Trois petits Dicos ?

Questions, idées pour l'amélioration du site

Modérateur: Auteurs

Trois petits Dicos ?

Messagepar eliazar » Lun 20 Oct 2003 13:22

Nous avons déjà commencé, au hasard de nos discussions dans les autres rubriques, à envisager la possibilité d’élargir la démarche qui a commencé par la publication d’un Calendrier des Saints.

A ce sujet, je propose d’ouvrir ici une rubrique « préparatoire », dans laquelle nous pourrons en discuter en resserrant le sujet - sans interférences avec la francophonie ou la laïcité ou … etc. Ce qui devrait pouvoir nous permettre de savoir ensuite si vraiment cette branche de notre activité à venir intéresse tout le monde (ou au moins suffisamment de candidats à y participer, comme à s’y intéresser) et si oui : sous quelles formes, et dans quelles limites.

Pour commencer, je me permets donc de répondre au premier message de la journée, qui celui d’Antoine, et qui lançait en fait le projet – dans la mesure où Antoine a la double casquette de participant et d’initiateur-modérateur (cette dernière étant en plus partagée avec Apostolos que nous n’avons pas tellement le plaisir de lire, ces derniers temps).

Antoine a écrit :
[quote]Ne nous trompons pas d'outil. On est sur un forum de discussion. Si des «nouveaux venus» ont des questions à poser sur l’orthodoxie, qu’ils les posent en créant une rubrique adéquate. Et cette question sera discutée par tous. Je ne vois pas pourquoi il faudrait parquer à part les catéchumènes. On n’est pas dans une paroisse avec initiation pour enfants répartis en classe d’âges et adultes commençants puis adultes avancés. Maintenant s’il s’agit de créer un catéchisme Internet, alors ce n’est peut-être pas sous la forme d’un forum mais d’un site Internet qu’il faut le faire avec exposés magistraux et questions réponses sélectionnées. Créer 3 nouveaux forums : histoire, doctrine et saints pourquoi pas ? Mais je pense qu’il y aura un éclatement du forum et que les trois sujets étant fortement imbriqués cela aura pour conséquence de compliquer les discussions. On le voit bien quand à l’intérieur d’une rubrique ça papillonne et part dans tous les sens. Par exemple la crise arienne ou le monothélisme je le mets dans histoire ou doctrine ? Est-ce que l’histoire de l’Église est différente de l’histoire de sa doctrine ? Est-ce que on peut séparer la dogmatique des discussions conciliaires ?etc...[/quote]

Eh! bien moi, je ne crois pas non plus qu’il s’agisse de parquer les nouveaux venus dans un enclos capitonné à l’usage des catéchumènes : ce serait présupposer qu’ils lisent ce site dans le but de s’y faire baptiser orthodoxes le lendemain – alors que je crois plutôt qu’ils sont curieux de l’Orthodoxie, voire même au préalable (pour certains), de la Foi chrétienne tout court.

Bien au contraire, si j’étais curieux de l’Islam (je prends cet exemple par ce que, pour beaucoup de gens aujourd’hui, il est d’actualité de s’y intéresser) je serais content de trouver » à l’accueil » une personne aimable qui puisse me dire ce que signifie le mot Islam, d’où la chose est venue (historiquement), qu’est-ce que l’ensemble des adeptes croit en gros (doctrine de base), et quels êtres humains sont considérés à bon droit par les autres comme les plus représentatifs de cette doctrine (modèles, témoins, ou « saints »).
Et dans ce cas, je me méfierais certainement d’une forme « catéchèse » qui m’évoquerait la patte griffue du chat qui pêche, guettant le premier poisson qui passe.

Ce que je souhaiterais plutôt trouver, c’est un petit dictionnaire où je trouverais des définitions pas trop sèchement techniques, mais pas non plus développées comme les articles d’une encyclopédie pour spécialistes.
D’où ma proposition ci après, pour ouvrir la discussion : une sorte de « Dictionnaire de Saints » – mais dans la mesure où il existe déjà ailleurs des « Synaxaires » (on pourrait en introduction fournir les références), et chez nous une rubrique « Calendrier », j’ai suggéré de différencier suffisamment le nôtre pour ne pas trop faire double emploi, ni trop encyclopédique. On découvre toujours quelque chose d’intéressant à pagayer sur un lac, alors que le risque de se noyer est plus évocateur des interminables traversées d’océans inconnus…

De même qu’il existe des catalogues des saints « de toute l’Église », et d’autres de saints « d’une des Églises » locales, il me semble que notre identité d’orthodoxes francophones pourrait être mise en valeur – car j’ai souvent eu l’occasion de constater l’ignorance étonnée d’amis qui ne savaient même pas que leurs ancêtres aient pu être orthodoxes pendant plusieurs siècles sans que personne ne leur en ait jamais parlé (ni dans les autres églises, ou communautés, ni dans les livres « scolaires »), et je me suis rendu compte que l’identité orthodoxe historique de ce qui est devenu peu à peu la France, la Belgique, la Suisse etc. était plutôt perçu a priori comme une « singularité » - quand ce n’était pas comme une « bizarrerie »… !

C’est pourquoi j’ai proposé dès hier (dans la rubrique « Prosélytisme », ce qui était déjà une erreur) d’adopter un principe de rangement dont je pense qu’il pourrait à la fois attirer la curiosité (comme dans une sorte de guide par régions) et mettre en valeur les différences de populations locales de saints orthodoxes - selon l’évolution historique de l’évangélisation de chaque grande province, au cours de leurs siècles orthodoxes.

Pour ce faire, je proposais une douzaine de « parties » consacrées par exemple aux « Saints Orthodoxes de l’ancienne Alsace », aux « Saints Orthodoxes de l’ancienne Aquitaine », aux « Saints Orthodoxes de l’ancienne Auvergne », aux « Saints Orthodoxes de l’ancienne Bourgogne», aux « Saints Orthodoxes de l’ancienne Bretagne », aux « Saints Orthodoxes de l’ancien Dauphiné », aux « Saints Orthodoxes de l’ancienne Ile-de-France », aux « Saints Orthodoxes de l’ancien Jura », aux « Saints Orthodoxes de l’ancienne Lorraine », aux « Saints Orthodoxes de l’ancien Lyonnais », aux « Saints Orthodoxes de l’ancienne Provence», etc.

Et j’ajoutais que dans un premier temps, il suffirait sans doute (pour ne pas nous noyer dans un treizième « travail d’Hercule ») de reclasser dans la « partie » correspondante ceux des saints que nous avons déjà en vrac ici ou là dans le Calendrier de Claude ; on pourrait ensuite enrichir ce premier reclassement par notre recherche personnelle, là où nous sommes les uns et les autres. Il s’y trouve le plus souvent des archives et des bibliothèques qui ont hérité d’anciens missels des évêchés ou des communautés catholiques (à la Révolution), mais on trouve également des missels des fidèles, qui abondaient en notices succinctes (déjà repérables aux index alphabétiques des tables des matières) sur des saints locaux que les « aggiornamenti » successifs du papisme contemporain ont peu à peu relégués aux oubliettes. La plupart de ces saints-là sont, comme par hasard, NOS saints ORTHODOXES !

Une autre source d’enrichissement peut aussi se trouver dans les publications de certains des principaux groupes néo-orthodoxes de France et des pays voisins (déjà) qui se sont penchés sur le même problème, comme les VCO du boulevard de Sébastopol ou les chercheurs de l’Institut Saint-Irénée, pour l’ÉCOF.

Sans compte que nous pourrions élargir le principe, et adopter également une forme « Petit Dictionnaire », ou « Lexique » pour la partie Doctrine de cette trilogie des « renseignements d’accueil ». Tandis que pour la partie Histoire, dont Antoine rappelle avec raison qu’elle n’est pas vraiment séparable de l’évolution des doctrines, des séquences chronologiques simplifiées permettrait de situer telle doctrine au cours des plus ou moins huit siècles orthodoxes de l’occident, sans que l’intéressé aie besoin d’un développement auquel il pourra se reporter dans le petit dictionnaire précédent.

Qui veut bien se donner la peine, maintenant, de corriger le tir ?

Éliazar
eliazar
 
Messages: 806
Inscription: Jeu 19 Juin 2003 11:02
Localisation: NICE

Messagepar Irène » Mar 21 Oct 2003 20:46

Cher Eliazar,

sachant comme cette présentation me tient à coeur, je peux vous assurer que je ferai tout ce qui est en mes capacités pour y apporter mon aide.
Je trouve votre rubrique de Saints de différentes régions tout-à-fait intéressante, et j'ai pris contact avec un passionné qui devrait me fournir de la documentation à ce sujet.
Au risque de me répéter - mais j'ai vu que vous aviez bien compris - je connais l'étendue des non connaissances des gens (j'en fus la première) concernant les racines Orthodoxes de la France. Ma première préoccupation c'est donc de les interpeller sur ce fait quand même essentiel de l'histoire de ce Pays.

Je suis assez lente, et je suis en train de "ruminer" sur, par exemple, le texte de bienvenue.

Bien sûr, tout ça en concertation et à voir avec vous tous.

Cher Antoine, vous avez fait une entrée fracassante dans ma vie(via Catherine que vous avez certainement légèrement agacée ... ) On le sait tous que les sensibilités féminines et masculines sont différentes...
Plus sérieusement, j'ai lu tout ce que vous avez écrit et, c'est clair, maintenant que l'on commence à passer à la mise en place de notre projet il faut être cohérents, ne pas se noyer dans les détails, etc. Je suis en train de réfléchir et je suis sûre que je ne suis pas la seule.
Irène
 
Messages: 934
Inscription: Mar 30 Sep 2003 11:46
Localisation: Genève

Trois petits Dicos?

Messagepar eliazar » Mer 22 Oct 2003 12:01

Chère Irène,

Merci pour cet intérêt partagé. J'espère que vous ne resterez pas un cas trop isolé : nous ne sommes déjà pas si nombreux que cela à travailloter, dans ce Forum.

En attendant, je vais essayer de mettre en ordre un petit schéma initial, pour que nous puissions,les uns et les autres, partir d'un premier exemple pour élaborer des critiques constructives.

Certains d'entre nous, et non des moindres, sont surtout fixés sur la Doctrine et sa présentation; de ce fait, ils trouvent "folklorique" la mise à jour de nos racines orthodoxes, et sans doute aussi un peu "passéiste", un peu "vieille France" ou "rat d'archives moisies".

Mais dans le domaine de la Foi, la transmission d'une génération à l'autre est un des éléments les plus fondamentaux, même si (comme les racines) il n'apparaît pas à première vue. On voit d'abord l'Arbre, c'est vrai. Mais découvrir qu'à l'origine de nos familles chrétiennes ( et même de celles qui ont cessé depuis longtemps de l'être) il y a eu de véritables chrétiens orthodoxes -peut être lointains, mais tout de même pendant de longs siècles - c'est parfois un bouleversement (au sens du sablier qu'on retourne) qui donne l'étincelle initiale à un changement d'optique, et surtout à un changement de vie, ensuite.

Ce changement radical (au sens initial du mot) oblige au contraire à sortir de la notion superficielle que trop d'occidentaux ont bue avec le lait papiste, d'une Orthodoxie "étrangère", d'un "poumon oriental", pour ne pas dire d'une religion à l'usage des "curieux", en tout cas "pas de chez nous".

Comme je dois partir quelques semaines - et que je n'ai pas d'ordinateur portable! - je ne vais pas pouvoir produire grand chose avant un mois (vers le 20-25 novembre si Dieu veut) mais de votre côté, vous aurez déjà avancé et nous pourrons confronter nos résultats: les petits ruisseaux ont toujours fini par faire quelque rivière, un jour ou l'autre.

Que l'Enfanteresse de Dieu vous aide à trouver; n'est-ce pas une promesse de son Fils "Qui cherche, trouvera - A qui frappe à la porte, il sera ouvert" ?

Éliazar
eliazar
 
Messages: 806
Inscription: Jeu 19 Juin 2003 11:02
Localisation: NICE

Trois petits Dicos ?

Messagepar eliazar » Mer 22 Oct 2003 12:33

Post-Scriptum:

Il y a aussi une autre raison, plus profonde, à mon souhait d’un calendrier « selon les racines ».

C’est que les Saints qui nous ont précédés ne se bornent pas à être nos racines ; ils sont en plus comme ces graines que les archéologues ont retrouvées dans les tombeaux égyptiens : ils peuvent encore donner du fruit.

La vénération des Saints qui fondèrent la Foi là où nous sommes participe à nous redonner la vie spirituelle réelle, celle de l’Église, la vraie. Ils sont les premiers fils de notre Mère, et en les retrouvant, en les priant, nous découvrons avec bonheur que nous ne sommes pas des bâtards, ni les enfants d’un hasard.

Tant que nous ignorons qu’ils ont été, et QUI ils ont été, nous ignorons notre vrai Nom, notre vraie Famille. Et nous risquons de croire que l’Orthodoxie est une famille d’accueil, procurée par une sorte de DASS spirituelle ; alors que pour beaucoup d’entre nous, notre retour à l’orthodoxie est plus le fruit de leurs prières d’il y a plus d’un millénaire (car ils sont hors du temps, à leur tour) que le fruit d’un hasard bienheureux.
Nous qui sommes des pécheurs et des mous, nous prions bien pour nos enfants encore à naître – et nous croyons à l’efficacité de nos prières (même si rachitiques !) sur le cœur du seul Ami des hommes. Alors, combien plus ont-ils prié pour nous, eux que le Saint Esprit illuminait et soutînt jusqu’au plein accomplissement de leur trajectoire !

Il n’y a pas que les éclats d’obus à l’uranium appauvri qui continuent à irradier le sol cinq mille ans après les bombardements. Le sang répandu par les Martyrs, lui, ne dissémine pas de cancers, encore moins de malformations congénitales, mais le réveil des ossements desséchés que nous étions devenus. Ils ont été si nombreux à être Martyrs ! Le sang des Martyrs est semence de Chrétiens - pour l’éternité…
eliazar
 
Messages: 806
Inscription: Jeu 19 Juin 2003 11:02
Localisation: NICE

Messagepar Irène » Mer 22 Oct 2003 14:51

Cher Eliazar,

Vous avez si bien expliqué les raisons de cette rubrique des "Saints selon les racines" et de façon si émouvante que je n'ai rien à ajouter. Sinon que cet éclairage sur l'une des branches de l'Arbre n'enlève rien aux autres.
Bon voyage.
Irène
 
Messages: 934
Inscription: Mar 30 Sep 2003 11:46
Localisation: Genève


Revenir vers Suggestions et critiques

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron