Homéopathie et médecines parallèles

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Claude le Liseur
Messages : 4180
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur »

Monique a écrit : Quand à l’adage : " Le semblable se guérit par le semblable" je ne vois pas comment on peut l’appliquer à l’homéopathie puisqu’il n’y a plus rien dans le sois-disant médicament homéopathique que de l’eau et du sucre. Donc l’homéopathie ne peut soigner que l’hydropisie ou le diabète ! ! !
Et pourtant elle soigne bien d'autres choses! Eppur, si muove...

N.B.: A propos de la citation du dénommé Tom Tullet, croit-il sérieusement un seul instant que Hahnemann, découvreur de l'homéopathie en Allemagne au XIXème siècle, pouvait être influencé par le zen, les religions d'Extrême-Orient, le New Age etc, surtout dans les adaptations à l'usage des Anglo-Saxons stressés faites par des gens comme l'ex-pasteur anglican Alan Watts?

Monique
Messages : 788
Inscription : mer. 31 mars 2004 10:19

Message par Monique »

Je ne sais pas ce que pense monsieur Tom Tullet à ce sujet et cela m’indiffère. Je ne l'ai pas cité comme autorité mais parce qu'il exprimait ce que je pensais.

Par contre monsieur Hahnemann fait bien référence à des forces énergétiques et cosmiques, à des dynamisations, à des dilutions où l’on ne trouve plus rien, si ce n’est l’esprit de la substance. Et sur ces sujets vous ne me répondez rien.
Ce qui me frappe aussi, c’est que ceux qui se soignent à l’homéopathie se considèrent comme des « adeptes » de l’homéopathie et font du prosélytisme.
C’est un langage plus religieux que scientifique.

samuel
Messages : 93
Inscription : mer. 17 nov. 2004 13:11

Message par samuel »

Je me soigne par l'homéopathie et ne fait pas de prosélitisme. Il me semble qu'il ne faut pas avoir de tels préjugés....
Chacun peut se soigner par la forme médicale qu'il croit adaptée, si celle si respecte l'éthique et surtout qu'il sache que le vrai médecin c'est le Christ, et la base de toute guérison le repentir, la confession des péchés, les Saint Mystères.

La médecine "allopathique" est elle plus orthodoxe ? elle qui est basée sur une conception rationnaliste, darwiniste et athée du monde ? Et n'avez vous jamais reçu de traitement d'un médecin juif ? Pourtant les canons l'interdisent...

Claude le Liseur
Messages : 4180
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

Message par Claude le Liseur »

Je vous ai déjà cité les réflexions d'un médecin orthodoxe de Salonique sur ces questions. Je ne suis pas chimiste de formation. Mais, d'après le peu de souvenirs que j'ai de mes cours de chimie au lycée, je ne vois rien de surprenant à ce que Hahnemann ait parlé de dynamisations, de dilutions et d'esprit de la substance. C'est du langage de chimiste du XIXème siècle: l'esprit d'une substance désignait par exemple le produit de sa distillation. N'importe quel chimiste de l'époque vous aurait écrit à propos de n'importe quelle substance qu'après dilution ou distillation il ne restait que son esprit.

Cela vous choque-t-il que l'on parlait d'esprit-de-sel pour désigner l'acide chlorhydrique étendu d'eau, d'esprit-de-bois pour désigner l'acool méthylique et d'esprit-de-vin pour désigner l'alcool éthylique?

Irène
Messages : 941
Inscription : mar. 30 sept. 2003 11:46
Localisation : Genève

Message par Irène »

Monique, je ne fais aucun prosélythisme et je n'aurais même jamais pensé à "défendre" un jour l' homéopathie parce que je ne l'ai jamais vu attaquée autrement que par les médecins qui ignorent tout de la composition chimique des médicaments qu'ils prescrivent allègrement, sans même se préoccuper de leurs interactions.

Mais nous avons déjà eu cette discussion, et je ne reviendrai plus sur le sujet.

Monique
Messages : 788
Inscription : mer. 31 mars 2004 10:19

Message par Monique »

Samuel a écrit :
« La médecine "allopathique" est elle plus orthodoxe ? elle qui est basée sur une conception rationnaliste, darwiniste et athée du monde ? Et n'avez vous jamais reçu de traitement d'un médecin juif ? Pourtant les canons l'interdisent... »
J’ai déjà répondu tout à l’heur que je ne faisais pas l’apologie de la médecine allopathiques, et je ne pense pas qu’elle soit très orthodoxe dans sa manière d’être actuelle, mais ce n’est pas le sujet de ma question.
Et je ne vois pas ce que vient faire un médecin juif dans cette discussion ; les questions que je pose ne se rapportent pas à l’appartenance religieuse ou autre de l’inventeur de l’homéopathie, mais dans ce que l’homéopathie transporte comme idéologie contraire à l’orthodoxie.

Je suis désolée lecteur Claude, mais les réflexions d'un médecin orthodoxe de Salonique ne m'ont pas convaincu.
Cela ne me choque pas que l'on parle d'esprit-de-sel pour désigner l'acide chlorhydrique étendu d'eau, car il y a vraiment de l'acide chloridrique.

Et je suis aussi désolée de ne pas trouver d'interlocuteur pour discuter sur les questions que j'ai posées.

Irène
Messages : 941
Inscription : mar. 30 sept. 2003 11:46
Localisation : Genève

Message par Irène »

Monique, en ce qui me concerne, je ne peux pas aller plus loin car je pense, effectivement que tout est énergie, que la vie est énergie. Quand on parlait des photos "Kirlian" il y a plus d'une dizaine d'années, cela paraissait très sulfureux.
Aujourd'hui l'on sait que tout organisme vivant dégage de l'énergie et une photo de ces ondes dégagées par une plante, par exemple, n'a plus rien de mystérieux. Mais si l'on dit que c'est "l'aura" alors là, gros frissons.
Je n'ai pas les connaissances scientifiques pour répondre et je continuerai très sereinement à me soigner à l'homéopathie quand cela conviendra à mes éventuels problèmes.

Monique
Messages : 788
Inscription : mer. 31 mars 2004 10:19

Message par Monique »

Irène, je vous remercie de votre ouverture.
Mais je ne pense pas que le fait que tout soit énergie soit une solution à nos problèmes de santé car la maladie et la mort son venues dans le monde créé après la chute d’Adam, les énergies du monde créé sont donc elles-mêmes frappées de mort et de maladie.

Samuel vous avez écrit:
“La médecine "allopathique" est elle plus orthodoxe ? elle qui est basée sur une conception rationaliste, darwiniste et athée du monde ?”

Je trouve votre rapprochement entre la médecine scientifique et le darwinisme très intéressant, pourriez-vous le développer?
Je ne parlerais pas, pour ma part, d’allopathie ou homéopathie car se soigner avec du thym c’est de l’allopathie, tandis que les vaccins qui utilisent le semblable pour lutter contre le semblable pourraient être classés dans l’homéophatie ce qui n’est pas le cas. La distinction homéopathie et allopathie est réductrice et ne permet pas d’aborder les problèmes posés par les médecines actuelles.

Vous avez dit aussi:
“Et n'avez vous jamais reçu de traitement d'un médecin juif ? Pourtant les canons l'interdisent...”
Pouvez-vous citer ce canon?
Je ne pense pas que les Pères aient écrit ce canon par racisme ou mépris d’une culture.
Leur interdiction ne viendrait-elle pas de ce que notre manière de se soigner doit être en accord avec notre foi.

Irène
Messages : 941
Inscription : mar. 30 sept. 2003 11:46
Localisation : Genève

Message par Irène »

Monique a écrit :

"Mais je ne pense pas que le fait que tout soit énergie soit une solution à nos problèmes de santé car la maladie et la mort son venues dans le monde créé après la chute d’Adam, les énergies du monde créé sont donc elles-mêmes frappées de mort et de maladie".

Je suis bien d'accord mais tant que nous ne sommes pas mort, nous dégageons cette énergie "vitale" ; il y aurait d'ailleurs encore beaucoup à dire à ce sujet, particulièrement concernant - par exemple - les énergies transmises par les Saints guérisseurs. Et puis, nous ne sommes pas que ce corps, provisoirement mort.

Ceci nous entraîne loin de l'homéopathie, dans ces mondes que nos sens d'homme déchu ne perçoivent plus, ou seulement en partie.

Les médecines actuelles, la médecine actuelle, glisse dangereusement sur la pente de la substitution des élèments innés par des bricolages d'une extrême dangerosité. Plutôt que la médecine, disons le monde scientifique.

Donc, que je comprenne ou pas le mode de fonctionnement de l'homéopathie, je le trouve infiniment moins nocif : j'ai trop vu les conséquences de ces "médicaments" qui transforment une personne jusqu'à la priver de sa capacité primordiale de se préparer à sa mort (par exemple).

Je ne nie pas les avancées positives, je parle de façon globale, et surtout des dérives qui permettent, sous le prétexte de soigner, le viol des corps et des consciences.

danilo
Messages : 37
Inscription : lun. 14 juin 2004 20:38
Localisation : Briançon

hep

Message par danilo »

Monique écrit:
"Très étonnant, les anthroposophes seraient-ils orthodoxes ?
Ne s’agirait-il pas d’un prêtre de l’ECOF ? "

J'ai juste vu qu'il a étudié à l’Institut Saint Denys à Paris. Quand à l'ECOF je ne sais pas ce que c'est, donc je ne suis pas apte à répondre.
Ma femme étant adepte des medecines naturelles, nous avions atteri chez cet homéopathe (pour mes enfants). J'avais été surpris de sa bibliothèque remplie de livres sur l'orthodoxie. Après mes interrogations il m'a dit qu'il était prêtre orthodoxe. (C'était il y a déjà une quinzaine d'années)

Monique
Messages : 788
Inscription : mer. 31 mars 2004 10:19

Message par Monique »

Irène, je suis en accord avec vous sur le fond.

Vous écrivez:
“Je suis bien d'accord mais tant que nous ne sommes pas mort, nous dégageons cette énergie "vitale" ; il y aurait d'ailleurs encore beaucoup à dire à ce sujet, particulièrement concernant - par exemple - les énergies transmises par les Saints guérisseurs. Et puis, nous ne sommes pas que ce corps, provisoirement mort.”

Les énergies des Saints guérisseurs sont les Énergies incréées de Dieu; leur sainteté leur a permis d’être dépositaire de la Grâce divine, et Grâce divine et Énergie incréée sont pour moi synonyme.

Les médecines douces, naturelles, etc... parlent le plus souvent d’une énergie cosmique qui n’a rien à voir avec les Énergies incréées de la Divine Trinité.
Et je me pose la question: est-ce que la référence à une énergie cosmique relève de l’idolâtrie?
Comme la médecine scientifique est idolâtre de la “Science”.
Il serait dommage de quitter une idolâtrie pour tomber dans une autre.


“j'ai trop vu les conséquences de ces "médicaments" qui transforment une personne jusqu'à la priver de sa capacité primordiale de se préparer à sa mort (par exemple).”
Comme je suis d’accord avec vous, mais ce ne sont pas les médicaments qui sont en cause, mais leur utilisation.

D’un autre coté, les médecines naturelles proposent souvent des traitements inefficaces et quand la personne s’en aperçoit il est trop tard pour guérir.
Dernière modification par Monique le lun. 31 janv. 2005 21:00, modifié 1 fois.

Monique
Messages : 788
Inscription : mer. 31 mars 2004 10:19

Message par Monique »

Danilo:
Avant l’éclatement ECOF / UACCORO il y avait un prêtre à la paroisse ECOF de Strasbourg qui est ensuite parti chez les anthroposophes. Je ne me souviens pas s’il était médecin.

