Ce "Filioque" qui fit taire les oiseaux !

Message par Odysseus » lun. 04 avr. 2016 14:51

Le silence des oiseaux :

Plantes, animaux et hommes vivent—ils un même destin ?

Observons un champ de blé et la banquette qui le borde : ici l'engraissement et là la lutte pour la vie.

Les dernières techniques de culture consistent en une neutralisation sévère du sol : un labourage (parfois) profond, un épandage de pesticides, puis de « produits phytosanitaires » et de fongicides pour tuer tous les germes (de plantes ou de champignons), enfin amendement du sol (fumure, addition de chaux pour correction du ph – le milieu doit être neutre -), et enfin semis de graines sélectionnées et dopées, par le moyen d'engins robotisés, pilotés parfois depuis l'espace !....

Le résultat est bénéfique (pour le tiroir-caisse) :
ici l'engraissement de plantes sélectionnées dans un milieu neutre (ph ~ 6 , 7), préservées des "mauvaises herbes" et des champignons donne des rendements extraordinaires.
Mais là, la lutte pour la survie dans les fossés et les bordures des champs est portée à un paroxisme, au point que les naturalistes s'en inquiètent : la diversité de la flore se réduit.


Toute cette agriculture industrielle a été imaginée et testée dans des laboratoires agronomiques de pointe, financés par des banquiers, encouragées par des lois. En vue d' obtenir un rendement financier maximum.

Tout cela est fort loin de l' orthodoxie en matière agricole : la ferme de culture.
D'ailleurs, il n'y a aucune orthodoxie agricole là-dedans.
Pour la simple raison de l'instinct : promenez-vous dans les campagnes : on y respire plus "la campagne" ! On y respire que le produit chimique !
Le crédo de cette agriculture artificielle : Cultiver la nature en utilisant le produit chimique....

a+

Odysseus.
Dernière édition par Odysseus le dim. 10 avr. 2016 21:10, édité 6 fois.

Odysseus
Messages : 97
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

la demeure de Circé.

Message par Odysseus » lun. 04 avr. 2016 14:57

La demeure de Circé :


Dans des claies s'engraissent des porcs, issus d'animaux encore sélectionnés (une truie aujourd'hui a couramment une portée de 35 porcelets) nourries avec des nourritures non moins sélectionnées. Si l'on fait un poulet vendable en 60 jours, le porc nécessite certes un peu plus de temps, mais est d'un rendement financier plus acceptable.(Avant la fermeture des frontières...)
Rappelons que dans nos sociétés dites capitalistes : le rendement financier est affecté par la petitesse de l'installation d'élevage. Ainsi, une usine de production de 5.000 équivalent-porcs ou de 10.000 équivalentes-vaches laitières, conçue et fonctionnant selon les normes européennes, a un bien meilleur rendement financier qu'un élevage de 50 porcs, paissant à l'air libre ou de 500 fermes dispersées élevant 10.000 vaches sur une contrée. Vaches qu'il faut de plus rentrer tous les soirs à l' "étable" (i.e. une sorte de chambre à coucher pour animaux).

A l'inverse, les animaux sauvages ont, aujourd'hui, mille difficultés pour survivre : la société des hommes a mis la nature en coupe réglée : les champs puent les produits chimiques au point que les insecticides ont tué la plupart des insectes. Partant, la population d'herbivores et d'insectivores peinent à se nourrir. Toute la chaîne de la vie sauvage s'est rétrécie. Y survivra-t-elle ? A ces pauvres errants des bois, il faut rajouter les chasseurs, qui usent (entre autres) d'appâts et d'affûts ....

La diversité des animaux d'élevage s'est considérablement réduite. Il n'y a plus majoritairement dans les usines d'élevage que la race Holstein, la race normande et la race limousine.

Cette absence d'orthodoxie quant à la considération et au respect que l'on doit avoir pour les animaux : jusqu'où ira-t-elle ?
Le crédo de ces élevages : élever des animaux et satisfaire le banquier.
a+

Odysseus
Dernière édition par Odysseus le dim. 10 avr. 2016 21:12, édité 4 fois.

Odysseus
Messages : 97
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Ce "Filioque" qui fit taire les oiseaux !

Message par Odysseus » lun. 04 avr. 2016 15:04

Ces bipèdes, que l'on dit humains, sont (étrangement) constitués en société :

Traiter de la société des hommes est plus délicat. Indiquons simplement que, les hommes, dans leur variété domestiquée, passent en Europe environ six heures par jour (me semble-t-il) devant la télé. Fascination de l'image qui annihile la réflexion et par là, rend peu à peu l'homme semblable à la bète (par « bète », entendons d'abord le singe, puis le chien, l'âne, la hyène, le loup etc ...). Car ses écrans qui farcissent les crânes des bipèdes avec toutes sortes de bêtises, infusent aussi toutes sortes de comportements animaliers et également nombre de réflexes pavloviens dans toutes sortes de domaines..
Au point qu' aujourd'hui il ne soit plus nécessaire de mettre des barrières autour des pâturages et des fromages. Car l' Homme domestiqué, heureusement ravalé au rang de la Bète par la magie de la télévision, a satisfait tous ses besoins et se satisfait de vivre dans un monde qui a passé 1984 depuis longtemps.

Dans un monde pareil, il est normal que les oiseaux ne chantent plus et restent obstinément silencieux (à part les coqs), puisque l'Histoire est désormais abolie, le Temps suspendu et les évènements devenus sans valeur.

Peut-être entend-on le discours des oiseaux dans quelques sociétés discrètes ayant pour mission de régenter la planète. Mais un peu partout ailleurs dans notre société contemporaine très uniforme, ils sont devenus moins utiles. C'est pourquoi on n'entend plus guère leur chant. Les oiseaux se taisent, car la société a désormais un but qui n'est plus celui des oiseaux (de paradis).

Où est l'Orthodoxie de la vie dans ces conditions ?
(Orthodoxie signifie "doctrine droite" - au Pays des Princes de l'Obscure Clarté, il n'est pas inutile de le rappeler.)

Crédo ds dirigeants de la société : élever des bipèdes et exploiter le filon.

a+

Odysseus.
Dernière édition par Odysseus le dim. 10 avr. 2016 21:13, édité 5 fois.

Odysseus
Messages : 97
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

La société des oiseaux :

Message par Odysseus » lun. 04 avr. 2016 15:06

La société des oiseaux :

En France, il se vend chaque année environ 100 millions de boîtes de neuroleptiques (neuroleptique = νευρο λεπτικο = le nerf léger).

Ce phénomène inquiétant a des origines et des causes diverses :

Première cause probable : la télévision et le canapé qui ont formé et forment encore (plus de trois heures par jour aujourd'hui) des « plantes de serre » qui font office de citoyens responsables dans la jungle sociétale contemporaine. Se confronter à la réalité dès l'enfance forme sûrement aussi bien le caractère que la santé. Apprendre à se défendre, à réclamer, imposer ses vues aux fainéants sont quelques uns des apprentissages du temps de l'enfance. Faute de cet apprentissage, la survie de ces « plantes de serre » dans ce milieu dur - qu'on appelle la société - s'opère souvent grâce aux médicaments.

Deuxième cause probable : la société des oiseaux Celle-ci a-t-elle dérivé ? De débonnaire qu'elle fut dans les trente glorieuses, est-elle devenue tyrannique ? Odieuse pour quelques uns et silencieuse pour la majorité ? Et si oui : pourquoi ?
De fait, le pays tout entier est engagé dans une voie que l'on proclame guerrière, sans que l'on en connaisse bien les causes. Ce qui n'encourage pas la débonnaireté chez les oiseaux.

