saints pour le 22 novembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3898
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 22 novembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » lun. 15 nov. 2004 19:46

Saints PHILEMON, natif de Colosses en Phrygie et évêque de Gaza en Palestine, apôtre, APPHIA, son épouse, ARCHIPPE, leur fils, et ONESIME, leur esclave (Ier siècle). Saint Onésime est célébré séparément le 15 février et saint Archippe le 19 février. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI des Ménées.)

Saints CECILE, vierge, VALERIEN, son fiancé, et TIBURCE, frère de saint Valérien, martyrs à Rome (IIème-IIIème siècles). Sainte Cécile est la patronne des musiciens. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI des Ménées.)

Saint MAXIME, l'officier qui avait été chargé d'exécuter saints Valérien et Tiburce, mort sous la torture.

Saint MENIGNE, foulon de profession, martyr sous Dèce à Parios dans l'Hellespont (250).

Saints martyrs CHRISTOPHE et EUPHEMIE, morts par le glaive.

Saints martyrs THALLELAIOS et ANTHIME, morts par le glaive.

Saint martyr THADDEE, mort après avoir été attaché à une roue et laissé la tête en bas.

Saint martyr AGAPION, mort après avoir été jeté aux bêtes et en être resté indemne.

Saint martyr AGAPIOS, mort par le glaive.

Saint hiéromartyr SISINIUS, mort par le glaive.

Saint MAUR, natif d'Afrique du nord, martyr à Rome sous Numérien (284).

Saints martyrs MARC, ETIENNE et MARC, décapités à Antioche de Pisidie sous le règne de Dioclétien et le gouvernement de Magos.

Saint PROCOPE, lecteur, exorciste et interprète de la langue syriaque, martyr à Césarée de Palestine sous Dioclétien (303).

Saint ABBA (AGABBAS) l'Arabe, ascète mort dans la paix (Vème siècle).

Saint PRAGNACE (PRAGMAT, PRAGNATIUS), évêque d'Autun en Bourgogne (517 ou 520).

Saint DENINOLEN (DEYNIOLEN, DEINIOL, DANIEL), higoumène de Bangor au pays de Galles (621).

Saint SAVINIEN (SABINIEN, SAVINIAN), abbé de Menat en Auvergne (début du VIIIème siècle).

Saint MICHEL le Soldat (Bulgarie 866).

Saint GERMAIN, fondateur du monastère de l'Eikossiphinissa en Macédoine (vers 880).

Sainte TIGRIDIA (TRIGIDIA), fille du comte Sancho Garcia, moniale à Oña près de Burgos en Vieille-Castille (vers 925).

Saint IAROPOLK, appelé PIERRE au saint Baptême, prince de Vladimir en Volhynie, "qui souffrit innocemment" (1086).

Saint MICHEL, prince de Tver, neveu de saint Alexandre Nevski, martyr sur ordre du prince de Moscou Georges Daniélovitch, allié des Tatares de la horde d'Or (Russie 1318). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XI du Supplément aux Ménées.)

Saint CALLISTE II XANTHOPOULOS, patriarche oecuménique de Constantinople, docteur hésychaste (1397).

Saint VLADIMIR, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1932).

Saints JEAN, BASILE, PAUL, JACQUES, THEODORE, JEAN, ALEXANDRE, ELIE, ALEXIS, ATHANASE, prêtres, et GERASIME, moine, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Sainte PARASCEVE, confesseur (Russie 1952).

Répondre