MEDJUGORJE et autres lieux

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

eliazar
Messages : 806
Inscription : jeu. 19 juin 2003 11:02
Localisation : NICE

MEDJUGORJE et autres lieux

Message par eliazar » ven. 27 juin 2003 16:01

En ces temps où les médias nous parlent à qui mieux mieux des voyages de Jean-Paul II dans sa chère Croatie,on ne peut pas éviter de penser combien le Vatican a été partie prenant dans le renouveau de la Croatie, allié en cela aux services secrets ouest-allemands, fortement intéressés à la possibilité de récupérer cette zone d'influence.

Ce double intérêt (et les autres "intérêts" qu'il soutenait en coulisses) nous a valu, entre quelques autres, les douloureux souvenirs des guerres de Yougoslavie et du Kosovo - mais aussi l'insupportable canonisation du criminel contre l'humanité Stepinac.

La toute dernière provocation du Vatican ( la fameuse "demande de pardon") a choisi comme décor médiatique une place devant le Monastère Franciscain qui fut un des principaux centres de la collaboration croate avec les armées nazies - et l'un des haut-lieux de décision des crimes du catholicisme oustachi contre les Orthodoxes yougoslaves.

Je pense que cet article intéressera ceux qui ont pu entendre vanter - par des amis kto ou autres - cet autre haut-lieu du franciscanisme croate qu'est devenu (après les tueries, et pour en effacer la mémoire si faire se pouvait) le petit village de Medjugorje . Éliazar

VOYAGE A MEDJUGORJE
par Matuschka Katherine (Swanson)
L’apparition, répétée depuis plusieurs années déjà, de la Vierge Marie à un certain nombre d’enfants dans un petit village de Croatie a été source à la fois d’enthousiasme et de controverse dans le monde Catholique Romain. Encouragés par le clergé franciscain local, des dizaines de milliers de pèlerins ont visité Medjugorje pour entendre les messages transmis aux enfants lorsque la Vierge est supposée apparaître devant eux.
Ces messages consistent en déclarations de type général sur la religion, mais avec un parfum ouvertement oecuménique (voir à ce sujet, ci-après). Des guérisons miraculeuses, auxquelles il a été donné une vaste publicité, ont été également rapportées à l’apparition.
En dépit du soutien de l’église locale et de la popularité soutenue de ces pèlerinages, les évènements de Medjugorje ont rencontré la désapprobation de la hiérarchie Catholique Romaine de Croatie, ainsi que du Vatican. Ils ont aussi transformé un petit village en florissante attraction touristique, amplement pourvue de tous les pièges qui vont avec ce genre d’endroits et de la pluie de profits qu’ils procurent.
En 1986, j’ai eu l’occasion de visiter ce lieu de pèlerinage Catholique Romain. Mon employeur de l’époque, un investisseur et développeur Catholique Romain, m’avait demandé d’accompagner son épouse, une femme pieuse, à Medjugorje et de lui faire rapport de ce que j’aurais vu. Mon mari, Prêtre Orthodoxe et psychologue employé comme administrateur dans une Université Jésuite locale, appréhendait à première vue que j’entreprenne un tel voyage, étant par sa formation sceptique envers les phénomènes populaires religieux et, en raison de son association avec une institution Catholique Romaine, est pleinement au courant de l’attitude de Rome vis à vis des apparitions de Medjugorje. En sa qualité de membre conservateur et traditionnaliste du clergé orthodoxe, il se demandait également s’il était indiqué, pour une chrétienne orthodoxe, de se rendre dans ce genre d’endroit, en raison spécialement de sa réputation croissante de « centre œcuménique ».
Cependant, en considération de mon intention de mener une investigation objective, mais sans compromettre en aucune manière ma propre Foi, le Père et moi décidâmes ensemble que ce voyage pourrait éventuellement se révéler utile pour l’information d’autres chrétiens orthodoxes sur les réalités de Medjugorje. (Ce village se trouve, comme par hasard, être proche de la carrière de Jagodnjaca, où plus d’un millier de chrétiens orthodoxes ont été massacrés et ensevelis au cours de la Seconde Guerre Mondiale par les Oustachis croates, un régime nazi brutal, soutenu et aidé par les franciscains croates. A Medjugorje même, vingt prêtres orthodoxes serbes ont été torturés en public, puis châtrés, et enterrés vivants. Au sujet de ces évènements, se reporter au livre “The Suppressed Serbian Voice” [Los Angeles, CA: SAVA, 1994], 2nd ed., s.v. "Medjugorje,", ainsi que "The Madonna of Medjugorje", présentation video de la Westernhanger/BBC, producteur Angela Tilby, disponible à WTVS, Detroit [1-800-441-3000].)
D’où, dans le but de démontrer que notre opinion est fondée, mon présent reportage pour les lecteurs de « Orthodox Tradition ».