Il y a en France, de multiples chapelles d'oiseaux. Celle qui se proclame « catholique » aurait pour dessein le Bien (i.e. le Bien du pays et pour ses populations). C'est à dire en fait décliner et mettre en œuvre le Bien dans chaque classe sociale et pour chaque individu de cette nation. Dans cette optique dite d'une orthodoxie « catholique », le pain et le vin sont au menu de chaque destinée. Ce qui nécessite beaucoup de travail de la part de ces oiseaux. Car, trouver des moyens de construire des ateliers, des bureaux, des usines susceptibles de donner des salaires, rechercher les symphonies et favoriser les correspondances entre les divers membres de la société. Etc … etc … Tout cela prend du temps et demande de l'énergie.
Si, à l'inverse de cette orthodoxie, la société des oiseaux « catholique » met en œuvre le programme inscrit sur les parois de la la Grotte Chauvet, alors évidemment, tout devient beaucoup plus facile : les oiseaux n'ont plus à se casser la tête pour trouver ceci ou cela, celui qui ou celle qui, monter telle ou telle construction, inventer ce qui pourrait etc...

Il leur suffit d'un couvercle pour s' oter tout souci et d'un téléphone (arabe) pour informer les copains de la (petite) classe des privilégiés des situations, de leurs nouvelles ainsi que des changements opérés dans la "classe moyenne", afin que ces premiers puissent utilement agir et réagir préventivement... .. ...
Ignorer le commerce humain et feindre de croire qu'il peut se passer de concret permet alors à la (petite) classe des privilégiés de prospérer sans trop de souci… Mais jusqu'à quand ? Mais où va ce pays où les anges n'ont pas d'épaules et les chiens des ailes ?

Ah ! Orthodoxie : Tellement ignorée et pourquoi ?

a+

Odysseus.
Dernière édition par Odysseus le ven. 08 avr. 2016 14:10, édité 2 fois.

Odysseus
Messages : 97
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Ce "Filioque" qui fit taire les oiseaux !

Message par Odysseus » mar. 05 avr. 2016 19:00

J'ai voulu rencontrer dernièrement un prêtre papiste.
J'étais intrigué de cette curieuse religion : ce papisme qui délaisse tant de gens (c'est un euphémisme ..)...

J'ai demandé au prêtre (de service) : "Mais quel est donc le Dogme de votre religion ?"
Réponse : "Il n'y a pas de Dogme dans le Christianisme : il y a qu' une Personne : Jésus-Christ en laquelle tous les Chrétiens croient !"
J' interrogeais plus avant : "Et le Saint Esprit, alors ?"
Réponse : "Ah oui, il y a le Père, le Fils et le Saint Esprit, mais c'est vrai que du Saint Esprit, on en parle peu ..i"...

Ce prêtre, qui fait partie de la Communauté de Sant'Egidio, avait une excuse : je ne lui avait pas laissé le temps de consulter ses cours de théologie papiste.
Faisais-je partie de la bonne classe élu ? S'était-il sûrement demandé.
Comme je l'avais pris au dépourvu, et qu'il ne voyait pas des signes d'appartenance reconnus, il me supposa mouton-paria, mouton-bouc émissaire, mouton-rebelle, bref : un objet de la (très répandue) fatwa papiste.
Que dire et comment mentir ? Pris au dépourvu, Il a dit ce qu'il pouvait.

Car, l'hypocrisie, c'est tout de même du travail :
que dire, trouver le bon mensonge, comment se dédouaner, et poursuivre son action discrètement : c'est difficile !
Pauvres papistes, hélas ! Leur société est fondée faussement, aussi aveugler les populations est-il toute une affaire !

Rétablissons la Clarté devant l'obscurité de la confusion :
La Chrétienté a des Dogmes mais n'admet pas de lois.
Elle n'admet pas de lois. Parce que pour la chrétienté, la liberté et l'indépendance sont les fondements de l'existence.

Mais l'existence, la vie dans la Chrétienté a pourtant un Dogme : Faire le Bien plutôt que le Mal.
En mélant celà à la structure de la société des hommes et à l'Histoire du Salut cela donne les 10 lignes du Crédo de Nicée.

Pour conclure, une interrogation : "Mais que fait (aujourd'hui) le Jésus-Christ des papistes ?"
.
a+

Odysseus.


. .
Dernière édition par Odysseus le ven. 08 avr. 2016 14:10, édité 1 fois.

Odysseus
Messages : 97
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Ce "Filioque" qui fit taire les oiseaux !

Message par Odysseus » jeu. 07 avr. 2016 18:26

qdsfdhjgkh
Dernière édition par Odysseus le ven. 08 avr. 2016 14:05, édité 1 fois.

Odysseus
Messages : 97
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Ce "Filioque" qui fit taire les oiseaux !

Message par Odysseus » jeu. 07 avr. 2016 20:24

La société du Barbare a été mis au point, probablement avant l'invention du feu. (-- 500.000 av. J.C.).
Toutes les grottes de Lascaux, Chauvet, Cosquer, Alta Mira ne racontent finalement que les cris de révolte devant les comportements barbares des chefs des tribus préhistoriques..Une société pareillement performante - qui dura 500.000 ans - mérite que l'on s'y arrête et que l'on examine son fonctionnement en détails.

Songez que durant ces âges farouches, les hommes-oiseaux, avaient organisé la société afin que les profits en aillent exclusivement aux privilégiés.
Les spécialistes de la Préhistoire appellent ces sociétés les "sociétés-trounoirs". En raison de l'accaparement pratiqué par ses élites. Comment fonctionnaient-elle ?

Prenons des exemples très simples :

Un tribu vivait-elle au bord d'une forêt ? Des chasses s'organisaient-elles pour nourrir la tribu ? C'étaient toujours les mêmes qui s'y collaient toujours. Le soir ces mêmes devaient se tenir pour satisfaits de manger les plus bas morceaux. Il en allait de leur salut éternel dans les champs galactiques, c'était en fait des questions de religion.... Une curieuse religion d'ailleurs qui tenait l'Ours des grottes pour le sauveur de la savane.

Par ailleurs, les plus futés de tous les préhistoriques n'avaient probablement que de la commisération pour ces sous-doués de la Préhistoire..

De plus, les sorciers menaient les Inquisitions ..... .. Et sans doute devant les multiples confréries des tortues & autres ...n'étaient-ils pas silencieux ... .
Interrogés sur leurs activités, ils faisaient des réponses dilatoires.

Hélas ! Depuis que le monde est monde : le silence des oiseaux est un véritable fléau, car "exploiter le filon" est la norme du comportement des bipèdes. Depuis au moins - 500.000 an av. J.C.

On raconte que le Christianisme a renversé la perspective.
Mais l'Occident, que sait-il de l'Orthodoxie du Christianisme ? Il n'en a retenu que la publicité qui peut lui profiter i.e. par le moyen du Catholicisme..


a+

Odysseus.

Odysseus
Messages : 97
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Ce "Filioque" qui fit taire les oiseaux !

Message par Odysseus » sam. 09 avr. 2016 16:58

Tout ceci pour dire que malgré la présence de braves (et honnêtes) gens dans le papisme,
il y a également tout à fait des malhonnêtes et des fous furieux qui délibérement ignorent (et méconnaissent) le Saint Esprit ...
Une phrase aurait suffi. Vous faîtes du délayage.


a+

Guillaume.

Odysseus
Messages : 97
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Ce "Filioque" qui fit taire les oiseaux !

Message par Odysseus » dim. 19 juin 2016 21:34

Comment çà : "du délayage" ?

Je fais "du délayage" quand j'écris que les plantes, les animaux et les gens n'ont pas la vie facile,
en raison des produits chimiques (pour les plantes),
de l'univers concentrationnaire (pour les animaux),
et des procédés de décérébration (ou d'abrutissement télévisuel) des bipèdes.

Etes-vous banquier, politicien ou directeur de super-market pour vous moquer pareillement des êtres vivants ?
Ou bien êtes-vous un simple rouage de cette machinerie sociale, chargé d' en tirer les fils, d' en manier (les grosses) ficelles et d' en fermer les portes ?

"Du délayage" Pffffff !

a+

Odysseus.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités