Ecof

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

hilaire
Messages : 297
Inscription : mer. 19 janv. 2005 13:26

Message par hilaire » dim. 08 oct. 2006 20:05

réjouissons nous car ceux et celles qui ont pu être égarées par un mauvais pasteur, dans les souffrances et les épreuves, ont fini par retrouver le bon pasteur.

prions pour que la paroisse de Strasbourg donne de bons fruits, s'épanouisse dans la Vérité.

à chaque fois qu'une drachme perdue est retrouvée, il faut louer le Seigneur !

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine » mar. 28 nov. 2006 10:10

Claude dans la rubrique RP Serge A.Heitz a écrit : le hiéromoine Gabriel Bultmann (p. 103) qui tentat de maintenir le rit byzantin en allemand au sein de la branche allemande de l'ECOF.
Pourrait-on avoir de plus amples informations sur ce point.
- Ramifications de l'Ecof à l'étranger
- Pourquoi cette position de G.Bultmann? Qu'est-il arrivé à faire?
- divergences entre ces ramifications et l'Ecof France?
- Situation actuelle

Jean-Louis Palierne
Messages : 1044
Inscription : ven. 20 juin 2003 11:02

Message par Jean-Louis Palierne » mar. 28 nov. 2006 18:08

J’ai bien connu le père Gabriel Bultmann à l’époque où il était rattaché à l’ECOF par un lien assez élastique. Il avait autour de lui un groupe de jeunes gens. Il était le petit-neveu du théologien protestant Rudolf Bultmann, mais était devenu un moine catholique. Il fut un des très rares Allemands à résister au nazisme. Et après la guerre collabora avec les autorités d’occupation pour l’aide aux déportés libérés.

Mais il était très usé par ces épreuves, et je ne sais quelle fut la suite de ce groupe qui semble s’être dispersé. J’ignore la date de samort. Une paroisse a survécu un peu plus longtemps au pays de Bade.
Jean-Louis Palierne
paliernejl@wanadoo.fr

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » mar. 28 nov. 2006 18:12

De nos jours, il n'y a plus de paroisses de l'écof en Allemagne.
Il doit rester une paroisse en Argentine, une aux USA et une en Suisse à Lausanne.
Dernièrement il y en avait une à Singapour, mais on a vu qu'elle était passée chez les VCO. Quelle idée de célébrer le rite des gaules en Asie ?!!
De toute évidence, ceux qui à quelque époque que ce soit ont tenté de célébrer la liturgie de saint Jean Chrysostome à l'Ecof en plus ou au lieu du soit-disant rite des gaules ont été mis en marge et ont échoués.
Peut-être Anne Genevieve à plus de précision sur l'historique de l'Ecof en Allemagne ?

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Message par Anne Geneviève » mer. 29 nov. 2006 0:18

Non, désolée, pour l'Allemagne, je n'ai pas d'infos précises, mais je pourrai peut-être en obtenir par un ami, si vous prenez patience.
Je ne suis pas sûre qu'il reste une paroisse ECOF à Lausanne, ou alors c'est vestigial. Les prêtres ex-Ecof en Suisse sont devenus UACORO et maintenant sont dans l'Eglise serbe. Le seul problème qui se pose est d'ordre juridictionnel-linguistique : comme c'est une paroisse francophone, le saint synode de Serbie étudie la possibilité qu'ils soient sous la juridiction de mgr Luka, car la Suisse est rattachée à l'évêque serbe en Allemagne, qui ne parle pas un mot de français. Les joies habituelles de l'ecclésiologie de diaspora...
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

GIORGOS
Messages : 286
Inscription : dim. 30 mai 2004 6:02
Localisation : Argentine

Ecof dans l'Argentine?

Message par GIORGOS » mer. 29 nov. 2006 5:45

Glicherie écrit:
De nos jours (.... ) [il] doit rester une paroisse [de l’ECOF] dans l’ Argentine...
Et bien, non. A ce que je sais il n’y a pas [plus] de paroisse ecofienne dans Buenos Aires. Mais, peut être il y a quelqu’un groupe résiduel de fidèles, qui sait ?
L’ancienne paroisse « St. Martin de Tours » (avec le nom du saint patron de la cité) a changé de « juridiction » et elle s'appele « Eglise Orthodoxe Argentine » en dépendance de Mgr. Jérémie Ferens, eparque, eveque titulaire de Aspendos, de l’Eglise Orthodoxe Ukrainienne dans l’Amérique du Sud, sous le Patriarcat Oecuménique.
Mail il y très peu de temps cette juridiction local ukrainienne faisait part de l’Eglise Ukr. Autocéphalique « sobornopravna », et puis de la EUA « canonique » de "vladyka" Moisey…(!!!)
Toujours, et il est très lamentable, dans l’Orthodoxie ukrainienne on ne connaît guère ni la paix chrétienne ni l’ordre ecclésiastique, et cette orthodoxie et ses eccclésioles sont par ailleurs très infiltrés par des taupes du Vatican et soumises aux agissements du pouvoir politique.
Je connais bien aux malheureux ukrainiens à l’étranger, et j’ai la plus grande sympathie par eux , des gens très pieuses et d’un ferveur sincère, bien que en allant plusieurs fois au delà de la prudence -et de la charité- de par son exagéré amour de la patrie lointaine.
Dernière modification par GIORGOS le mer. 29 nov. 2006 20:21, modifié 2 fois.
Giorgos
SEÑOR JESUCRISTO, HIJO DE DIOS, TEN PIEDAD DE MÍ PECADOR.

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » mer. 29 nov. 2006 11:29

Au bout du compte, je ne sais pas non plus qu'elle est la réalité de ce qui reste d'écofien aux USA. Un "prêtre" là-bas maintient un site internet en fonction, mais sur place, comment une telle paroisse vit-elle ? Si elle existe encore, rien n'est moins sur, elle fait surement partie du groupe western rite antiochien.
Le prêtre américain qui assurait la liaison avec la France, on l'a vu, est passé lui chez Monseigneur Gabriel (rue Daru) qui l'a (ré-)ordonné.

Glicherie
Messages : 365
Inscription : ven. 18 juin 2004 14:41

Message par Glicherie » ven. 09 févr. 2007 13:09

Calendrier de l'ECOF sur son site:
11 février 2007
SEXAGÉSIME
Saint BENOÎT, abbé à Aniane (750-821)
Mémoire des saints :
SATURNIN, DATIF, FÉLIX, AMPÈLE et leurs compagnons, martyrs en Afrique († 304).
VOLUSIEN, évêque de Tours, martyr († 496).
DÉSIRÉ, évêque de Vienne († 608).
GAUDIN, évêque de Soissons.
ODON, évêque de Beauvais (801-880).
SÉVERIN, abbé d'Agaune († 507).
Mémoire de l'apparition de Marie à Bernadette Soubirous à Lourdes (1858).

N'est-ce pas une "apparition" liée au dogme catholique romain de l'Immaculée Conception ?
Pourquoi des orthodoxes feraient-ils memoire d' un dogme auxquels ils ne croient pas ?

Jean-Louis Palierne
Messages : 1044
Inscription : ven. 20 juin 2003 11:02

Message par Jean-Louis Palierne » ven. 09 févr. 2007 21:13

Ce serait peut-être le moment de se demander ce qu’il en est maintenant de l’UACORO. D’après ce que j’en sais les communautés de l’UACORO n’ont en leur quasi-totalité pas adopté le rite de saint Jean Chrysostome (pour reprendre leur vocabulaire) et ont continué d’utiliser le rite dit “des Gaules”, contrairement aux engagements pris il y a à peu près un an devant l’Église de Serbie. Quelqu’un peut-il compléter ?
Jean-Louis Palierne
paliernejl@wanadoo.fr

hilaire
Messages : 297
Inscription : mer. 19 janv. 2005 13:26

Message par hilaire » sam. 10 févr. 2007 19:05

vu sur le site de l'ECOF:

91 - ESSONNE
SAINTE-GENEVIEVE (paroisse)
21, rue de la Paix 91260 JUVISY ' 01 69 45 06 04
Prêtre : Jacques DEVAULT ' 06 08 60 57 07
12 rue Mousset Robert 75012 PARIS
moi je croyais que cette paroisse était de l'UACORO? ça a changé?