Notre voyage à Medjugorje était organisé par un groupe de tourisme catholique romain, et nous étions guidés par un prêtre catholique romain. Quand nous arrivâmes à Zagreb, je visitai une paroisse locale orthodoxe (une très belle église), après quoi nous fûmes rejoints par une guide touristique, qui se trouva être orthodoxe et qui déclara sans mettre de gants qu’elle considérait les apparitions de Medjugorje comme un canular. Quand nous arrivâmes en bus à Medjugorje, nous fûmes répartis dans des foyers locaux, des ménages qui avaient visiblement tiré des profits matériels du commerce touristique engendré par les apparitions. Quoique le village soit rempli de pèlerins supposés pieux, sinon désespérés, nombre d’entre eux visiblement malades et venus chercher le remède à des infirmités diverses, les gens du cru étaient assez peu intéressés par les aspects religieux de leur toute récente célébrité. La femme chez qui nous étions logés, à peu près comme notre guide orthodoxe, écarta l’ensemble du phénomène avec une sorte de haussement d’épaules verbal.

L’apparition de la Vierge – ce jour-là à deux petits enfants, quatre autres enfants ( ou « voyants ») étant partis au collège – avait lieu dans la « Pièce des Apparitions », à l’intérieur d’un vaste presbytère auquel seules des personnes choisies étaient admises.
Au cours d’une série d’évènements intéressants que je ne raconterai pas ici, me trouvant mêlée à l’imposante foule qui se pressait aux portes du presbytère, je fus prise par erreur pour un membre de la presse londonienne. N’ayant ni confirmé ni infirmé cette erreur d’identification, je fus rapidement poussée vers les premiers rangs, puis introduite dans la « Pièce des Apparitions » - tandis que la femme de mon patron, venue à Medjugorje comme pèlerine, était assez ironiquement plantée là au milieu de la foule. Et c’est ainsi que j’ai pu assister à l’apparition de Medjugorje aux premières loges, ce à quoi la plupart des pèlerins, qui avaient parfois parcouru la moitié du globe pour cela, n’ont jamais été admis.
Quelle a été mon expérience ? Permettez-moi de dire, pour commencer, que les Franciscains qui opèrent dans le complexe de Medjugorje et y font les officieux, sont pour la plus grande partie excessivement désagréables, et même grossiers. Par exemple lorsque j’entai dans la Pièce des Apparitions, une brute de Franciscain, se frayant un chemin à coups de coude, me saisit par le col et me jeta tout simplement de côté. Ma forte protestation fut accueillie avec une parfaite indifférence. En complément de cette grossièreté, l’atmosphère froide à donner le frisson de cette salle ne donnait guère l’impression d’être dans un haut lieu religieux. Quoi qu’il en soit, pendant que j’étais debout dans le fond de la salle, deux jeunes enfants entrèrent, s’agenouillèrent, se signèrent à la manière des Latins et se relevèrent, fixant le mur en face d’eux. Après un court instant, l’un deux récita le message de la Vierge pour la journée. C’est ainsi que fut l’Apparition de la Vierge. Je ne vis rien. Je peux seulement témoigner de l’absence totale d’ambiance spirituelle dans la Pièce des Apparitions et de la froideur glaçante qui y régnait. Je ne fus pas non plus témoin, à ma sortie du presbytère, de quoi que ce soit ressemblant à une « danse du soleil », autre phénomène relaté par les pèlerins de Medjugorje. Au contraire, je me suis aperçue du cas d’une autre jeune qui, ayant trop longtemps fixé le soleil dans l’attente de ce miracle supposé, abîma sérieusement sa vision.
Je dois ajouter qu’après avoir quitté le presbytère, notre guide emmena notre groupe à une audience avec les petits « voyants ». Au cours de cette audience, un pèlerin posa aux enfants la question suivante : « Est-ce que la Vierge dit que l’Église Catholique est la véritable Église ? ». La réponse de la jeune fille (Marija) confirma le caractère oecuménisant et de relativisme religieux qui, de manière bizarre, marque de plus en plus les « révélations » de Medjugorje : « Notre Mère Bénie dit que toutes les religions sont également agréables à Dieu »…

