saints pour le 7 décembre du calendrier ecclésiastique

Les listes des saints de chaque jour sans leur biographie

Modérateur : Auteurs

Répondre
Claude le Liseur
Messages : 3856
Inscription : mer. 18 juin 2003 15:13

saints pour le 7 décembre du calendrier ecclésiastique

Message par Claude le Liseur » sam. 27 nov. 2004 1:33

Saint martyr NEOPHYTE, mort en étant jeté à la mer.

Saint martyr DOMETIOS, mort par le glaive.

Saints martyrs ISIDORE, ACEPSIME et LEON, morts par le feu.

Saints martyrs GAÏUS et GAÏEN, morts par le feu.

Saint martyr PRISCUS, mort de faim.

Saint martyr MARTIN, mort à coups de hache.

Saint martyr NICOLAS, mort par le feu.

Saint ATHENODORE, moine, martyr sous Dioclétien (304).

Mémoire de la DAME orthodoxe de Rome, morte par le feu par la main des Ariens.

Saint URBAIN, évêque de Téano ou de Chiéti (vers 356).

Saint AMBROISE, préfet devenu évêque de Milan en Lombardie, écrivain ecclésiastique, hymnographe, confesseur de la foi orthodoxe face à l'arianisme et artisan de la conversion des Marcomans (397). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XII des Ménées.)

Saint AIGNAN, cinquième évêque de Chartres en Beauce (Vème siècle).

Saint EUTROPE le Grec, disciple de saint Martin de Tours, prêtre en Saintonge (Vème siècle).

Mémoire des MARTYRS D'AFRIQUE, qui périrent par la main des Vandales ariens, en particulier sous Genséric de 429 à 455 et sous Hunéric et Gonthamond de 477 à 497.

Saint SERF (SERVUS), martyr en Afrique par la main des Ariens sous Hunéric (vers 483).

Saint BUITHE (BUITE, BOETHIUS), Ecossais de nation, missionnaire parmi les Pictes (521).

Dédicace de l'église de la Toute-Sainte Enfantrice de Dieu de Kouratoros.

Saint PAUL l'Obéissant, ascète en Chypre puis près de Constantinople.

Saint DIUMA, Irlandais de nation, évêque missionnaire en Mercie (658).

Saint IGNACE dont le corps reposait près de l'église des Blachernes, mort en paix.

Saint SIMEON, prêtre, ermite dans le Passais dans le Maine (vers 850).

Saint JEAN le Jeûneur des Grottes de Kiev, disciple de saint Antoine (XIIème siècle).

Sainte PHILOTHEE (FILOFTEIA), jeune fille, probablement aroumaine de nation, de la région de Tirnovo en Bulgarie, martyre assassinée à l'âge de douze ans, vers l'an 1218, par son père qui lui reprochait sa générosité à l'égard des pauvres. Il s'agit en fait de l'anniversaire de la translation de ses reliques de Tirnovo en Bulgarie à Curtea de Arges en Valachie, sous Mircea Ier le Vieux en 1396. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume avec l'aide de la soeur Elisabeta au tome XII du Supplément aux Ménées.)

Saint GREGOIRE l'Hésychaste, fondateur du monastère de Saint-Nicolas au Mont Athos, mort dans la paix (vers 1405).

Saint NIL de Stolbensk, ermite (Russie 1554).

L'icône de la Mère de Dieu de Vladimir de Séliguère, dans la région de Tver, apportée là par saint Nil de Stolbensk.

Saint ANTOINE de Siya, fondateur de monastère (Russie 1556).

Saint GREGOIRE de Gornje en Serbie.

Saint ANTOINE, prêtre, martyr par la main des Communistes (Russie 1918).

Saint AMBROISE, évêque de Kaménets de Podolie, confesseur (1932).

Saints MICHEL et SERGE, prêtres, NICEPHORE, diacre, et GALACTION, moine, martyrs par la main des Communistes (Russie 1937).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité