Acathistes et Canons

Pas de discussions dans ce forum destiné exclusivement à une mise à disposition de textes issus du cycle liturgique orthodoxe. Pour toute réflexion sur ces textes, merci de vous reporter au forum général.

Modérateur: Auteurs

Acathistes et Canons

Messagepar Antoine » Mar 01 Mars 2005 14:09

Ces acathistes ont été "pillés" dans différents ouvrages que voici:

Les traductions du Père Denis Guillaume dont les ouvrages sont parus aux éditions Diaconie Apostolique et qui a rendu les textes du cycle liturgique orthodoxe accessibles aux Français.

Traductions du groupe de travail sous l'égide de l'AEOF que j'appelle le groupe Korotkoff (Elie et Natacha qui font un travail fabuleux)

Acathistes, editions Axios, Traduction et Préface par Harry Model

Livre de prières orthodoxe, Paix, Monastère Saint Nicolas de la Dalmerie.

La revue "la voie orthodoxe" de l'Eglise Russe hors frontière dont certains fascicules se trouvent sur leur site:
http://perso.wanadoo.fr/stranitchka/Lav ... odoxe.html
et qui doivent avoir encore d'autres canons spécifiques comme par exemple celui pour les martyrs russes, St Jean de Shangaï, etc...

Qu'ils soient tous remerciés.

Acathiste à la Théotokos


Image


Pour voir cette Icône dans la taille supérieure :

ICI




Tropaire - ton 8

Dès qu'il reçut l'ordre mystérieux, / l'ange incorporel se présenta avec empressement dans la maison de Joseph et dit à l'Inépousée : / Celui qui dans sa descente a incliné les cieux*, vient pour être contenu en toi tout entier sans changement ; / c'est pourquoi, Le voyant prendre dans tes entrailles l'aspect du serviteur, avec effroi je te clame : // Réjouis-toi, Épouse inépousée.
* Cf. Ps 17,10.


Kondakion - ton 8
À toi qui combats pour nous, tes serviteurs, / nous adressons des chants de victoire, / car tu nous as délivrés des malheurs, / et nous t'offrons des hymnes d'action de grâce, ô Mère de Dieu. / Toi dont la puissance est invincible, / délivre-nous de tout péril, afin que nous te clamions : // Réjouis-toi, Épouse inépousée.

Ikos

L'ange qui se tient (devant Dieu)* fut envoyé du ciel dire à la Mère de Dieu : Réjouis-toi ! Et Te voyant, Seigneur, T'incarner à sa parole incorporelle, il s'étonnait et clamait devant elle :
Réjouis-toi, par qui la joie rayonne ;
réjouis-toi par qui la malédiction disparaît ;
réjouis-toi, relèvement d'Adam déchu ;
réjouis-toi, délivrance des larmes d'Ève ;
réjouis-toi, hauteur inaccessible aux pensées humaines ;
réjouis-toi, profondeur invisible même aux yeux des anges ;
réjouis-toi, trône du Roi ;
réjouis-toi, qui portes Celui qui porte toutes choses ;
réjouis-toi, étoile par qui apparaît le Soleil ;
réjouis-toi, sein où Dieu s'est incarné ;
réjouis-toi, par qui la création est renouvelée ;
réjouis-toi, par qui le Créateur est enfanté.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.
* En grec "prôtostatès" : "celui qui se tient en avant des autres, le premier, le chef de file". Le slavon emploie "predstatel'" : "qui se tient devant quelque chose, qui sert" et non pas "predstoiatel'" qui correspond à "prôtostatès".


Kondakion 2
La Toute-sainte, connaissant son état virginal, répondit fermement à Gabriel : Il est difficile à mon âme de recevoir la merveille que m'apporte ta voix ; comment peux-tu parler d'un enfantement sans semence et clamer : Alleluia.


Ikos 2

La Vierge cherchant à comprendre ce que l'intelligence ne pouvait concevoir, demanda au serviteur : Dis-moi comment un Fils peut-il naître d'un sein virginal. Et il lui répondit avec crainte en clamant :
Réjouis-toi, initiée aux mystères de l'ineffable conseil (divin) ;
réjouis-toi, qui accordes foi à ce qui exige le silence ;
réjouis-toi, prémices des merveilles du Christ ;
réjouis-toi, avènement de ses dogmes ;
réjouis-toi, échelle céleste par qui Dieu est descendu ;
réjouis-toi, pont qui conduit de la terre au ciel ;
réjouis-toi, merveille que chantent les anges ;
réjouis-toi, blessure qui fait pleurer les démons ;
réjouis-toi, qui as ineffablement enfanté la Lumière ;
réjouis-toi, qui n'en as révélé à personne le comment ;
réjouis-toi, qui surpasses la connaissance des sages ;
réjouis-toi, qui éclaires l'intelligence des fidèles.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.

Kondakion 3

La puissance du Très-haut couvrit alors de son ombre l'Inépousée afin qu'elle puisse concevoir, et fit de son sein fécond un champ fertile pour tous ceux qui veulent y moissonner le salut et chanter : Alleluia.


Ikos 3

La Vierge ayant reçu Dieu dans son sein courut trouver Élisabeth ; reconnaissant aussitôt la salutation son enfant se réjouit et tressaillit comme pour chanter et dire à la Mère de Dieu :
Réjouis-toi, rameau qui porte le bourgeon inflétrissable ;
réjouis-toi, qui gardes le fruit immortel ;
réjouis-toi, qui fais croître le Cultivateur ami des hommes ;
réjouis-toi, qui as enfanté le Jardinier de notre vie ;
réjouis-toi, terre qui produit une riche compassion ;
réjouis-toi, table qui porte en abondance la purification ;
réjouis-toi, car tu fais fleurir un jardin de délices ;
réjouis-toi, car tu prépares un havre pour nos âmes ;
réjouis-toi, agréable encens de prière ;
réjouis-toi, purification du monde entier ;
réjouis-toi, bienveillance de Dieu envers les hommes ;
réjouis-toi, confiance des hommes envers Dieu.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.

Kondakion 4

Agité intérieurement par une tempête de doutes, le très sage Joseph fut troublé ; te sachant sans mari, il te soupçonna de n'avoir pas gardé la chasteté, ô Immaculée ; mais apprenant que tu avais conçu de l'Esprit Saint, il dit : Alleluia.



Ikos 4

Les bergers entendant les anges chanter la venue du Christ dans la chair, et accourant vers Lui comme vers leur Pasteur, Le voient tel un Agneau sans tache que le sein de Marie avait fait paître ; aussi ils la chantent en disant :
Réjouis-toi, Mère de l'Agneau et Pasteur ;
réjouis-toi, enclos des brebis spirituelles ;
réjouis-toi, châtiment des ennemis invisibles ;
réjouis-toi, qui ouvres les portes du paradis ;
réjouis-toi, car les cieux se réjouissent avec la terre ;
réjouis-toi, car la terre exulte avec les cieux ;
réjouis-toi, bouche intarrissable des apôtres ;
réjouis-toi, courage invincible des martyrs ;
réjouis-toi, ferme fondement de la foi ;
réjouis-toi, connaissance lumineuse de la grâce ;
réjouis-toi, par qui les enfers ont été dépouillés ;
réjouis-toi, par qui nous avons été revêtus de gloire.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.

Kondakion 5

Ayant aperçu l'étoile conduisant à Dieu, les mages suivirent son éclat, la gardant comme flambeau pour chercher le Roi puissant ; ayant atteint l'Inconcevable, ils se réjouirent et Lui clamèrent : Alleluia.


Ikos 5

Voyant dans les bras de la Vierge Celui qui de ses mains a façonné l'homme, et reconnaissant en Lui le Maître, bien qu'Il ait pris l'aspect du serviteur, les fils de Chaldée se hâtèrent de L'adorer en apportant leurs dons et de clamer à la Toute-bénie :
Réjouis-toi, Mère de l'Étoile sans déclin ;
réjouis-toi, aube du jour mystique ;
réjouis-toi, qui as éteint la fournaise de la séduction ;
réjouis-toi, qui éclaires les initiés aux mystères de la Trinité ;
réjouis-toi, qui as chassé le tyran inhumain de son empire ;
réjouis-toi, qui as révélé le Christ, Seigneur ami des hommes ;
réjouis-toi, qui nous libères du culte des idoles ;
réjouis-toi, qui nous soustrais à la boue de nos œuvres ;
réjouis-toi, qui abolis l'adoration du feu ;
réjouis-toi, qui délivres de la flamme des passions ;
réjouis-toi, qui conduis les fidèles vers la sagesse ;
réjouis-toi, allégresse de toutes les générations.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.


Kondakion 6

Devenus des prédicateurs théophores, les mages sont retournés à Babylone après avoir accompli ta prophétie ; et annonçant à tous que Tu étais le Christ, ils ont laissé Hérode comme un menteur incapable de chanter : Alleluia.



Ikos 6

Ayant fait luire en Égypte la lumière de ta vérité, Tu as dissipé, Sauveur, les ténèbres du mensonge ; les idoles ne pouvant supporter ta puissance tombèrent, et ceux qui en furent délivrés clamèrent à la Mère de Dieu :
Réjouis-toi, qui relèves les hommes ;
réjouis-toi, qui renverses les démons ;
réjouis-toi, qui as foulé aux pieds l'empire de la séduction ;
réjouis-toi, qui as dénoncé la tromperie des idoles ;
réjouis-toi, mer qui a englouti celui que figurait le Pharaon ;
réjouis-toi, pierre qui a abreuvé ceux qui ont soif de vie ;
réjouis-toi, colonne de feu qui guide ceux qui sont dans les ténèbres ;
réjouis-toi, protectrice du monde plus vaste que la nuée ;
réjouis-toi, nourriture qui a remplacé la manne ;
réjouis-toi, servante qui nous apporte les saintes délices ;
réjouis-toi, terre promise ;
réjouis-toi, de qui coule le miel et le lait.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.


Kondakion 7

Lorsqu'advint pour Siméon le temps d'être délivré de ce siècle mensonger, Tu lui fus donné comme un petit enfant, mais Tu fus également reconnu par lui en tant que Dieu parfait ; aussi s'émerveillant devant ta sagesse ineffable, il clama : Alleluia.

Ikos 7

Le Créateur est apparu, nous montrant, à nous ses créatures, une nouvelle création, Lui qui est issu d'un sein non ensemencé et qui l'a préservé de la corruption, comme il l'était ; aussi, voyant ce miracle, chantons (à la Vierge)* cette louange :
Réjouis-toi, fleur de l'incorruptibilité ;
réjouis-toi, couronne de la tempérance ;
réjouis-toi, préfiguration resplendissante de la Résurrection ;
réjouis-toi, qui révèles la vie angélique ;
réjouis-toi, arbre qui porte des fruits merveilleux dont se nourrissent les fidèles ;
réjouis-toi, arbre qui par l'ombre de ses feuilles protège la multitude ;
réjouis-toi, qui as porté dans ton sein le Libérateur des captifs ;
réjouis-toi, qui as enfanté Celui qui guide les égarés ;
réjouis-toi, qui rends propice le juste Juge ;
réjouis-toi, pardon d'une multitude de péchés ;
réjouis-toi, vêtement qui rend la confiance à ceux qui sont nus ;
réjouis-toi, amour qui surpasse tout désir.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.
* Litt." lui" c'est-à-dire "au sein".


Kondakion 8

Ayant contemplé l'étrange naissance, écartons-nous de ce monde pour élever notre esprit vers les cieux, car c'est pour cela que le Dieu très haut est apparu sur terre comme un homme plein d'humilité, voulant attirer vers les hauteurs ceux qui Lui clament : Alleluia.


Ikos 8

Tout entier ici-bas, le Verbe illimité n'a aucunement quitté les hauteurs ; car Il ne s'est pas transféré d'un lieu à un autre, mais Il s'est divinement abaissé en naissant de la Vierge qui a accueilli Dieu et qui a entendu ces paroles :
Réjouis-toi, demeure du Dieu que rien ne peut contenir ;
réjouis-toi, porte du mystère sacré ;
réjouis-toi, objet de doute pour les incroyants ;
réjouis-toi, gloire incontestable des croyants ;
réjouis-toi, char très saint de Celui que portent les chérubins ;
réjouis-toi, demeure merveilleuse de Celui que portent les séraphins ;
réjouis-toi, qui as réuni en un les contraires ;
réjouis-toi, qui as uni la virginité et l'enfantement ;
réjouis-toi, par qui fut abolie la transgression ;
réjouis-toi, par qui fut ouvert le paradis ;
réjouis-toi, clef du Royaume du Christ ;
réjouis-toi, espérance des biens éternels.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.


Kondakion 9

Tous les anges furent frappés de stupeur devant l'œuvre admirable de ton enfantement ; car ils voyaient le Dieu inaccessible devenir un homme accessible à tous, venu demeurer parmi nous, et à qui tous font entendre : Alleluia.

Ikos 9

Devant toi, Mère de Dieu, les orateurs bavards sont comme des poissons muets ; ils sont incapables de dire comment tu peux enfanter et demeurer vierge ; quant à nous, émerveillés par le mystère, nous clamons avec foi :
Réjouis-toi, demeure de la sagesse de Dieu ;
réjouis-toi, trésor de sa providence ;
réjouis-toi, qui révèles comme insensés les sages (de ce monde) ;
réjouis-toi, qui dévoiles la futilité des beaux parleurs ;
réjouis-toi, car les habiles disputeurs ont perdu la raison ;
réjouis-toi, car les diseurs de fables ont perdu leur vigueur ;
réjouis-toi, qui as rompu les rets des enseignements des philosophes* ;
réjouis-toi, qui remplis les filets des pêcheurs ;
réjouis-toi, qui tires du gouffre de l'ignorance ;
réjouis-toi, qui donnes à la multitude la lumière de la connaissance ;
réjouis-toi, navire pour ceux qui veulent être sauvés ;
réjouis-toi, havre pour ceux qui naviguent dans la vie.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.
* Litt. "des enseignements athéniens".


Kondakion 10

Voulant sauver le monde, le Créateur de l'univers y est venu selon sa promesse ; Lui qui en tant que Dieu est le Pasteur, est apparu pour nous en tant qu'homme ; et nous qui sommes créés à sa ressemblance, Il nous appelle à être semblables à Lui, afin qu'Il puisse entendre : Alleluia.




Ikos 10

Vierge et Mère de Dieu, tu es un rempart pour les vierges et tous ceux qui accourent vers toi, car le Créateur du ciel et de la terre t'a préparée afin de venir demeurer dans ton sein, ô Très pure, et Il apprit à tous à te chanter :
Réjouis-toi, fondement de la virginité ;
réjouis-toi, porte du salut ;
réjouis-toi, commencement de la recréation spirituelle ;
réjouis-toi, donatrice de la bonté de Dieu ;
réjouis-toi, car tu as renouvelé ceux qui ont été conçus dans les péchés* ;
réjouis-toi, car tu as instruit ceux qui ont perdu l'intelligence ;
réjouis-toi, qui détruis celui qui corrompt les pensées ;
réjouis-toi, qui as enfanté Celui qui sème la pureté ;
réjouis-toi, palais nuptial des noces virginales** ;
réjouis-toi, qui as uni les fidèles au Seigneur ;
réjouis-toi, bienveillante éducatrice des vierges ;
réjouis-toi, qui prépares aux noces les âmes des saints.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.
* Litt. "dans la honte".
** Litt. "sans semences".


Kondakion 11

Toute louange est incapable de se mesurer à l'abondance de ta miséricorde, Roi très saint, car même si nous T'apportions des chants aussi nombreux que les grains de sable, nous n'aurions rien fait de digne à comparer avec ce que Tu nous as donné ; aussi nous Te clamons : Alleluia.



Ikos 11

Comme une lampe lumineuse apparue à ceux qui sont dans les ténèbres, telle nous voyons la Vierge sainte ; allumant le feu immatériel, elle conduit à la connaissance divine, et par son éclat illumine notre esprit ; aussi nous lui adressons cette salutation :
Réjouis-toi, rayon du Soleil que l'on ne peut connaître qu'en esprit ;
réjouis-toi, éclat de la Lumière inaccessible ;
réjouis-toi, éclair qui illumine les âmes ;
réjouis-toi, qui tel un tonnerre terrifie les ennemis ;
réjouis-toi, qui fais resplendir pour nous une radieuse illumination ;
réjouis-toi, car tu fais jaillir un fleuve aux eaux abondantes ;
réjouis-toi, qui représentes le baptistère ;
réjouis-toi, qui enlèves la souillure du péché ;
réjouis-toi, bain qui lave la conscience ;
réjouis-toi, coupe remplie d'allégresse ;
réjouis-toi, parfum de la bonne odeur du Christ ;
réjouis-toi, vie du festin mystique.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.



Voulant accorder sa grâce pour les fautes anciennes, Celui qui acquitte toutes les dettes des hommes vint en personne vers ceux qui s'étaient éloignés de sa grâce ; et ayant déchiré la sentence, Il entendit tous Lui clamer : Alleluia.



Ikos 12

Mère de Dieu, tous nous te louons et chantons ton enfantement, car tu es le temple vivant ; dans ton sein est venu demeurer le Seigneur qui tient tout dans sa main ; Il t'a illuminée, t'a glorifiée, et nous a tous enseigné à te chanter :
Réjouis-toi, demeure de Dieu le Verbe ;
réjouis-toi, sainte parmi les saints ;
réjouis-toi, arche que l'Esprit a recouvert d'or ;
réjouis-toi, trésor inépuisable de la vie ;
réjouis-toi, couronne précieuse de ceux qui ont la charge de gouverner* ;
réjouis-toi, sainte gloire de ceux qui assument avec ferveur leur sacerdoce** ;
réjouis-toi, fondement inébranlable de l'Église ;
réjouis-toi, rempart indestructible du royaume ;
réjouis-toi, par qui nous obtenons la victoire*** ;
réjouis-toi, par qui l'Ennemi est renversé ;
réjouis-toi, guérison de mon corps ;
réjouis-toi, salut de mon âme.
Réjouis-toi, Épouse inépousée.
* Litt. "des rois très pieux".
** Litt. "des prêtres fervents".
*** Litt. : "par qui sont élevés les trophées".


Kondakion 13

Ô Mère digne de toute louange, toi qui as enfanté le Verbe plus saint que tous les saints, reçois maintenant notre offrande, délivre-nous tous de toute tentation, et préserve des tourments futurs ceux qui te clament : Alleluia.

Ce kondakion est répété tois fois. À la troisième fois on chante un triple : "Alleluia". Puis on reprends le premier ikos en entier. Après quoi on chante : "À toi qui combats pour nous ...".
Dernière édition par Antoine le Ven 17 Mars 2006 13:53, édité 3 fois.
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Messagepar Antoine » Mar 01 Mars 2005 14:26

ACATHISTE POUR UN DEFUNT.
[Se lit du jour du décès pendant 40 jours,
et pour l’anniversaire à 40 jours de la fin.]



Kondakion 1.

Intercesseur Elu et Premier des Grands Prêtres, Toi Qui as déposé Ton âme pour le salut du monde pécheur et pour nous permettre de devenir enfant de Dieu et habitants de Ton Royaume au jour sans crépuscule, accorde au défunt le pardon et la joie éternelle ; Nous T’appelons pour lui par cette prière:
Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.

Ikos 1.

Saint Ange Gardien, envoyé du Seigneur, viens prier pour Ton serviteur, que Tu as accompagné sur tous les chemins de la vie, que Tu as sauvegardé et guidé, lance avec nous cet appel au Sauveur Munificent.
Jésus, détruis le manuscrit des péchés de Ton serviteur (nom)
Jésus, guéris les plaies de son âme. Que sur terre ne restent pas de lui des souvenirs amers.
Jésus, fais grâce pour lui à ceux qui l’ont peiné et ceux qu’il a chagrinés.
Jésus, recouvres ses imperfections du lumineux vêtement de Ta Rédemption.
Jésus, donne lui la joie par Ta Miséricorde.
Jésus, ineffable, grand et merveilleux apparais lui Toi-même.
Jésus, Juge Tout Compatissant, rends digne des douceurs du paradis, Ton serviteur.

Kondakion 2.

Telle une inconsolable tourterelle, l’âme voltige par les plaines, méditant, de la hauteur de l’intelligence divine, sur les péchés et tentations des voies du passé, emplie de chagrin pour chaque jour sans retour, perdu sans profit; mais fais grâce à Ton serviteur, ô Maître, qu’il entre dans Ta paix, s’écriant : Alleluia !

Ikos 2.

Si Tu as souffert pour le monde entier, si Tu as versé des larmes, et transpiré en goutter de sang, sur les vivants et les morts, qui pourrait retenir notre prière pour le défunt. En T’imitant, Toi, descendu jusqu’en enfer, nous prions pour le salut de Ton serviteur.
Jésus, Donateur de vie, illumine-le de Ta lumière.
Jésus, qu’il soit un avec Toi et le Père.
Jésus, Toi qui appelle tout le monde dans Ta vigne, ne manque pas de l’éclairer de Ta lumière.
Jésus, Dispensateur généreux des récompenses éternelles, fais-le, fils de Ton Palais.
Jésus, rends à son âme les forces de sa pureté première. Jésus, qu’en son nom se multiplient les œuvres bonnes.
Jésus, Juge Tout compatissant, rends digne des douceurs du paradis Ton serviteur.

(ne figurent pas les kondak et ikos 3)

Kondakion 4.

Les tempêtes de la vie sont passées, les souffrances terrestres terminées, les ennemis et leur méchanceté, sans force; mais fort est l’amour qui délivre de la ténèbre éternelle et sauve tous ceux qui s’élève vers Toi, ce chant hardi : Alleluia !

Ikos 4.

Tu es pour nous pitié, où , n’entrent pas les comptes. Tu es l’Unique Libérateur, que nous ajouterons à l’exploit de Ton amour salvateur; mais Simon de Cyrène T’a aidé à porter la croix, Toi, le Tout Puissant, de même maintenant, l’accomplissement du salut de nos proches avec notre participation, est agréable à Ta Bonté.
Jésus, Tu as commandé à chacun de porter le fardeau de l’autre.
Jésus, par l’intercession de nos proches, Tu nous pardonnes après la mort.
Jésus, qui as établi un union d’amour entre les défunts et les vivants.
Jésus, que les exploits de ceux qui l’aiment, servent au salut de Ton serviteur (nom)
Jésus, entends les cris de son cœur s’élevant par nos bouches.
Jésus, Juge Tout Compatissant, rends digne des douceurs du paradis, Ton serviteur.

Kondakion 5.

Ô Dieu, reçois son dernier soupir désolé, comme la prière du bon larron. Il s’est éteint sur la croix de la vie, fais-le héritier de Ta promesse, ainsi que l’autre : “Amen, Je te le dis, tu seras avec moi au paradis” où la multitude des pécheurs repentis chante dans la joie : Alleluia !

Ikos 5.

Pour nous crucifié, pour nous torturé, étends Ta main hors Ta croix, par les gouttes de Ton sang, lave sans laisser de trace tous ses péchés écoulés. Par Ta respectable nudité, réchauffe son âme dénudée, devenue orpheline.
Jésus, Tu connaissais sa vie dès avant sa naissance, et Tu l’as aimé.
Jésus, Tu le voyais de loin, du haut de Ta croix.
Jésus, Tu tendais vers lui, qui allait au loin, Tes bras couverts de plaies.
Jésus, Tu implorais son pardon sur le sanglant Golgotha.
Jésus, pour lui, Tu mourais avec douceur dans de lourdes souffrances.
Jésus, Qui as supporté la mise au tombeau, sanctifie son repos dans la tombe.
Jésus ressuscité, emporte vers le Père son âme aigrie, par Toi sauvée.
Jésus, Juge Tout Compatissant, rends digne des douceurs du paradis, Ton serviteur.

Kondak 6.

Il dort du sommeil de la tombe: mais son âme ne sommeille pas, elle T’espère Seigneur, elle a soif de Toi, Fiancé Eternel. Que s’accomplissent sur le défunt Tes Paroles : “Celui qui mange Ma Chair et boit Mon Sang, aura la vie éternelle”. Donne-lui à manger de la manne du secret et de chanter auprès de Ton autel : Alleluia !

Ikos 6.

La mort l’a séparé de tous les proches, l’âme s’est éloignée, ceux qui le connaissaient se désolent, Toi seul est resté. Les barrières de la chair sont détruites, et Tu T’es découvert, dans l’inaccessible grandeur de la Divinité, avec l’attente de la réponse.
Jésus, Amour au-dessus de toute compréhension, prends pitié de Ton serviteur.
Jésus, s’éloignant de Toi, il souffrait lourdement.
Jésus, pardonne l’infidélité de son cœur.
Jésus, par les espérances trompées, naissait la nostalgie vers Toi.
Jésus, souviens-Toi de ces heures où son âme frémissait de Ton enthousiasme.
Jésus, accorde au défunt la joie non terrestre et le repos.
Jésus, Unique, fidèle, sans changement, accueille-le.
Jésus, Juge Tout Compatissant, rends digne des douceurs du paradis, Ton serviteur.

Kondakion 7.

Nous croyons à la durée limitée de notre séparation. Nous t’ensevelissons, comme la graine dans le champ, tu repousseras dans un autre pays. Que périsse dans la tombe l’ivraie de tes péchés, et les œuvres bonnes s’y illumineront, là où les semences du bien apportent des fruits impérissables, où les âmes saintes chantent : Alleluia !

Ikos 7.

Lorsque le sort du défunt deviendra oubli, lorsque son image s’assombrira dans les cœurs, et que le temps effacera avec la tombe l’ardeur de la prière pour lui, alors, Toi, ne l’abandonne pas, donne la joie à l’âme solitaire.
Jésus, Ton Amour ne se refroidit pas.
Jésus, Ta bonne volonté est inépuisable.
Jésus, les prières de l’Eglise ne se taisent pas, que ses péchés soient lavés par l’Offrande du Sacrifice Non Sanglant.
Jésus, par l’intercession de tous les saints, accorde-lui la grâce de prier pour les vivants.
Jésus, aux jours de nos épreuves, reçois son intercession pour nous.
Jésus, Juge Tout Compatissant, rends digne des douceurs du paradis, Ton serviteur.

Kondakion 8.

Prions avec des larmes, tant qu’est douloureusement frais le souvenir du défunt, faisons mémoire de son nom, nuit et jour, par des aumônes nourrissant ceux qui ont faim, appelant du fond de l’âme : Alleluia !`

Ikos 8.

Le visionnaire Jean le Théologien, a vu auprès du Trône de l’Agneau de Dieu, une immense foule, tout de blanc vêtue, c’étaient tous ceux qui venaient de la grande tribulation. Ils servent Dieu nuit et jour, dans la joie, et Dieu habite avec eux, et la torture ne les effleurera pas.
Jésus, fais se joindre à eux Ton serviteur (nom).
Jésus, il a beaucoup souffert et peiné.
Jésus, Tu connais toutes ses heures amères, et ses lourdes minutes.
Jésus, sur terre il a eu chagrins et soucis, donne-lui au ciel, la joie.
Jésus, accorde-lui les délices des sources d’eau vive.
Jésus, sèche toute larme de ses yeux.
Jésus, fais-lu entrer là où le soleil ne brûle pas, mais vivifie par Ta Vérité.
Jésus, Juge Tout Compatissant, rends digne des douceurs du paradis, Ton serviteur.

Kondakion 9.

Terminé le voyage sur terre, quel bienheureux passage au monde de l’Esprit, quelle contemplation de choses nouvelles et de beauté célestes, inconnues du monde terrestre, l’âme revient dans sa patrie, où le clair soleil de la Vérité Divine, illumine ceux qui chantent : Alleluia !

Ikos 9.

Si Ton reflet et Ta trace rayonnent sur le visage des mortels comment es-Tu alors Toi-même. Si les fruits de Tes mains sont tellement merveilleux, et que la terre reflète seulement Ton ombre, dans une grandeur indescriptible, comment doit être alors Ta Face visible. Fais se découvrir Ta Gloire à Ton serviteur (nom).
Jésus, affine son ouie pour la réception de Ta Divinité.
Jésus, affine son ouïe pour la compréhension des célestes.....
Jésus, que sa joie soit complète.
Jésus, raffermis son espérance de la rencontre dans les demeures des bienheureux.
Jésus, accorde-nous de ressentir la force bienfaisante de la prière pour les défunts.
Jésus, Juge Tout Compatissant, rends digne des douceurs du paradis, Ton serviteur.

Kondakion 10.

Notre Père, reçois dans Ton Royaume celui qui s’est éteint, là où il n’y a ni péché, ni mal, là où la Sainte Volonté est inébranlable, où, dans l’Assemblée des âmes les plus pures et des Anges sans défunts, brille Ton Nom bienfaisant et où règne le parfum de la glorification : Alleluia !

Ikos 10.

En ce jour-là, les Anges établiront Ton Trône, ô Juge, et Tu T’illumineras de la gloire de Ton Père, portant sa rémunération à chacun. Jette alors un regard compatissant sur Ton humble serviteur (nom), dis lui : « Viens à ma droite ! »
Jésus, en tant que Dieu, Tu as le pouvoir de remettre les péchés.
Jésus, pardonne ses péchés oubliés, ou par honte, cachés.
Jésus, libère-le de l’iniquité dûe à la faiblesse ou l’ignorance. Délivre-le des profondeurs sans lumière du désespoir infernal.
Jésus, qu’il hérite de Tes demeures vivifiantes.
Jésus, ajoute-le aux bénis de Ton Père.
Jésus, accorde-lui la béatitude pour les siècles.
Jésus, Juge Tout Compatissant, rends digne des douceurs du paradis, Ton serviteur.

Kondakion11.

Maître de Tout Bonté, que s’ouvrent au défunt les portes ensoleillées du Paradis, que viennent à sa rencontre dans l’allégresse les assemblées des justes et des saints, la foule de ses proches et de ceux qui l’aiment, que se réjouissent pour lui Tes Anges porteurs de lumière, qu’il voit aussi Ta Mère, pour toujours Bienheureuse, là où résonne victorieusement : Alleluia !

Ikos 11.

Par Ton souffle revivent les fleurs, la nature ressuscite, des foules de minuscules créatures s’éveillent. Ton regard est plus clair que les cieux printaniers, Ton Amour, ô Jésus, plus chaud que les rayons du soleil. De la poussière terrestre Tu as ressuscité la chair périssable de l’homme, pour l’épanouissement à la vie éternelle imputrescible du printemps, alors éclaire aussi Ton serviteur (nom) de la lumière de Tes Bontés.
Jésus, les bienfaits de la vie sont en Ta main.
Jésus, en Ton regard la Lumière et l’Amour.
Jésus, libère de la mort éternelle spirituelle le défunt.
Jésus, il s’est endormi dans l’espérance, ainsi que le fleuve-Nil avant la froidure de l’hiver.
Jésus, éveille-le, lorsque les ronce de la terre se revêtiront de la couleur de l’éternité.
Jésus, que rien n’assombrisse son dernier sommeil terrestre.
Jésus, Bonheur fidèle et but de notre existence.
Jésus, Juge Tout Compatissant, rends digne des douceurs du paradis, Ton serviteur.

Kondakion 12.

Ô Christ ! Tu es Royaume Céleste, Tu es Terre des humbles, Tu es Demeure d’un petit nombre, Tu es Boisson parfaitement nouvelle. Tu es le vêtement et la couronne des bienheureux. Tu es la couche du repos des saints, Tu es le Très Doux Jésus ! C’est à Toi qu’appartient la glorification : Alleluia !

Ikos 12.

Par l’image des paisibles parcs d’une beauté non terrestre, et des demeures aussi claires que le soleil, et dans la perfection des chants célestes, Tu nous a découvert la félicité de ceux qui T’aiment.
Jésus, que Ton serviteur entre dans Ta joie.
Jésus, revêts-le de l’illumination de la Gloire du Père.
Jésus, qu’il entende le chant ineffable des chérubins.
Jésus, qu’il s’élève de gloire en gloire.
Jésus, qu’il Te voit face à face.
Jésus, Juge Tout Compatissant, rends digne des douceurs du paradis, Ton serviteur.

Kondakion 13.
(Ce kondakion se lit 3 fois, et ensuite l’ikos 1 et le kondakion 1).

Ô Fiancé Immortel, à la minuit du péché et de l’incrédulité, arrivant du Ciel avec les Anges, pour juger le monde entier, ouvre les portes de Ton palais glorieux à Ton serviteur (nom), qu’avec les foules innombrables des saints, il chante dans les siècles :
Alleluia, Alleluia, Alleluia !
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Messagepar Antoine » Mar 01 Mars 2005 14:31

Acathiste Pour La Sainte Communion.


KONDAKION 1

Epoux choisi des âmes et des cœurs, par Ton Incarnation et Ta mort sur la Croix Tu T'es fiancé pour les siècles à toute la race humaine et Tu nous a donné en gage de la vie éternelle Ton Corps et Ton Sang très purs. Et à Ton appel moi l'indigne j'ose approcher Ta Divine Table et confondu par Sa majesté je clame:

Jésus, Dieu de mon cœur
Viens et unis moi à Toi
Pour les siècles!


IKOS 1

Tu envoyas au prophète Isaïe Ton Ange muni d'un charbon ardent du céleste autel, pour en purifier ses lèvres, lui qui, Te voyant assis sur Ton Trône, était accablé par son impureté. Et moi, souillé en mon âme comme en mon corps, comment oserai-je avancer pour la communion à Tes divins Mystères, si Toi-même d'en Haut Tu ne me purifies. C'est pourquoi du fond de mon âme je Te chante:

- Jésus très gracieux, touche aussi du charbon de Ta Grâce mes lèvres impures !
- Jésus, consume les épines de mes nombreux péchés !
- Jésus, crée en moi un cœur pur, et renouvelle en mes entrailles un esprit de droiture !
- Jésus, mène mon âme misérable hors de la prison des passions !
- Jésus, anéantis en moi les pensées impures et les mauvaises convoitises !
- Jésus, guide mes faibles pas sur la voie de Tes commandements !

Jésus, Dieu de mon cœur,
Viens et unis moi à Toi,
Pour les siècles !

KONDAKION 2

Pris de l'ardent désir de manger avec Tes disciples la dernière Pâque avant Ta Passion, afin de leur donner le dernier et suprême gage de Ton Amour, Tu as envoyé deux jours à l'avance deux d'entre eux à Jérusalem pour aller la préparer. Apprenant ainsi comment il nous convient de nous préparer en temps opportun à la consommation de notre divine Pâque, c'est à dire Ton Corps et Ton Sang, je Te crie avec gratitude: alleluia !


IKOS 2

"Enlève les sandales de tes pieds car la terre où tu te tiens est sacrée" disais-Tu à Moïse du buisson qui brûlait sans se consumer par Ton invisible présence en lui. Le calice avec Tes divins Corps et Sang en vérité est plus grand et saint que le buisson inconsumé! Tandis que moi je suis poussière, impur et livré au péché. C'est pourquoi je Te clame avec humilité et foi:

- Jésus, Tout Puissant, dépouille moi du vieil homme avec toutes ses oeuvres!
- Jésus, extermine le grain de corruption qui niche en moi!
- Jésus, romps les liens du péché dont m'a garotté l'ennemi!
- Jésus, donne moi un cœur humble et un esprit brisé!
- Jésus, écarte de moi les tentations et séductions!
- Jésus, affermis moi dans la foi et l'amour pour Toi!

Jésus, Dieu de mon cœur,
viens et unis moi à Toi,
Pour les siècles.!

KONDAKION 3

" Vos pères mangèrent la manne dans le désert et pourtant moururent. Je suis le Pain qui descend du Ciel afin que quiconque en mange soit vivant pour les siècles; Et le pain que Je donnerai est Ma Chair, que Je donnerai pour la vie du monde." disais-Tu aux Juifs qui Te demandaient à voir un signe du Ciel, semblable à la manne du Moïse. Entendant et voyant l'accomplissement de la prophétie, nous crions avec crainte: alléluia!


IKOS 3

Après T'être levé de la Cène, comme le relate saint Jean, T'être ceint d'un linge, Tu lavas les pieds de Tes disciples, nous enseignant par là de ne pas approcher de Ta divine Table sans nous être lavés des larmes de la pénitence pour nos péchés. Sentant l'absolue nécessité de cette mystérieuse ablution ainsi que l'indigence des larmes en mon cœur endurci, avec Pierre je Te clame:

- Très gracieux Jésus, lave toi-même non seulement mes pieds, mais aussi mes mains et ma tête!
- Jésus, dévoile moi l'abîme de la corruption en mon âme!
- Jésus, ouvre en moi la source de la contrition du cœur!
- Jésus, arrose moi des gouttes de Ta miséricorde!
- Jésus, passe moi au crible de la crainte du Jugement et des tourments éternels!
- Jésus, éveille la conscience qui dort en moi
et affermis sa voix!

Jésus, Dieu de mon cœur,
Viens et unis moi à Toi
Pour les siècles!


KONDAKION 4

N'est-ce pas Jésus, le fils de Joseph, dont nous connaissons le père et la mère?Comment donc peut-il prétendre qu'il descend du ciel? Comment peut-il nous donner sa Chair à manger?,disaient entre eux les Juifs en entendant Ta très glorieuse promesse de Te donner en nourriture aux fidèles. Ils n'ont pas su, à cause de l'endurcissement de leur cœur, croire avec humilité et Te crier: alléluia!


IKOS 4

Si vous ne mangez la Chair du Fils de l'homme et ne buvez son Sang, vous n'avez pas de vie en vous, affirmes-Tu aux Juifs lents à croire et cette parole parut dure même à certains de Tes disciples à qui les mystères du royaume divin étaient encore inconnus. Mais nous qui sommes illuminés par la lumière de l'Evangile et contemplons à visage découvert Ta divine gloire, nous Te crions avec foi et amour:

- Jésus, qui peux tout par la grandeur de ta puissance et de Ton empire!
- Jésus, qui accomplis et achèves plus que nous ne pouvons comprendre ou considérer!
- Jésus, qui autrefois fis pleuvoir la manne du ciel, en signe de l'actuel sacrement!
- Jésus, qui fis sourdre l'eau du rocher en préfiguration de ce mystère!
- Jésus, qui envoyas un nuage de cailles pour nourrir les Hébreux affamés dans le désert!
- Jésus, qui devant les yeux-mêmes des Juifs dubitatifs, de cinq pains rassasias cinq mille personnes!

Jésus, Dieu de mon cœur
Viens et unis-moi à Toi
pour les siècles!


KONDAKION 5

Tandis que Tes disciples mangeaient lors de la Cène, prenant du pain, Tu le bénis, le rompis et leur donnas en disant: Prenez et mangez, ceci est mon Corps rompu pour vous en rémission des péchés! Entendant cette divine et très suave voix, avec gratitude nous crions: alléluia!


IKOS 5

Celui qui mange ma Chair et boit mon Sang demeure en moi et moi en lui. Il a la vie éternelle et moi ,je le ressusciterai au dernier jour, c'est-à-dire pour la Résurrection de la vie et de la béatitude. Ainsi, cherchant à être digne de cette désirable Résurrection pour la vie, je Te clame du fond de mon âme:

- Jésus, approche celui qui recherche l'union avec Toi!
- Jésus , entre dans mon fors intérieur, en tous mes organes et mes os!
- Jésus, sois la lumière de mon âme enténébrée!
- Jésus, emplis de ta présence l'abîme de mon cœur que le monde entier ne peut rassasier!
- Jésus, parle par la voix de ma conscience!
- Jésus, meus et guide ma volonté!

Jésus, Dieu de mon cœur
Viens et unis moi à Toi
Pour les siècles!



KONDAKION 6

En vérité, en vérité, je vous le dis:l'un de vous me trahira, déclaras-Tu, l'esprit pris d'angoisse, à Tes disciples lors de la Cène. Et eux, quoiqu' innocents de l'intention de Te livrer, Te demandaient chacun:Est-ce moi? ,montrant en cela la profondeur de leur humilité. Mais que puis-je Te dire, moi qui succombe et te trahis sept fois par jour? Cependant Toi-même, préserve moi, que je ne succombe pas à la fin, mais que je Te crie avec gratitude: alléluia!


IKOS 6

Comme le sarment ne peut porter de fruit par lui-même s'il n'est attaché au cep, ainsi vous-même si vous ne demeurez en moi. Mais quiconque demeure en moi et moi en lui portera beaucoup de fruits: ainsi enseignais-Tu Tes disciples bien-aimés, dans Tes actes mystérieux, sur le chemin de Gethsémani. Attentif à cette instruction, et reconnaissant l'impuissance de ma nature sans Ta Grâce, je Te clame avec ardeur:

- Jésus, vigneron supra-céleste, plante moi Toi-même dans Ta vigne vivifiante!
- Jésus, vrai sarment, greffe moi à Toi, comme un sarment sauvage!
- Jésus, racine indesséchable, emplis-moi du suc de l'éternelle vie!
- Jésus, vainqueur de toute morbidité, émonde ce que l'ardeur des passions a séché en moi!
- Jésus, resplendissant de bonté, embellis-moi des fleurs des bons sentiments et pensées!
- Jésus, riche en miséricorde, accorde- moi les fruits du vrai repentir et de la justice!

Jésus, Dieu de mon cœur,
Viens et unis-moi à Toi
Pour les siècles!

KONDAKION 7

Et qui est celui qui Te trahit? Te demandait le disciple penché sur Ton sein lors de la Cène. C'est, lui répondis-Tu, celui à qui je vais donner ce pain, après l'avoir trempé dans le plat. Et ayant trempé le pain dans le plat, Tu le donnas à Judas, fils de Simon, l'Iscariote, pour le pousser à la repentance. Mais lui, endurci par l'esprit de malice, ne voulut pas comprendre la voix de l'amour en son Maître et Seigneur. Puissé-je être sauvé d'un tel endurcissement par ta Grâce, Te criant sans cesse: alléluia!

IKOS 7

Epargnant la faiblesse de notre nature qui répugne à se nourrir de chair humaine, Tu nous fis la grâce de nous offrir Ton Corps et Ton Sang très purs non pas ouvertement mais sous la forme du pain et du vin. M'émerveillant d'une si grande condescendance de Ta sagesse pour la faiblesse de notre nature, avec gratitude je Te glorifie ainsi:
Jésus, qui avec sagesse et amour de l'homme édifies tout l'ouvrage de notre salut!
- Jésus, qui adaptes Tes mystères très salutaires à la faiblesse de notre entendement et de nos sens!
- Jésus qui, pour l'assurance de ceux qui doutaient, a bien souvent manifesté sur la Sainte Table Ton Corps
et Ton Sang en lieu du pain et du vin!
- Jésus, qui a montré aux dignes célébrants de l'autel l'Esprit très saint descendant pour la consécration des Dons!
- Jésus, qui envoie à la place des indignes servants de l'autel Tes anges invisiblement pour l'accomplissement du divin Mystère!
- Jésus, qui par la manifestation du miracle à la sainte Table a converti beaucoup des infidèles eux-mêmes à la foi!

Jésus, Dieu de mon cœur
Viens et unis-moi à Toi
Pour les siècles!

KONDAKION 8

Et après le pain- c'est à dire après que le traître eut mangé le pain donné par Toi-Satan entra en lui, relate Saint Jean. O terrible châtiment de l'incrédule, ô misérable sort du traître! Ce qui devait être pour son salut tourne à sa mort et perdition. M'inclinant donc avec révérence devant un tel jugement de Ta justice, avec crainte et tremblement je Te crie: alléluia!

IKOS 8

Faites ceci en mémoire de moi, dis-Tu aux disciples lors de la Cène, leur donnant sous forme de vin Ton Sang. Car chaque fois que nous mangeons de ce pain et buvons de cette coupe, nous annonçons Ta mort, selon le mot de saint Paul. Ainsi, faisant maintenant mémoire de Tes souffrances, je Te crie avec componction:

- Jésus, qui T'es livré volontairement aux mains de tes ennemis pour le salut du monde!
- Jésus, qui n'as pas permis aux légions angéliques d'apparaître pour Te défendre!
- Jésus, qui convertis à la pénitence par un regard jeté sur lui et par le chant du coq le disciple infidèle!
- Jésus, qui ne donnas pas de réponse à Caïphe et Pilate lorsqu'ils T'interrogeaient déraisonnablement!
- Jésus, qui de la croix demandas au Père la rémission des péchés pour ceux qui Te crucifiaient!
- Jésus, qui très miséricordieusement affilias le disciple bien-aimé à Ta Mère!


Jésus, Dieu de mon cœur
Viens et unis moi à Toi
Pour les siècles!


KONDAKION 9

Judas, est-ce d'un baiser que tu trahis le Fils de l'homme, cries-Tu amèrement au disciple infidèle, quand il arriva avec une troupe au jardin de Gethsemani, cherchant à Te livrer d'un baiser. Pourtant, même ces mots si poignants ne frappèrent point de repentir son âme endurcie dans le mal. Or connaissant aussi l'inconstance de ma volonté, je redoute de Te donner, moi l'ingrat, le baiser de Judas. Toi-même donc fortifie moi par Ta Grâce, afin qu'avec le bon larron je crie sans cesse: alléluia!

IKOS 9

Père, que tous soient un comme Toi en Moi et Moi en Toi, que eux aussi soient un en Nous, pour que le monde croie que je suis sorti de Toi -ainsi T'exprimas-Tu dans Ta deuxième grande prière au Père. Suivant Ta très suave voix et enhardi par la puissance de Ta prière, avec foi je Te dis:

- Jésus, qui assemble tout dans l'unité, unis nous tous inséparablement de Toi et Ton Père!
- Jésus, qui pacifie tout, donne nous d'être tous unanimes dans la foi et l'amour pour Toi!
- Jésus, qui ne tolères pas l'animosité et la division, détruis les hérésies impies et les schismes!
- Jésus, qui aime et fais grâce à tous, rassemble en un seul troupeau les brebis égarées!
- Jésus, qui donnes à tous la paix, calme les envies et les querelles chez ceux qui invoquent Ton Nom!
- Jésus, qui me communies Ton propre Corps et Sang, pour que je sois en vérité chair de Ta Chair et sang de Ton Sang!


Jésus, Dieu de mon cœur,
Viens et unis moi à Toi
Pour les siècles!

KONDAKION 10

Au repas de Cana en Galilée, en changeant l'eau en vin, Tu montras le premier signe de Ta Divine puissance. Et T'en allant vers la Croix, comme l'Epoux des âmes , Tu manifestas le dernier miracle de Ton amour à ceux qui croyaient en Toi, lorsque Tu changeas le pain en Ton Corps et le vin en Ton Sang, dont je me rassasie pour la vie éternelle tout en Te criant avec gratitude: alléluia!

IKOS 10

Le jour de Ta Résurrection , accompagnant sous l'aspect d'un voyageur deux de Tes disciples en route pour Emmaüs, Tu les instruisis au sujet du mystère de Ta Passion. Or leurs yeux étaient empêchés de Te reconnaître ,même si leur cœur brûlait en eux de la suavité de Tes paroles. Mais quand, cédant à leur prière, Tu entras pour rester avec eux et, après avoir béni le pain, Tu le leur donnas, aussitôt leurs yeux s'ouvrirent pour Te reconnaître. Semblable à ces disciples je m'enhardis moi aussi avec humilité à élever ainsi vers Toi ma voix:

- Jésus longanime, ne me laisse pas non plus seul sur le chemin de la vie, à cause de l'indigence de ma foi!
- Jésus, instruis moi comme eux à comprendre les prophéties qui Te concernent et le mystère de l'union avec Toi par la Grâce!
- Jésus, brûle et enflamme, comme chez tes deux disciples, mon cœur refroidi!
- Jésus très gracieux, reste aussi avec moi, car le jour de ma vie touche déjà au soir!
- Jésus, donne moi de Te reconnaître véritablement dans l' actuelle fraction du pain mystique et l'abreuvement à la coupe!
- Jésus, fais que moi aussi, ayant reconnu la force de Ton amour, j'en sois le hérault pour mes frères!

Jésus, Dieu de mon cœur
Viens et unis moi à Toi
Pour les siècles!

KONDAKION 11

A celui qui vaincra Tu as promis de donner à manger de l'arbre de vie, planté au milieu du paradis Divin, et de la manne secrète. Pour cette consommation aux cieux puissé-je être préparé sur terre par la communion à Ton Corps et Ton Sang, desquels j'approche maintenant , moi l'indigne en criant : alléluia!

IKOS 11

Celui qui mange et boit indignement mange et boit sa propre condamnation, ne discernant pas le Corps et le Sang du Seigneur, enseigne Paul, le ravi aux cieux, à ceux qui approchent Ta communion. Ainsi moi aussi je crains et je tremble à cause de mon indignité; mais de peur qu'étant séparé trop longtemps de Ta communauté je ne devienne la proie du loup spirituel, je viens à Toi avec cette clameur:

- Jésus, reçois moi comme tu as reçu le publicain, la courtisane et le larron!
- Jésus, ne dédaigne pas d'entrer sous le toit de mon âme, même si c'est un lieu tout vide et en ruine!
- Jésus, ouvre aussi mes yeux spirituels comme Tu les ouvris pour l'aveugle-né!
- Jésus, prononce ces mots pour moi aussi, comme pour ce paralytique:lève-toi et marche!
- Jésus, arrête le flux des pensées impures en mon âme, comme Tu arrêtas les flux de la femme hémorroïsse!
- Jésus, guéris la lèpre de mon âme et de ma conscience!


Jésus, Dieu de mon cœur,
Viens et unis moi à Toi
Pour les siècles!

KONDAKION 12

Par la jalousie du diable qui parlait à travers la bouche du serpent, toute la race humaine perdit le paradis à cause de l'absorption du fruit défendu, et fut livré à la mort. Mais par la consommation de Ton Corps et Ton Sang très purs, tous les habitants de la terre à nouveau obtiennent la vie éternelle et atteignent leur premier héritage. Car la communion à Tes vivifiants Mystères est le remède au poison du serpent et la semence d'immortalité. C'est pourquoi avec gratitude je Te crie: alléluia!

IKOS 12

Voici je me tiens devant le calice de Tes saints Mystères, mais je ne renonce pas à mes pensées mauvaises .Seule Ta Grâce toute puissante m'encourage et m'attire. C'est pourquoi, me jetant dans l'abîme de Ta miséricorde, je clame:

- Jésus, qui appelle au repos en Toi tous ceux qui peinent et sont surchargés, reçois moi qui suis aussi accablé par la vanité du monde!
- Jésus, qui es venu appeler non pas les justes mais les pécheurs à la pénitence, absous moi de mes péchés et mes passions!
- Jésus, qui guéris de toute maladie et de toute blessure, soigne les plaies et la corruption de mon âme!
- Jésus, qui rassasies les affamés, rassasie moi de Ton Corps et de Ton Sang!
- Jésus, qui ressuscites les morts, rends moi à la vie, moi que le péché a fait mourir!
- Jésus, vainqueur de l'enfer, arrache moi aux mâchoires de l'esprit mauvais!


Jésus, Dieu de mon cœur,
Viens et unis moi à Toi
Pour les siècles!

KONDAKION 13

O très suave et compatissant Jésus, qui sans cesse descends des cieux comme la manne, pour la nourriture de nos âmes et de nos corps dans le sacrement de Ton Corps et Ton Sang très précieux, accorde moi de participer sans condamnation à Tes Divins Mystères afin que guéri, rassasié , sanctifié et déifié par Toi dans les siècles, je clame avec gratitude: alléluia, alléluia, alléluia!
(trois fois)


IKOS 1

Tu envoyas au prophète Isaïe Ton Ange muni d'un charbon ardent du céleste autel, pour en purifier ses lèvres, lui qui, Te voyant assis sur Ton Trône, était accablé par son impureté. Et moi, souillé en mon âme comme en mon corps, comment oserai-je avancer pour la communion à Tes divins Mystères, si Toi-même d'en Haut Tu ne me purifies. C'est pourquoi du fond de mon âme je Te chante:

- Jésus très gracieux, touche aussi du charbon de Ta Grâce mes lèvres impures !
- Jésus, consume les épines de mes nombreux péchés !
- Jésus, crée en moi un cœur pur, et renouvelle en mes entrailles un esprit de droiture !
- Jésus, mène mon âme misérable hors de la prison des passions !
- Jésus, anéantis en moi les pensées impures et les mauvaises convoitises !
- Jésus, guide mes faibles pas sur la voie de Tes commandements !

Jésus, Dieu de mon cœur,
Viens et unis moi à Toi,
Pour les siècles !



KONDAKION 1

Epoux choisi des âmes et des cœurs, par Ton Incarnation et Ta mort sur la Croix Tu T'es fiancé pour les siècles à toute la race humaine et Tu nous a donné en gage de la vie éternelle Ton Corps et Ton Sang très purs. Et à Ton appel moi l'indigne j'ose approcher Ta Divine Table et confondu par Sa majesté je clame:

Jésus, Dieu de mon cœur
Viens et unis moi à Toi
Pour les siècles!
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Messagepar Antoine » Mar 01 Mars 2005 14:49

Canon de préparation à la communion

La veille de la communion au soir; office des complies avec le canon ci-dessous:

Gloire au Père…et maintenant
Alleluia, alleluia alleluia, gloire à Toi ô notre Dieu (3fois)


Ode 1, ton2

Venez, peuples, chantons un hymne au Christ notre Dieu, qui a divisé la mer et frayé un chemin pour le peuple qu’il avait tiré de la servitude des Egyptiens, car il s’est couvert de gloire.

Gloire à toi, ô notre Dieu, gloire à toi.

Que ton Saint Corps, Seigneur miséricordieux, soit pour moi un pain qui procure la vie éternelle et que ton Sang précieux soit un remède pour mes nombreuses maladies.

Gloire au Père...

Je me suis souillé par des œuvres mauvaises, misérable que je suis, ô Christ, je suis indigne de participer à ton Corps très pur et à ton Sang divin, mais rends-moi digne de m’en approcher.

Maintenant...

Comme une terre fertile, ô Épouse bénie de Dieu, tu as fait pousser l’Épi que nul n’a cultivé et qui est le salut du monde. Rends-moi digne de m’en nourrir pour mon salut.

Ode3

Tu m’as affermi sur la pierre de la foi, et tu as ouvert ma bouche pour défier mes ennemis. C’est pourquoi mon esprit se réjouit et te chante: il n’y a pas de Saint comme notre Dieu, il n’y a pas de juste en dehors de toi, Seigneur.

Gloire à toi, ô notre Dieu, gloire à toi.

Accorde-moi ô Christ d’abondantes larmes pour effacer la souillure de mon cœur, afin que purifié et la conscience en paix, je puisse m’approcher avec foi et avec crainte, ô Maître, de la communion à tes Dons divins.

Gloire au Père...

Que ton Corps très pur et ton Sang divin, ô Ami des hommes, soient pour moi pardon des péchés et communion au Saint-Esprit, vie éternelle, et qu’ils me rendent étranger aux passions et aux tribulations.

Maintenant...

Ô Toute-Sainte, tu es la table du Pain de Vie qui, par miséricorde, est descendu d’en haut et a procuré au monde une vie nouvelle. Et maintenant rends-moi digne, indigne que je suis, de goûter de ce pain avec crainte et d’être vivifié par lui.

Ode4

Ce n’est ni un simple messager, ni un ange qui est né d’une vierge, mais toi, le Seigneur lui-même fait chair, et tu m’as sauvé tout entier, moi, l’homme. C’est pourquoi je te crie : gloire à ta puissance, Seigneur!

Gloire à toi, ô notre Dieu, gloire à toi.

Tu as voulu t’incarner pour nous, ô très Miséricordieux et être immolé comme une brebis pour les péchés des hommes. C’est pourquoi je te supplie d’effacer aussi mes péchés.

Gloire au Père...

Guéris les plaies de mon âme, Seigneur, sanctifie-moi tout entier, et rends-moi digne, misérable que je suis, ô Maître, de communier à ta Cène mystique.

Maintenant...

Intercède pour moi, ô Souveraine, auprès de celui qui est né de ton sein. Qu’il me garde sans tache et sans souillure, moi qui te supplie, pour que je puisse recevoir la perle spirituelle et être sanctifié par elle.


Ode5

Seigneur, Dispensateur de la lumière et Créateur des mondes, conduis-moi grâce à la lumière de tes commandements, car nous ne connaissons pas d’autre Dieu que toi.

Gloire à toi, ô notre Dieu, gloire à toi.

Qu’il me soit fait selon ta parole, ô Christ, demeure en moi, ton humble serviteur, comme tu l’as promis. Car voici que je mange ton Corps divin et que je bois ton Sang précieux.

Gloire au Père...

Ô Verbe de Dieu, Dieu toi-même, que le charbon ardent de ton Corps illumine mes ténèbres, et que ton Sang purifie mon âme souillée.

Maintenant...

Ô Marie, Mère de Dieu, tabernacle vénérable tout embaumé de parfums, fais,: de moi par tes prières un vase d’élection, pour que je puisse recevoir les Dons très saints de ton Fils.


Ode 6

Plongé dans l’abîme de mes péchés, je supplie l’abîme insondable de ta miséricorde: tire-moi de la corruption, ô Dieu.

Gloire à toi, ô notre Dieu, gloire à toi.

Sanctifie mon esprit, mon âme et mon cœur, ô Sauveur, et rends-moi digne, ô Maître, de m’approcher sans mériter de condamnation de tes redoutables Mystères.

Gloire au Père...

Que par la communion à tes Saints Mystères, ô Christ, j’obtienne de devenir étranger aux passions, de progresser dans la charité et de vivre à l’abri des embûches.

Maintenant...

Ô Verbe saint de Dieu et Dieu lui-même, sanctifie-moi tout entier, par les supplications de ta très Sainte Mère, tandis que je m’approche de tes divins Mystères.


Kondakion

Ne t’indigne pas, ô Christ, de ce que je reçoive le pain de ton Corps et ton Sang divin. Que la réception de tes Mystères très purs et redoutables ne tourne pas à la condamnation du misérable que je suis, ô Maître, qu’elle me procure la vie éternelle et immortelle.

Ode7

Les enfants pleins de sagesse n’adorèrent pas l’idole d’or, mais ils entrèrent d’eux-mêmes dans la flamme et se moquèrent des dieux étrangers. Ils prièrent au milieu des flammes, et l’ange les couvrit de rosée en leur disant: la prière de vos lèvres a été entendue.

Gloire à toi, ô notre Dieu, gloire à toi.

Que la communion à tes Mystères immortels qui sont la source de tous les biens, ô Christ, devienne pour moi lumière, vie, impassibilité, progrès dans les vertus divines, ô toi qui seul es bon, pour que je puisse te glorifier.

Gloire au Père...

Fais que je sois délivré des passions, des ennemis, et des tribulations, en m’approchant avec tremblement, désir et crainte, de tes Mystères immortels et divins, ô Ami des hommes pour que je te chante: tu es béni, Dieu de nos Pères.

Maintenant...

Toi qui as mis au monde d’une manière incompréhensible le Christ Sauveur, ô pleine de grâce, je te supplie humblement, moi ton serviteur impur, toi, la Toute-Pure. Tandis que je m’approche des Mystères immaculés, purifie-moi tout entier des souillures de la chair et de l’esprit.


Ode8

Le Dieu qui descendit dans la fournaise ardente auprès des enfants des Hébreux et qui changea la flamme en rosée, vous, toutes ses œuvres, chantez-le comme votre Seigneur, et exaltez-le dans tous les siècles.

Gloire à toi, ô notre Dieu, gloire à toi.

Daigne me faire participer, moi aussi, qui ai perdu tout espoir, à tes Mystères célestes, redoutables et saints, ô Christ, et à ta Cène mystique, ô Dieu mon Sauveur.

Bénissons le Seigneur, Père, Fils et Saint-Esprit.

Je cherche refuge dans ta compassion, Dieu très bon, et je te crie avec crainte: demeure en moi et fais que je demeure en toi, comme tu l’as dit, ô Sauveur. Car voici que, confiant dans ta miséricorde, je vais manger ton Corps et boire ton Sang.

Maintenant...

Je tremble en recevant le Feu, craignant d’être consumé comme la paille ou la cire! Ô redoutable mystère! Ô compassion divine! Comment moi, limon, puis-je recevoir le Corps et le Sang divin et être rendu incorruptible?

Ode9

Le Fils du Père éternel, Dieu et Seigneur lui-même, s’est incarné d’une vierge et nous est apparu pour illuminer ceux qui sont dans les ténèbres, et pour rassembler les dispersés. C’est pourquoi nous magnifions la Mère de Dieu digne de toute louange.

Gloire à toi, ô notre Dieu, gloire à toi.

Ceci est le Christ, le Seigneur: goûtez et voyez. Jadis pour nous, il s’est fait semblable à nous, et il s’est offert en sacrifice une fois pour toutes à son propre Père; mais il est sans cesse immolé pour sanctifier ceux qui le reçoivent.

Gloire à toi, ô notre Dieu, gloire à toi.

Que la réception de tes saints Mystères, ô Maître, sanctifie, illumine et sauve mon âme et mon corps et fasse de moi ta demeure, que je te possède, habitant en moi avec le Père et l’Esprit, ô Bienfaiteur très miséricordieux.

Gloire au Père...

Que ton Corps et ton Sang vénérables, ô mon Sauveur, soient pour moi un feu et une lumière qui brûlent les broussailles de mes péchés, qui consument les épines de mes passions et qui m’illuminent tout entier pour que j’adore ta divinité.

Maintenant...

Dieu s’est incarné de ton Sang très pur; c’est pourquoi toutes les générations te chantent, ô notre Souveraine. La multitude des esprits célestes glorifie le Maître de l’univers en le voyant prendre en toi la nature des humains.