Mon court récit n’a pas l’intention de ridiculiser les croyants catholiques romains sincères qui vont en foule en Croatie en quête d’un miracle, soit pour conforter leur Foi ou pour restaurer leur santé. Les fausses croyances de la chrétienté Catholique Romaine ne sont pas des choses qui nous fassent exulter, nous les Orthodoxes. Nous éprouvons plutôt une profonde commisération pour les croyants sincères et pieux de cette église, croyants qui ont été retranchés de la vie pleine de Grâce de l’Orthodoxie, dans laquelle le miraculeux n’est pas une cause de Foi et de guérison, mais résulte de ces choses. Je ne veux pas dire non plus que le froid glaçant de Medjugorje soit un signe de « démoniaque », comme ce mot est si souvent utilisé à tort. Les gens ne vont pas là-bas pour faire ou pour vénérer le mal. Ils cherchent Dieu. Mais en cet endroit, leur zèle et leur foi sont confrontés à l’irréel - si c’est le fruit de l’illusion ou une tromperie fabriquée par ceux qui aiment l’argent et les profits, je ne saurais dire – ce qui est de toute manière une circonstance diabolique, et lamentable. »

Matushka Catherine est une Orthodoxe d’ascendance albanaise. Son époux, le père Martin (Swanson) est le desservant de la grande église orthodoxe de St. Louis, Saint Basile (ÉgliseRusse Hors Frontières).
Cet article est paru dans « Orthodox Tradition » - vol. XIII – n° 3+4, pp. 51-53.

L’ouvrage de Mirian Lambouras est : The Marian Apparitions: Divine Intervention or Delusion?
< Demeurons dans la Joie. Prions sans cesse. Rendons grâce en tout... N'éteignons pas l'Esprit ! >

Claude le Liseur
Messages : 4138
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur » lun. 30 juin 2003 15:06

Il existe un excellent livre qui démontre la fausseté des soi-disant apparitions de Medjugorje.

Joachim Bouflet

Medjugorje ou la fabrication du surnaturel

Editions Salvator

Paris 1999 (239 pages)

Le livre, en plus d'être fort bien écrit et documenté, présente un intérêt supplémentaire. L'auteur, consultant auprès de postulateurs de la Congrégation pour la cause des saints, adopte un point de vue qui se veut celui de l'Eglise catholique romaine, donc ni anticlérical, ni antipapiste. Sa condamnation des fausses apparitions de Medjugorje repose sur les critères que l'Eglise catholique romaine utilise en ce genre de circonstances. Le point de vue des groupes sectaires ( conventicules charismatiques divers autour du père Daniel Ange ou de l'abbé René Laurentin) qui font la promotion de Medjugorje n'est pas celui des responsables canoniques de l'Eglise catholique romaine.

Mgr Ratko Peric, ordinaire du lieu, écrivait en 1995 à propos de Medjugorje: "Il est donc défendu de prétendre et de professer le contraire dans les églises et les communautés ecclésiastiques, à savoir que Notre-Dame serait apparue ou apparaîtrait encore à Medjugorje." (Bouflet, p. 237.)

Bouflet prononce ce jugement incontestable à propos de l'exploitation faite de Medjugorje par les groupes charismatiques: "(...) il n'est guère difficile de voir poindre la théorie de la suprématie d'une Eglise charismatique sur l'Eglise institutionnelle." (P. 226)

Claude le Liseur
Messages : 4138
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par Claude le Liseur » mer. 24 mars 2010 15:49

Désolé de revenir sur le sujet après près de sept ans et alors que le livre de Joachim Bouflet publié il y a près de onze ans aurait dû calmer le jeu, mais l'exploitation hystérique et sectaire de Medjugorje continuant, un autre auteur catholique romain de renom a dû revenir à la charge sur le sujet. Il s'agit de Yves Chiron, qui est à la fois un historien sérieux - biographe, entre autres, de Blaise Pascal et de Charles Maurras - et un catholique engagé.


Yves Chiron

Medjugorje démasqué (1981-2010)

98 p.