Monique
Messages : 788
Inscription : mer. 31 mars 2004 10:19

Message par Monique »

Aujourd'hui 31 janvier, nous célébrons les saints thaumaturges Cyr et Jean et dans les Ménés j’ai trouvé cette phrase montrant qu’ils puisent leur pouvoir de guérison dans la grâce du Seigneur:

“Ces deux flambeaux resplendissants puisent pour ceux qu’afflige la maladie leurs miracles éblouissants à l’unique source lumineuse de la grâce immaculée: comme il est juste, nous les magnifions.” (ode 9)

Antoine
Messages : 1782
Inscription : mer. 18 juin 2003 22:05

Message par Antoine »

Un médecin avait accroché dans son cabinet de consultation l'écriteau suivant: <<Votre médecin vous soigne, Dieu seul vous guérit.>>

Alors soignez-vous à ce que vous voulez du moment que vos prières pour la guérison ne s'adressent qu'à Dieu seul et qu'en Lui seul vous placez votre espérance.

Sylvie
Messages : 387
Inscription : lun. 01 août 2005 2:50

Message par Sylvie »

Chers amis,

Je faisais une recherche sur ce forum pour trouver ce que voulait dire "énergie divine". Je suis surprise de ce que j'ai lu sur ce fil. Là vraiment, je suis déçue.
De même je me pose la question : l’utilisation uniquement médicale de ces médecines sans s’occuper de leur aspect spirituel, ne nous engage-t-elle pas inconsciemment dans cette spiritualité ?
Vous avez du mal à supporter les prières d'un KTO et vous supporter les incantations envers des "énergies cosmiques" d'un guérisseur ?

Dans une revue scientifique, ils ont fait une étude sur le pouvoir de guérison des médicaments homéopathes. Ils ont déterminés qu'il y avait autant de chance de guérir avec un médicament placebo. C'est-à-dire par la confiance dans le médicament. Souvent nous faisons la remarque :" Ah il va s'en sortir, il a un bon moral." Parfois aussi la remarque inverse.
ces soins sont remboursés par les caisses maladie, ainsi que l'homéopathie et l'acupuncture. (chaque caisse à sa propre liste de praticiens qu'elle rembourse ou pas).

Il y a, certes, des naturopathes farfelus à tendance nettement new âge : mais ceux là ne sont pas remboursés par les caisses maladie qui, elles, ont les pieds sur terre.
Faux. C'est ce que je pensais moi aussi. J'ai consulté déjà une massothérapeute accréditée pour soigner un mal d'épaule et en fait, en plus du massage, elle faisait appel à des énergies.
Dans certains milieux "charismatiques" catholiques romains, des "directeurs de conscience" recommandent certains médicaments homéopathiques pour lutter contre les tentations charnelles.
Habituellement, le milieu charismatique sortent plutôt les gens de certaines médecines alternatives qui font appels aux énergies cosmiques. Surtout les "traitants New Age" ont souvent besoin de prières de libération.
MÉDECINE HOMÉOPATHIQUE ET ORTHODOXIE
St. Nicodème l' Hagiorite (1749-1809)
N'oubliez pas que le mouvement "New Age" prend de tout, mélange le tout et confond tout ce qui aveugle les gens et les détournent souvent de Dieu mais lentement. Beaucoup s'attachent à un gourou ou guérisseur. Surtout pour le yoga dit d'exercice. Ce n'est pas long que l'adepte s'intéresse à sa philosophie et veux aller plus loin.

Dans les soins naturels, certains sont bons comme ceux qui soignent à partir des plantes et qui ne font pas appel aux énergies cosmiques. C'est le principal critère qu'il faut observer. D'autres signes; dans le bureau s'il y a certains bibelots en forme de pyramides, pierres pour ceci, cela, anges etc.

Oui, dans la nature, Dieu a donné ce qu'il faut pour se soigner. Il a même pourvu le corps d'anticorps pour se défendre contre les maladies. Il faut demander le discernement.

Amicalement

Sylvie

Répondre