Aux néo-martyrs du papisme (2)

Échangez vos idées librement ici

Modérateur: Auteurs

Aux néo-martyrs du papisme (2)

Messagepar Odysseus » Lun 14 Nov 2016 22:54

La découverte de l'agriculture vers -12.000 av. J.C. modifia complètement les comportements (des hommes, des animaux et des plantes).
Autrefois chasseurs cueilleurs et nomades sur un territoire donné, les hommes commencèrent à se fixer durablement, à cultiver la terre et à élever des animaux dans des enclos. Ils s'enracinèrent donc plus profondément sur des territoires bien délimités et peu à peu donc des frontières précises apparurent.

Les hommes inventèrent alors les villages (-10.000 av. J.C.) et tracèrent (par l'habitude) un certain nombre de chemins et de voies (pour aller d'un village à un autre) . De cette époque donc date les territoires le découpage de la Gaule en territoires, correspondant aux différentes tribus habitant la Gaule.
Territoires qui deviendront les territoires des diocèses sous la Monarchie puis sous la République.

Le christianisme n'ayant pas encore été découvert, les hommes, pour se maintenir sur leurs nouveaux territoires, firent preuve de personnalité, de fermeté, de dureté et de grande résilience. Aussi, tout naturellement, vers -5.000 av. J.C. s'intéressèrent-ils aux pierres (monumentales). De là, les nombreux menhirs et dolmen et aussi le prénom "Pierre",

Durant ces âges encore farouches, les spécialistes pensent que les nombreux menhirs étaient (le plus souvent) une témoignage de force et de puissance.
Les dolmen auraient été plus en relation avec la religion "de la pierre". Les spécialistes pensent qu'un dolmen à trois pieds prétendait, dans cette religion de la Pierre, un modèle de la famille (issu du sol), modèle assez performant pour exploiter la terre.


Image


a+

Odysseus
Dernière édition par Odysseus le Ven 25 Nov 2016 22:04, édité 3 fois.
Odysseus
 
Messages: 94
Inscription: Mer 20 Juil 2011 23:27

L' Europe aurait-elle pu être campaniforme ?

Messagepar Odysseus » Mar 15 Nov 2016 23:35

Différents types de dolmen existent. Peut-être prétendent-ils chacun un modèle social ? A coup sûr, ils correspondent à des gens qui s'affirment nettement et clairement. Question cuisine, les spécialistes pensent que les gens de cette civilisation située en général près de l'océan atlantique pratiquaient la pêche en mer, avaient leur marais salants en propre et consommaient donc couramment toutes sortes de poissons hormis cependant l'anguille, poisson qui devait être (probablement) considérée comme un aliment dangereux, voire malpropre.

Image
un alignement de menhir i.e. une armée en ordre de marche !

Cette civilisation du mégalithe, dont le fond devait être sûrement un peu guerrier, s'est développée à l'écart des routes du traditionnelle commerce européen (Rhin / Rhone). Voies de commerce qui étaient tenues, racontent les spécialistes de cette époque lointaine, par les peuples à vase campaniforme. Ces derniers consommaient sans doute de l'anguille abondamment, car ils n'ont pas construit de mégalithes. Ils faisaient principalement le commerce d' un sel extrait des mines de l'actuelle Autriche. Peut-être ont-ils voulu construire l'Union Campaniforme Européenne ? Qui le sait ? Y avait-il des réticences devant ce projet grandiose ? Rappelons qu'à cette époque, les gens à vase campaniforme n'étaient pas reçus chez les populations d' ïle de France.

Les temps ont bien changé.

Depuis l'invention de l'Union Européenne et la découverte de la mondialisation, que subsiste-t-il de la religion de la "Pierre" ?


a+

Odysseus
Odysseus
 
Messages: 94
Inscription: Mer 20 Juil 2011 23:27

Re: Aux néo-martyrs du papisme (2)

Messagepar Odysseus » Ven 25 Nov 2016 22:32

Les spécialistes de la Préhistoire indiquent que vers la fin de l'ère de la Pierre existaient 2 civilisations en Europe de l'Ouest. La civilisation de la Pierre et la culture campaniforme. Le grand défi et le grand travail de ces préhistoriens fut de faire émerger toutes sortes de races locales d'animaux ou de plantes domestiques. Il y avait ainsi en Gaule, à la fin du néolithique, plus d" une cinquantaine de types de vaches. Peut-être autant de cochons, de moutons. de poules etc ... Heureusement que la civilisation mondiale en perspective en a aujourd'hui singulièrement réduit le nombre. Sinon, comment aurait-on pu faire ? Pour le suivi vétérinaire, médicamenteux et hormonal de tous ces animaux (et ces plantes).
Les spécialistes pensent généralement que les hommes de la civilisation de la Pierre ont effectué, avant même l'invention de l'ordinateur et la connaissance des lois de Mendel, les derniers réglages génétiques sur les animaux et les plantes sélectionnés par leur prédécesseurs.

a+

Odysseus
Odysseus
 
Messages: 94
Inscription: Mer 20 Juil 2011 23:27


Revenir vers Forum général

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 4 invités