Il est digne en vérité de te proclamer bienheureuse, Mère de Dieu, toujours bienheureuse et tout-immaculée, Mère de notre Dieu. Toi, plus vénérable que les chérubins et incomparablement plus glorieuse que les séraphins, toi qui sans corruption as enfanté Dieu le Verbe, toi qui es vraiment Mère de Dieu, nous te magnifions.

Saint, Dieu! Saint, Fort! Saint, Immortel! aie pitié de nous (3 fois).

Gloire au Père... maintenant...

Toute Sainte Trinité, aie pitié de nous. Seigneur, purifie-nous de nos péchés, Maître, pardonne-nous nos iniquités, Saint, visite-nous et guéris nos infirmités à cause de ton Nom.

Kyrie eleison (3 fois).

Gloire au Père... maintenant...

Notre Père qui es aux cieux, que Ton Nom soit sanctifié, que Ton Règne arrive, que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel; donne-nous aujourd'hui notre pain substantiel. Remets-nous nos dettes comme nous les remettons aussi à nos débiteurs. Et ne nous soumets pas à l’épreuve, mais délivre-nous du Malin.

Si on enchaîne avec les prières avant la communion,, on passe directement aux 12 Kyrie eleison .

Gloire au Père... maintenant...

Toi plus vénérable que les chérubins et incomparablement plus glorieuse que les séraphins, qui sans corruption enfantas Dieu le Verbe, toi véritablement Mère de Dieu, nous te magnifions

Par les prières de nos saints Pères, Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous.
Amen.

Kyrie eleison (12 fois)
Gloire au Père…maintenant


Psaume 22

Le Seigneur est le pasteur qui me conduit, rien ne me manquera. Dans de verts pâturages il m’a fait demeurer, près des eaux du repos il m’a établi. Il a fait revenir mon âme, il m’a guidé dans les sentiers de la justice, à cause de son Nom. Même si je marche au milieu des ombres de la mort, je ne craindrai aucun mal, car tu es avec moi. Ton sceptre et ta houlette, ce sont eux qui me consolent. Tu as préparé devant moi une table, contre ceux qui m’oppriment. Tu as parfumé d’huile ma tête, et que ta coupe qui m’enivre est exquise! Et ta miséricorde me suivra tous les jours de ma vie, et ma demeure sera dans la maison du Seigneur en la longueur des jours.


Psaume 23

Au Seigneur est la terre et sa plénitude, l’univers et tous ceux qui l’habitent, car c’est lui qui l’a fondée sur les mers, et qui l’a établie sur les fleuves. Qui montera à la montagne du Seigneur, et qui se tiendra dans son lieu saint? L’homme aux mains innocentes, au cœur pur, celui qui n’a pas livré son âme à la vanité, et qui n’a pas juré pour tromper son prochain. Celui-là obtiendra la bénédiction du Seigneur, et la miséricorde de Dieu son Sauveur. Telle est la race de ceux qui le cherchent, qui cherchent la face du Dieu de Jacob. Levez vos portes, princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le Roi de gloire entrera. Qui est ce Roi de gloire? Le Seigneur fort et puissant, le Seigneur puissant dans le combat. Levez vos portes, princes, et élevez-vous, portes éternelles, et le Roi de gloire entrera. Qui est ce Roi de gloire? Le Seigneur des Puissances, c’est Lui le Roi de gloire!


Psaume 115

J’ai cru, c’est pourquoi j’ai parlé, et je me suis profondément humilié. J’ai dit, quand j’étais hors de moi-même :Tout homme est menteur. Que rendrai-je au Seigneur, pour tout ce qu’il m’a donné? Je prendrai le calice du salut, et j’invoquerai le Nom du Seigneur. J’acquitterai mes vœux au Seigneur devant tout son peuple. Elle est précieuse aux yeux du Seigneur la mort de ses saints. Ô Seigneur, je suis ton serviteur, je suis ton serviteur, et le fils de ta servante. Tu as brisé mes liens. Je te sacrifierai un sacrifice de louange, et j’invoquerai le Nom du Seigneur J’acquitterai mes vœux au Seigneur devant tout son peuple, dans les parvis de la maison du Seigneur, au milieu de toi, Jérusalem.

Gloire au Père... maintenant...
Alleluia, alleluia, alleluia, gloire à toi, ô Dieu (3 fois).
Kyrie eleison (3 fois).


Tropaires, ton 8

Ne tiens pas compte de mes iniquités, Seigneur, toi qui es né d’une vierge, et purifie mon cœur en en faisant le temple de ton Corps et de ton Sang très purs. Ne me rejette pas loin de ta Face, toi dont la miséricorde est sans mesure.

Gloire au Père...

Comment oserai-je, indigne que je suis, m’approcher de tes saints Mystères? Si j’ai l’audace de m’avancer vers toi avec ceux qui en sont dignes, ma tunique me trahira, car ce n’est pas celle du festin des noces, et j’attirerai la condamnation sur mon âme chargée de péchés. Seigneur, purifie mon âme de ses souillures, et sauve-moi, car tu es bon et ami des hommes.

Maintenant...

Grande est la multitude de mes fautes, ô Mère de Dieu. Je me réfugie vers toi, Toute-Pure, et j’implore le salut. Visite mon âme malade et prie ton Fils, notre Dieu, de m’accorder le pardon de tout ce que j’ai fait de mal, toi qui seule es bénie.

Kyrie eleison (40 fois).


Le Saint et Grand Jeudi, à la place du «maintenant... »précédent, on dit (ton 8):

Tandis que les disciples glorieux étaient illuminés, lors du lavement des pieds à la Cène, l’impie Judas, saisi du mal de la cupidité, s’enfonçait dans les ténèbres, et il te livrait à des juges iniques, toi le juste Juge. Ô homme qui aimes passionnément l’argent, considère que c’est à cause de cela qu’il s’est pendu. Fuis l’avidité qui a osé un tel crime contre le Maître. Ô toi qui es plein de bonté envers tous, gloire à toi!

Première prière de saint Basile le Grand

Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu, toi qui es la source de la vie et de l’immortalité, le Créateur de l’univers visible et invisible, le Fils co-éternel du Père sans commencement et qui es toi-même sans commencement; toi qui dans un excès de bonté, a pris chair dans ces temps qui furent les derniers; toi qui as été crucifié et offert en sacrifice pour nous, ingrats et insouciants que nous sommes; toi qui as, par ton propre sang, renouvelé notre nature corrompue par le péché; toi-même, Roi immortel, accepte le repentir du pécheur que je suis. Incline vers moi ton oreille et écoute mes paroles. J’ai péché contre le ciel et contre toi et je ne suis pas digne de lever les yeux vers ta très haute gloire ; car j’ai offensé ta bonté en violant tes commandements et en n’obéissant pas à tes préceptes.

Mais toi, Seigneur, tu es patient, longanime et très miséricordieux; aussi tu as attendu patiemment et tu ne m’as pas laissé me perdre à cause de mes péchés. Ô Ami des hommes, tu as dit toi-même par ton prophète: en aucune façon, je ne veux la mort du pécheur, mais qu’il se convertisse et qu’il vive.

Tu ne veux donc pas, Seigneur, que se perde l’œuvre de tes mains et tu ne te plais pas dans la ruine des hommes, mais tu désires que tous soient sauvés et arrivent à la connaissance de la vérité. Aussi, bien que je sois indigne du ciel et de la terre et même de cette vie passagère, bien que je sois un serviteur docile du péché et l’esclave de mes passions, moi qui ai soufflé ton image, mais qui suis pourtant ton œuvre, formée par toi, je ne désespère pas de mon salut, tout misérable que je suis. Confiant dans ta miséricorde sans bornes, je m’approche de toi.

Accueille-moi donc ô Christ, Ami des hommes, comme tu as accueilli la pécheresse, le larron, le publicain et l’enfant prodigue. Délivre-moi du lourd fardeau de mes péchés, toi qui ôtes le péché du monde et qui guéris les maladies des hommes, toi qui appelles ceux qui sont accablés, toi qui es venu non pour les justes mais pour appeler les pécheurs au repentir. Purifie-moi de toute souillure de la chair et de l’esprit.

Enseigne-moi à accomplir des œuvres saintes dans ta crainte; alors, ayant pour moi le témoignage de ma conscience et recevant une parcelle de tes Saints Dons, je serai uni à ton Corps et ton Sang, et je t’aurai en moi, habitant et demeurant avec le Père et le Saint-Esprit. Oui, Seigneur Jésus-Christ, mon Dieu, que la communion à tes très purs et vivifiants Mystères ne tourne pas à mon jugement ni à ma condamnation et que je ne devienne pas malade d’âme et de corps pour y avoir participé indignement; mais accorde-moi de recevoir toujours, jusqu’à mon dernier souffle, cette parcelle de tes Saints Dons, sans encourir de condamnation. Qu’elle soit pour moi la communion au Saint-Esprit, un viatique pour la vie éternelle, une justification valable devant ton redoutable tribunal, afin qu’avec tous tes élus, je sois rendu participant des biens incorruptibles que tu as préparés pour ceux qui t’aiment, Seigneur, et en qui tu es glorifié dans les siècles. Amen.


Seconde prière de saint Basile le Grand

Je sais que je communie indignement à ton Corps très pur et à ton précieux Sang, Seigneur, je suis coupable et mange et bois ma condamnation en ne discernant pas le Corps et le Sang de mon Christ et mon Dieu. Cependant, mettant ma confiance en ta compassion, je m’approche de Toi, car tu as dit: « Celui qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui».

Aie donc pitié de moi, Seigneur, et ne me couvre pas de honte, pécheur que je suis; mais agis avec moi selon ta miséricorde. Que ces Saints Dons soient pour moi guérison, purification, illumination, sauvegarde et salut, sanctification de mon corps et de mon âme; qu’ils chassent loin de moi toute imagination et toute influence mauvaise du démon, exerçant dans mon esprit et dans mes membres; qu’ils augmentent ma confiance et mon amour envers toi; qu’ils protègent et redressent ma vie, qu’ils me fassent progresser dans la voie de la vertu et de la perfection. Qu’ils me fassent accomplir tes commandements et participer à ton Esprit-Saint, qu’ils soient pour moi un viatique pour la vie éternelle et une défense valable devant ton redoutable tribunal, mais qu’ils ne tournent pas à mon jugement et à ma condamnation. Amen.


Première prière de saint Jean Chrysostome

Seigneur, mon Dieu, je sais que je ne suis pas digne ni préparé pour que tu entres sous le toit de mon âme, car je suis entièrement vide et délabré et tu n’as pas en moi de ace pour reposer ta tête.

Mais de même que tu es descendu pour nous des hauteurs du ciel et tu t’es abaissé, descends à présent jusqu’à ma bassesse. De même que tu as bien voulu entrer dans la maison de Simon le lépreux et y manger avec les pécheurs, daigne entrer dans la maison de mon âme pécheresse et lépreuse. De même que tu n’as pas rejeté celle qui était une prostituée et une pécheresse semblable à moi lorsqu’elle s’approcha de toi et te toucha, ainsi aie compassion de moi pécheur, qui m’approche et qui te touche.

Et, de même que tu n’as pas eu en abomination sa bouche souillée et profanée lorsqu’elle baisa tes pieds, n’aie pas non plus en abomination ma bouche, plus souillée et plus profanée que la sienne, ni mes lèvres impures et maculées, ni ma langue plus impure encore. Mais que le charbon ardent de ton Corps très saint et de ton Sang très précieux soient pour moi la sanctification, l’illumination et la force de mon âme et de mon corps, l’allègement du fardeau de mes nombreux péchés, une protection contre toutes les machinations du démon, un obstacle et un frein pour mes mauvaises et néfastes habitudes, la mortification de mes passions, la garde de tes commandements, l’accroissement de ta divine grâce et l’entrée dans ton royaume.

Car ce n’est pas par présomption que je m’approche de toi, ô Christ, mon Dieu, mais c’est en me confiant dans ton immense bonté et pour qu’une trop longue abstention de ta communion ne fasse pas de moi une proie pour le loup spirituel.

Aussi je te prie, Seigneur, toi le seul Saint: sanctifie mon âme et mon corps, mon esprit et mon cœur, mes reins et mes entrailles et renouvelle-moi tout entier.

Enracine ta crainte dans mes membres et fais que ta sanctification demeure ineffaçablement en moi. Sois mon secours et mon protecteur, dirige ma vie dans la paix, et rends-moi digne d’être placé à ta droite avec tes saints, par l’intercession et les prières de ta Mère tout-immaculée, des Puissances incorporelles et toutes-pures qui te servent et de tous les saints qui t’ont plu depuis le commencement des siècles. Amen.

Seconde prière de
saint Jean Chrysostome

Je ne suis pas digne, ô mon Maître et mon Seigneur, de te recevoir sous le toit de mon âme; mais puisque, dans ton amour des hommes, tu veux habiter en moi, je prends confiance et je m’approche de toi. Tu ordonnes que j’ouvre largement les portes de mon cœur, que toi seul a créées, pour que tu puisses entrer avec cet amour qui est ta nature; je le crois fermement, tu entreras et tu illumineras mon esprit enténébré.

Car tu n’as pas chassé la prostituée venue à toi en larmes, ni repoussé le publicain repentant, ni rejeté le larron qui confessait ton Royaume, ni abandonné à lui-même le persécuteur converti.

Mais tous ceux qui sont venus à toi par la pénitence, tu les as placés au rang de tes amis, toi qui es le seul béni en tout temps et dans les siècles sans fin. Amen.


Troisième prière de saint Jean Chrysostome

Seigneur Jésus-Christ, mon Dieu, remets, efface, absous et pardonne les fautes, offenses et transgressions, que moi, ton serviteur pécheur, inutile et indigne, j’ai commises depuis ma jeunesse jusqu’à ce jour, que ce soit avec connaissance ou par ignorance, par paroles, par actions, par intention, par pensées ou par habitude et par chacun de mes sens.

Par l’intercession de celle qui t’a conçu sans semence, la tout-immaculée et toujours-vierge Marie, qui seule est ma sûre espérance, ma protection et ma sauvegarde, rends-moi digne de recevoir sans condamnation tes purs, immortels, vivifiants et redoutables Mystères, pour le pardon de mes péchés et la vie éternelle, pour la sanctification, l’illumination, la force, la guérison et la santé de mon âme et de mon corps, pour qu’ils fassent disparaître et éliminent complètement mes mauvaises pensées, mes desseins pervers, mes préjugés et les imaginations nocturnes venant des esprits des ténèbres. Car à toi appartiennent le règne, la puissance et la gloire, l’honneur et l’adoration avec le Père et le Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.


Première prière de saint Jean Damascène

Ô Maître, Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu, toi qui seul as le pouvoir de remettre aux hommes leurs péchés dans ta bonté et ton amour pour les hommes, ne tiens pas compte de toutes mes transgressions, commises avec connaissance ou par ignorance, et rends-moi digne de communier, sans encourir de condamnation, à tes saints, divins, glorieux, très purs et vivifiants mystères. Qu’ils ne tournent pas à mon châtiment et à ma condamnation et qu’ils n’aggravent pas mes péchés; mais qu’ils me purifient, me sanctifient, me soient un gage de la Vie et du Royaume à venir, une protection et un secours, qu’ils dispersent mes ennemis et anéantissent mes nombreux péchés. Car tu es un Dieu bon, miséricordieux et ami des hommes et nous te rendons gloire avec le Père et le Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.


Prière de saint Syméon le Nouveau Théologien

Mes lèvres sont souillées, mon cœur impur, ma langue profanée et mon âme maculée, cependant, accueille ma prière, ô mon Christ. Ne me repousse pas à cause de mes paroles et de mes actes, ni même parce que je ne sais plus rougir. Mais donne-moi de te dire en toute confiance ce que je désire, ô mon Christ; ou plutôt enseigne-moi ce que je dois dire et ce que je dois faire.

Je t’ai offensé plus que la pécheresse, elle qui ayant appris où tu te trouvais, acheta de la myrrhe et osa venir oindre tes pieds, ô mon Christ, mon Seigneur et mon Dieu. De même que tu ne l’as pas repoussée lorsqu’elle vint à toi de tout son cœur, ne m’écarte pas non plus, ô Verbe, donne-moi tes pieds pour que je les saisisse, pour que je les baise et que j’ose les baigner de mes larmes, à la place d’une myrrhe précieuse.
Lave-moi avec mes larmes, purifie-moi par elles, remets mes péchés, et accorde-moi le pardon. Tu connais la multitude de mes fautes, tu sais mes blessures et tu vois mes meurtrissures.

Mais tu connais aussi ma foi, tu tiens compte de mon bon vouloir, et tu entends mes sanglots. Rien ne t’est caché, ô mon Dieu, mon Créateur et mon Rédempteur. Tu vois toutes mes larmes une par une et la moindre partie de chacune d’elles. L’acte que je n’ai pas encore achevé, tes yeux le connaissent déjà, et ce que je n’ai pas encore accompli, sur ton livre est déjà inscrit.

Vois mon humiliation, vois quelle est ma peine, pardonne-moi toutes mes fautes, ô Dieu de l’univers, afin que je communie à tes vénérables et très purs Mystères, avec un cœur pur, un esprit plein de crainte et une âme brisée; car celui qui te mange et te boit avec un cœur sans souillure est vivifié et divinisé.

Tu l’as dit, en effet, ô mon Maître, « Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui ». La parole de mon Maître et mon Dieu est entièrement véridique. Celui qui participe à ces dons divins et déifiants, assurément n’est plus seul, mais il est avec toi, ô mon Christ, Lumière du Triple Soleil qui illumine le monde.

Afin que je ne sois plus seul et séparé de toi, ô Donateur de la Vie, mon souffle, ma vie, ma joie, le salut du monde, je m’approche de toi, comme tu le vois, avec des larmes et une âme brisée. Accorde-moi le pardon de mes fautes et fais-moi participer sans encourir de condamnation à tes Mystères vivifiants et immaculés afin que, selon ta parole, tu demeures en moi, trois fois malheureux que je suis et afin que le trompeur, me trouvant hors de ta grâce, ne se saisisse pas perfidement de moi et ne m’éloigne pas de tes paroles déifiantes.

C’est pourquoi je me prosterne devant toi, et je te supplie humblement: de même que tu as accueilli l’enfant prodigue et la pécheresse qui s’approchaient de toi, reçois-moi, impur et prodigue que je suis, avec un cœur brisé, ô Miséricordieux.

Je le sais, ô Sauveur, personne ne t’a offensé plus que moi, ni n’a péché comme je l’ai fait. Mais je sais aussi que ni la gravité de mes fautes, ni la multitude de mes péchés, ne surpasse la grande patience de mon Dieu, ni son extrême amour des hommes.

Ceux qui brûlent de repentir, tu les purifies et tu les rends resplendissants par l’huile de ta compassion; tu les fais participer à ta lumière, et communier à ta divinité en plénitude; et ce qui surpasse toute intelligence angélique ou humaine, tu t’entretiens souvent avec eux comme avec tes vrais amis. C’est là ce qui me rend audacieux et me donne des ailes, ô mon Christ.

Rendu confiant par la richesse de tes bienfaits, avec joie et avec crainte tout ensemble, je reçois du feu, moi qui ne suis que paille, et, miracle étrange, je suis indiciblement couvert de rosée, comme jadis le buisson qui brûlait sans se consumer.

C’est pourquoi je te rends grâces avec mon esprit et mon cœur, avec tous mes membres, avec mon âme et ma chair, je me prosterne devant toi, ô mon Dieu, je te magnifie, je t’exalte et je te glorifie, toi qui es béni, maintenant et dans tous les siècles. Amen.


Prière de saint Syméon le Métaphraste

Seigneur toi qui seul es pur et sans péché, toi qui, dans l’indicible compassion de ton amour pour les hommes as assumé notre nature tout entière, la prenant du sang pur et virginal de celle qui t’a enfanté, d’une manière qui dépasse la nature, par la venue de l’Esprit divin et par la bienveillance du Père éternel, ô Christ Jésus, Sagesse, Paix et Puissance de Dieu, toi qui, ayant ainsi assumé notre humanité, as daigné souffrir ta Passion vivifiante et salutaire, la Croix, les clous, la lance et la mort, mets à mort les passions de mon corps qui tuent mon âme. Toi qui, par ton ensevelissement, as dépouillé l’enfer de sa domination, ensevelis mes pensées mauvaises par tes bonnes inspirations et disperse les esprits du mal. Toi qui, par ta résurrection vivifiante au troisième jour, a relevé notre premier père qui était tombé, relève-moi aussi, enfoncé que je suis dans le péché, en me suggérant les voies du repentir.

Toi qui, par ta glorieuse Ascension, as déifié la chair assumée par toi et l’as comblée d’honneur en la faisant siéger à la droite du Père, rends-moi digne, par la communion à tes Saints Mystères, de prendre place à ta droite parmi les sauvés. Toi qui, par la descente de l’Esprit consolateur as fait de tes saints disciples des vases d’honneur, fais de moi un réceptacle digne de sa venue. Toi qui dois venir à nouveau pour juger l’univers avec justice, permets que je vienne, moi aussi, au devant de toi, sur les nuées avec tous les saints, ô mon Juge et mon Créateur, pour te louer et te chanter sans fin, ainsi que ton Père éternel et ton très saint, bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.


Seconde prière de saint Jean Damascène

Je me tiens devant les portes de ton sanctuaire et les pensées qui me combattent ne me quittent pas. Mais ô Christ, notre Dieu, toi qui as justifié le publicain, qui as pris en pitié la chananéenne et qui as ouvert au larron les portes du paradis, ouvre-moi les entrailles de ton amour des hommes et tandis que je m’approche de toi et que je te touche, accueille-moi comme la pécheresse et l’hémorroïsse; l’une, ayant touché le bord de ton vêtement, reçut immédiatement la guérison, et l’autre, ayant saisi tes pieds sacrés, obtint la rémission de ses péchés. Et moi, misérable, j’ose recevoir ton Corps tout entier! Ne me consume pas mais accueille-moi comme ces deux femmes, illumine les sens de mon âme et brûle la souillure de mes péchés, par les prières de celle qui t’a enfanté sans semence et des Puissances célestes, car tu es béni dans les siècles des siècles. Amen.


Versets de saint Syméon le Métapbraste

Voici que je m’approche des divins Mystères, ô mon Créateur, ne me consume pas par cette communion, car tu es un feu qui brûle les indignes; mais purifie-moi de toute soufflure.

Verset

En voyant ce sang qui divinise, tremble, ô homme, car c’est un charbon ardent qui brûle les indignes. Le Corps divin divinise et nourrit, il divinise l’esprit et nourrit l’âme d’une manière merveilleuse.

Tropaires

Ô Christ, le désir de toi m’a arraché à moi-même et ton divin amour m’a transformé en un autre homme. Brûle mes péchés par ton feu immatériel et daigne me remplir de tes délices afin que, plein de joie, je glorifie tes deux avènements, Dieu bon!

Comment entrerai-je, indigne que je suis, parmi la splendeur de tes saints? Si j’ose pénétrer dans la salle des noces, mon vêtement me trahira car ce n’est pas la robe nuptiale et les anges m’enchaîneront et me chasseront. Mais purifie, ô Seigneur, les souillures de mon âme et sauve-moi dans ton amour des hommes.
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Messagepar Antoine » Mar 01 Mars 2005 15:11

ACATHISTE A NOTRE TRES DOUX SEIGNEUR JESUS CHRIST

KONDAKION 1

Chef des défenseurs et Seigneur, vainqueur de l'enfer, puisque Tu m'as délivré de la mort éternelle, je Te chante les louanges, moi qui suis Ta créature et Ton serviteur. Dans cette indicible compassion qui T'appartient, délivre moi de toute vicissitude, moi qui Te crie :
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !

IKOS 1

Créateur des Anges et Seigneur des Puissances ! Ouvre mon esprit embarrassé et ma langue pour la louange de Ton Nom très pur, comme Tu ouvris autrefois l'oreille et la langue du sourd-muet, que je T'adresse ces cris :
Jésus, tout merveilleux, étonnement des anges !
Jésus, tout puissant, délivrance des ancêtres !
Jésus, tout doux, exaltation des patriarches !
Jésus, tout glorieux, affermissement des rois !
Jésus, tout aimant, accomplissement des prophètes !
Jésus, tout admirable, force des martyrs !
Jésus, tout paisible, joie des moines !
Jésus, tout compatissant, douceur des prêtres !
Jésus, tout miséricordieux, abstinence des jeûneurs !
Jésus, tout tendre, réjouissance des saints !
Jésus, tout honorable, chasteté des vierges !
Jésus, tout éternel, salut des pécheurs !
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !



KONDAKION 2

En voyant la veuve pleurer amèrement, ô Seigneur, Tu fus touché de compassion et Tu ressuscitas son fils mené au tombeau. De même, use de miséricorde envers moi, Ami de l'homme, et ressuscite mon âme mortifiée par les péchés qui s'écrie : alléluia !

IKOS 2

Cherchant à connaître l'inconnaissable , Philippe demanda : Seigneur, montre nous le Père. Tu lui dis alors : J'ai été si longtemps avec vous et cependant vous n'avez pas su que Je suis dans le Père comme le Père est en moi ? Ainsi, ô inconcevable, je Te crie avec crainte :
Jésus, tout éternel Dieu !
Jésus, tout puissant Roi !
Jésus, patient Maître !
Jésus, tout miséricordieux Gardien !
Jésus, lave mes péchés !
Jésus, écarte mes iniquités !
Jésus, pardonne mon injustice !
Jésus, mon Espérance, ne m'abandonne pas !
Jésus, mon Secours, ne me rejette pas !
Jésus, mon Créateur, ne m'oublie pas !
Jésus, mon Pasteur, ne me perds pas !
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !




KONDAKION 3

Toi qui as revêtu de la puissance d'en Haut Tes apôtres qui résidaient à Jérusalem, ô Jésus, habille moi ausi, moi qui suis nu, dépouillé de toute bonne oeuvre, avec la chaleur de Ton Saint Esprit et accorde moi de Te chanter avec amour : Alléluia !

IKOS 3

Dans l'abondance de Ta miséricorde, ô Jésus, Toi qui as appelé les publicains, les pécheurs et les adultères, ne me dédaigne pas, moi qui suis de même, mais comme une précieuse myrrhe reçois ce chant :
Jésus, puissance invincible !
Jésus, infinie miséricorde !
Jésus, radieuse beauté !
Jésus, ineffable amour !
Jésus, Fils du Dieu vivant !
Jésus aie pitié de moi, pécheur !
Jésus, écoute moi, qui fus conçu dans l'iniquité !
Jésus, lave moi, qui suis né dans le péché !
Jésus, enseigne moi, qui suis indigne !
Jésus, illumine mon obscurité !
Jésus, purifie moi, qui suis souillé !
Jésus, relève moi, prodigue !
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !

KONDAKION 4

Pris dans la tempête intérieure du doute en pensée, Pierre sombrait. Mais Te voyant, ô Jésus, marcher sur les eaux en ta chair, il Te reconnut comme le vrai Dieu et, atteignant la main du salut, il dit : alléluia !

IKOS 4

Quand l'aveugle T'entendit passer sur le chemin, il s'écria : Jésus, fils de David, aie pitié de moi ! Et, l'appelant, Tu ouvris ses yeux.Illumine ainsi, dans Ta compassion, les yeux spirituels du coeur en moi qui crie vers Toi et dis :
Jésus, créateur des hauteurs !
Jésus, redempteur des inférieurs !
Jésus, vainqueur des enfers !
Jésus, embellissement de toute créature !
Jésus, consolateur de mon âme !
Jésus, illuminateur de mon esprit !
Jésus, allégresse de mon coeur !
Jésus, santé de mon corps !
Jésus, mon Sauveur, sauve moi !
Jésus, ma Lumière, illumine moi !
Jésus, délivre moi de tout tourment !
Jésus, sauve moi qui suis indigne !
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


KONDAKION 5

De ton Sang répandu, comme autrefois Tu nous a rachetés de la malédiction de la loi, de même délivre des pièges dans lesquels le serpent nous empêtre par les passions charnelles, les suggestions lascives et les découragements malins, nous qui Te chantons : alléluia !

IKOS 5

Les enfants hébreux, voyant sous une forme humaine Celui qui a créé l'homme de sa main, et Le reconnaissant comme Seigneur,s'empressèrent de Lui faire honneur avec des rameaux et chantaient : hosanna ! .Et nous, nous T'offrons un chant, disant :
Jésus, vrai Dieu !
Jésus, fils de David !
Jésus, roi très glorieux
Jésus, agneau innocent !
Jésus, pasteur très admirable !
Jésus, gardien de mon enfance
Jésus, nourricier de ma jeunesse !
Jésus, éloge de ma vieillesse !
Jésus, espérance de ma mort !
Jésus, vie après ma mort !
Jésus, ma consolation à Ton Jugement
Jésus, mon désir, ne me couvre pas alors de honte !
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi




KONDAKION 6

Prédicateur, prophétie des théophores et accomplissement des paroles, Jésus, Tu es apparu sur terre et Toi, l' incontenable , Tu demeuras avec les hommes , Tu soulageas nos infirmités. C'est pourquoi, guéri par tes blessures, nous avons appris à chanter : alléluia !

IKOS 6

L'illumination de ta vérité a coloré l'univers et a dispersé l'illusion démoniaque car les idoles, ô notre Sauveur, ne supportant pas Ta force, s'écroulèrent. Nous qui avons reçu le salut, nous Te chantons :
Jésus, la vérité qui disperse l'illusion !
Jésus, la lumière qui surpasse toute luminosité !
Jésus, le roi qui l'emporte sur toute force !
Jésus, Dieu qui use constamment de miséricorde !
Jésus, pain de vie, rassasie l'affamé que je suis !
Jésus, source d'intelligence, abreuve l'assoiffé que je suis !
Jésus, vêtement d'allégresse, revêts moi qui suis nu !
Jésus, voile de joie, couvre moi l'indigne !
Jésus, donateur à ceux qui sollicitent, donne moi de pleurer sur mes péchés !
Jésus, découvreur de ceux qui cherchent, découvre mon âme !
Jésus, huissier de ceux qui frappent, ouvre mon misérable coeur !
Jésus, rédempteur des pécheurs, purifie moi de mes iniquités !
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


KONDAKION 7

Voulant dévoiler le mystère caché depuis des siècles, Tu fus mené comme une brebis à l'immolation, ô Jésus, et comme un agneau muet devant son tondeur. Mais comme Dieu, Tu ressuscitas des morts et montas en gloire aux cieux, nous emmenant , nous qui Te crions : alléluia !

IKOS 7

Nous montrant une créature admirable, le Créateur nous est apparu ; Il s'est incarné sans germe d'une vierge, a ressuscité du tombeau sans en rompre les scellés et s'est rendu en sa chair chez les apôtres, les portes étant closes. Ainsi, émerveillés, nous chantons :
Jésus, Verbe incontenable !
Jésus, Verbe inscrutable !
Jésus, Puissance incompréhensible !
Jésus, Sagesse inimaginable !
Jésus, Divinité indescriptible !
Jésus, Seigneurerie illimitée !
Jésus, Royaume invincible !
Jésus, Souveraineté infinie !
Jésus, Force suprême !
Jésus, Autorité éternelle !
Jésus, mon Créateur,aie compassion pour moi !
Jésus, mon Sauveur, sauve moi !
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !



KONDAKION 8

Voyant Dieu étrangement fait homme, retirons nous du monde vain et portons notre esprit vers ce qui est divin . Car Dieu est descendu sur terre pour nous élever aux cieux, nous qui lui chantons : alléluia !

IKOS 8

Tu étais tout entier en bas et en haut, jamais Tu n'as reculé, ô Illimité, quand tu souffris volontairement pour nous, par Ta mort Tu mis à mort notre mort et par Ta résurrection Tu donnas la vie à ceux qui clament :
Jésus, douceur du coeur !
Jésus, force du corps !
Jésus, clarté de l'âme !
Jésus, célérité de l'esprit !
Jésus, joie de ma conscience !
Jésus, espoir certain !
Jésus, mémoire pré-éternelle !
Jésus, louange élevée !
Jésus, ma gloire exaltée !
Jésus, mon désir, ne me repousse pas !
Jésus, mon pasteur, cherche moi !
Jésus, mon Sauveur, sauve moi !
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


KONDAKION 9

Toute la nature angélique glorifie sans cesse Ton Nom très saint, Jésus, clamant dans les cieux : Saint, Saint, Saint ! Et nous pécheurs nous chantons sur terre de nos voix frêles : alléluia !

IKOS 9

Nous voyons les diserts orateurs muets comme des poissons devant Toi, Jésus notre Sauveur, car incapables de dire comment Tu demeuras Dieu immuable et homme parfait. Mais nous, admirant le mystère nous chantons avec foi :
Jésus, Dieu prééternel !
Jésus, roi des régents !
Jésus, seigneur des souverains !
Jésus, juge des vivants et des morts !
Jésus, espoir des désespérés !
Jésus, consolation des affligés !
Jésus, gloire des pauvres !
Jésus, ne me juge pas selon mes oeuvres !
Jésus, purifie moi selon ta miséricorde !
Jésus, débarasse moi de l'abattement !
Jésus, illumine les pensées de mon coeur !
Jésus, donne moi la mémoire de la mort !
Jésus, Fils de Dieu aie pitié de moi !




KONDAKION 10

Voulant sauver le monde, Orient des orients, Tu es venu dans le sombre occident de notre nature, et Tu T'es humilié jusqu'à la mort. C'est pourquoi Ton Nom est exalté au dessus de tout nom, et de toute race au ciel et sur terre Tu entends: alléluia !

IKOS 10

Roi prééternel, Consolateur, vrai Christ , purifie nous de toute souillure, com-me Tu as purifié les dix lépreux, et guéris nous comme Tu as guéri l'âme cupide de Zacchée le publicain, afin que nous Te chantions avec componction, disant :
Jésus, trésor incorruptible !
Jésus, richesse intarissable !
Jésus, nourriture solide !
Jésus, boisson inépuisable !
Jésus, vêtement des pauvres !
Jésus, défenseur des veuves !
Jésus, protecteur des orphelins !
Jésus, aide des laborieux !
Jésus, guide des voyageurs !
Jésus, pilote des navigateurs!
Jésus, apaisement des tempêtes!
Jésus,relève moi qui suis tombé !
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


KONDAKION 11

Je T'offre, moi l'indigne, un hymne rempli de componction, et Te chante com-me la Cananéenne : Jésus, aie pitié de moi! car ce n'est pas ma fille mais ma chair qui est possédé férocement par les passions et brûlée furieusement. Ainsi, donne la guérison à celui qui Te clame : alléluia !

IKOS 11

ô Flambeau donateur de lumière à ceux qui sont dans les ténèbres de l'ignorance, T'ayant d'abord persécuté , Paul prêta attention au pouvoir de la voix de la science divine et élucida la célérité de l'âme. De même, illumine les prunelles enténébrées de mon âme, moi qui Te crie :
Jésus, mon Roi tout fort !
Jésus, mon Dieu tout puissant !
Jésus, mon Seigneur tout immortel !
Jésus, mon Créateur tout glorieux !
Jésus, mon précepteur tout bon !
Jésus, mon pasteur tout compatissant !
Jésus, mon maître tout clément !
Jésus, mon Sauveur tout miséricordieux !
Jésus, illumine mes sens enténébrés par les passions !
Jésus, guéris mon corps encrouté par les péchés !
Jésus, purifie mon esprit des vaines pensées !
Jésus, préserve mon coeur des mauvais désirs !
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !




KONDAKION 12

Accorde moi la grâce, ô rédempteur de toute dette, Jésus, et accueille moi repentant, comme Tu as accueilli Pierre qui T'avait renié, appelle moi, qui suis abattu, comme Paul qui Te persécutait , et écoute moi qui Te clame : alléluia !

IKOS 12

Chantant Ton incarnation, tous nous Te magnifions et croyons avec Thomas que Tu es notre Seigneur et Dieu, qui es assis avec le Père et qui vas juger les vivants et les morts. Accorde moi alors de me tenir à Ta droite, moi qui clame :
Jésus, roi prééternel, aie pitié de moi !
Jésus, fleur parfumée, embaume moi !
Jésus, chaleur bien aimée, réchauffe moi !
Jésus, temple prééternel, abrite moi !
Jésus, habit lumineux, embellis moi !
Jésus, perle pure, auréole moi !
Jésus, pierre précieuse, illumine moi !
Jésus, soleil de justice, éclaire moi !
Jésus, lumière sainte, resplendis en moi !
Jésus, débarrasse moi des maladies de l'âme et du corps !
Jésus, préserve moi de la main de la rebellion !
Jésus, délivre moi du feu inextinguible et des autres tourments éternels !
Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !




KONDAKION 13

O très suave et compatissant Jésus, accueille maintenant cette modeste prière de nous, comme Tu as accueilli les deux oboles de la veuve et garde ton héritage des ennemis visibles et invisibles, de l'invasion étrangère, de l'infirmité , de la famine, de toute affliction comme de toute blessure mortelle, et préserve des tourments à venir tous ceux qui Te clament: alléluia ! alléluia ! alléluia !(trois fois)

A nouveau IKOS 1 puis KONDAKION 1
Dernière édition par Antoine le Mar 01 Mars 2005 17:21, édité 1 fois.
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Messagepar Antoine » Mar 01 Mars 2005 15:25

Canon pour les malades




Tropaire pour les Malades (Ton 6)

Aie pitié de nous Seigneur aie pitié de nous* Car n'ayant aucune excuse à Te présenter* Nous Tes serviteurs pécheurs* T'offrons cette prière à Toi Maître* Aie pitié de nous Seigneur aie pitié de nous*

Gloire...
O Seigneur aie pitié de nous* Car nous avons mis notre confiance en Toi* Ne T'irrite pas contre nous* Ne Te souviens pas de nos iniquités* Mais considère-nous dans Ta compassion* Et délivre-nous de nos ennemis* Car Tu es notre Dieu et nous sommes Ton peuple* Nous sommes tous l'oeuvre de Tes mains et nous invoquons Ton Nom*

Et maintenant... Theotokion
Ouvre-nous les portes de la miséricorde* O Bienheureuse Mère de Dieu* Car nous avons mis en Toi notre espérance * Fais que nous ne périssions pas* Mais que par Toi nous soyons délivrés du danger* Car Tu es le salut du peuple chrétien*


Ode 1 (Ton 3 )

Irmos : Quand jadis la mer fut séparée par le Bois* Israël la traversa comme au désert* Car l'image de la Croix ouvrait la voie* Chantons donc une hymne à notre Dieu admirable* Et louons-Le car Il est couvert de gloire*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

Au jour de l'affliction qui survient dans notre vie* Nous nous prosternons devant Toi ô Christ Sauveur* Et nous supplions Ta miséricorde* Adoucis les souffrances de Ton serviteur (Ta servante)* Dis-nous comme au centurion* Va ton enfant est rétabli*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

Nous élevons vers Toi nos prières et nos supplications en soupirant* O Fils de Dieu aie pitié de nous * Lève de son lit de douleur celui (celle) qui est étendu(e)* Comme Tu relevas le paralytique avec cette parole* Emporte ta litière tes péchés te sont pardonnés*

Gloire...

Nous inclinant devant la ressemblance de Ton Icône ô Christ* Nous l'embrassons avec foi et demandons la santé pour celui (celle) qui est malade* Imitant ainsi l'hémoroïsse* Qui toucha le bord de Ton vêtement et reçut la guérison de son infirmité*

Et maintenant...

Très Pure Souveraine Mère de Dieu* Notre secours très sûr* Ne nous méprise pas qui nous prosternons devant Toi* Etant bonne supplie Ton Fils notre Dieu* D'accorder la santé à celui (celle) qui est malade* Afin qu'avec nous il (elle) puisse Te glorifier*





Ode 3

Irmos : O Toi qui amenas du néant à l'être* Toutes choses crées par le Verbe* Et parfaites par l'Esprit* O Tout-Puissant et Très-Haut raffermis-moi dans Ton Amour*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

O Christ celui (celle) qui est jeté à terre par de cruelles souffrances* Avec nous Te supplie* Accorde la santé à son corps comme Tu le fis pour Ezechiel quand il pleura devant Toi*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

Regarde notre humilité Seigneur* Ne Te souviens pas de nos iniquités* Mais selon sa foi guéris celui (celle) qui est malade* Comme par une parole Tu guéris le lépreux* Afin que Ton nom soit glorifié ô Christ Dieu*

Gloire...

Que nul reproche ne rejaillisse sur l'Eglise que Tu sanctifias* Et où nous T'offrons notre prière* Relève invisiblement celui (celle) qui git sur un lit de douleur* De crainte que les incroyants ne disent* Où est leur Dieu*

Et maintenant...

Elevant nos mains vers Ta très pure Icône* O Mère de Dieu nous nous écrions* Entends les prières de Tes serviteurs* Et sauve celui (celle) qui est malade et alité(e)* Afin que se relevant de sa maladie* Il (elle) puisse accomplir les voeux* Que ses lèvres ont prononcés pendant son affliction*




Cathisme Ton 8

Seigneur, aie pitié (x3)

Je gis sur un lit d'iniquités blessé par les passions* Mais comme Tu as relevé la belle-mère de Pierre Et sauvé le paralytique que l'on apportait sur sa litière* Visite aussi notre infirmité* O Miséricordieux qui portas les infirmités de notre race* Toi seul nous le savons est patient et compatissant* Médecin des âmes et des corps Christ notre Dieu* Qui envoie la maladie et puis la guérison* Qui accorde le pardon à ceux qui se repentent de leurs péchés* Qui seul est miséricordieux et plein de compassion*

Gloire...Ton 2

Moi le pécheur je gis en larmes sur ma couche* Accorde-moi le pardon ô Christ Dieu* Et relève-moi de cette maladie* Libère-moi des péchés que j'ai commis depuis ma jeunesse* Par les prières de la Mère de Dieu accorde-moi cette grâce*

Et maintenant...

Aie pitié de moi et sauve-moi* Lève-moi de mon lit de douleur* Car la force en moi m'abandonne* Et je suis entièrement livré au désespoir* O Très Pure Mère de Dieu guéris celui (celle) qui est gravement malade* Car Tu es le secours des chrétiens*

Ode 4

Tu as dirigé Ton amour constant vers nous Seigneur* Car Tu livras Ton Fils Unique à la mort pour nous* C'est pourquoi nous nous écrions en T'exaltant* Gloire à Ta puissance*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

Ramène à la vie ô Christ celui (celle) qui est désespéré(e) par sa grave maladie* Et accorde réconfort à ceux qui pleurent* Afin que nous puissions tous glorifier Tes saints miracles*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

Nous nous repentons de nos péchés devant Toi ô Créateur* Comme Tu ne désires pas la mort du pécheur* Accorde la vie et la santé à celui (celle) qui est malade* Afin qu'il (elle) se lève et Te serve* Confessant avec nous Ta bonté*

Gloire...

Tu acceptas en effet les pleurs de Manassé* La repentance des habitants de Ninive* Et la confession de David* Et Tu les sauvas promptement* Accepte maintenant nos prières* Et accorde la santé au (à la) malade pour lequel (laquelle) nous Te prions*

Et maintenant...

A nous qui espérons toujours en Toi* Accorde Ta miséricorde ô Notre Dame* Avec le Précurseur étends tes mains qui guérissent vers le Seigneur Dieu* Et supplie-Le d'accorder la santé* A celui (celle) qui est malade ô Mère de Dieu*

Ode 5

Irmos : Tu es apparu sur terre ô Dieu invisible* Et Tu as vêcu volontairement avec les habitants de la terre* O Seigneur Incompréhensible* Au matin nous nous levons devant Toi* Et c'est à Toi que nous chantons notre hymne* O Ami de l'homme*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

Comme Dieu tu ramenas à la vie* La fille de Jaïre qui était morte* Et maintenant aux portes de la mort* Tu délivres celui (celle) qui est malade ô Christ Dieu* Car Tu es la Voie et la Vie de tous*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

Tu as vivifié le fils de la veuve* Changeant ses pleurs en joie ô Sauveur* Sauve Ton serviteur (Ta servante) de la maladie qui détruit* Afin que notre douleur et notre chagrin se transforment en joie*

Gloire...

Tu guéris de la fièvre par un simple toucher la belle-mère de Pierre* Relève maintenant Ton serviteur (Ta servante) qui est malade* Afin qu'il (elle) puisse comme elle se lever et Te servir*

Et maintenant...

Pécheurs affligés humbles et sans courage* Nous nous écrions vers Toi* Très Pure Mère de Dieu supplie Ton fils le Christ* D'accorder la santé du corps à celui (celle) qui est malade*

Ode 6

Irmos : L'abîme sans fond du péché m'a englouti* Et mon âme défaille* Etends cependant Ton bras noble vers moi ô Maître* Et sauve-moi comme Tu sauvas Pierre ô mon guide*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

O Christ Dieu qui possèdes un abîme de miséricorde et de compassion* Exauce les prières de Tes serviteurs* Tu es Celui qui ressuscitas Thabita par Pierre* Ayant entendu les intercesseurs de l'Eglise* Relève à présent celui (celle) qui est étendu(e) sur son lit de malade*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

O Médecin des âmes et des corps* O Christ qui portas les infirmités du monde entier* Et guéris Enée par Pierre* Guéris maintenant celui (celle) qui est malade* Par les prières de Tes saints apôtres*

Gloire...

O Christ change en joie* Les lamentations de celui (celle) qui est malade et affligé* Afin qu'ayant reçu Ta miséricorde* Ceux qui Te prient entrent dans Ta maison* Avec les dons promis* Te glorifiant comme Dieu Un dans la Trinité*

Et maintenant...

Venez amis inclinons-nous en prière devant la Mère de Dieu* Pour celui (celle) qui est malade* Car Elle-même ainsi que les Anargyres* Ont le pouvoir de guérir les malades* Par l'onction invisible de l'huile spirituelle*





Kondakion (Dimanche du Paralytique), ton 3

Mon âme a été paralysée ô Seigneur* Par toutes sortes de péchés et de mauvaises actions* Relève-la dans Ton amour divin envers l'homme* Comme Tu l'as fait pour le paralytique* Afin que sauvé je puisse Te crier* Accorde-moi la guérison ô Christ plein de compassion*

Ikos

O Toi qui tiens en Tes mains les extrémités de la terre* Toi qui avec le Père n'as point de commencement* Et avec l'Esprit Saint règnes sur tout* O Jésus notre Dieu qui T'es révélé complètement dans la chair* Tu as guéri les malades et purifié des passions* Tu as rendu la lumière à l'aveugle* Et relevé le paralytique par une parole divine* Tu lui as soudain ordonné de marcher* De prendre sa couche sur ses épaules et de l'emporter* C'est pourquoi avec lui nous psalmodions et chantons* Accorde-nous la guérison ô Christ plein de compassion*






Prokimenon

J'ai dit Seigneur aie pitié de moi et guéris mon âme / car j'ai péché contre Toi.

Verset:
Bienheureux l'homme qui a pitié du pauvre et du misérable/ au jour de tribulation le Seigneur le délivrera*

Puis:
Que tout souffle loue le Seigneur*

Verset:
Louez Dieu dans ses Saints/ louez-Le au firmament de Sa puissance


EVANGILE DU SAINT APOTRE JEAN 4:46b-54
( Pour les Hommes)

En ce temps-là, il y avait un officier dont le fils était malade à Capharnaüm. Cet officier ayant appris que Jésus venait de Judée en Galilée, alla Le trouver, et Le pria de vouloir venir pour guérir son fils qui était près de mourir.Jésus lui dit: Si vous ne voyez des miracles et des prodiges, vous ne croyez point. Cet officier lui dit: Seigneur, viens avant que mon fils meure. Jésus lui dit: Va, ton fils se porte bien.Il crut à la parole que Jésus lui avait dite et s'en alla.Et comme il était en chemin, ses serviteurs vinrent au devant de lui , et lui dirent: ton fils se porte bien. Et s'étant informé de l'heure à laquelle il s'était trouvé mieux, ils lui répondirent: hier, à la septième heure, la fièvre le quitta.Son père reconnut que c'était à cette heure-là que Jésus lui avait dit: Ton fils se porte bien; et il crut, lui et toute sa famille. Ce fut là le second miracle que Jésus fit, étant revenu de Judée en Galilée.


EVANGILE DU SAINT APOTRE MATTHIEU 8:14-22
( Pour les Femmes)

En ce temps-là Jésus étant venu dans la maison de Pierre, vit sa belle-mère qui était au lit, et qui avait la fièvre. Et Lui ayant touché la main, la fièvre la quitta; elle se leva aussitôt, et elle les servait.Sur le soir on Lui présenta plusieurs possédés, et Il en chassa les esprits malins par sa parole, et guérit tous ceux qui étaient malades, afin que cette parole du prophète Isaïe fut accomplie: Il a pris Lui-même nos infirmités, et Il S'est chargé de nos maladies.Or Jésus , se voyant environné d'une grande foule de peuple, ordonna à Ses disciples de Le passer à l'autre bout du lac. Alors un scribe ou docteur de la loi s'approchant, Lui dit: Maître, je Te suivrai en quelque lieu que Tu ailles. Jésus lui répondit: les renards ont des tanières, et les oiseaux du ciel ont des nids; mais le Fils de l'Homme n'a pas où reposer Sa tête. Un autre de Ses disciples Lui dit: Seigneur, permets-moi d'aller ensevelir mon père avant que je ne Te suive. Mais Jésus lui dit: Suis moi, et laisse aux morts le soin d'ensevelir leurs morts.




Ode 7

Irmos : Les jeunes gens de jadis* N'adorèrent pas l'idole d'or comme les Perses* Mais tous trois chantèrent parmi les flammes de la fournaise* Dieu de nos pères Tu es béni*

Répons de la Croix: Gloire à Ta Précieuse Croix Seigneur !

O Très Sainte Croix du Christ* Précieux Arbre de Vie* Par Toi la mort périt et les morts ressuscitèrent* Guéris à présent celui (celle) qui est malade et vivifie-le (la)* Comme la femme morte au temps de Sainte Hélène*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

La longue et cruelle souffrance de Job* Dans les vers de son tas de fumier* Tu l'as guérie d'une parole quand il T'implora* Nous Te faisons offrande dans l'Eglise à présent* Pour celui (celle) qui est malade* Toi qui es bon guéris-le (la) invisiblement par les prières de tes saints*

Gloire...

Nous savons que nous devons tous mourir* Car Tu l'as voulu ainsi ô Dieu* Pourtant pour un court répit* Nous te demandons ô Miséricordieux* d'accorder la santé à celui( celle) qui est malade* Détourne-le (la) de la mort vers la vie* Et donne consolation à ceux qui sont dans l'affliction*

Et maintenant...

Viens en aide aux orphelins que nous sommes ô Mère de Dieu* Car Tu connais le jour et l'heure* Où il faut implorer Ton Fils et notre Dieu* Pour qu'Il accorde à celui (celle) qui est malade* La santé et le pardon de tous ses péchés*

Ode 8

Hirmos : Les enfants de Babylone continuèrent à servir le Dieu vivant* Et ignorèrent le son des instruments de musique* Debout au sein des flammes* Ils chantèrent une hymne agréable à Dieu* Vous toutes les oeuvres du Seigneur bénissez le Seigneur*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

Afin de réformer Ton serviteur (Ta servante)* O Maître châtie-le (la) par la maladie mais guéris-le (la) vite* O Christ Dieu Miséricordieux* Ne le (la) livre pas encore au jugement de la mort* Mais laisse-le (la) T'apporter les fruits du repentir* Car Tu l'as dit Toi-même* Je ne désire pas la mort du pécheur*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

Dieu miséricordieux* Que s'étendent jusques à nous Tes miracles très glorieux* Chasse les démons* Vaincs les infirmités* Soigne les blessures* Guéris les maladies* Et délivre-nous de tous maléfices et potions*

Gloire...

Tu repoussas la tempête de la mer ô Christ* Changeant la peur de Tes disciples en joie* Repousse aussi maintenant les graves maladies* Qui accablent Ton serviteur (Ta servante)* Afin que nous puissions tous nous réjouir* En Te glorifiant dans tous les siècles*

Et maintenant...

Délivre-nous ô Mère de Dieu nous T'en supplions* Des chagrins qui nous entourent* De l'adversité et des afflictions* De toutes sortes d'infirmités* Du poison et de la sorcellerie* De l'illusion démoniaque* Des incantations des méchants et de la mort soudaine*

Ode 9

Hirmos : Sur le Mont Sinaï Moïse Te vit dans le Buisson Ardent* Car Tu conçus dans Ton sein le feu divin* Et Daniel Te vit Montagne ombragée* Isaïe s'exclama à Ton sujet* Il sortira un rameau de la Racine de Jessé*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

O Christ Source de Vie et Donateur de Miséricorde* Ne détourne pas Ta face de nous* Apaise les souffrances de celui (celle) qui est ployé(e) sous la maladie* Et relève-le (la) comme Tu relevas Abgar par Thaddée* Afin qu'il (elle) Te glorifie avec le Père et le Saint Esprit*

Répons: O Seigneur miséricordieux écoute les supplications de Tes serviteurs qui Te prient!

Croyant en la parole de Ton Evangile* Nous cherchons Ta promesse ô Christ* Car Tu as dit demandez et il vous sera donné* C'est pourquoi nous nous levons maintenant devant Toi* Et nous Te supplions* Relève de sa maladie celui (celle) qui est abattu(e) par une affection grave* Pour qu'avec nous il (elle) puisse Te magnifier*

Gloire...

Celui (celle) qui était tourmenté* Par la maladie et par des blessures intérieures invisibles* Te crie avec nous ô Christ* Non pas par nous ô Seigneur non pas par nous* Mais par les prières de Ta Mère et de Ton Précurseur* Accorde la guérison afin que nous puissions tous Te magnifier*

Et maintenant...

O Mère de Dieu Très Pure* Avec tous les Saints les Anges et les Archanges* Les Prophètes les Patriarches et les Apôtres* Avec les Hiérarques les Moines et les Justes* Nous faisons appel à Toi* Prie le Christ notre Dieu* Pour qu'Il accorde la santé* A celui (celle) qui est malade* Afin que nous puissions tous Te magnifier*


Il est digne en Vérité de Te célébrer ô Mère de Dieu* Bienheureuse à jamais et Très Pure et Mère de notre Dieu* Toi plus Vénérable que les Chérubim* Et incomparablement plus Glorieuse que les Seraphim* Toi qui sans tache enfantas Dieu le Verbe* Toi véritablement Mère de Dieu nous T'exaltons*

Saint Dieu Saint Fort Saint Immortel aie pitié de nous (x3)

Gloire... Et maintenant...

Très Sainte Trinité aie pitié de nous
Seigneur purifie-nous de nos péchés
Maître pardonne nos iniquités
Saint visite-nous et guéris nos infirmités à cause de Ton Nom

Seigneur, aie pitié (x3) - Gloire...Et maintenant..
.
Notre Père qui es aux cieux* Que Ton Nom soit sanctifié* Que Ton Règne vienne* Que Ta volonté soit faite* Sur la terre comme au ciel* Donne-nous aujourd'hui notre pain substantiel* Remets-nous nos dettes* Comme nous les remettons aussi à nos débiteurs* Et ne nous laisse pas succomber à la tentation* Mais délivre-nous du Malin*





Tropaire pour les Malades (Ton 6)


Aie pitié de nous Seigneur aie pitié de nous* Car n'ayant aucune excuse à Te présenter* Nous Tes serviteurs pécheurs* Nous T'offrons cette prière à Toi Maître* Aie pitié de nous Seigneur aie pitié de nous*





PRIERE


O Dieu puissant qui ordonnes toutes choses*Selon la miséricorde pour le salut du peuple chrétien* Guéris Ton serviteur ( Ta servante ) N...qui invoque le Nom de Ton Christ* Libère-le (la) de toute maladie de la chair et de l'esprit* Pardonne-lui ses péchés et éloigne de Ton serviteur ( Ta servante) toute épreuve et toute incursion de l'ennemi* Et lève-le (la) de son lit de culpabilité* Etablis-le (la) dans Ta Sainte Eglise* Dans la santé de l'âme et du corps* Pour glorifier avec tout Ton peuple* Par de bonnes oeuvres le Nom de Ton Christ* * Car à Toi nous rendons gloire* Ainsi qu'à Ton Fils sans commencement et à Ton Saint Esprit* Maintenant et toujours et aux siècles des siècles *Amen*





Congé:


Seigneur Jésus Christ Fils de Dieu* Par les prières de Ta Mère Toute Pure * Et de tous les Saints* Aie pitié de nous et sauve-nous* Car Tu es Bon et Ami de l'homme*
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Messagepar Antoine » Mar 01 Mars 2005 15:27

Acathiste à St. Jean Baptiste

KONDAKION 1

Choisi dès l'origine pour être le Précurseur et Baptiste du Christ Dieu Sauveur du monde, ô Jean loué de Dieu tout en glorifiant le Seigneur qui t'a glorifié, nous le chantons des hymnes de louange comme au plus grand d'entre ceux nés d'une femme, comme à un ange dans la chair et un prédicateur de la repentance. Et toi qui disposes d'une grande hardiesse devant le Seigneur, délivre-nous des dangers de toutes sortes et conduis-nous, au repentir, tandis que nous le crions avec amour :
Réjouis-toi, grand prophète Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur !

IKOS 1

L'Archange Gabriel qui se tient devant Dieu, fut envoyé au prêtre Zacharie, tandis que pour servir selon son tour de charge, celui-ci entrait pour offrir de l'encens dans le sanctuaire du Seigneur et se tenait à droite de l'autel des parfums; il lui annonça la bonne nouvelle de la nativité, ô grand .Jean, proclamant à Zacharie joie et allégresse et que beaucoup se réjouiraient de la naissance. C'est pourquoi, nous émerveillant et nous réjouissant nous aussi de la grandiose bienveillance divine à ton égard, nous le clamons avec révérence :

Réjouis-toi, confident ineffable du Conseil divin !
Réjouis-toi, accomplissement de Son Economie merveilleuse !
Réjouis-toi, révélé bien des années à l'avance par le prophète Isaïe !
Réjouis-toi, messager devant la face du Seigneur prophétisé jadis !
Réjouis-toi, préétabli à être un grand prophète du Très Haut !
Réjouis-toi, né selon la promesse de l'Ange !
Réjouis-toi, rempli de l'Esprit Saint dès le sein maternel !
Réjouis-toi, consacré au grand ministère avant la naissance !
Réjouis-toi, fin de la stérilité parentale !
Réjouis-toi, joie et allégresse du prêtre de Dieu !
Réjouis-toi, rejeton de la fille d'Aaron !
Réjouis-toi, fruit de la prière donné par Dieu !
Réjouis-toi, grand prophète Jean Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 2

Zacharie, en voyant l'Ange lui apparaître, se troubla, la crainte s'empara de lui et il ne crut pas les paroles de sa salutation concernant la naissance. Mais quand il lui frappé de mutisme à cause de son incrédulité, il s'émerveilla du très glorieux miracle, de tout son cœur clamant à Dieu : alléluia !

IKOS 2

Les gens, cherchant à comprendre la raison incompréhensible, attendaient Zacharie et s'étonnaient qu'il tardât dans l'église; lorsqu'il sortit et ne put leur parler mais seulement faire des signes, tous comprirent qu'il avait en une vision dans le Temple. Quant à nous, glorifiant le miracle de l'admirable Dieu Créateur, nous le clamons aussi :

Réjouis-toi, bonne cause du mutisme paternel !
Réjouis-toi, loi qui changes en joie les larmes de la mère !
Réjouis-toi, loi qui enlèves leur honte devant les hommes !
Réjouis-toi, grande consolation pour ceux qui l'ont donné naissance !
Réjouis-toi, car dans le sixième mois ta conception
fut annoncée à la Très sainte Mère de Dieu par l'Ange à Nazareth !
Réjouis-toi, car beaucoup se réjouirent à propos de la naissance !
Réjouis-toi, car tu reçus de l'ange d'être appelé d'un nom béni !
Réjouis-toi, car à ton nom le mutisme de ton père Zacharie fut supprimé !
Réjouis-toi, car à ton sujet le Nom Divin fut béni par ton père !
Réjouis-toi, car à cause de la merveille de ta naissance, la crainte et l'étonnement
s'emparèrent de ceux qui vivaient aux alentours !
Réjouis-toi, car dans tout le pays de Judée se répandu la nouvelle de la divine naissance !
Réjouis-toi, car par toi le salut s'est manifesté à beaucoup en ce monde !
Réjouis-toi, grand prophète Jean. Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 3

La puissance du Très-Haut mit fin à la stérilité de la juste Elisabeth, déjà avancée en âge. Car elle le conçut, glorieux Précurseur du .Seigneur, et garda le secret durant cinq mois disant : ainsi en a agi le Seigneur à mon égard au jour où il a jeté les yeux sur moi pour ôter mon opprobre parmi les hommes. Mais quand elle accueillit Celle qui portait en son sein le Christ, elle fut remplie de l'Esprit Saint et clama à haute voix : comment m'est-il il accordé que la Mère de mon seigneur vienne à moi ? Et se réjouissant avec Celle-ci elle cria à Dieu: alléluia !

IKOS 3

Devant précéder le Seigneur dans l'esprit et la puissance d'Elie, tu fus rempli dès le sein maternel de l'Esprit Saint, d'où déjàtu apparais comme un merveilleux prophète quand, dans le ventre de ta mère. tu tressaillis de joie àla venue de la Mère du Seigneur Car la reconnus Dieu dans Celui que portaient les entrailles de la Pleine de Grâce et, par la voix de ta mère, tu le prêchas. Il convenait en effet aux choses divines d'avoir un très glorieux début. Et, nous en émerveillant avec révérence, nous te clamons dans la joie

Réjouis-toi, dès le sein maternel proclamant par la merveilleuse allégresse
le Seigneur qui t'envoyait en héraut !
Réjouis-toi, car grâce àloi et ta mère Elisabeth l'incarnation du Christ fut révélée !
Réjouis-toi, car elle fut elle-aussi emplie de l'Esprit Saint !
Réjouis-toi, car elle-aussi apparut comme une merveilleuse prophétesse!
Réjouis-toi, car par elle la Très Sainte Vierge Marie fut appelée bienheureuse entre les femmes !
Réjouis-toi, car elle La nomme aussi Mère du Seigneur !
Réjouis-toi, car son fruit sans semence fut déclaré béni !
Réjouis-toi, manifestation précoce de la divine sagesse !
Réjouis-toi, bénédiction d'un saint couple !
Réjouis-toi, merveilleux rejeton d'entrailles stériles !
Réjouis-toi, toi qui par ta naissance étonnes les hommes !
Réjouis-toi, radieuse voix du Verbe !
Réjouis-toi, grand prophète Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 4

Agité par In tempête du doute, le prêtre Zacharie, selon la parole de l'ange, ne pouvait parler. Mais quand, après la naissance, ô Précurseur du Seigneur, il écrivit ton nom rempli de grâce, aussitôt ses lèvres e| sa langue se délièrent et il parla en bénissant Dieu et en prophétisant par ces mots : béni soit le Seigneur d'Israël, car il a visité Son peuple et accompli sa délivrance et toi, enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut, Lui chantant : alléluia !

IKOS 4

En entendant la nouvelle de ta merveilleuse et très glorieuse naissance, les gens des alentours, dans l'étonnement, se disaient : que deviendra donc cet enfant ? Et nous, l'honorant dignement, très glorieux Précurseur du Seigneur, comme le plus grand de ceux nés d'une femme, nous le célébrons ainsi :


Réjouis-toi, rempli des manifestations de la grâce dès ta conception !
Réjouis-toi, glorifié par Dieu dès la naissance !
Réjouis-toi, appelé par ton père prophète du Très-Haut dès la petite enfance !
Réjouis-toi, illuminé et affermi par l'Esprit saint dès ton adolescence !
Réjouis-toi, apparenté par le sang au Dieu incarné !
Réjouis-toi, toi qui reçus de Dieu le sublime titre de Précurseur et Baptiste !
Réjouis-toi, rayon qui proclame au monde la nouvelle Lumière !
Réjouis-toi, étoile qui éclaire la voie menant au Christ !
Réjouis-toi, aurore du Soleil inaccessible !
Réjouis-toi, lampe de l'inextinguible Lumière !
Réjouis-toi, toi qui prépares la voie conduisant au Christ !
Réjouis-toi, toi qui apparais àla fois homme et ange !
Réjouis-toi, grand prophète Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 5

L'ordre inique d'Hérode, l'infanticide et le sans-loi, t'éloigna de la maison paternelle vers le désert impénétrable, porté par la mère, ô Précurseur du Seigneur et làtu demeuras jusqu'au jour de ton apparition àIsraël, le nourrissant de sauterelles, de miel sauvage et clamant àDieu : alléluia !

IKOS 5

Voyant la divine providence àton égard, ô Jean loué de Dieu, comment lu es apparu dès les langes de ton enfance un amateur de la vie d'abstinence et fus ensuite envoyé par la volonté du Très-Haut prêcher aux hommes le salut approchant en Christ, àcause de cela, nous le crions avec étonnement et amour.

Réjouis-toi, toi qui encore nourrisson terrifias le roi Hérode !
Réjouis-toi, toi qui fus préservé du vain massacre par la droite du Très-Haut !
Réjouis-toi, églantine parfumée du désert !
Réjouis-toi, toi qui étonnes tout le monde par la hauteur de tes exploits ascétiques !
Réjouis-toi, toi qui indiques fidèlement la vraie voie !
Réjouis-toi, très merveilleux gardien de la pureté et la chasteté !
Réjouis-toi, image parfaite de l'évangélique renoncement àsoi-même!
Réjouis loi, protection et affermissement de ceux qui pratiquent la vie monastique !
Réjouis-toi, illumination des esprits qui théologisent !
Réjouis-toi, toi qui ouvres aux pécheurs les portes de la miséricorde divine !
Réjouis-toi, toi qui accordes le pardon divin aux pécheurs pénitent !
Réjouis-toi, toi qui aides à |porter de digues fruits de repentance !
Réjouis-toi, grand prophète Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 6

Tu apparus, ô divin Précurseur, comme un glorieux prédicateur dans le désert du Jourdain, au jour de l'avènement au monde du Christ Dieu, que tu montras aux hommes, comme Il s'approchait de Toi, en disant: voici l'Agneau de Dieu, qui ôte les péchés du monde ! Et Le reconnaissant avec foi nous Lui chantons: alléluia !

IKOS 6

Tu resplendis comme la lumière de la vérité, ô Jean illuminé de Dieu, manifestant àtous l'Eclat de la Gloire paternelle, apparu dans la chair pour nous. Car tu as clamé aux hommes dans le désert: repentez-vous, car le Royaume des Cieux est proche, produisez de dignes fruits de repentance car voici venir après moi Celui qui vous baptisera dans l'eau et l'Esprit. C'est pourquoi nous le chantons en manière de louange:

Réjouis-toi, annonciateur de la venue du Messie !
Réjouis-toi, loi qui prépares les chemins du Seigneur !
Réjouis-toi, intercesseur pour l'ancienne et la nouvelle Grâce !
Réjouis-toi, terme des prophètes et début des apôtres !
Réjouis-toi voix de bonne augure du Verbe !
Réjouis-toi, prédicateur retentissant de la repentance !
Réjouis-toi, toi qui convertis nombre des fils d'Israël au Seigneur !
Réjouis-toi, toi qui prépares des hommes accomplis pour le Seigneur !
Réjouis-toi, toi qui fustiges audacieusement les pharisiens et les saducéens !
Réjouis-toi, toi qui enseignes àporter de dignes fruits de repentance !
Réjouis-toi, révélateur de l'illumination spirituelle !
Réjouis-toi, inlassable défenseur de ceux qui recherchent ta protection !
Réjouis-toi, grand prophète Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 7

Au Seigneur Jésus qui voulait se faire baptiser par toi, ô Jean bienheureux en Dieu, tu dis: c'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, cependant, te soumettant à Celui qui dit: laisse faire maintenant, tu levas la droite au-dessus de Sa tête et, baptisant Celui qui n'avait pas besoin de purification, tu clamas: alléluia !

IKOS 7

Le Seigneur, proclamant la nouvelle Grâce, ayant voulu être baptisé par toi, l'accorda de voir la venue de l'Esprit et d'entendre la voix Paternelle témoignant de Sa filiation. Par là, tu nous a enseigné d'adorer un Dieu en trois Personnes; Le glorifiant de nos lèvres périssables, nous t'offrons ceci en louange:

Réjouis-toi, premier prédicateur de la Théophanie trinitaire !
Réjouis-toi, vrai adorateur du Dieu unique eu trois Personnes !
Réjouis-toi, clair observateur du Saint Esprit sous forme de colombe !
Réjouis-toi, témoin de Sa descente du Père sur le Fils !
Réjouis-toi, auditeur de la voix de Dieu le Père venue du ciel !
Réjouis-toi, contemplateur de la révélation de l'amour du Père pour le Fils !
Réjouis-toi, Baptiste choisi du Fils de Dieu !
Réjouis-toi, exécuteur de Sa Sainte Volonté !
Réjouis-toi, zélé amant de la glorieuse entreprise du salut du genre humain !
Réjouis-toi, premier célébrant du grand mystère du Baptême !
Réjouis-toi, messager de la joie divine !
Réjouis-toi, premier enseignant du Nouveau Testament !
Réjouis-toi, grand prophète Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 8

Voyant, ô Baptiste bienheureux en Dieu, l'étrange et indicible humilité de Dieu le Verbe incarné qui incline Sa tète vers toi et reçoit le baptême servile, tu fus toi-même rempli d'une grande humilité. Sollicite donc cette vertu chérie de Dieu pour nous que l'orgueil possède, afin que d'un coeur humble nous Lui clamions: alléluia !

IKOS 8

Tout rempli des dons de la grâce, eu terminant la course de ta vie temporelle, ô Jean renommé en Dieu, tu as enseigné àtous de plaire au Seigneur par l'accomplissement de la loi et la repentance. C'est pourquoi nous te clamons àtoi. le grand enseignant de la vérité, cette louange reconnaissante:

Réjouis-toi, cultivateur de la loi et des commandements du Seigneur !
Réjouis-toi, dénonciateur de l'iniquité d'Hérode !
Réjouis-toi, diligent pour sa correction !
Réjouis-toi, toi qui souffres la captivité en prison et les liens pour la justice!
Réjouis-toi, toi qui fus décapité pour la vérité !
Réjouis-toi, car ton corps fut honorablement mis au tombeau par tes disciples !
Réjouis-toi, car par dessein divin la tête fut préservée incorrompue !
Réjouis-toi, car elle procure aux chrétiens la consolation, lu sanctification et la guérison !
Réjouis-toi, car les fidèles vénèrent précieusement ta droite qui a baptisé le Seigneur !
Réjouis-toi, car jusqu'àprésent bien des miracles sont accomplis par toi !
Réjouis-toi, car par toi les fidèles sont délivrés du déshonneur des passions !
Réjouis-toi, car par toi les pécheurs sont poussés àse repentir !
Réjouis-toi, grand prophète Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 9

Toute la nature angélique fut émerveillée par l'élévation de ton ministère et l'Eglise te glorifie avec révérence comme l'ami du Christ Dieu, marchant devant Lui dans l'esprit et la puissance d'Elie. Par zèle pour la vérité, tu as audacieusement confondu les pharisiens et Hérode le sans-loi, de qui tu as reçu la fin du martyre. Nous prosternant donc devant ta vénérable tête, nous te prions: délivre-nous du déshonneur des passions, afin que nous te chantions avec un coeur et des lèvres purs: alléluia !

IKOS 9

Toute la rhétorique des habitants de la terre ne saurait suffit àte louer dignement, ô Jean loué de Dieu. Car les lèvres du Christ t'ont loué, te qualifiant de plus haut que des prophètes et plus grand de tous ceux nés d'une femme. Ainsi, ne sachant comment l'offrir une louange digne de toi, nous te clamons ceci:

Réjouis-toi, grande gloire de l'Eglise du Christ !
Réjouis-toi, très merveilleux miracle des Anges !
Réjouis-toi, joie et glorification des Ancêtres !
Réjouis-toi, haute louange des Prophètes !
Réjouis-toi, couronne étincelante en Dieu des Apôtres !
Réjouis-toi, beauté magnificente des saints Hiérarques !
Réjouis-toi, début des martyrs dans la nouvelle Grâce !
Réjouis-toi, perfection des saints moines !
Réjouis-toi, ornement des justes !
Réjouis-toi, soutien des vierges et des jeûneurs !
Réjouis-toi, grande consolation de tous les chrétiens !
Réjouis-toi, car ton nom est glorifié par toutes les générations chrétiennes !
Réjouis-toi, grand prophète Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 10

Tu as annoncé àceux qui se trouvaient en enfer la bonne nouvelle du Christ Dieu venu dans la chair sauver le monde. Car, comme l'astre matinal précédant le soleil, tu as éclairé ceux qui siégeaient dans les ténèbres et l'ombre de la mort, d'où bientôt tu fus tiré par le Seigneur avec tous les justes depuis le commencement, Lui chantant comme au libérateur et vainqueur de la mort: alléluia !

IKOS 10

Tu es un rempart et un refuge salutaire pour tous ceux qui recourent àtoi dans la prière, ô divin Jean. C'est pourquoi nous l'honorons de ces hymnes de louange:

Réjouis-toi, notre puissante intercession et fidèle protection contre les malheurs !
Réjouis-toi, rapide secours qui délivre ceux qui souffrent des esprits malicieux !
Réjouis-toi, toi qui envoies la bénédiction divine sur les stériles !
Réjouis-toi, toi qui affranchis du trouble des passions ceux qui recourent àtoi avec foi !
Réjouis-toi, prompt réconciliaient de ceux qui tombent dans l'animosité !
Réjouis- toi, aide diligente de ceux qui recourent avec ferveur àtoi dans toute nécessité et affliction !
Réjouis-toi, toi qui arraches ceux qui mènent la bonne course àl'auto-déception et l'illusion !
Réjouis-toi. toi qui assistes ceux qui s'en remettent àton intercession a l'heure de la mort !
Réjouis-toi, toi qui par ton intercession libères ceux qui t'aiment des péages spirituels !
Réjouis-toi, toi qui accordes par les prière. s la vie éternelle àceux qui vénèrent ta glorieuse mémoire !
Réjouis -toi, protecteur des pauvres, des veuves et des orphelins !
Réjouis-toi, après Dieu et la Mère de Dieu le refuge et l'espoir des chrétiens!
Réjouis-toi, grand prophète Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 11.

Aucune hymne ne suffirait àle louer d'une manière digne de tes exploits, ô Baptiste du Seigneur. Mais nous qui sommes contraints par amour, nous osons célébrer la grandeur. Accepte cela miséricordieusement de nous, ô toi qui le liens an premier rang près du trône de la Très Sainte Trinité, et prie que nous soyons délivrés de toute corruption pécheresse, afin qu'avec un et des lèvres purs nous chantions àDieu: alléluia !

IKOS 11

Te sachant la lampe de l'inaccessible lumière et tout rempli des dons illuminateurs de la grâce, ô Jean divinement illuminé, nous t'offrons joyeusement les paroles suivantes.

Réjouis-toi, témoin oculaire de la lumière divine qui l'irradies d'En Haut !
Réjouis-toi, toi qui glorifias Dieu par la lumière de tes vertus !
Réjouis-toi, toi qui révélas la gloire majestueuse de la Très Sainte Trinité !
Réjouis-toi, toi qui montres le chemin direct et merveilleux vers les Cieux !
Réjouis toi, toi qui annonces la bonne nouvelle de Dieu apparu dans la chair àceux qui étaient dans l'enfer !
Réjouis-toi, toi qui réjouis les âmes des justes, détenus depuis le commencement dans les profondeurs !
Réjouis-toi, véridique ami du Seigneur Christ Dieu !
Réjouis-toi, toi qui manifestes au monde la vraie lumière !
Réjouis-toi, éclat de la radieuse lumière évangélique !
Réjouis-toi, glorification de la génération chrétienne !
Réjouis-toi, accomplissement du Conseil de Dieu !
Réjouis-toi, car de l'Orient jusqu'au Couchant ton nom est loué !
Réjouis-toi, grand prophète Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 12

Portant le surnom de la Grâce, ô Baptiste du Seigneur, et enrichi par elle, tu apparus comme un très glorieux triomphateur. Car tu as vaincu les ennemis et toute malice, et tu as scellé ton haut ministère par l'exploit du martyr. Maintenant donc que tu le liens devant le trône du Roi des régnants, prie Le de donner àtous les fidèles l'affermissement dans la Grâce par les vertus, eux qui Lui chantent: alléluia !

IKOS 12

En chantant Dieu, visiblement glorifié en toi, nous le louons, ô Baptiste bienheureux de Dieu, comme le véridique ami du Christ, nous glorifions tes hauts exploits, nous honorons ta fin de martyr et le clamons avec joie:

Réjouis-toi, apôtre universel et premier martyr de la Nouvelle Alliance !
Réjouis-toi, premier prédicateur du Royaume Céleste ouvert par l'avènement du Christ sur terre !
Réjouis-toi, annonciateur du divin appel des Gentils !
Réjouis-toi, toi qui manifestes au monde les secrets et les choses cachées de la Sagesse Divine !
Réjouis-toi, toi qui parus plus que tout autre fructueux en actions divines !
Réjouis-toi, car le Père céleste fut glorifié par la lumière de les actes !
Réjouis-toi, car tu réjouis invinciblement par la mémoire l'Eglise du Christ !
Réjouis-toi, car maintenant tu jouis abondamment d'une allégresse éternelle!
Réjouis-toi, irradié par les divins rayons de la lumière du Triple Soleil !
Réjouis-toi, car tu chantes incessamment àDieu avec les incorporels l'hymne trois fois saint !
Réjouis-toi, car maintenant que le miroir est aboli, tu contemples directement la Sainte Trinité !
Réjouis-toi, grand prophète Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur !

KONDAKION 13

Ô grand et glorieux Jean, Précurseur et Baptiste du Seigneur, reçois de nous maintenant cette supplication qui t'est offerte, et par tes prières agréables àDieu, délivre-nous de tout mal, libère-nous des tourments éternels et fais-nous héritiers du Royaume Céleste, afin que nous chantions àDieu dans les siècles: alléluia, alléluia, alléluia!

Ce Kondakion est récité trois fois.

Puis à nouveau: Premier Ikos et Premier Kondakion.

PRIERE A SAINT JEAN LE PRECURSEUR.

Baptiste du Christ, vénérable Précurseur, tout dernier prophète, premier martyr, instructeur des jeûneurs et des solitaires du désert, maître de pureté et proche ami du Christ ! Je le prie, je recours àloi, ne me rejette pas de ta protection, mais relève-moi qui suis tombé dans de nombreux péchés. Renouvelle mon âme par la repentance, comme par un second baptême. Purifie-moi qui suis souillé par les péchés et contrains-moi àentrer làoù rien de corrompu ne peut entrer, dans le Royaume Céleste. Amen.
Dernière édition par Antoine le Mar 01 Mars 2005 17:22, édité 1 fois.
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Messagepar Antoine » Mar 01 Mars 2005 15:33

Acathiste au Saint et Vivifiant Esprit


Kondakion 1
Venez fidèles, célébrons la descente du Saint Esprit. Lui qui, descendu du Sein Paternel sur les Apôtres, a couvert la terre comme par les eaux de la providence divine et de la grâce vivifiante de l'adoption divine, accorde la gloire d'En Haut à ceux qui accourent purement à Lui, et sanctifie et divinise ceux qui crient :
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !

Ikos 1
Les Anges aux cieux forment des chœurs radieux pour célébrer sans cesse la gloire de l'Esprit, comme Source de vie et Lumière immatérielle. Avec eux nous aussi Te glorifions, Esprit inaccessible, pour toutes les marques apparentes ou cachées de Ta miséricorde, et humblement demandons t ton abri bienheureux :

Viens, lumière véritable et joie spirituelle !
Viens, nuage porteur de rosée et beauté ineffable !
Viens et reçois notre louange comme
un encens de suave odeur !
Viens et donne-nous de goûter
la joie de Ton effusion !
Viens et réjouis-nous de l'abondance de Tes dons !
Viens soleil inaccessible éternel
et fais de nous Ton habitacle !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !





Kondakion 2
Sous la forme de langues de feu, dans la lumière et le souffle impétueux porteur d'allégresse, l'Esprit Saint est descendu sur les Apôtres. Et, embrasés de Sa flamme, les pêcheurs ont appelé le monde entier à L'Eglise du Christ. Endurant avec joie les malheurs sur la terre comme sur les flots, ils ne craignirent pas les morts cruelles. Et par toute la terre s'est répandue l'annonce de leur chant divinement beau : alléluia !

Ikos 2
Ô coupe qui engendre la pluie et répands le feu, Te déversant sur les Apôtres dans la chambre haute de Sion : nous Te chantons, nous Te bénissons, nous Te rendons grâce, Saint Esprit Dieu.

Viens, Sanctificateur et Gardien de l'Eglise !
Viens et donne un seul cœur
et une seule âme à Tes fidèles !
Viens et enflamme notre dévotion froide et stérile !
Viens et dissipe la ténébre de l'impiété
répandue sur la terre !
Viens et conduis-nous tous sur le chemin d'une vie juste !
Viens et instruis-nous en toute vérité !
Viens, sagesse inaccessible et par les voies
que tu connais sauve-nous !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !


Kondakion 3
Mystère très profond ! Dieu Esprit inaccessible, Créateur avec le Père et le Fils de toutes choses ! Tu as embellis les Hauteurs des ordres angéliques dans le Temple de la lumière impénétrable ! Tu as appelé à l'existence les chœurs des luminaires de feu dans la magnificence de la gloire. Accordant la chair et l'esprit dans une merveilleuse unité, tu as fait le genre humain. C'est pourquoi tout souffle Te chante en louange : alléluia !

Ikos 3
Alpha et Oméga, Commencement et Achèvement, Toi l'Esprit éternel, par la force incirconscrite de la nuée sur les eaux et dans le tourbillonnement terrible Tu as donné vie à tous et tout : par Ton souffle vivifiant a resplendi, tirée de l'abîme sans forme, la beauté indicible du monde nouvellement créé. C'est pourquoi nous Te clamons :

Viens en nous, Très sage Artiste du monde !
Viens, Sublime dans la moindre fleur
comme dans l'astre céleste !
Viens, Diversité indicible et Beauté éternelle !
Viens et illumine le sombre chaos de mon âme !
Viens et fais de nous une nouvelle créature en Christ !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !


Kondakion 4
Inaccessible Esprit de toute bonté, Source de sanctification ! Tu as revêtu la Toute pure Vierge Marie de l'aveuglant et impénétrable éclat de Ta Divinité en la rendant Mère du Verbe Dieu, Reine des Anges et salut de l'homme. De Ta puissance toute paisible Tu as abrité les prophètes et les apôtres. Tu les as élevés jusqu'au troisième ciel. Tu as blessé leur cœur par la beauté céleste, insufflant dans leurs paroles une inspiration ardente qui amène les êtres à Dieu. Tu convertis les derniers des pécheurs et ceux-ci, remplis d'une brûlante allégresse, chantent : alléluia !

Ikos 4
Toute âme est vivifiée par l'Esprit Saint, par Sa puissance toute la création sera rétablie dans la commune résurrection à la dernière heure du siècle présent et à la première du futur. Alors relève-nous, Consolateur de Bonté, de nos tombeaux non pour notre condamnation mais pour la béatitude divinement lumineuse avec tous les saints, nos proches et parents !

Viens et délivre-nous de la mort spirituelle !
Viens et avant notre fin, nourris-nous
du Corps et du Sang du Christ Sauveur !
Viens, et donne-nous un repos paisible
avec une conscience pure !
Viens et rends radieux notre réveil du sommeil mortel !
Viens et permets-nous de contempler avec joie
l'aube de l'éternité !
Viens et fais de nous des fils d'incorruption !
Viens et, comme le soleil, illumine
alors nos corps immortels !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !


Kondakion 5
Entendant Ta voix : « Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et boive », nous Te prions, Fils de Dieu, étanche notre soif de vie spirituelle, donne-nous de l'eau vivifiante. Répands sur nous le flot de la grâce de l'Esprit Saint qui partage Ta nature, afin que nous ne soyons pas pour toujours assoiffés, chantant avec componction : alléluia !

Ikos 5
Esprit incorruptible et incréé, éternel et abondant, gardien des justes et purification des pécheurs ! Libère-nous de toute œuvre impure, afin que ne s'éteigne en nous l'éclat de Ta grâce lumineuse, nous qui Te chantons:

Viens, Toute bonté, et donne-nous
la componction et la source des larmes !
Viens, et enseigne-nous à T'adorer en esprit et en vérité !
Viens, véritablement suprême, et dissipe
les doutes de la pensée défaillante !
Viens, Vie sans vieillissement, et accueille-nous
à la sortie de cet âge terrestre éphémère !
Viens, Lumière éternelle, et apparitions
aussi bien que peurs se dissiperont !
Viens, Force éternellement nouvelle,
rafraichis Tes enfants épuisés !
Viens, Joie sans fin, et les revers
temporels s'oublieront !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !


Kondakion 6
Réjouis-toi, fille de lumière, sainte mère Sion ! Embellis-toi noble fiancée, semblable aux cieux, Eglise universelle du Christ resplendissante de lumière ! En toi réside l'Esprit Saint qui guérit les défaillants et emplit les appauvris, vivifie les morts et amène à la vie éternelle tous ceux qui crient dignement et justement : alléluia !

Ikos 6
Dans le monde vous serez affligés , dit le Seigneur. Où trouverons-nous un adoucissement, et qui nous consolera ? Esprit Consolateur, ô Toi, dissipe nos peines ! Intercède pour nous de tes soupirs ineffables, et soulage le cœur de ceux qui Te prient :

Viens, douce Fraîcheur de ceux qui peinent
sous le labeur et l'accablement !
Viens, Compagnon des captifs
et Soutien des persécutés !
Viens, comble ceux qui sont exténués
par la misère et la faim !
Viens et soigne les passions de nos âmes et nos corps !
Viens et visite tous ceux qui sont assoiffés
de Ton illumination !
Viens et donne un sens à nos afflictions
par l'espoir de la joie éternelle !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !

Kondakion 7
« A celui qui blasphémera contre l'Esprit Saint, il ne sera pardonné ni en ce siècle ni dans le futur » , dit le Seigneur. Entendant cette phrase terrible, nous redoutons d'être condamnés pour notre désobéissance à Ton égard et notre comportement impie. Ne laisse pas nos cœurs, ô Esprit Saint, incliner aux paroles perverses. Détourne des schismes, des hérésies et de l'athéisme tous les égarés, et accorde à tous Tes premiers-nés dans l'Eglise de chanter dans les siècles des siècles : alléluia !

Ikos 7
Lorsque l'Esprit Saint se retira de Saül, alors la peur et le découragement l'envahirent et la ténèbre du désespoir le chassa dans la déchéance. De même pour moi, au jour du découragement et de l'endurcissement de mon esprit, quand je me suis éloigné de Ta lumière. Mais donne moi de T'appeler sans relâche, Rempart de mon âme, jusqu'à ce que Ta lumière illumine le pusillanime que je suis :

Viens donc, et ne me rejette pas à cause de
ma rebellion et mon manque de patience !
Viens et apaise la tempête furieuse
de la révolte et du trouble !
Viens et calme ceux qu'ont aigris
les revers de l'existence !
Viens et adoucis le cœur au jour
de l'endurcissement et de la colère !
Viens et anéantis le trouble et de l'épouvante
ourdis par les esprits ténébreux !
Viens et insuffle en nous un esprit contrit, afin que
par la patience nous sauvions nos âmes !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !


Kondakion 8
Sauve-nous, Père Céleste ! Nous misérables, impuissants, aveugles et nus spirituellement ! Donne-nous Ton or, éprouvé par le feu, protège-nous de l'opprobre par l'habit lumineux, guéris nos yeux par Ton onction. Que la Grâce de Ton Esprit vivifiant descende dans les récipients impurs de nos âmes et nous fasse renaître, nous qui Te chantons : alléluia !

Ikos 8
Le bonheur terrestre comme la tour de Babylone s'effondre. Toutes les entreprises humaines sont pitoyables. Il est bon que Tu m'aies humilié, que Tu m'aies révélé dans mes péchés et mes chutes toute ma faiblesse et mon insignifiance. Sans Toi nous ne pouvons rien accomplir, mais par Ta grâce nous espérons être sauvés :
Viens donc, unique sage Edificateur de la vie !
Viens et explique-nous Tes voies impénétrables !
Viens, comme l'éclair, et illumine le terme
de notre existence terrestre !
Viens et bénis toutes nos bonnes entreprises !
Viens et sois notre aide dans les œuvres bonnes !
Viens et éclaire notre esprit à l'heure de l'hésitation !
Viens, nous donnant l'esprit de repentance, afin que par lui
soient écartées les afflictions advenant au monde !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !


Kondakion 9
Dieu a tant aimé qu'Il a donné Son Fils Unique, qui s'est fait homme de L'Esprit Saint et de Marie la Vierge, a étendu Ses mains créatrices sur la croix, rachetant par Son propre Sang le monde entier du péché et de la mort ! C'est pourquoi toute la création, attendant la liberté glorieuse des enfants de Dieu, chantent au Père aimant, au Fils rédempteur et à l'Esprit sanctifiant : alléluia !

Ikos 9
L'Esprit donateur de vie, descendu sous forme de colombe sur le Christ dans le Jourdain, a reposé sur moi aussi dans la cuve baptismale. Mais l'efficacité de Sa bonté a été obscurcie par la ténèbre de mes chutes dans le péché. C'est pourquoi, comme le voyageur égaré la nuit dans la forêt attend l'aube, de même moi j'ai soif de Tes rayons, Toi qui est bonté, afin que je ne périsse à la fin :

Viens donc vers celui qui a été scellé
de Ton nom redoutable !
Viens, et soulage la conscience tourmentée, impitoyablement brûlée !
Viens, et renouvelle en moi Ton image obscurcie !
Viens et disperse les visions pécheresses !

Viens, et apprends-moi à compatir à la peine d'autrui !
Viens et suscite en moi l'amour
de chacune de tes créatures !
Viens et donne-moi la joie de Ton salut !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !


Kondakion 10
L'Esprit Saint fait renaître dans la vie éternelle, l'Esprit Saint inspire les martyrs, sanctifie les prêtres, couronne les justes, transforme le pain et le vin en Corps et Sang Divins. Ô profondeur de la richesse et la sagesse de Dieu ! Donne-nous la couronne de Tes dons, l'amour éternel qui pardonne tout, s'afflige pour ses ennemis et veut le salut de tous, afin qu'illuminés par lui, en enfants de lumière, nous chantions : alléluia !

Ikos 10
Qu'est-ce qui nous séparera de l'amour Divin ? La tribulation, l'angoisse, la persécution, la faim, la nudité, le malheur ou le glaive ? Si nous sommes privés de tout sur terre, nous avons un héritage inflétrissable au ciel. Mais donne-nous, Seigneur, de T'aimer non pas en parole, par le langage, mais par l'action véridique dans l'ascèse de toute une vie :

Viens alors, Esprit Tout-Puissant, et fait croître
en nous la foi qui triomphe de tout !
Viens et donne-nous la hardiesse de la prière !
Viens, et réchauffe nos cœurs, afin que notre amour
ne se refroidisse en son for intérieur
de par la multiplicationde nos iniquités!
Viens et donne-nous de ne pas déchoir au jour
de persécution et de dérision de la foi !
Viens et protège-nous des tentations et
des embûches insurmontables !
Viens et vivifie nos cœurs de l'aspersion de Ta rosée !
Viens, soigne, sanctifie et relève-nous,
Toi qui es Bonté, par Ta grâce !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !


Kondakion 11
Ainsi parle le Seigneur : « Je répandrai mon Esprit sur toute chair, vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes-gens auront des visions, et vos vieillards verront des songes.» Esprit tant désiré, donne-nous seulement une des miettes tombées de la table où festoient les fils élus de Ta consolation, à nous qui te clamons avec componction : alléluia !

Ikos 11
Si c'est un bref instant, avec la vivacité de l'éclair, que Tu étincelles dans les profondeurs de l'âme, inoubliable reste cette illumination de Ta révélation, par laquelle la nature périssable se trouve transfigurée en un changement redoutable et magnifique. Accorde-nous donc, Consolateur de Bonté, dès cette vie terrestre, de Te contempler d'un cœur pur en Te chantant :
Viens, Eclair de l'éternité donateur de lumière !
Viens et éclaire-nous de l'éclat sans couchant !
Viens, Trésor d'humilité et allégresse des doux !
Viens, Eau vive, et rafraîchis-nous
au milieu de la fournaise des passions !
Viens, car loin de Toi il n'y a ni joie ni repos !
Viens, car avec Toi partout est le Royaume Céleste !
Viens, et imprime dans l'âme Ton aspect pareil au soleil !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !


Kondakion 12
Fleuve intarisssable de la Grâce, Esprit Saint, rémission des péché ! Reçois notre prière pour le monde entier, pour les croyants et les incroyants, et pour les fils de la contestation : et amène-les tous au Royaume éternel de la Sainte Trinité; que soit anéanti par toi l'ennemi ultime, la mort, et le monde, renaissant dans le feu purificateur, chantera le nouveau chant d'immortalité : alléluia !

Ikos 12
En esprit je contemple la cité Divine, la Jérusalem céleste, telle une fiancée parée, avec l'éclat du soleil, triomphante. J'entends les chants de liesse des justes à la table du Seigneur, les voix des Anges, et le Seigneur tout lumineux au milieu de Ses élus, et s'évanouissent douleurs, chagrins et soupirs. Roi Céleste, Esprit Saint, accorde-nous par Tes dons septuples d'être participants de cette joie éternelle en Dieu, à nous qui Te clamons ceci :

Viens, toi qui es Bonté, et réveille en nous
la soif de l'existence outre-tombe !
Viens, et réchauffe en notre âme l'attente
de la vie dans le siècle véritable !
Viens, et révèle-nous la joie du Royaume à venir !
Viens et donne-nous l'habit de pureté
d'une blancheur neigeuse !
Viens, et remplis-nous de la splendeur de la Divinité !
Viens, et mène-nous aux noces de l'Agneau !
Viens et accorde-nous de régner dans Ta gloire éternelle !
Viens, Consolateur, Esprit Saint, et demeure en nous !


Kondakion 13
Ô abîme lumineux de l'amour salvifique, Esprit Vivifiant ! Réchauffe du souffle de Ta présence le genre humain plongé dans l'iniquité, par la puissance de Tes desseins insondables hâte la défaite du mal, et manifeste le triomphe éternel de la justice Divine. Que Dieu soit présent partout et à tous : et que toute race au ciel, sur terre et dans les profondeurs entonne : alléluia ! (Ce kondakion est lu 3 fois puis à nouveau Ikos1 et Kondakion1)

Brève prière à l'Esprit Saint

Esprit Saint ! Toi qui emplis de Ton être tout l'univers et donnes à tous la vie, mais T'éloignes des hommes souillés, je Te prie humblement : ne rejette pas l'impureté de mon âme, mais viens, demeure en moi et purifie-moi de toute souillure pécheresse. Afin que par Ton aide je vive le reste de mon existence dans la repentance et l'accomplissement d'œuvres bonnes et qu'ainsi je Te glorifie avec le Père et le Fils aux siècles des siècles. Amen!
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Messagepar Antoine » Mar 01 Mars 2005 15:37

Acathiste à Saint Séraphin de Sarov


KONDAKION 1

Thaumaturge élu et prodige plaisant au Christ, pour nous prompt secours et force de prière, vénérable Père Séraphin ! Magnifiant le Seigneur qui t'a glorifié, nous entonnons tes louanges. Et toi qui jouis d'une grande hardiesse devant le Seigneur, délivre-nous de tout malheur, nous qui te chantons : réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

IKOS 1

Le Créateur des Anges t'a élu dès l'origine afin que tu glorifies par ta vie le Nom très merveilleux de la sainte Trinité. Car tu es apparu en vérité un Ange sur terre et un Séraphin dans la chair : comme un rayon très lumineux du Soleil éternel, ta vie a resplendi. Et nous qui contemplons tes œuvres très louables, avec révérence et allégresse voici ce que nous te proclamons :

Réjouis-toi, règle de foi et de piété !
Réjouis-toi, image de douceur et d'humilité !
Réjouis-toi, très glorieuse magnificence des fidèles !
Réjouis-toi, très douce consolation pour les affligés !
Réjouis-toi, louange aimante des moines !
Réjouis-toi, aide admirable pour ceux qui vivent dans le monde !
Réjouis-toi, gloire et défense de la souveraineté russe !
Réjouis-toi, ornement sacré du pays de Tambov !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 2

Ta mère, en voyant ton amour ardent pour la vie monastique, ô Vénérable Père Séraphin, reconnut làla sainte volonté du Seigneur àton égard; t'offrant en don parfait àDieu, elle te bénit pour la voie étroite du monachisme avec sa propre croix, celle que tu portas sur ton sein jusqu'àla fin de ton existence, en signe de ton immense amour envers Celui qui fut crucifié pour nous, le Christ notre Dieu, auquel nous crions avec componction : alléluia !

IKOS 2

L'esprit céleste te fut donné, saint de Dieu et dès ta jeunesse ne cessant de songer au cieux, tu délaissas la maison paternelle pour le Royaume de Dieu et Sa Justice. C'est pourquoi tu reçois de nous ces louanges :

Réjouis-toi, enfant de Koursk élu par Dieu !
Réjouis-toi, rejeton très pur de parents pieux !
Réjouis-toi, héritier des bonnes œuvres de ta mère !
Réjouis-toi, éduqué par elle dans la piété et la prière !
Réjouis-toi, béni pour l'exploit spirituel par la croix maternelle !
Réjouis-toi, qui as gardé cette bénédiction comme objet sacré jusqu'àla mort !
Réjouis-toi, qui as quitté la demeure paternelle pour l'amour du Seigneur !
Réjouis-toi, qui comptas pour rien toute la beauté de ce monde !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 3

En vérité la Puissance du Très-Haut t'a protégé depuis ta prime jeunesse, ô Vénérable : le Seigneur t'a conservé sain et sauf lors de ta chute du toit d'une église, et la Souveraine de l'univers en personne t'est apparue lorsque tu souffrais cruellement, t'apportant des cieux la guérison, car dès l'enfance tu servais fidèlement Dieu, Lui clamant sans cesse : alléluia !

IKOS 3

Eprouvant de l'attirance pour l'exploit de la vie monastique semblable àcelle des anges, tu t'es hâté vers la sainte cité de Kiev pour t'incliner devant les vénérables Saints des Grottes, et ayant reçu des lèvres du Vénérable Dosithée l'ordre de diriger tes pas vers la Solitude de Sarov, tu as de loin embrassé avec foi ce saint lieu et une fois installé là, tu y achevas ton existence agréable àDieu. Et nous, émerveillés d'une telle providence divine àton égard, nous te clamons avec componction :

Réjouis-toi, qui t'es retranché de la vanité de ce monde !
Réjouis-toi, qui as ardemment désiré la patrie céleste !
Réjouis-toi, qui as aimé le Christ de tout de ton cœur !
Réjouis-toi, qui as pris sur toi le bon joug du Christ !
Réjouis-toi, qui fus rempli de la parfaite obéissance !
Réjouis-toi, fidèle gardien des commandements du Seigneur !
Réjouis-toi, qui par la prière as établi en Dieu ton esprit et ton cœur !
Réjouis-toi, colonne inébranlable de la piété !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 4

Calmant la tempête des tentations malines, tu as parcouru tout l'étroit et pénible chemin de l'exploit ascétique des moines, portant le fardeau de la vie solitaire, de la réclusion, du silence et des vigiles nocturnes et t'élevant ainsi, par la grâce de Dieu, de force en force, de l'action vers la contemplation divine, tu as pris demeure dans les Lieux Très-hauts, où tu chantes avec les anges : alléluia !

IKOS 4

En entendant et en voyant ta sainte vie, ô Vénérable Père Séraphin, tous tes frères furent émerveillés par toi et venant àtoi, reçurent l'enseignement de tes paroles et de tes exploits, glorifiant Dieu admirable dans Ses Saints. Et nous tous avec foi et amour te louons, ô Vénérable Père, et te clamons :

Réjouis-toi, qui t'es offert tout entier en sacrifice au Seigneur !
Réjouis-toi, qui as atteint la cime d'impassibilité !
Réjouis-toi, guerrier du Christ vainqueur !
Réjouis-toi, bon et fidèle serviteur du céleste maître de maison!
Réjouis-toi, notre irréprochable avocat devant le Seigneur !
Réjouis-toi, toi qui pries pour nous sans répit la Mère de Dieu !
Réjouis-toi, lys du désert au merveilleux parfum !
Réjouis-toi, récipient sans tache de la grâce divine !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 5

La lumière divine illumina ta demeure, ô Vénérable, alors que tu gisais malade sur ton lit de mort, lorsque la Très Pure Vierge vint elle-même àtoi, en compagnie des apôtres Pierre et Jean, et dit : « Celui-ci est de notre lignée » puis toucha ta tête. Aussitôt guéri, tu chantas avec gratitude au Seigneur : alléluia !

IKOS 5

L'ennemi du genre humain, voyant ta vie pure et sainte, Vénérable Séraphin, voulut te faire périr; il dressa contre toi des hommes vils qui te tourmentèrent d'une façon inique et te laissèrent àdemi-mort. Mais toi, Père saint, comme un doux agneau, tu souffris tout cela en priant le Seigneur pour ceux qui te malmenaient. Voilàpourquoi, émerveillés d'une telle innocence en toi, tous nous te chantons :

Réjouis-toi, qui imites dans ta douceur et ton humilité le Christ Dieu!
Réjouis-toi, qui as vaincu par ton innocence l'esprit de méchanceté !
Réjouis-toi, zélé gardien de la pureté de l'âme et du corps !
Réjouis-toi, ermite débordant des dons de la grâce !
Réjouis-toi, athlète doué de discernement que Dieu a glorifié !
Réjouis-toi, admirable précepteur des moines àla divine sagesse !
Réjouis-toi, louange et allégresse de l'Eglise !
Réjouis-toi, gloire et joyau de la communauté de Sarov !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 6

La solitude de Sarov proclame tes ascèses et tes labeurs, ô théophore plaisant au Christ : tu as embaumé ses bosquets et ses forêts de ta prière, àl'exemple du divin Prophète Elie et du Baptiste Jean, et tu t'es révélé au désert comme l'épanouissement très fructueux des dons de l'Esprit Saint. Par Son action tu as accompli beaucoup de choses glorieuses, incitant les fidèles àchanter àDieu donateur des biens : alléluia !

IKOS 6

En toi est apparu un nouveau visionnaire de Dieu, semblable àMoïse, bienheureux Séraphin : accomplissant sans faute le service de l'autel pour le Seigneur, il t'a été accordé de voir le Christ s'avançant dans le temple avec les puissances incorporelles. Nous émerveillant de cette bienveillance divine envers toi, nous te chantons :

Réjouis-toi, très glorieux visionnaire de Dieu !
Réjouis-toi, qui as été illuminé de la lumière au triple éclat !
Réjouis-toi, fidèle célébrant de la Très Sainte Trinité !
Réjouis-toi, demeure embellie de l'Esprit Saint !
Réjouis-toi, qui as dévisagé de tes yeux corporels le Christ en compagnie des Anges !
Réjouis-toi, qui dans ton corps terrestre as goûté par avance la saveur édénique !
Réjouis-toi, rassasié du Pain de vie !
Réjouis-toi, abreuvé de la boisson d'immortalité !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 7

Le Seigneur ami de l'homme voulant manifester Son indicible miséricorde àl'égard du peuple, a révélé en toi un véritable luminaire de divine illumination : par tes actes et tes paroles, tu amenais chacun àla piété et l'amour de Dieu. C'est pourquoi, illuminés par l'éclat de tes exploits spirituels et nourris du pain de ton enseignement, nous te magnifions ardemment et chantons au Christ qui t'a glorifié : alléluia!

IKOS 7

Voyant en toi un nouvel élu de Dieu, les fidèles accouraient de loin vers toi dans leurs afflictions et leurs maux : et ceux qu'accablaient les malheurs tu ne les as pas repoussés, déversant les guérisons, donnant la consolation, intercédant dans tes prières. C'est pourquoi l'annonce de tes miracles s'est répandue sur toute le terre russe et tes enfants spirituels te glorifient ainsi :

Réjouis-toi, notre bon pasteur !
Réjouis-toi, Père compatissant et doux !
Réjouis-toi, notre prompt médecin plein de grâce !
Réjouis-toi, guérisseur miséricordieux de nos infirmités !
Réjouis-toi, prompt secours dans les malheurs et les nécessités !
Réjouis-toi, très suave pacificateur des âmes troublées !
Réjouis-toi, qui prévois les choses àvenir comme si elles étaient présentes !
Réjouis-toi, accusateur plein de discernement des fautes cachées !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 8

Nous voyons en toi un étrange miracle, ô Vénérable : car, alors que tu étais déjàun vieillard infirme épuisé par les labeurs, tu as passé mille jours et nuits sur une pierre dans la prière. Qui serait capable d'énumérer les maux et les luttes, bienheureux Père, que tu as endurés, lorsqu'élevant tes mains bénies vers Dieu, tu vainquais l'Amalec spirituel et chantais au Seigneur : alléluia !

IKOS 8

« Tu es tout entier désir, tout entier douceur, très suave Jésus ! » Ainsi clamais-tu en prière, ô Père, dans ta tranquillité érémitique. Et nous, enténèbrés par les choses vaines et menant toute notre existence dans le péché, louangeant ton amour pour le Seigneur, nos te chantons ainsi :

Réjouis-toi, moyen de salut pour ceux qui t'aiment et t'honorent !
Réjouis-toi, qui amène les pécheurs àse corriger !
Réjouis-toi, très admirable silencieux et reclus !
Réjouis-toi, ardent dans tes prières pour nous !
Réjouis-toi, qui révèles ton amour enflammé pour le Seigneur !
Réjouis-toi, qui consumes les traits ennemis par le feu de la prière !
Réjouis-toi, lampe inextinguible, qui brûle de prière dans le désert !
Réjouis-toi, luminaire qui flambe et illumine de tes dons spirituels !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 9

Toute la nature angélique s'émerveilla de cette étrange vision : alors que l'Ancien se trouvait reclus, la Reine du ciel et de la terre lui apparut, lui enjoignant d'ouvrir sa clôture et de ne pas détourner le peuple orthodoxe de venir àlui mais d'enseigner àtous de chanter au Christ Dieu : alléluia !

IKOS 9

Les orateurs éloquents sont dans l'incapacité de décrire la force de ton amour, ô Bienheureux : car tu t'es offert toi-même au service de tous ceux qui venaient à toi, accomplissant l'injonction de la Mère de Dieu, et tu es devenu le bon conseiller de ceux qui ne doutaient pas, le consolateur des découragés, la douce réprimande des égarés C'est pourquoi nous te chantons:

Réjouis-toi, qui du monde es venu t'installer dans la solitude pour acquérir les vertus !
Réjouis-toi, qui de la solitude es revenu au monastère pour semer les graines des vertus !
Réjouis-toi, illuminé par la grâce de l'Esprit Saint !
Réjouis-toi, père plein d'amour pour ceux qui, comme des enfants, accourrent vers toi !
Réjouis-toi, qui leur donnes le courage et la consolation par tes paroles aimantes !
Réjouis-toi qui nommes ceux qui viennent àtoi “joie” et “trésor” !
Réjouis-toi, qui as reçu pour ton saint amour la joie du Royaume Céleste !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 10

Tu as atteint la fin de ton ascèse salutaire, Vénérable, dans la prière àgenoux, tu as remis ta sainte âme dans les mains de Dieu, elle que les anges saints ont transportée en haut au trône du Tout-Puissant, afin qu'avec tous les saints tu te tiennes dans la Gloire sans couchant et chantes l'hymne de louange au Verbe plus saint que les saints : alléluia !

IKOS 10

Rempart pour tous les saints et clôture pour les moines, la Très Sainte Vierge t'apparut avant ta fin, t'annonçant ton départ prochain vers Dieu. Et nous, émerveillés d'une telle visite de la Mère de Dieu, nous te chantons :

Réjouis-toi, qui as contemplé face àface la Reine du ciel et de la terre!
Réjouis-toi, dans l'allégresse de cette apparition de la Mère de Dieu !
Réjouis-toi, qui as reçu d'elle la nouvelle de ton transfert céleste !
Réjouis-toi, qui montres par ta juste fin la sainteté de ta vie !
Réjouis-toi, qui dans l'onction de la prière devant l'icône de la Mère de Dieu as remis ton esprit àDieu !
Réjouis-toi, qui par ton trépas sans douleur as accompli tes prédictions !
Réjouis-toi, coiffé par le Tout-Puissant de la couronne d'immortalité !
Réjouis-toi, qui as hérité avec tous les Saints la béatitude paradisiaque !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 11

Elevant ton chant incessant vers la Très Sainte Trinité, ô Vénérable, tu t'es révélé par toute ton existence un grand athlète de piété, le retour àla raison des égarés, la guérison des malades d'âme et de corps. Et nous, reconnaissants au Seigneur d'une telle miséricorde ànotre égard, nous Lui chantons éternellement : alléluia !

IKOS 11

Etant de ton vivant un flambeau donateur de lumière, Père divinement bienheureux, après ta mort aussi tu as illuminé, comme un luminaire éclatant, le terre russe : car tu as répandu de tes précieuses reliques des flots de miracles sur ceux qui accourent àtoi avec foi et amour. C'est pourquoi nous te chantons, àtoi le thaumaturge ardent dans ta prière pour nous :

Réjouis-toi, glorifié par Dieu dans une multitude de miracles !
Réjouis-toi, qui as illuminé le monde entier de ton amour !
Réjouis-toi, fidèle adepte de l'amour du Christ !
Réjouis-toi, consolation de tous ceux qui implorent ton secours !
Réjouis-toi, source inextinguible de miracles !
Réjouis-toi, guérisseur des malades et des souffrants !
Réjouis-toi, puits inépuisable d'une eau aux multiples vertus curatrices !
Réjouis-toi, car tu as étreint de ton amour les confins de notre terre !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 12

Voyant ta grâce et grande hardiesse devant Dieu, nous te prions, ô Vénérable : prie ardemment le Seigneur qu'Il garde Sa Sainte Eglise de l'incroyance et du schisme, des malheurs et des attaques, afin que nous chantions àDieu qui nous a par toi prodigué Ses bienfaits : alléluia !

IKOS 12

Chantant ta glorification, nous te proclamons bienheureux, ô Vénérable, toi dont la prière pour nous est puissante devant le Seigneur, notre consolateur et notre intercesseur, et nous te clamons avec amour :

Réjouis-toi, louange de l'Eglise Orthodoxe !
Réjouis-toi, bouclier et muraille de notre patrie !
Réjouis-toi, guide qui dirige chacun vers les cieux !
Réjouis-toi, notre défenseur et protecteur !
Réjouis-toi, qui as accompli nombre de miracles par la puissance divine !
Réjouis-toi, qui par ton manteau as guéri nombre de souffrants !
Réjouis-toi, qui as vaincu toutes les embuches diaboliques !
Réjouis-toi, qui as soumis les bêtes féroces par ta douceur !
Réjouis-toi, Vénérable Séraphin, Thaumaturge de Sarov !

KONDAKION 13

Ô prodige qui a trouvé grâce, grand thaumaturge, Vénérable Père Séraphin, reçois de nous cette modeste oraison, prononcée àta louange, et toi qui te tiens maintenant devant le trône du Roi des régnants, notre Seigneur Jésus Christ, prie pour nous tous, que nous obtenions Sa miséricorde au jour du Jugement, Lui chantant dans l'allégresse : alléluia ! (trois fois)

Ensuite ànouveau IKOS 1 puis KONDAKION 1



Première Prière à Saint Séraphin de Sarov.

Ô très admirable Père Séraphin, grand thaumaturge de Sarov, prompt secours de ceux qui accourent vers toi ! Aux jours de ta vie terrestre, personne ne t'a quitté attristé et inconsolé, mais tous goûtèrent la suavité de contempler ta face et d'entendre le son mélodieux de tes paroles. En outre le don de guérison, le don de clairvoyance, le don de soigner les âmes infirmes, se sont abondamment manifestés en toi. Et lorsque Dieu t'a appelé àquitter tes œuvres terrestres pour le repos céleste, ton amour ne s'est nullement éloigné de nous, et il est impossible d'énumérer tes miracles qui se sont mulipliés comme les étoiles célestes. Car tu t'es manifesté jusqu'aux confins de notre terre aux hommes de Dieu et tu leur as donné la guérison. C'est pourquoi nous aussi te chantons : Ô très paisible et doux plaisant àDieu, plein de hardiesse dans la prière qui ne rejette aucun de ceux qui te supplient, élève pour nous vers le Seigneur des Puissances ta prière au pouvoir efficace, [afin qu'Il affermisse la puissance de notre pieux souverain], qu'Il nous donne tout ce qui est d'un bon usage pour cette vie et tout ce qui est utile pour le salut de l'âme, qu'Il nous préserve des chutes dans le péché et nous enseigne la vraie pénitence pour que nous soyons introduits, sans avoir succombés aux embuches dans le Royaume céleste éternel où tu resplendis maintenant dans la gloire inaccessible, et que nous puissions y chanter jusqu'àla fin du temps avec tous les saints la Trinité principe de vie. Amen.




Deuxième prière .

Ô toi qui as trouvé grande faveur auprès de Dieu, Vénérable théophore, notre Père Séraphin ! Jette du haut de ta gloire un regard sur nous humbles et infirmes, accablés par la multitude de nos péchés, qui te demandons secours et réconfort. Descends sur nous dans la bonté de ton cœur et aide-nous àpréserver sans faute les commandements du Seigneur, àconserver fermement la foi orthodoxe, àprésenter àDieu une repentance ardente pour nos péchés, àprospérer par la grâce dans la piété chrétienne et àdevenir dignes de l'intercession de tes prières àDieu. Oui, Saint de Dieu, écoute-nous qui te prions avec foi et amour et ne nous dédaigne pas, nous qui demandons ta défense : aide-nous maintenant et àl'heure de notre fin et défends-nous par tes prières des attaques malicieuses du diable, afin que ses puissances ne nous dominent, mais pour qu'il nous soit accordé, par àton entremise, d'hériter la béatitude des demeures édéniques. En toi nous plaçons àcette heure notre espérance, Père au cœur plein de bonté : sois en vérité pour nous un guide vers le salut, et amène-nous àla lumière sans déclin de la vie éternelle par ton intercession agréable àDieu devant le trône de la Très Sainte Trinité, afin que nous glorifions et chantions avec tous les saints le Nom digne d'adoration du Père, du Fils et du Saint Esprit dans les siècles des siècles. Amen.
Dernière édition par Antoine le Mar 01 Mars 2005 17:25, édité 1 fois.
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Messagepar Antoine » Mar 01 Mars 2005 15:40

Canon pénitentiel à notre Seigneur Jésus Christ.

ODE 1

Hirmos (ton 6) : Comme Israël traversant le fond de la mer à pied sec, et voyant submergé Pharaon qui le poursuivait, chantons à Dieu un chant de victoire, clamant:
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!
Aujourd'hui, moi pécheur et accablé, je m'approche de Toi, mon Maître et mon Dieu : je n'ose lever les yeux au ciel, mais je Te prie seulement avec ces mots : donne-moi Seigneur, les larmes, afin que je pleure amèrement mes actes.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!

Malheur à moi, pécheur, je suis le plus misérable des hommes, il n'y a pas de repentir en moi : donne-moi, Seigneur, les larmes afin que je pleure amèrement mes actes.
Gloire au Père, au Fils et au saint Esprit

Insensé, homme misérable, tu perds ton temps dans la paresse; réfléchis à ta vie passée et tourne-toi vers le Seigneur Dieu, en pleurant amèrement tes actes.
Maintenant et toujours et aux siècles des siècles, amen.

Toute-pure Mère de Dieu, jette un regard sur le pécheur que je suis, délivre-moi des filets du diable, et conduis-moi sur la voie du repentir, afin que je pleure amèrement mes actes.


ODE 3

Hirmos : Il n'y a de saint que Toi, Seigneur mon Dieu, qui redresses le front de Tes fidèles, ô très bon, et qui nous affermis sur le roc de Ta confession.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!

Lorsque les trônes seront établis pour le jugement terrible, alors tous les actes des gens seront dévoilés, il y aura du malheur pour les pécheurs qui seront envoyés aux tourments : sachant cela, ô mon âme, repens-toi de tes mauvaises actions.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!

Les justes se réjouiront tandis que les pécheurs se lamenteront, personne ne pourra alors nous aider, mais nos propres actes nous condamneront : c'est pourquoi, avant la fin, repens-toi de tes mauvaises actions.
Gloire au Père, au Fils et au saint Esprit
Malheur à moi, le grand pécheur, souillé par mes actes et mes pensées, je n'ai plus une larme à cause de ma dureté de coeur: libère-toi maintenant de la terre, ô mon âme, et repens-toi de tes mauvaises actions.
Maintenant et toujours et aux siècles des siècles, amen.
Voici que ton Fils nous appelle, ô Souveraine, et nous enseigne ce qui est bon, mais moi, pécheur, je fuis toujours ce qui est bon. Mais toi, Miséricordieuse, prends pitié de moi, afin que je me repente de mes mauvaises actions.


Sédalen , ton 6

Je songe au jour terrible et je pleure sur mes actes pervers : comment répondrai-je au Roi immortel ? Ou comment oserai-je élever mon regard vers le Juge, prodigue que je suis ? Père compatissant, Fils Unique et Saint Esprit, prends pitié de moi !
Gloire…maintenant…

Garrotté maintenant par les liens multiples des péchés et habité par de cruelles passions et misères, j'accours vers Toi, mon salut, et je clame : secours-moi, ô Vierge, Mère de Dieu !




ODE 4

Hirmos : "Le Christ est ma force, mon Dieu et Seigneur", chante plaisamment pour Dieu la vénérable Eglise , clamant d'un esprit pur pour célébrer le Seigneur.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!
Large est la voie ici-bas et propice à créer des douceurs, mais il y aura de l'amertume au dernier jour quand l'âme se séparera du corps; prends garde à cela, ô homme, pour l'amour du Royaume de Dieu.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!
Pourquoi offenses-tu le pauvre, retiens-tu le salaire du mercenaire, n'aimes-tu pas ton frère; pourquoi pratiques-tu la débauche et l'orgueil? Abandonne cela, ô mon âme, et repends-toi, pour l'amour du Royaume de Dieu.
Gloire au Père, au Fils et au saint Esprit
Ô homme insensé! Pourquoi t'englues-tu, comme une abeille, en accumulant tes richesses? Tout cela disparaîtra bientôt comme poussière et cendres : recherche plutôt le Royaume de Dieu.
Maintenant et toujours et aux siècles des siècles, amen.
Ô Mère de Dieu, aie pitié de moi pécheur et affermis-moi dans mes bonnes actions; protège-moi afin que la mort inopinée ne me saisisse pas sans préparation, et conduis-moi, ô Vierge, au Royaume de Dieu.


ODE 5

Hirmos : Ô Dieu bon, je T'en prie, éclaire de Ta Lumière divine les âmes de ceux qui T'invoquent dès l'aube avec amour : qu'ils Te reconnaissent, Verbe de Dieu, comme vrai Dieu, eux qui des ténèbres du péché, T'appellent.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!

Souviens-toi, ô malheureux homme, combien tu es soumis aux mensonges, aux calomnies, au brigandage, aux faiblesses, aux bêtes cruelles, à cause de tes péchés. Ô mon âme pécheresse, est-ce cela que tu avais désiré ?
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!

Mes membres tremblent. Par tous mes sens, j'ai fauté : par mes yeux en voyant, par mes oreilles en entendant, par ma langue en proférant des méchancetés, me vouant tout entier à la géhenne. Ô mon âme pécheresse, est-ce cela que tu avais désiré ?
Gloire au Père, au Fils et au saint Esprit

Tu as accueilli, ô Sauveur, le pécheur et le larron : moi seul je me suis appesanti dans le vice de l'oisiveté et me suis rendu esclave des mauvaises actions. Ô mon âme pécheresse, est-ce cela que tu avais désiré ?
Maintenant et toujours et aux siècles des siècles, amen.

Secours admirable et prompt de tous les hommes, ô Mère de Dieu, viens à mon aide, indigne que je suis, car c'est cela que mon âme pécheresse a désiré.


ODE 6

Hirmos : Voyant l'océan de l'existence agité par la tempête des passions, je me hâte vers Ton havre paisible et je Te crie : retire ma vie de la corruption, ô Toi qui es miséricordieux.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!

J'ai vécu une existence dévergondée sur terre et j'ai livré mon âme aux ténèbres, mais à présent je Te supplie, Maître plein de pitié : délivre-moi de cette servitude de l'ennemi et donne-moi l'intelligence d'accomplir Ta volonté.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!

Qui fait des choses semblables aux miennes ? Comme le porc se vautre dans la fange, je me soumets au péché : mais Toi Seigneur, arrache-moi à cette turpitude et donne-moi le cœur d'accomplir Ta volonté.
Gloire au Père, au Fils et au saint Esprit

Reprends-toi vite, homme misérable, devant Dieu : te souvenant de tes transgressions, prosterne-toi devant le Créateur, en pleurant et soupirant : Lui, miséricordieux, te donnera l'intelligence de connaître Sa volonté.
Maintenant et toujours et aux siècles des siècles, amen.
Vierge, Mère de Dieu, préserve-moi de tout mal, visible et invisible, ô Toute-pure, reçois mes prières et porte-les à ton Fils, qu'Il me donne l'intelligence d'accomplir Sa volonté.


Kondakion

Ô mon âme, pourquoi as tu accumulé les péchés ? Pourquoi accomplis-tu la volonté du diable ? En quoi places-tu ton espoir ? Cesse cela et tourne-toi vers Dieu avec des pleurs, en clamant : Seigneur miséricordieux, aie pitié du pécheur que je suis.


Ikos

Songe, ô mon âme, à l'heure amère de la mort et au jugement redoutable de ton Créateur et Dieu : car des Anges terribles se saisiront de toi et te conduiront au feu éternel : ainsi donc, avant la mort repens-toi en clamant : Seigneur, aie pitié du pécheur que je suis.




ODE 7

Hirmos : L'ange transforma la fournaise en source de rosée pour les bienheureux jeunes gens, alors que le commandement divin brûlait les Chaldéens, forçant le persécuteur à crier que Tu es béni, Dieu de nos pères.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!
N'espère pas, ô mon âme, dans les richesses périssables et les gains injustes, car tu ne sais pas à qui tu les laisseras, mais crie : aie pitié, ô Christ-Dieu, de l'indigne que je suis.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!
Ne te fie pas, mon âme, à la santé du corps et à la beauté fugitive; car tu vois que les forts et les jeunes meurent, mais crie : aie pitié, ô Christ-Dieu, de l'indigne que je suis.
Gloire au Père, au Fils et au saint Esprit
Souviens-toi, ô mon âme, de la vie éternelle, du Royaume des Cieux préparé pour les saints, et des ténèbres extérieures, de la colère divine pour les méchants, et crie : aie pitié, ô Christ-Dieu, de l'indigne que je suis.
Maintenant et toujours et aux siècles des siècles, amen.
Prosterne-toi, ô mon âme, devant la Mère de Dieu, et prie-la : elle est le prompt secours des repentants, elle priera son Fils le Christ-Dieu et Il aura pitié de l'indigne que je suis.


ODE 8

Hirmos : De la flamme tu as fait sourdre la rosée pour les bienheureux et avec de l'eau tu as consumé le sacrifice du juste. Tu fais tout, ô Christ, selon Ta volon té: nous T'exaltons dans tous les siècles.

Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!
Comment ne pleurerai-je pas en songeant à la mort? Je vois mon frère étendu au tombeau, sans gloire et sans figure, que puis-je attendre? Et en quoi espérer ? Avant la fin, donne-moi seulement, Seigneur, le repentir. (2 fois)
Gloire au Père, au Fils et au saint Esprit
Je crois que Tu viendras juger les vivants et les morts, et que tous se tiendront selon leur rang, les vieux et les jeunes, les maîtres et les princes, les vierges et les prêtres : où me trouverai-je ? C'est pour cela que je crie : Avant la fin, donne-moi, Seigneur, le repentir.
Maintenant et toujours et aux siècles des siècles, amen.
Très pure Mère de Dieu, reçois mon indigne prière; préserve-moi de la mort inopinée et, avant la fin, veuille me donner le repentir.


ODE 9

Hirmos : Il est impossible aux hommes de voir Dieu, et les ordres angéliques n'osent pas le regarder; mais par toi, toute pure, le Verbe incarné est apparu aux hommes; Le magnifiant avec les armées célestes, nous te proclamons bienheureuse.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!
A présent j'accours vers vous, Anges, Archanges et toutes les Puissances célestes, vous qui vous tenez autour du trône de Dieu; priez votre Créateur qu'il délivre mon âme du tourment éternel.
Aie pitié de moi , ô Dieu, aie pitié de moi!
Maintenant je vous implore, saints patriarches, rois et prophètes, apôtres et hiérarques, et vous tous élus du Christ: aidez-moi à l'heure du jugement, afin qu'Il sauve mon âme de la force de l'ennemi.
Gloire au Père, au Fils et au saint Esprit
Maintenant j'élève les mains vers vous, saints martyrs, anachorètes, tenants de la virginité, justes, et tous les saints, vous qui priez le Seigneur pour le monde entier, afin qu'Il prenne pitié de moi à l'heure de la mort.
Maintenant et toujours et aux siècles des siècles, amen.
Mère de Dieu, aide-moi qui espère fermement en toi; prie ton Fils qu'Il me place à Sa droite, moi indigne, quand Il S'assiéra pour juger les vivants et les morts. Amen.

Prière à notre Seigneur Jésus Christ


Maître Seigneur Jésus-Christ notre Dieu, Toi Qui à la fin des siècles, dans Ton ineffable amour de l'homme, T'es revêtu de la chair par la Toujours-Vierge Marie, nous glorifions Ta providence salutaire pour nous Tes serviteurs, ô Maître. Nous Te célébrons par des hymnes, car c'est par Toi que nous avons connu le Père ; et de même par Toi l'Esprit Saint est descendu dans le monde. Nous nous prosternons devant Ta Toute-Pure Mère selon la chair, qui a servi ce Mystère redoutable. Nous exaltons les chœurs Angéliques, comme les chantres et les servants de Ta magnificence. Nous proclamons bienheureux Jean le Précurseur qui T'a baptisé, Seigneur ainsi que les Prophètes qui T'ont annoncé. Nous glorifions Tes Apôtres saints, nous acclamons le triomphe des Martyrs, et la gloire des Pontifes, nous nous inclinons devant Tes vénérables Ascètes et nous honorons par des cantiques tous Tes Justes. Nous qui sommes Tes serviteurs, nous Te présentons, à Toi le Dieu tout compatissant, cet innombrable, ineffable chœur en prière, par la vertu duquel nous implorons le pardon de nos transgressions. Accorde-le nous en raison de tous Tes saints, et surtout de Tes saintes largesses, car Tu es béni dans les siècles, amen.
Dernière édition par Antoine le Mar 01 Mars 2005 17:26, édité 1 fois.
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Messagepar Antoine » Mer 02 Mars 2005 18:16

ACATHISTE
A NOTRE TRES SAINT PERE THEOPHORE SILOUANE,
LE BIENHEUREUX STARETZ DU MONASTERE RUSSE DE SAINT PANTELEIMON SUR LA SAINTE MONTAGNE DE L’ATHOS, POUR LE QUARANTIEME ANNIVERSAIRE DE SON BIENHEUREUX NATALICE (1978)




Version franзaise d’aprиs la traduction faite
par Mgr. Ambroise, Evкque de l’Eglise Russe de Vevey
en Juin 1996 A.D.



Humble louange de l’exploit ascйtique isangйlique de notre saint compatriote le Staretz Athonite Silouane par l’humble pйlerin а la Sainte Montagne de l’Athos l’indigne Archevкque Nicodиme de Kharkov et de Bogodoukhovsk



Kondakion 1


Athlиte йlu et ange terrestre du Christ, trиs bienheureux Pиre Silouane! En une veille incessante, tu fus l’admirable imitateur des Pиres athonites dans le jeыne et l’humilitй. Par ta soif de Dieu et l’ardeur de ton amour pour Lui, tu as acquis pour ton вme une grвce abondante, ф trиs bienheureux! En imitant le Christ, tu as йtй crucifiй avec Lui pour ceux qui souffrent en enfer, pour les vivants et ceux qui viennent vers toi avec une priиre implorante. De cet amour qui est tien, ne nous prive pas, nous qui sombrons dans le pйchй et qui demandons humblement ton intercession devant Dieu en te disant:

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Ikos 1


Le Crйateur des anges et le Seigneur des Puissances t’a йlu dиs le sein de ta mиre, et selon la parole du Psalmiste, il te donna un cњur profond, ф Pиre Thйophore Silouane, afin que tu y mettes comme dans une chambre nuptiale admirable, le Nom incirconscrit du Dieu Trиs-Haut, et que par la puissance et la sagesse de Dieu, tu suives en toute application le mode de vie angйlique. Et nous, admirant les merveilleux exploits ascйtiques de tes labeurs terrestres, nous te disons pieusement:
Rйjouis-toi, Fruit de la chaste puretй de pieux parents,
Rйjouis-toi, Floraison parfumйe de leur acte de foi d’une beautй immarcessible;
Rйjouis-toi, qui aimas spirituellement la piйtй de tes parents,
Rйjouis-toi, qui voulus imiter leur chastetй et leur amour de Dieu;
Rйjouis-toi, qui t’assagis dиs ta jeunesse а admirablement rechercher la joie en Dieu,
Rйjouis-toi, qui te hвtas comme un cerf vers la source de la grвce de Dieu;
Rйjouis-toi, qui as adouci la sagesse de ta jeunesse par la Parole de Dieu comme d’un doux miel,
Rйjouis-toi, qui soumis entiиrement ton cњur а la volontй de Dieu;

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 2


En te voyant plonge dans l'abime du peche, lorsque la douceur de ce pe-che tel un serpent puant entra dans le sein de ta jeunesse, la Mere de Dieu Toute-Benie souffrant comme une mere t'appela miraculeusement: " Mon enfant, il m'est penible de te voir te souiller dans un acte peccami-neux". Et comprenant qu'elle souffrait de ta chute dans le peche, tu as courageusement chasse par le repentir le serpent du peche, car ayant soudain entendu le bouillonnement de l'enfer, avec crainte tu clamas a Dieu: Alleluia!




Ikos 2


L’intelligence divine te marqua lorsque tu fus rendu digne d’entendre la voix de la Mиre du Seigneur des Puissances, ф Silouane йlu de Dieu. Et la grвce du Saint Esprit emplit ton cњur. C’est par Son action, comme la gazelle qui s’йchappe des rкts, que la Mиre de Dieu t’appela miraculeusement dans son jardin, la montagne de l’Athos. Tu t’йloignas du tumulte du monde pour t’attacher а Dieu en fils aimant. Et nous, contemplant l’admirable attention que te manifesta la Souveraine du Monde, te proclamons humblement:
Rйjouis-toi, qui as йtй appelй par la Trиs Pure, Elle-mкme, de la tйnиbre du pйchй а la lumiиre de la Vйritй du Christ,
Rйjouis-toi, qui as йtй admirablement choisi pour кtre le fidиle ouvrier de Son jardin terrestre;
Rйjouis-toi, doux cep de la terre russe qui as abondamment mыri sur la montagne de l’Athos,
Rйjouis-toi, conscience vigilante qui as йmoussй l’aiguillon du pйchй par la priиre du repentir;
Rйjouis-toi, qui as angйliquement servi Dieu au Monastиre de Saint Pantйlйimon,
Rйjouis-toi, qui as soumis glorieusement l’ennemi qui te combattait par le labeur, le jeыne et l’hйsychie;
Rйjouis-toi, qui as vaincu toutes les ruses du Diable dans la sagesse de l’humilitй,
Rйjouis-toi, qui as glorieusement acquis une foi immaculйe par la soif de Dieu;

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 3


En vйritй la puissance du Trиs-Haut te prйserva lorsque le souffle de l’enfer et de la mort se leva contre toi, et troubla ton вme par la tentation du pйchй, ф Pиre Silouane aimant Dieu. Et privй de force, tu pensas que Dieu ne pouvait plus кtre priй, alors le Dieu Ami des hommes dans l’йclat indicible du Thabor te visita et t’affermit par le feu de la grвce du Saint Esprit, ф trиs Bienheureux. Et toi, comme Paul, tu reзus une naissance nouvelle et tu crias vers Dieu avec crainte et joie: Allйluia!




Ikos 3


Possйdant la richesse de la grвce pour кtre йlevй en esprit aux cieux, et y entendre des paroles ineffables, qui pourra en vйritй confesser cette joie ф trиs bienheureux Pиre Silouane? Et lorsqu’en dehors de tout modиle terrestre, dans la contemplation de la divinitй, tu as йtй rendu digne de voir la Face du Christ Dieu qui aime sans limites et qui pardonne tout, tu fus rempli en abondance de l’ineffable amour de Dieu. Et nous, nous йmerveillant de ta vision inouпe de Dieu, nous te clamons:
Rйjouis-toi, qui fus rendu digne par ta foi ardente de la visite et de la consolation du Christ,
Rйjouis-toi, а qui fut accordй de voir en face la bontй de Sa gloire ineffable;
Rйjouis-toi, qui fus йlevй par l’Esprit Saint а l’Eden de l’admirable beautй cйleste,
Rйjouis-toi, qui y fus abondamment dйsaltйrй par la grвce des dons du Saint Consolateur;
Rйjouis-toi, qui communias а l’ineffable beautй du Paradis,
Rйjouis-toi, que Dieu a aimй et qui en as reзu la grвce de la bontй cйleste;
Rйjouis-toi, par qui cette grвce intercиde consciencieusement pour tout le genre humain,
Rйjouis-toi, qui nous йveille ainsi, tel un garde vigilant, а l’aurore de la vie йternelle,

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 4


Le Diable meurtrier fit s’йlever contre toi la tempкte des mauvaises tentations, lui qui cherche en tout temps а perdre les вmes des justes. Mais toi, Pиre Silouane, qui as йtй guidй par le Saint Esprit, а tenir ton вme en enfer et а ne pas dйsespйrer, prйvenant ainsi les attaques du Diable, tu l’as complиtement vaincu par une veille incessante et par l’humilitй. Et lui, Confondu par toi, n’hйsita pas а dire qu’il йtait menteur. Et ainsi tu prйservas pour Dieu ton вme comme une colombe obйissante des filets de l’ennemi, et tu Lui chantas sans cesse: Allйluia!




Ikos 4


Ikos 4 Ayant entendu comment admirablement tu fus appelй de l’agitation mondaine а l’ascиse monastique et comment tu portas le bon fruit de la grвce divine, ф Pиre Saint, ce ne sont pas les seuls jeunes gens, mais йgalement les vieillards expйrimentйs dans l’ascиse qui accoururent vers toi et qui se repurent de tes dits et de tes faits et atteignirent ainsi au monde angйlique, se rendant semblables au Seigneur. Et te voyant ainsi parй de la sagesse et de l’humilitй, nous te clamons avec joie:
Rйjouis-toi, puits inйpuisable de l’humilitй et de la chastetй,
Rйjouis-toi, lys odorant et immarcescible de l’Eden terrestre;
Rйjouis-toi, qui portas avec amour dans ton ascиse le joug lйger du Christ,
Rйjouis-toi, qui affermis en Dieu ton intelligence, ton cњur et ta volontй par la priиre;
Rйjouis-toi, gardien attentif de la puretй spirituelle et corporelle,
Rйjouis-toi, qui t’йlevas par la priиre perpйtuelle а la cime de l’impassibilitй;
Rйjouis-toi, imitateur zйlй des rиgles des Saints Pиres,
Rйjouis-toi, annonciateur incessant de la patrie cйleste et de l’amour divin;

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 5


Comme une йtoile qui montre le chemin et illumine l’intelligence, le Seigneur te donna la grвce divine ф Pиre Silouane aimant Dieu et c’est par elle que tu fus affermi dans l’ascиse salutaire comme le fut le prophиte Elie prиs du cours du Chorrath. Et toi, merveilleusement nourri des trйsors inйpuisables du Saint Esprit, dans ta jeunesse et ton вge avancй, de la veille du matin jusques а la nuit, dans ta priиre pour tout l’univers, comme une flыte au doux chant, tu clamais sans cesse а Dieu: Allйluia!




Ikos 5


En te voyant ф trиs bienheureux Pиre Silouane, dans ta bonne ascиse cherchant l’amour de Dieu comme un nourrisson le lait maternel, et t’enflammant d’amour pour Lui, t’йcrier en pleurs: “ Souviens-toi mon вme de l’amour du Seigneur et rйchauffe-toi mon cњur, car qui te donnera une telle ardeur, qui ne me laissera en repos ni le jour ni la nuit, sinon l’amour divin?”, frйmissons donc en nos cњurs et que s’йmeuvent nos вmes а la si grande flamme de ton amour pour le Dieu de toute misйricorde, pour que nous te disions avec humilitй:
Rйjouis-toi, qui est inextinguiblement assoiffй de la justice divine, plus que du miel le plus doux,
Rйjouis-toi, dont l’amour pour Dieu imite celui des anges;
Rйjouis-toi, qui йlиve la flamme de feu d’une priиre pure comme l’encens,
Rйjouis-toi, qui ornas monts et vaux de la beautй de la piйtй angйlique;
Rйjouis-toi, qui as rendu ton cњur semblable au feu du Buisson Ardent,
Rйjouis-toi, qui dresses tes bras devant Dieu pour nous tous, tel Moпse pour le peuple йlu;
Rйjouis-toi, qui acceptas en tous temps avec amour les dйcrets de Dieu,
Rйjouis-toi, qui sans cesse L’invoquas ainsi: “ Sauve-moi et je garderai tes tйmoignages!”

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 6


Tu t’es manifestй comme un hйraut infatigable de l’hйsychasme qui plыt а Dieu, lorsque le Seigneur ami de l’homme voulut mettre ton amour а l’йpreuve en te privant de l’assistance du Trиs Saint Esprit. Et toi, quand tu sus que tu йtais privй de cette grвce, comme Adam pleurant le Paradis perdu, tu appelas d’un cњur brisй tout en larmes:”Seigneur, c’est Toi Qui m’as cherchй et Tu m’as donnй de me rassassier de Ton Saint Esprit et mon вme T’a aimй. Et maintenant mon вme se languit de Toi.” Et c’est ainsi que tu as criй vers le Seigneur en sanglotant: Allйluia!




Ikos 6


Tu resplendis, ф Pиre Silouane qui as aimй Dieu, comme un visionnaire nouveau des mystиres lorsque tu acquis а nouveau la grвce du Saint Esprit par l’humilitй, la priиre et les larmes. Et c’est ainsi que ton cњur dйborda d’un amour indicible. Et toi, ayant connu la force de cette grвce, tu t’exclamas avec l’audace d’Elie: “ Seigneur ne donne pas а moi seulement, mais au monde entier d’кtre sauvй!” Et nous qui t’avons comme intercesseur vigilant auprиs de Dieu, nous te disons avec componction:
Rйjouis-toi, qui fus le Ciel ouvert des dйfunts, des vivants et de leurs descendants а venir en te crucifiant pour eux dans la priиre,
Rйjouis-toi, qui par un tel amour as obtenu pour ton вme le Royaume Cйleste;
Rйjouis-toi, admirable incarnation de la puretй de la foi et de l’absence de malice,
Rйjouis-toi, qui acquis le pardon du Christ pour les chutes de tes prochains;
Rйjouis-toi, fidиle compagnon d’ascиse de l’admirable phare du monde que constituent les amis de Dieu,
Rйjouis-toi, fidиle obйdient de l’Higoumиne Toute-Bйnie, et chaste rйceptacle des dons du Saint Esprit;
Rйjouis-toi, douce flыte du Mont Athos qui annonce la vie а venir,
Rйjouis-toi, ouvrier assidu du Jardin de la Mиre de Dieu qui affermis ceux qui s’йpuisent dans l’ascиse;

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 7


Le Seigneur Ami de l’homme, ayant voulu manifester en toi Saint Pиre Silouane un nouveau flambeau de grвce lumineuse, il planta dans le dйsert athonite une racine de la terre russe comme un rameau d’olivier. Et l’ayant fait croоtre par la grвce du Saint Esprit, il te fit porter beaucoup de fruits. En effet, tu йdifias les cњurs de tous par tes њuvres et tes paroles, comme par une huile vivifiante dans la puretй et la chastetй, la piйtй et l’amour fraternel. Et eux, liйs par l’union de l’amour, soumettant le pire au meilleur, clamиrent а Dieu: Allйluia!




Ikos 7


Le Seigneur t’a manifestй comme le nouveau compagnon d’ascиse des ermites et comme maоtre et enseignant des moines et des laпcs, ф trиs bienheureux Silouane. Car lorsque tu vivais encore dans le monde, tu avais enseignй le pardon universel du Christ а un certain soldat tentй par la faute de son йpouse et qui se consumait dans la colиre. Et ainsi fut prйservй de la destruction le sacrement du mariage, cette petite йglise! En guidant vers l’acquisition du monde spirituel et la crainte de Dieu, les moines tombйs dans le dйsespoir, tu les as amenйs а la repentance et ainsi tu les as tous prйparйs а devenir des hфtes du Paradis. Et te sachant ainsi soucieux du salut de tous, nous te crions avec l’amour qui t’es dы:
Rйjouis-toi, compagnon d’ascиse assidu des ermites dans leur quкte de Dieu,
Rйjouis-toi, artisan consciencieux de l’amour fraternel et chaleureux intercesseur de tous;
Rйjouis-toi, compagnon de route fidиle sur le chemin de la vie dans la peine et les йpreuves,
Rйjouis-toi, assistance sincиre dans les peines et les tourments et les douleurs spirituelles;
Rйjouis-toi, hйraut de l’amour de Dieu qui appelle tous les hommes а la rйconciliation avec Dieu et le prochain,
Rйjouis-toi, qui t’exclames:”Dieu est bon!” et qui affermis dans l’espйrance du pardon, les вmes йpuisйes par le pйchй ;
Rйjouis-toi, ascиte fidиle de l’Eden terrestre qui intercиde avec des larmes pour le salut du monde,
Rйjouis-toi, qui dйsires descendre en enfer pour tous les pйcheurs non repentis;

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 8


C’est d’un йtrange miracle que le Seigneur te rendit tйmoin, ф trиs bienheureux Pиre Silouane lorsqu’il te fit voir le Staretz spirituel Abraham transfigurй en Son image brillant d’un йclat inexprimable, et qu’ainsi Il nous apprit а rйvйrer en toute piйtй les sacrements de la Sainte Eglise. Et nous, te voyant confier ton libre arbitre а ton pиre spirituel comme au Seigneur Lui-mкme, et retrancher ainsi par l’humilitй et la repentance tes mauvais dйsirs, nous apprenons а nous confier а la volontй de Dieu par l’intermйdiaire des pasteurs de l’Eglise du Christ, et а йviter ainsi la colиre de Dieu et le Jugement а venir en chantant au Dieu Trine: Allйluia!




Ikos 8


En gardant de tout ton cњur et de toute ton вme l’humilitй du Christ, ф trиs admirable serviteur de Dieu, en te crucifiant avec Lui pour le monde, tu Lui criais comme au Bien-aimй: “Jйsus Trиs-Doux! Tu as ressuscitй mon вme pour t’aimer et pour que j’aime mon prochain. Accorde-moi de faire sourdre mes larmes pour toi et pour tout l’univers, afin que tout le monde Te connaisse, se rassasie de Ta paix et voit la lumiиre de Ta face.” Et nous, qui avons passй notre vie dans le pйchй, sauvйs par Toi, nous te glorifions ainsi:
Rйjouis-toi, ascиte infatigable auprиs de la Protectrice empressйe dans la priиre pour le monde,
Rйjouis-toi, qui, pleurant comme Jйrйmie pour le peuple, a couvert la Sainte Montagne de la rosйe de tes larmes;
Rйjouis-toi, admirable ascиte athonite qui sanctifie tout l’univers par ta priиre,
Rйjouis-toi, comme un pиre aimant ses enfants, tu intercиdes tout en larmes devant Dieu pour ceux qui pйrissent dans le pйchй;
Rйjouis-toi, serviteur bien-aimй du Christ, joie et йmerveillement des anges,
Rйjouis-toi, lumineux йclat du Nord, pur reflet de la Sainte Russie dans le dйsert athonite;
Rйjouis-toi, qui manifestas au monde dans l’humilitй et l’obйissance, l’image de la beautй angйlique,
Rйjouis-toi, qui par l’ardeur de ta priиre fit de nous aussi la demeure de l’Esprit divin;

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 9


Toute la nature angйlique et la multitude des ascиtes s’est йtonnйe de ton humilitй et de ton amour des hommes, ф notre Pиre Silouane, lorsque tu as rendu semblable l’obйdience de l’йconomat aux њuvres du chaste Joseph en Egypte. Car tu ne te souciais pas seulement de la communautй du saint monastиre, mais aussi des ouvriers laпcs qui y travaillaient, comme d’enfants de Dieu. Pour eux, tu t’adressais ainsi а Dieu Qui aime chacune de Ses crйatures: “ Seigneur, envoie Ton Saint Esprit et console les peines des вmes de ces pauvres gens!” Et c’est ainsi qu’en toute obйdience, montrant la beautй de ta sagesse, sans cesse tu clamais а Dieu: Allйluia!




Ikos 9


Les rйtheurs diserts ne pourront exprimer la puissance de ton amour trиs admirable Pиre Silouane lorsque tu avais soif d’йteindre avec tes larmes toute inimitiй et querelle entre les hommes, et que tu t’efforзais de toutes les maniиres de les rйconcilier avec Dieu, en criant au Seigneur de l’univers: “ Seigneur j’ai soif d’кtre Tien et d’кtre crucifiй avec Toi pour le monde entier, afin que tous soient sauvйs!” Et aux frиres tu disais: “ Mes enfants, priez pour vos ennemis, car ils sont vos frиres, votre vie. Il n’y a que le Diable qui soit l’ennemi du monde!” Et nous, instruits par toi dans l’amour du frиre et des hommes, nous nous йcrions:
Rйjouis-toi, qui par ta bontй t’es identifiй au Christ au Golgotha,
Rйjouis-toi, qui as йtй crucifiй non par tes mains et tes pieds, mais dans ton cњur et ton вme pour tes ennemis;
Rйjouis-toi, qui te soucies des prochains sans perdre la beautй de la grвce de l’hйsychasme,
Rйjouis-toi, qui en aimant ton prochain as acquis la force de la priиre perpйtuelle;
Rйjouis-toi, qui par le jeыne et la priиre as complиtement dйtournй les flиches du Malin,
Rйjouis-toi, qui nous enseignas а vaincre les ruses et les malices du Diable;
Rйjouis-toi, qui en йpuisant ton corps par les travaux au moulin du Christ, fit les dйlices de ton cњur par la priиre, comme d’un pain sacrй,
Rйjouis-toi, qui nourris abondamment du Pain de Vie, les ouvriers du Jardin de la Reine Cйleste;

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 10


En cherchant le salut de ton вme et en dйsirant t’attacher au Christ Trиs-Doux, tu as humblement laissй la terre de tes pиres pour la Sainte Montagne oщ, Trиs-Bienheureux, tu as acquis la beautй isangйlique par la continence et l’hйsychasme, l’amour du travail et des hommes. Et ainsi, au matin trиs bйni, au temps oщ les ermites au dйsert des communautйs monastiques lanзaient au Crйateur l’hymne de minuit, tu parvins а la bienheureuse fin de ta vie, et tu remis dans les mains divines ton вme rassasiйe du Corps et du Sang vivifiant du Seigneur, afin de chanter sans cesse avec les saints au Verbe Saint des Saints: Allйluia!




Ikos 10


O Pиre Saint, tu fus un serviteur assidu par ta vie, ta foi et ton amour du Roi cйleste que glorifient les Chйrubim, les Sйraphim et les assemblйes des Saints. Et comme un lys odorant avec tous les йlus de la Trиs Pure Mиre de Dieu, tu t’es prйsentй devant le trфne de la Trиs Sainte Trinitй. Sois donc, ф Trиs-Bienheureux, l’intercesseur assidu pour la paix et la prospйritй de la terre de tes pиres. Sois l’ange de priиre vigilant de la Sainte Eglise et notre ardent protecteur, afin que dйlivrйs par toi des tourments, nous t’invoquions avec reconnaissance:
Rйjouis-toi, ange de la terre de Russie qui as admirablement њuvrй sur la Sainte Montagne,
Rйjouis-toi, trиs ardent intercesseur, qui par amour pour nous, t’es crucifiй devant le trфne de Dieu;
Rйjouis-toi, avocat assidu devant Dieu pour les hфtes de la terre de tes pиres,
Rйjouis-toi, protecteur prompt des frиres du jardin athonite qui chancellent sous l’ascиse;
Rйjouis-toi, qui portas sans murmurer sur ton corps les plaies de ton Seigneur,
Rйjouis-toi, qui Lui confias ton вme pure lavйe par les larmes du repentir;
Rйjouis-toi, fidиle ouvrier de la vigne du Christ appelй par le Seigneur dans la cйleste Sion,
Rйjouis-toi, car lа-haut tu devises avec les saints et les anges, couronnй de gloire et d’honneur;

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 11


Nous t’offronsons un chant de louange, ф Pиre Silouane agrйable а Dieu, qui nous as montrй le feu de ton amour pour Dieu, car tu as eu soif du salut du monde et ton humilitй a rempli le Diable de honte. En suivant fidиlement le mode de vie isangйlique, tu as embaumй d’une priиre pure le dйsert athonite, ainsi que tu nous l’as montrй tout ornй des nombreux fruits des dons du Saint Esprit. Ainsi, pour la honte de l’ennemi, rendant la vie en la Sainte Montagne semblable а celle en Paradis, tu acquis le royaume cйleste pour ton вme et tu nous engageas а nous attacher а Dieu avec amour en Lui chantant: Allйluia!




Ikos 11


C’est de nos jours que le Seigneur T’a manifestй au monde entier, ф Pиre Saint, comme le porteur de la lumiиre et de la grвce du Saint Esprit, de ton vivant aussi bien qu’aprиs ta mort. Et ainsi, en portant le regard sur toi, tout rayonnant de la beautй des ascиses terrestres et priant pour nous comme chйrubin devant le trфne de Dieu, nous sommes affermis dans l’espйrance de notre salut et la quкte assidue d’une vie йdifiante, en soumettant notre volontй а l’Amour divin, afin de glorifier le Nom du Seigneur qui nous aime dans nos corps et dans nos вmes. Ainsi fortifiйs par toi dans la foi, nous te disons avec amour:
Rйjouis-toi, qui par l’ascиse d’une vie йdifiante nous affermis dans l’amour pour Dieu,
Rйjouis-toi, dйnonciateur assidu des йgarements qui nous enseigne а conserver les mystиres et les rиgles de la foi orthodoxe;
Rйjouis-toi, qui par ton йrйmitisme t’es identifiй а Pierre l’Athonite dans le jeыne et l’hйsychasme,
Rйjouis-toi, qui imitas Abba Athanase dans tes efforts pour l’йdification des moines;
Rйjouis-toi, nouveau lumimaire de la foi qui en notre temps nous as montrй la Voie vers Dieu,
Rйjouis-toi, qui tйmoignes admirablement devant tous de la constante abondance de la grвce du Saint Esprit dans l’Eglise Orthodoxe;
Rйjouis-toi, car en serviteur fidиle du Christ, tu te tiens dignement devant le trфne de Sa gloire,
Rйjouis-toi, qui demandes assidыment pour nous une mort paisible et une bonne dйfense au Jugement Dernier;

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 12


Le Christ notre Dieu a dйversй en toi Pиre Saint, une force inexprimable de grвce afin de te manifester dans l’assemblйe des saints athonites avec tous les saints qui intercиdent dans les Cieux pour tous les habitants de la terre, oщ tout vit et se meut dans la joie du Saint Esprit. Te connaissant ainsi, nous prions: “ O bienheureux, йpanche ta chaleureuse priиre devant le Seigneur, afin que prenant en pitiй Sa Sainte Eglise pour notre salut, Il affermisse pour les siиcles les ermites de l’Eden terrestre, les conservant et les affermissant de toutes maniиres, afin que dans les siиcles soit glorifiй par les hфtes terrestres et cйlestes le Nom de Dieu: Allйluia!