Via Romana

Présentation du livre (http://www.decitre.fr/livres/Medjugorje ... 2916727707 ):
Alors que se poursuivent depuis près de trente ans les " apparitions " de la Vierge à Medjugorje, petite ville de Croatie et que des centaines de milliers de catholiques dans le monde croient encore à l'origine surnaturelle de ces phénomènes, voici le témoignage critique de l'historien autant que de l'homme de foi.
L'auteur s'est rendu à Medjugorje pour les besoins de son enquête. Il y a rencontré voyants et guides spirituels, assisté aux " apparitions " et interrogé l'évêque du lieu. II livre ici le résultat de ses recherches avec pour la première fois en français le texte de la longue conférence de Mgr Péric donnée en 2004 où l'évêque de Mostar analyse les faits, en souligne les contradictions et rappelle le " constat de non supernaturalitate ".
Outre trois autres interventions épiscopales, Yves Chiron fait également le point sur la position du pape Benoît XVI et les condamnations les plus récentes du Saint Siège, éclairant catholiques et tout homme soucieux de vérité.

Force est donc de constater que, malgré les mises en garde répétées des autorités catholiques romaines compétentes, un culte continue à se développer autour des pseudo-apparitions de Medjugorje. Même si le livre de M. Chiron s'adresse à particulier aux catholiques romains, il faut rappeler que ce culte est activement promu, dans les pays francophones, par des milieux monophysites, mais aussi orthodoxes ou para-orthodoxes. Nous ne cessons de payer les compromissions de notre clergé qui a découragé les conversions de catholiques romains qui avaient une colonne vertébrale (car il ne fallait pas déplaire au Vatican, bien sûr...) et qui a, en revanche, accueilli à bras ouverts tous les sectaires qui, constatant que l'Église catholique romaine n'irait pas jusqu'au bout de son auto-démolition, se sont rabattus sur les fragiles communautés orthodoxes d'Europe occidentale, qui constituaient une proie facile, n'ayant plus de racines dans leur pays d'origine et n'ayant pas essayé (contrairement à ce qui a été réussi dans les Amériques) de s'en créer dans le pays d'accueil, avec leurs demi-intellectuels ouverts depuis des décennies à toutes les influences antitraditionnelles et leur épiscopat considérant avec une totale indifférence ce qui pouvait se faire dans les langues vernaculaires. Il n'est pas surprenant que certains milieux orthodoxes ou para-orthodoxes et certains milieux monophysistes ou para-monophysites soient si impliqués, main dans la main avec des milieux para-catholiques où le catholicisme romain s'est dissous dans une sorte de papolâtrie sentimentaliste, dans la promotion de l'opération Medjugorje, qui apparaît comme la clef de voute d'une nouvelle religion mondialiste, adogmatique et émotionnelle, continuation de l'offensive menée sur d'autres fronts et avec d'autres moyens contre la hiérarchie, le droit canonique, les dogmes révélés, les divines liturgies et la spiritualité salvifique de la sainte Église orthodoxe.

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par Anne Geneviève » jeu. 25 mars 2010 14:30

C'est quoi, m'sieur Chiron, un milieu "para-orthodoxe" ? Un milieu "para-monophysite" ? Ou "para-catholique" ? Ceux qui ne vous plaisent pas dans la boutique, la vôtre ou celle d'à côté ?
Bel exemple de langage de propagande. On ne définit pas, le mépris suffit.

Je ne défends pas Medjugordje mais je déteste la langue de bois.
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

Dorian
Messages : 137
Inscription : ven. 05 juin 2009 4:17

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par Dorian » jeu. 25 mars 2010 16:49

Quoi ?

Claude le Liseur
Messages : 4138
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par Claude le Liseur » jeu. 25 mars 2010 22:24

Anne Geneviève a écrit :C'est quoi, m'sieur Chiron, un milieu "para-orthodoxe" ? Un milieu "para-monophysite" ? Ou "para-catholique" ? Ceux qui ne vous plaisent pas dans la boutique, la vôtre ou celle d'à côté ?
Bel exemple de langage de propagande. On ne définit pas, le mépris suffit.

Je ne défends pas Medjugordje mais je déteste la langue de bois.
De puis quand je m'appelle Chiron?

Je signale que Claude le Liseur n'est pas le pseudonyme d'Yves Chiron.

Claude le Liseur
Messages : 4138
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par Claude le Liseur » jeu. 25 mars 2010 22:31

Anne Geneviève a écrit : Un milieu "para-monophysite" ?
Pour vous donner une interprétation authentique de mon propre texte, un milieu para-monophysite, c'est l'Église orthodoxe celtique de Saint-Dolay. Confession de foi monophysite, mais pas de communion avec les Églises monophysites.

sabeth
Messages : 35
Inscription : mar. 23 mars 2010 3:30
Localisation : Suisse romande

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par sabeth » jeu. 25 mars 2010 22:58

Joachim Boufflet a également écrit "faussaires de Dieu", qui parle de tous les phénomènes d'apparitions dans le catholicisme. C'est très intéressant.
Je suis allée à Medjugorje en 2003 car un ami m'offrait ce pélerinage. J'y ai vécu des temps de prière comme on peut les vivre aussi bien dans des paroisses.
J'ai juste remarqué que les gens sont fort friands de merveilleux et se précipitent quand il s'agit de voir une "voyante", encore plus que pour aller prier...
Je ne croyais pas absolument aux apparitions, bien que je ne l'excluais pas non plus. Depuis, ayant vu tous les dérapages, je me suis fais mon opinion et n'y crois
pas du tout, je pense aussi que c'est une vaste tromperie.
Dans le catholicisme actuellement il y a un vrai foisonnement, pour ne pas dire un vrai marché, de phénomènes soi-disant surnaturels avec des "messages venus du ciel".
Cela m'agace souvent quand des amis viennent me parler des "locutions intérieures" de tel ou des apparitions mariales de tel. Je me défile chaque fois avec un sourire poli...
Les plus hautes autorités essaient comme elles peuvent d'endiguer cela. Mais je crois que c'est juste le prix à payer pour avoir ruiné le sens du sacré, de la Tradition millénaire et du mystère. Kyrie eleison...

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par Anne Geneviève » jeu. 25 mars 2010 23:52

Claude, ma façon d'écrire, en interpellant "m'sieur Chiron", ne voulait pas dire que je vous confondais. Rassurez-vous sur ce point. Mais j'avais lu vite et pas vu clairement où s'arrêtait la citation. Mon écran trop clair et mes verres progressifs m'ont joué un sale tour.

Mais puisque c'est vous qui nous avez sorti tous ces "para-machin", je maintiens mon désaccord linguistique. Vous aviez eu une trouvaille géniale quand vous parliez d'ecclésioles, on comprenait tout d'un mot et, de plus, euphonique : pourquoi l'abandonnez-vous ?
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

J-Gabriel
Messages : 656
Inscription : ven. 08 sept. 2006 23:29
Localisation : Suisse
Contact :

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par J-Gabriel » ven. 26 mars 2010 0:05

Juste une première remarque déjà : que ça soit en 1986 –temps de la Yougoslavie socialiste- ou maintenant, Međugorje (Medjugorïe) n’a jamais fait partie de la république de Croatie.

C’est effectivement un village de la taille de St-Jean-en-Royans, remplie de catholiques-romains (ils se définissent eux-mêmes : rimokatolik), mais il est situé en Bosnie-Herzégovine ; géographiquement en Herzégovine.

Peut-être que les autocars remplie de pèlerins kto passent la frontière ni-vus-ni-connus, mais il y a néanmoins, une fois la Dalmatie longée, la douane de Metković à passer, ou éventuellement celle vers Imotski.

Pour des raisons que seul Dieu connaît, j’ai habité la région pendant un bon moment.

J-Gabriel
Messages : 656
Inscription : ven. 08 sept. 2006 23:29
Localisation : Suisse
Contact :

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par J-Gabriel » ven. 26 mars 2010 14:11

Anne Geneviève a écrit :Mais puisque c'est vous qui nous avez sorti tous ces "para-machin", je maintiens mon désaccord linguistique. Vous aviez eu une trouvaille géniale quand vous parliez d'ecclésioles, on comprenait tout d'un mot et, de plus, euphonique : pourquoi l'abandonnez-vous ?
Suite à l’explication de Claude au message plus haut du 25 Mars 2010 21:31, je trouve cette terminologie de "para-[église]" excellente, à l’instar de ce terme d'"ecclésioles" qui marque, à mon avis une certaine forme de dédain, tout comme "pseudo-[église]" d'ailleurs.

Claude le Liseur
Messages : 4138
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par Claude le Liseur » ven. 26 mars 2010 15:41

Anne Geneviève a écrit : Mais puisque c'est vous qui nous avez sorti tous ces "para-machin", je maintiens mon désaccord linguistique. Vous aviez eu une trouvaille géniale quand vous parliez d'ecclésioles, on comprenait tout d'un mot et, de plus, euphonique : pourquoi l'abandonnez-vous ?

C'est parce que je préfère réserver le terme d'ecclésiole à ceux qui se sont constitués en Églises séparées*. Or, nous savons bien qu'il fut un temps pas si lointain où certaines Églises locales, qui n'étaient pas assurées de reprendre le contrôle de leurs émigrés en Europe occidentale, ont accueilli toutes sortes de gens qui n'avaient pas grand-chose à voir avec l'Orthodoxie tout en fermant la porte aux catholiques ou aux protestants sincères - c'était sans doute leur conception bien particulière du témoignage. Grâce à Dieu, ces juridictions ayant repris le contrôle de leurs émigrés ne se préoccupent plus guère de semer le trouble parmi les orthodoxes occidentaux et ont laissé le terrain aux rares évêques qui veulent vraiment témoigner - comme le vôtre, par exemple -, mais le mal est fait, et il en est resté, au sein même de l'Église, des groupes dont l'agitation en faveur de la religion de l'émotion et du sentimentalisme de type Medjugorje vaut bien celle d'une ecclésiole comme celle de Saint-Dolay.

* Même si je reconnais que, dans le contexte luthérien où ce mot a été forgé, il s'appliquait à des conventicules de piétistes, souvent héritiers de l'enseignement de Spener, qui ne s'étaient pas forcément séparés de leur Église (luthérienne) officielle.

Claude le Liseur
Messages : 4138
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par Claude le Liseur » ven. 26 mars 2010 15:42

sabeth a écrit :Joachim Boufflet a également écrit "faussaires de Dieu", qui parle de tous les phénomènes d'apparitions dans le catholicisme. C'est très intéressant.
Je suis allée à Medjugorje en 2003 car un ami m'offrait ce pélerinage. J'y ai vécu des temps de prière comme on peut les vivre aussi bien dans des paroisses.
J'ai juste remarqué que les gens sont fort friands de merveilleux et se précipitent quand il s'agit de voir une "voyante", encore plus que pour aller prier...
Je ne croyais pas absolument aux apparitions, bien que je ne l'excluais pas non plus. Depuis, ayant vu tous les dérapages, je me suis fais mon opinion et n'y crois
pas du tout, je pense aussi que c'est une vaste tromperie.
Dans le catholicisme actuellement il y a un vrai foisonnement, pour ne pas dire un vrai marché, de phénomènes soi-disant surnaturels avec des "messages venus du ciel".
Cela m'agace souvent quand des amis viennent me parler des "locutions intérieures" de tel ou des apparitions mariales de tel. Je me défile chaque fois avec un sourire poli...
Les plus hautes autorités essaient comme elles peuvent d'endiguer cela. Mais je crois que c'est juste le prix à payer pour avoir ruiné le sens du sacré, de la Tradition millénaire et du mystère. Kyrie eleison...

Merci beaucoup pour votre témoignage.

On pourrait en effet citer d'autres cas comme Dozulé, qui me semble ne plus guère être à la mode.

Thomas Caesariensis
Messages : 22
Inscription : jeu. 04 mars 2010 13:09

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par Thomas Caesariensis » ven. 26 mars 2010 15:50

Le Vatican a formé une comission pour procéder à une enquête sur les prétendues apparitions de Medjugorje, qu'elle condamnera sans doute.

sabeth
Messages : 35
Inscription : mar. 23 mars 2010 3:30
Localisation : Suisse romande

Re: MEDJUGORJE et autres lieux

Message par sabeth » ven. 26 mars 2010 21:45

A propos, comment cela se passe-t-il dans l'orthodoxie lorsque des phénomènes surnaturels se passent ? Qui, comment, fait le discernement ?
J'ai entendu dire qu'il y a des icônes qui suintent de l'huile parfumée par exemple...
Merci de m'éclairer, je suis encore une grande ignare, étant catholique mais m'intéressant de près à l'orthodoxie.
J'en profite pour me confier à vos prières...
Sabeth

Répondre