ARGENTINE
Vicariat Argentin EUGRAPH KOVALEVSKY (paroisse) saint ecof
recteur : Aléjandro IGLESIAS
Arenales 3837 - 62 A 1425 BUENOS AIRES
Diacre : Hector IGLESIAS

là je me demande le rapport entre l'Argentine et les Gaules.. ou de l'art de vociférer sur les Eglises dites d'Orient qui n'ont pas de légitimité sur le territoire de France, et que l'Eglise des Gaules serait légitime en Argentine !

CH - LAUSANNE
SAINT-LEONARD (paroisse)
Route Aloïs Fauquez 13 - CH - Lausanne
Diacre : Claude GROSSENBACHER ' 078/801.99.29
là il n'y a pas de prêtre... serait-ce rattaché à l'évêché pour des raisons fiscales?


USA
SAINT-ESPRIT PARACLET
20012 Williams Highway
OREGON 97544 WILLIAMS
Prêtre : P. Georges Phillip YOUNG
Post Office Box 77
Tél. Dom. (00) 1 541 846 69 35
fax (00) 1 541 846 69 83

là je pensais que cétait sous juridiction ERHF...ce serait l'extrême occident de l'occident chrétien (encore que pour les russes, c'est lorient aussi les USA...

hilaire
Messages : 297
Inscription : mer. 19 janv. 2005 13:26

Message par hilaire » sam. 10 févr. 2007 19:20

Visite pastorale de Monseigneur Germain

à la paroisse Saint-Avit d'Orléans

Le dimanche 25 juin 2006, Monseigneur Germain est venu nous visiter à Orléans afin de célébrer, avec huit jours de décalage, la fête de saint Avit, patron de la paroisse. La liturgie fut donc celle de ce saint (ermite, puis abbé de Saint-Mesmin, au VIème siècle, moins connu que son homonyme et contemporain saint Avit, évêque de Vienne), avec mémoire de saint Jean Baptiste le Précurseur, fêté la veille, et du 3ème dimanche après la Pentecôte, dimanche de la brebis perdue, ce qui faisait un beau bouquet.

Le Père Jean-François Var, recteur de la paroisse, concélébra avec notre évêque, qui invita aussi à l’autel le Père Jacques Devault, dont il sera question plus loin.

Le service diaconal fut, pour l’essentiel, assuré par le diacre Gérard Jusseaume, toujours fidèle en dépit du long trajet accompli pour venir de son domicile lointain ; l’archidiacre Vincent Tanazacq, qui nous avait fait le plaisir de sa présence, se consacra - hormis la proclamation de l’évangile - à la direction du chœur.

Cette matinée liturgique rassembla une bonne part des services que l’église peut accomplir pour le bien des hommes, liés à la naissance, à la vie et à la mort : naissance spirituelle, vie de service dans l’église, mort terrestre en vue de la résurrection.

Au départ, en effet, il y eut la confession de la foi orthodoxe, reçue par le Père Jean-François, de Laurent Treffé, à qui Monseigneur Germain conféra ensuite l’onction du saint chrême. Laurent avait pour parrain le Père Jacques Devault ; il était entouré de son épouse et de ses parents qui, tous, furent impressionnés par la liturgie selon saint Germain de Paris.

Ensuite, au cours de la liturgie, Monseigneur Germain reçut Christian de Balcin dans l’ordre d’acolyte. Cette ordination, proposée par le recteur, était destinée à la fois à reconnaître les progrès accomplis par Christian aussi bien dans le service liturgique que dans les lectures des saintes écritures, et à le stimuler pour en accomplir de nouveaux.

Enfin, à l’issue, une pannychide fut célébrée pour le service de quarantaine de René Lacoudre, né au ciel le 11 juin, qui fut le plus âgé et le plus ancien des paroissiens, et en même temps l’un des plus fidèles en dépit de son invalidité et des très grandes souffrances que celle-ci lui occasionnait. D’anciens collègues de René, venus pour l’occasion, furent eux aussi frappés par la liturgie.

Monseigneur rassembla tous ces éléments dans son homélie, lumineuse, en nous enseignant comment accéder au Royaume des cieux.

Suivirent, comme de coutume, d’abondantes et fraternelles agapes qui conclurent ces riches moments dans la gaîté et la joie.

Un post-scriptum s’impose à propos du Père Jacques Devault. Celui-ci, ami de longue date du Père Jean-François Var, avait pris l’habitude de venir, de sa campagne, assister aux liturgies de la paroisse Saint-Avit, puis (avec l’autorisation de notre évêque) de les concélébrer. Ensuite de quoi il décida de participer au stage annuel animé par Monseigneur Germain à Saint-Nectaire, en Auvergne, et consacré, cette année-ci, à Prière et connaissance de soi. Et il advint que, le 14 juillet, au cours d’une liturgie célébrée à Besse-en-Chandesse, avec la participation du Père Bernard, curé de Saint-Nectaire, Monseigneur reçut le Père Jacques Devault dans le corps presbytéral de l’église catholique orthodoxe de France par la chirotonie (imposition des mains) et la proclamation des triples Axios.

Le signataire de ces lignes - qui était présent et concélébrait - s’en réjouit grandement.

à qui faut-il rendre grâce ? à saint Avit ? à saint Nectaire d’Auvergne ? à saint Nectaire d’égine, à qui le Père Jacques voue une particulière dévotion ? à tous, probablement, et sûrement au Saint-Esprit.

Prêtre Jean-François Var


on notera entre autres originalités, le fait que le Père Jacques Devault a été invité à concéléber avant de recevoir la chirotonie (il devait donc être prêtre catholique?), une quinzaine de jours après... vous me direz comme elle n'est pas valide ça n'est pas bien grave... mais bon, c'est exactement ce genre d'attitude qui a valu, à l'ECOF et à Mgr Germain en son temps, des rappels à la loi incessants.

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Message par Anne Geneviève » dim. 11 févr. 2007 20:38

L'ECOF a repris les locaux de Juvisy, cela fait plusieurs mois déjà. Comme les murs lui appartenaient, on ne pouvait rien faire.
C'est à la suite de cela et de la fin de bail de la paroisse de St Germain en Laye qu'a été créée la paroisse d'Asnières.
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

hilaire
Messages : 297
Inscription : mer. 19 janv. 2005 13:26

Message par hilaire » lun. 12 févr. 2007 12:48

et la fresque qu'il y avait à Saint Germain, elle a été conservée? je crois me souvenir que c'était une originale peinte par E. Kovalevsky.

Anne Geneviève
Messages : 1041
Inscription : lun. 30 mai 2005 19:41
Localisation : IdF
Contact :

Message par Anne Geneviève » lun. 12 févr. 2007 23:01

Cette "fresque" a été peinte sur des panneaux toilés pour une chapelle privée ; les panneaux avaient été ensuite réinstallés à St Germain en Laye. Actuellement, ils sont conservés avec le soin et le respect nécessaire par un des paroissiens, en vue d'une réinstallation future car l'ensemble est très beau. Mais quand et où ce sera possible, nul ne le sait.
"Viens, Lumière sans crépuscule, viens, Esprit Saint qui veut sauver tous..."

hilaire
Messages : 297
Inscription : mer. 19 janv. 2005 13:26

Message par hilaire » mer. 14 févr. 2007 18:18

http://orthodoxie.free.fr/juvisy.htm

où l'on remarque que pour le 11 février, les ornements sont roses violets (si j'osais un mauvais jeu de mot, c'est normal, c'est Carnaval! dernier jour de viande...), et qu'à Juvisy on vient en groupe de Saint Irénée pour faire nombre sur la photo...

sur le plan purement anecdotique, d'un point de vue physionomique, M. Devault ressemble beaucoup à M. Var... ça n'est pas grave en soi mais ça fait un drôle d'effet quand on voit la photo pour la première fois !

dommage que l'Eglise ait été chassée du lieu, pour laisser la place à autre chose...

Répondre