Ikos 12


En chantant ta trиs glorieuse mйmoire, Saint Pиre Thйophore Silouane, nous glorifions dignement tes labeurs et tes peines,que dans la veille et le jeыne, tu as apportйs assidыment а la Mиre de Dieu avec tous les йlus. Qui saura compter toutes les peines et les soupirs que vous avez apportйs pour le monde dans les larmes, pour que le Seigneur change Sa colиre а cause de nos pйchйs en misйricorde, et qu’а cause de Son amour des hommes, il ne rompe pas la promesse qu’il a faite d’affermir jusques а la fin des temps Son Eglise. Et nous, reconnaissants d’une telle intercession venant de toi, nous te disons avec componction:
Rйjouis-toi, disciple zйlй de la guidance du Saint Esprit,
Rйjouis-toi, contemplateur en tes yeux corporels du Christ, Bontй et Sagesse de Dieu;
Rйjouis-toi, humble ascиte du Christ, joie et louange de la mиre de Dieu devant tous les hфtes terrestres et cйlestes,
Rйjouis-toi, intercesseur vigilant pour le monde, espoir de notre salut et notre consolation;
Rйjouis-toi, hйritier du Royaume du Christ qui embellis par ton ascиse le Mont Athos,
Rйjouis-toi, fidиle ascиte de notre salut qui sanctifies pour nous la voie qui mиne а Dieu;
Rйjouis-toi, trompette dorйe qui annonce la gloire de Dieu avec tous les saints et les anges,
Rйjouis-toi, couronnй par Dieu de la couronne d’immortalitй, ne nous abandonne pas dans tes priиres;

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 13


O trиs admirable Saint de Dieu, gracieux surgeon de la terre de Russie, louange et ornement des ermites du dйsert athonite, reзois de nous cette humble priиre et demande au Christ notre Dieu crucifiй pour le monde, qu’а nous tous Ses enfants Il fasse misйricorde, et que par la grвce du Saint Esprit, il nous lie dans le lien de Son amour et que par les voies qu’Il connaоt, Il nous amиne а Lui, afin que par tes priиres, nous puissions paraоtre sans honte au Jour du Jugement devant la Face de Sa Gloire, et que nous soyons rendus dignes avec tous les saints et les anges de chanter le chant de victoire: Allйluia! ( Ce kondakion est rйpйtй trois fois)




Ikos 1


Le Crйateur des anges et le Seigneur des Puissances t’a йlu dиs le sein de ta mиre, et selon la parole du Psalmiste, il te donna un cњur profond, ф Pиre Thйophore Silouane, afin que tu y mettes comme dans une chambre nuptiale admirable, le Nom incirconscrit du Dieu Trиs-Haut, et que par la puissance et la sagesse de Dieu, tu suives en toute application le mode de vie angйlique. Et nous, admirant les merveilleux exploits ascйtiques de tes labeurs terrestres, nous te disons pieusement:
Rйjouis-toi, Fruit de la chaste puretй de pieux parents,
Rйjouis-toi, Floraison parfumйe de leur acte de foi d’une beautй immarcessible;
Rйjouis-toi, qui aimas spirituellement la piйtй de tes parents,
Rйjouis-toi, qui voulus imiter leur chastetй et leur amour de Dieu;
Rйjouis-toi, qui t’assagis dиs ta jeunesse а admirablement rechercher la joie en Dieu,
Rйjouis-toi, qui te hвtas comme un cerf vers la source de la grвce de Dieu;
Rйjouis-toi, qui as adouci la sagesse de ta jeunesse par la Parole de Dieu comme d’un doux miel,
Rйjouis-toi, qui soumis entiиrement ton cњur а la volontй de Dieu;

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!




Kondakion 1


Athlиte йlu et ange terrestre du Christ, trиs bienheureux Pиre Silouane! En une veille incessante, tu fus l’admirable imitateur des Pиres athonites dans le jeыne et l’humilitй. Par ta soif de Dieu et l’ardeur de ton amour pour Lui, tu as acquis pour ton вme une grвce abondante, ф trиs bienheureux! En imitant le Christ, tu as йtй crucifiй avec Lui pour ceux qui souffrent en enfer, pour les vivants et ceux qui viennent vers toi avec une priиre implorante. De cet amour qui est tien, ne nous prive pas, nous qui sombrons dans le pйchй et qui demandons humblement ton intercession devant Dieu en te disant:

Rйjouis-toi, Pиre Silouane, priиre pour le monde d’un amour ardent qui brыle sans se consumer!





PRIERE A NOTRE SAINT PERE THEOPHORE SILOUANE



O trиs admirable Saint Pиre Silouane, Dieu t’a donnй la grвce de prier en larmes pour l’univers tout entier, pour les vivants et les morts et pour leurs descendants, ne cesse pas de prier pour nous le Seigneur, nous qui accourons vers toi avec assiduitй et qui demandons humblement ton intercession.

O Tout-Bienheureux, incite а la priиre la Protectrice assidue du peuple chrйtien, la Toute Bйnie Mиre de Dieu et toujours Vierge Marie qui t’a miraculeusement appelй а кtre le fidиle ouvrier de Son jardin terrestre oщ les йlus de Dieu prient Dieu d’кtre misйricordieux et longanime а nos pйchйs, pour qu’Il ne retienne pas nos iniquitйs et nos fautes, mais que, par l’ineffable grвce de notre Seigneur Jйsus-Christ, Il nous fasse misйricorde et nous sauve dans Sa grande bontй.

Oui, Saint de Dieu, avec la Toute-Bйnie Souveraine du Monde, la Trиs-Sainte Higoumиne, et les saints ascиtes du domaine de Son partage terrestre, demande au Verbe Saint des Saints, que la Sainte Montagne de l’Athos et ses ermites amis de Dieu soient prйservйs de tous malheurs et des attaques ennemies du monde. Afin que, dйlivrйs du mal par les saints anges, et affermis dans la foi et l’amour fraternel par le saint Esprit, ils йlиvent leurs priиres jusques а la fin des temps pour l’Eglise Une, Sainte, Catholique et Apostolique, et montrent а tous la voie du salut, afin que les йglises terrestres et cйlestes glorifient sans cesse le Crйateur et Pиre de Lumiиre, en illuminant et sanctifiant le monde, dans l’йternelle justice et grвce divines.

Demande pour les peuples du monde une vie de prospйritй et de paix, l’esprit d’humilitй et d’amour fraternels, de bonnes mњurs et le salut, et l’esprit de crainte de Dieu. Que la mйchancetй et l’iniquitй ne durcissent pas le cњur des hommes, car elles peuvent dйtruire en eux l’amour de Dieu, et les prйcipiter dans la haine de Dieu et le meurtre du frиre. Mais, par la puissance de l’amour et de la justice divines, que soit sanctifiй le Nom de Dieu sur la terre comme au cieux.

Qu’advienne Sa sainte volontй parmi les hommes et que rиgnent la paix et le Royaume de Dieu sur terre.

De mкme, pour ta patrie terrestre la Russie, demande ф Saint de Dieu, la paix si souhaitйe et la bйnйdiction cйleste, qu’elle soit recouverte du tout puissant voile protecteur de la Mиre de Dieu, qu’elle soit dйlivrйe de la faim. de la persйcution, du tremblement de terre, du feu, du glaive, de l’invasion йtrangиre et de la guerre civile, ainsi que de tous ennemis visibles et invisibles, et qu’elle devienne alors, par la puissance de la Croix vivifiante, la trиs sainte demeure de la Toute-Bйnie Mиre de Dieu, inйbranlablement affermie dans l’amour de Dieu jusques а la fin des temps.

Et nous, plongйs dans la tйnиbre des pйchйs, nous n’avons pas l’ardeur du repentir, ni la crainte de Dieu, et ainsi, nous offensons sans cesse le Seigneur qui nous aime sans mesure. C’est pourquoi, ф Trиs-Bienheureux, demande а notre Dieu de toute misйricorde qu’il nous visite de Sa grвce divine omnipotente, qu’Il vivifie nos pauvres вmes et qu’Il supprime toute mйchancetй et orgueil dans nos vies, tout dйsespoir et dйcouragement dans nos cњurs.

Nous prions encore, qu’affermis par la grвce du Trиs Saint Esprit et ardant de l’amour de Dieu, nous soyons crucifiйs avec Lui dans l’amour des hommes et du frиre, l’humilitй et la priиre les uns pour les autres et pour tous; que nous soyons affermis dans la justice de Dieu et confirmйs dans Son gracieux Amour; que nous nous en approchions avec un amour filial... Et qu’ainsi, faisant sa Trиs Sainte volontй, en toute piйtй et puretй, nous passions le chemin temporaire de la vie, et soyons rendus dignes avec tous les saints du Royaume Cйleste, des noces de l’Agneau.

A Lui gloire, honneur et adoration de la part de tous les hфtes cйlestes et terrestres, avec Son Pиre sans commencement et Son Trиs Saint, Bon et Vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siиcles des siиcles. Amen!




FIN ET GLOIRE A DIEU!


*

Que Le Christ Notre Vrai Dieu, par les priиres de Sa Mиre Toute-Pure,
de nos Pиres Bienheureux et Thйophores
&
du Saint Staretz Silouane l’Athonite
bйnisse abondamment Vladika Nicodиme qui йcrivit cet acathiste
&
Vladika Ambroise qui le traduisit,
&
qu’Il leur accorde de nombreuses annйes!
Amen!

http://silouan.narod.ru/texts/acath_fr1.htm
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Paraclisis à Saint Nicolas

Messagepar Monique » Mar 08 Mars 2005 13:59

PARACLISIS en l’honneur de Saint Nicolas


Venez adorons et prosternons-nous devant Dieu, notre Roi.
Venez adorons et prosternons-nous devant le Christ, notre Roi et notre Dieu
Venez adorons et prosternons-nous devant le Christ lui-même, notre Roi et notre Dieu

Psaume 142
Seigneur exauce ma prière, prête l’oreille à ma supplication en ta vérité, exauce-moi en ta justice.
Et n’entre pas en jugement en jugement avec ton serviteur, car nul vivant ne sera trouvé juste devant toi.
Car l’ennemi a poursuivi mon âme, il a humilié ma vie jusqu’à terre.
Il m’a fait habiter dans les ténèbres comme les morts des jours anciens et en moi mon esprit a été saisi d’acédie, mon cœur a été troublé au-dedans de moi.
Je me suis souvenu des jours d’autrefois, j’ai médité sur toutes tes œuvres, sur l’ouvrage de tes mains je méditais.
J’ai étendu mes mains vers Toi, mon âme est devant Toi comme une terre déserte et sans eau.
Hâte-toi, Seigneur de m’exaucer, mon esprit défaille.
Ne détourne pas de moi ta face que je ne sois semblable à ceux qui descendent dans la fosse.
Fais-moi entendre au matin ta miséricorde parce que j’ai mis en Toi mon espérance.
Fais moi connaître la voie où je dois marcher car vers Toi j’ai élevé mon âme.
Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur : auprès de Toi j’ai cherché refuge ; apprends-moi à faire ta volonté car tu es mon Dieu.
Ton Esprit bon me conduira dans une terre de rectitude ; à cause de ton nom, Seigneur, tu me feras vivre.
En ta justice, tu tireras mon âme de la tribulation, et ta miséricorde tu détruiras mes ennemis.
Tu feras périr tous ceux qui oppriment mon âme, car je suis ton serviteur.


Le Seigneur est Dieu :

Le Seigneur est Dieu et il nous est apparu ; béni soit celui qui vient au Nom du Seigneur.
Verset 1 : Confessez le Seigneur et invoquez son saint Nom.
Verset 2 : Toutes les nations m’ont entouré mais au Nom du Seigneur je les ai repoussées.
Verset 3 : C’est là l’œuvre du Seigneur, elle est admirable à nos yeux.


TROPAIRES

Fidèles, accablés par la multitude de nos péchés, prosternons-nous devant la sainte icône de l’auguste hiérarque en lui criant : « Saint Nicolas, pontife du Seigneur, hâtes-toi d’intercéder pour nous auprès de l’Ami des hommes, afin qu’il nous délivre de tout danger, tristesse, corruption ou maladie. »

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Fidèles, accablés par la multitude de nos péchés ………….

Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen

Nous ne cesserons jamais de proclamer tes grandes œuvres, malgré notre indignité Mère de Dieu. Car si tu n’étais pas là pour intercéder, qui nous délivrerait de tant de péril ? Qui nous aurait gardés libre jusqu’à présent? Nous ne nous éloignerons pas de toi Souveraine, car tu sauves toujours tes serviteurs de tous dangers.


Psaume 50

Aie pitié de moi, ô Dieu dans ta bonté, selon ta grande miséricorde efface mes transgressions.
Lave-moi complètement de mon iniquité et purifie-moi de mon péché.
Car je reconnais mon iniquité et mon péché est constamment devant moi.
Contre toi seul, j’ai péché et j’ai fais ce qui est mal à tes yeux.
Aussi tu seras trouvé juste en tes paroles, sans reproche dans ton jugement.
Vois, dans l’iniquité j’ai été conçu et ma mère m’a conçu pécheur.
Mais tu aimes la vérité, tu m’as révélé les mystères et les secrets de la Sagesse.
Tu m’aspergeras avec l’hysope et je serais purifié, tu me laveras et je serai plus blanc que la neige.
Tu m’annonceras l’allégresse et la joie et les os que tu as brisés se réjouiront.
Détourne ton regard de mes péchés, efface toutes mes iniquités.
O Dieu, crée en moi un cœur pur, renouvelle ton Esprit Saint dans mes entrailles.
Rends-moi la joie de ton salut, affermis-moi par ton Esprit souverain.
J’enseignerais tes voies aux sans lois et les impies reviendront à toi.
O Dieu, Dieu de mon salut, délivre-moi du sang versé et ma langue glorifiera ta miséricorde.
Seigneur ouvre mes lèvres et ma bouche annoncera ta louange.
Si tu avais voulu des sacrifices je t’en aurais offert, mais tu ne prends point plaisir aux holocaustes.
Le sacrifice qui est agréable à Dieu c’est un esprit brisé.
O Dieu tu ne dédaignes pas le cœur contrit et humilié.
Accorde tes bienfaits à Sion, dans ta bienveillance et que soient relevés les murs de Jérusalem.


CANON

ODE 1 (ton 4)
Hirmos
Saint Nicolas dissipe les nuées obscures de mon découragement par tes prières auprès de Notre Seigneur.
Bienheureux Père fait naître le bonheur, remplis d’allégresse et de joie ceux qui se présentent devant le Grand Roi.

Tropaires :
Très Saint Nicolas, intercède pour nous.

Je suis encerclé par la tempête de mes nombreuses passions, et le tumulte de mes pensées agite mon âme.
Conduits-moi au port des volontés du Christ et secoures-moi par tes prières afin que je te loue, Saint Nicolas.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Toi le compagnon des apôtres et des saints, toi qui es rempli de la splendeur divine, Bienheureux Nicolas, répands la lumière de tes bénédictions sur ceux qui vénèrent ton auguste icône.

Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen

O Immaculée, Toi qui as reçu dans ton sein le feu qui ne peut être contenu, je te prie avec foi de me délivrer par ton intercession toute puissante de la géhenne et de la damnation que j’ai méritées par la multitude de mes iniquités.


ODE 3
Hirmos
Bienheureux Nicolas accorde-nous la paix par tes prières afin que nous puissions te bénir et te louer dignement.

Tropaires :
Très Saint Nicolas, intercède pour nous.
Apaise, nous t’en prions instamment par les ferventes intercessions Saint Nicolas, les maladies qui s’abattent sur nous.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Délivre-moi par tes prières, Saint Nicolas, des passions, des tentations, des dangers qui m’assaillent et sauve-moi.

Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen

Je t’ai prise, ô toute pure, pour rempart inexpugnable et protection de ma vie. C’est pourquoi je ne redoute pas l’assaut des tribulations en cette vie de vanité.


Le prêtre dit ensuite :
Aie pitié de nous, ô Dieu, selon ta grande miséricorde, nous t’en prions, exauce-nous et aie pitié de nous.
Kyrie eleison (trois fois)

Nous prions encore pour les chrétiens pieux et orthodoxes.
Kyrie eleison (trois fois)

Nous prions encore pour notre (Archevêque ou Higoumène untel) et pour toute notre fraternité en Christ.
Kyrie eleison (trois fois)

Nous prions encore pour obtenir pitié, vie, paix, santé, salut, protection, pardon et rémission des péchés en faveur des serviteurs de Dieu, les habitants de (cette maison, ce village ou ce st monastère)

(Si l’on célèbre la paraclisis pour un malade, on remplace l’invocation qui précède par celle-ci) :

Nous prions encore pour obtenir pitié, vie, paix, santé, salut, protection, pardon et rémission des péchés en faveur du serviteur de Dieu untel (ou de la servante de Dieu unetelle) pour que le Seigneur notre Dieu le (la) garde de toute maladie de l’âme et du corps et qu’il lui accorde le retour à la santé et un plein rétablissement.
Kyrie eleison (trois fois)

Nous prions encore pour que le Seigneur notre Dieu exauce notre prière de pêcheur et qu’il ait pitié de nous.
Kyrie eleison (trois fois)

Car tu es un Dieu miséricordieux et ami des hommes et nous te rendons gloire, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen


ODE 4
Hirmos
Très vénéré Nicolas, délivre-moi par tes supplications auprès du Seigneur, des nombreuses maladies et de toutes les fautes dans lesquelles je suis tombé.

Tropaires :
Très Saint Nicolas, intercède pour nous.

Toi qui as obtenu la libération des trois jeunes gens condamnés à mort, délivre-moi Saint Nicolas de la condamnation en la vie éternelle.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Misérable que je suis, je me suis rendu digne de la condamnation à cause de toutes les négligences de ma vie, mais toi, Saint Nicolas, conduis-moi au havre de conversion par tes prières.

Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen

Mère de Dieu, toujours vierge, purifie-moi de mes souillures et obtiens-moi la résurrection, toi qui as porté dans ton sein Celui qui donne la vie aux morts.


ODE 5
Hirmos
Bienheureux Nicolas, tu es monté vers le Seigneur très haut par la droiture de ton esprit et tu as reçu de Lui la grâce d’accomplir des miracles. Aussi délivre tes serviteurs des maux et des maladies.

Très Saint Nicolas, intercède pour nous.

L’assemblée des prêtres se réjouit tandis qu’elle fait mémoire de toi, Saint Nicolas, et le chœur des fidèles, comblé de tes miracles, exulte d’allégresse. A juste titre, ils te louent et te proclament sublime protecteur.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Ayant brillé de la splendeur divine ton cœur s’est révélé un véritable Paradis possédant en son milieu le Seigneur, Arbre de vie, implore-le, ô Père, de révéler à tes serviteurs le Paradis de délices et de gloire.

Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen

En Toi, j’ai mis toute mon espérance ô Vierge, c’est pourquoi je t’implore. Ne détourne pas ton regard tandis que je sombre dans l’océan des tribulations, mais tends-moi la main, comme ton Fils à Pierre et sauve-moi.


ODE 6
Hirmos
Le tumulte des dangers me trouble sans parvenir à me submerger car tu es mon pilote sur et secourable, ô bienheureux. Grâce à toi, Saint Hiérarque Nicolas, e peux goûter la douceur du havre de paix et parvenir jusqu’à toi.

Très Saint Nicolas, intercède pour nous.

Sois propice à tes serviteurs ; accorde-nous secours et santé. Toi qui possède un cœur bon, et fraternel, Sage de la Sagesse de Dieu.
Délivre-nous, Saint Nicolas, par tes divines intercessions des maux et des afflictions.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Saint Nicolas, notre Père et notre défenseur, jadis tu t’es montré celui qui délivre les innocents de la mort.
Aujourd’hui délivre-nous par te Saintes intercessions de toutes nécessités et de toutes maladies afin que nous honorions avec amour ta mémoire.

Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen

Très bonne Mère de Dieu, relève-moi par ta fervente supplication du lourd sommeil de l’acédie. Ne laisse pas ton serviteur s’endormir dans la mort du péché car je t’ai prise comme protection et guide de ma vie.


Le prêtre dit ensuite :
Aie pitié de nous, ô Dieu, selon ta grande miséricorde, nous t’en prions, exauce-nous et aie pitié de nous.
Kyrie eleison (trois fois)

Nous prions encore pour les chrétiens pieux et orthodoxes.
Kyrie eleison (trois fois)

Nous prions encore pour notre (Archevêque ou Higoumène untel) et pour toute notre fraternité en Christ.
Kyrie eleison (trois fois)

Nous prions encore pour obtenir pitié, vie, paix, santé, salut, protection, pardon et rémission des péchés en faveur des serviteurs de Dieu, les habitants de (cette maison, ce village ou ce st monastère)

(Si l’on célèbre la paraclisis pour un malade, on remplace l’invocation qui précède par celle-ci) :

Nous prions encore pour obtenir pitié, vie, paix, santé, salut, protection, pardon et rémission des péchés en faveur du serviteur de Dieu untel (ou de la servante de Dieu unetelle) pour que le Seigneur notre Dieu le (la) garde de toute maladie de l’âme et du corps et qu’il lui accorde le retour à la santé et un plein rétablissement.
Kyrie eleison (trois fois)

Nous prions encore pour que le Seigneur notre Dieu exauce notre prière de pêcheur et qu’il ait pitié de nous.
Kyrie eleison (trois fois)

Car tu es un Dieu miséricordieux et ami des hommes et nous te rendons gloire, Père, Fils et Saint-Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen


CATHISME

Regarde avec bienveillance tes serviteurs, Bienheureux Saint Nicolas, et par tes prières chasse toute affliction de nos âmes.

Par les rayons de tes miracles, Saint Nicolas, tu illumines l’univers, tu dissipes les brouillards des afflictions et tu chasses les dangers qui nous assaillent, toi qui es notre ardent défenseur.


PROKIMENON
Tes prêtres se revêtiront de justice et tes saints exulteront de joie.
Verset : Car le Saigneur a choisi Sion, il l’a élue pour demeure.


EVANGILE

Le prêtre : Pour que nous soyons dignes d’entendre le Saint Evangile, prions le Seigneur notre Dieu.
Kyrie eleison (trois fois)
Le prêtre : Paix à tous.
Le chœur : et à ton esprit.
Le prêtre : Lecture du Saint Evangile selon Saint Jean
Le chœur : Gloire à Toi Saigneur, gloire à toi.

(Jean X, 1-9)
Le Seigneur dit aux juifs venus l’écouter : « en vérité, en vérité, je vous le dis : celui qui n’entre pas par la porte de la bergerie, mais qui pénètre par ailleurs, celui-là est un voleur et un brigand. Mais celui qui entre par la porte est le pasteur des brebis. Le portier lui ouvre et les brebis entendent sa voix. Il appelle chaque brebis par son nom et la fait sortir. Et lorsqu’il a fait sortir toutes les brebis, il marche devant elles, et les brebis le suivent parce qu’elles connaissent sa voix. Mais elles ne suivraient pas un étranger. Elles le fuiront plutôt parce qu’elles ne connaissent pas la voix des étrangers. » Jésus leur dit cette parabole mais ils ne comprirent pas de quoi Il parlait.
Jésus leur dit encore : « en vérité, en vérité, je vous le dis , Je suis la porte des brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands mais les brebis ne les ont pas écoutés. Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi il sera sauvé, il entrera et sortira et trouvera le pâturage.


STICHERES

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Par les prières de ton saint hiérarque, ô Miséricordieux, efface la multitude de mes fautes.

Verset : aie pitié de moi, ô Dieu, selon ta grande miséricorde et dans ton immense compassion, efface mon péché.
J’ai dépensé toute ma vie dans la négligence et j’en suis arrivé au terme, misérable et sans fruit, ne possédant que le fardeau insupportable de mes mauvaises actions.
Mais Toi, Ami des hommes, incline-toi vers moi avec compassion et efface mes iniquités.
Donne-moi la componction et la conversion salutaire, par les intercessions de Saint Nicolas. C’est lui mon médiateur avec celle qui t’a enfanté.

PRIERE DU PRETRE

Sauve, ô Dieu, to peuple et bénis ton héritage. Visite le monde qui est tien, dans ta miséricorde et ta compassion. Relève le front des chrétiens orthodoxes et envoie sur nous l’abondance de ta miséricorde. Par l’intercession de notre très pure Souveraine la Mère de Dieu, et toujours Vierge Marie, par la puissance de la précieuse et vivifiante Croix, par la protection des puissances célestes et incorporelles, du vénérable et glorieux Prophète et Précurseur Jean-Baptiste, des Saints et glorieux et illustre apôtres, de nos saints pères les grands docteurs œcuméniques et hiérarques Basile le Grand, Grégoire le Théologien et Jean Chrysostome, Athanase et Cyrille, archevêque d’Alexandrie, de notre saint père Nicolas, évêque de Myre en Lycie, le thaumaturge, des saints glorieux et victorieux martyrs, de nos pères bienheureux et théophores, des saints et justes aïeux de Dieu, Joachim et Anne, de saint Nicolas dont nous faisons mémoire aujourd’hui et de tous les saints, nous t’en supplions, Seigneur, seul très miséricordieux, exauce les pécheurs que nous sommes et aie pitié de nous.
Kyrie eleison (douze fois

Ecphonèse : Par la miséricorde, la compassion et l’amour pour les hommes de ton fils unique avec lequel tu es béni, ainsi que ton très bon et vivifiant Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.


ODE 7
Hirmos
Saint Nicolas, tu t’es montré le salut des navigateurs, le protecteur des veuves, le refuge des orphelins, et la richesse des pauvres. Par tes prières délivre-nous de tout danger.

Très Saint Nicolas, intercède pour nous.

Saint Nicolas, tu opères des prodiges extraordinaires au loin sur la mer, et dans tout l’univers, toujours proche des voyageurs et de ceux qui souffrent, tu les délivres des dangers et des maladies.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Tu es apparu sauveur de tous périls et médecins de toutes maladies, très bienheureux Nicolas. Par ton intercession guéris la corruption de mon âme et accorde-moi la santé.

Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen

Lève les mains, ô Vierge, vers Dieu et Roi de miséricorde et par ta puissante intercession, délivre tes serviteurs des terribles tribulations, maladies et périls.


ODE 8
Hirmos
Sauve tes serviteurs, enfoncés dans l’abîme des tentations, ô Nicolas notre Père et par tes supplications, accorde leur la rémission des péchés.

Très Saint Nicolas, intercède pour nous.

Toi qui demeures dans la joie des cieux, Toi qui jouis de la Gloire, ô bienheureux Nicolas, sauve par tes prières ceux qui te cherchent.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Tu dissipes les brouillards de toute tentation et tu illumines les âmes des affligés, ô Père éclairé par la lumière inaccessible.

Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen

Tu es toute puissante, Vierge qui as enfanté le Tout Puissant, le Sauveur du monde, très compatissant.
C’est pourquoi je recours à ta fervente protection.


ODE 9
Hirmos
Toute la création connaît l’océan de tes vertus et de tes miracles, ô bienheureux Nicolas. Aussi se réjouit-elle en t’appelant son protecteur.

Très Saint Nicolas, intercède pour nous.

Sauve de tout danger, très bienheureux Nicolas, tes serviteurs qui te célèbrent avec foi, comme l’imitateur admirable du Sauveur.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Saint Père Nicolas, bienheureux de Dieu, toi qui jouis des rayons célestes et divins, sauve-nous et donne-nous ta protection.

Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen

O Marie, Mère de Dieu, guéris mon âme blessée par le péché et rends-moi participant des biens éternels.


Puis on chante :
Il est vraiment digne de te bénir, Mère de Dieu, toujours bienheureuse et toute immaculée et Mère de notre Dieu.

Plus vénérable que les Chérubins et incomparablement plus glorieuse que les Séraphins, toi qui incorruptiblement a enfanté Dieu le Verbe, nous te magnifions.

Le prêtre encense le sanctuaire et le peuple ou la maison où se célèbre la Paraclisis. Le chœur chante les mégalynaires suivants :

Bienheureux Nicolas, notre gardien et notre protecteur, sois proche désormais et délivre de tout danger sur terre et sur mer ceux qui t’invoquent avec une foi ardente et te magnifient.

Réjouis-Toi, colonne de gloire des Pères, pure demeure de la Trinité, Saint Nicolas, protecteur des croyants, secours et refuge de ceux qui souffrent.

Tu es notre médecin dans les maladies et notre libérateur dans les dangers, le gardien des orphelins, et la richesse des pauvres, le salut sur la mer, et la joie dans l’affliction, ô Saint Nicolas.

Très bienheureux et sage Nicolas, tu es le protecteur des orphelins et des veuves, le nourricier des affamés, le pourvoyeur des pauvres, le libérateur des captifs, le salut des marins.


TROPAIRES

O Père et Pontife Nicolas, image de douceur et maître d’abstinence. Tu apparais vrai règle de foi à ton troupeau. Elevé en humilité, riche en pauvreté. Prie le Christ notre Dieu de sauver nos âmes.

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.

Saint Evêque de Myre, tu t’es montré véritable ministre du sacrifice divin, car accomplissant l’Evangile du Christ, tu donnes ta vie pour tes brebis et sauves les innocents de la mort. C’est pourquoi tu fus sanctifié grand pontife de la grâce de Dieu.
Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen



Le prêtre dit ensuite :
Aie pitié de nous, ô Dieu, selon ta grande miséricorde, nous t’en prions, exauce-nous et aie pitié de nous.
Kyrie eleison (trois fois)

Nous prions encore pour les chrétiens pieux et orthodoxes.
Kyrie eleison (trois fois)

Nous prions encore pour notre (Archevêque ou Higoumène untel) et pour toute notre fraternité en Christ.
Kyrie eleison (trois fois)

Nous te prions encore pour qu’à (cette ville ou à ce village ou à ce saint monastère) à toute ville et à toute contrée, soient épargnés la famine, la peste, le tremblement de terre, l’inondation, l’incendie, la guerre, l’invasion des ennemis, la guerre civile, la mort subite. Que notre Dieu dans sa bonté et son amour des hommes, se montre favorable, propice et indulgent. Qu’Il écarte de nous toute colère et maladie qui nous menacent, qu’Il nous sauve de son redoutable jugement et nous prenne en pitié.

Pendant cette invocation on dit quarante Kyrie eleison.

Nous prions encore pour que le Seigneur notre Dieu entende la prière des pêcheurs que nous sommes et qu’il ait pitié de nous.
Kyrie eleison

Exauce-nous, Dieu Sauveur, espoir des extrémités de la terre et de ceux qui sont au loin sur mer. Pardonne, Maître, pardonne nos péchés et aie pitié de nous, car tu es un Dieu miséricordieux et ami des hommes et nous te rendons gloire Père, Fils et Saint Esprit, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen

Puis le prêtre donne congé :
Gloire à Toi, Christ Dieu, notre espérance, Gloire à Toi.

Le lecteur :
Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit.
Maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen
Kyrie eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison, Père daigne bénir.

Le prêtre :
Que le Christ notre vrai Dieu, par les prières de sa Mère toute pure et toute immaculée, des Saints, glorieux et illustres apôtres, de Saint Nicolas dont nous faisons mémoire en ce jour et de tous les Saints, aie pitié de nous et nous sauve, lui qui est bon et ami des hommes.

On vénère ensuite l’icône de Saint Nicolas, tandis que le chœur chante :
Ayant reçu de Dieu la grâce, tu accordes la guérison à ceux qui recourent à ta protection, Saint Nicolas, car tu chasses les passions de maniaques incurables et tu prodigues à chacun ton secours.

C’est pourquoi nous aussi nous t’implorons Saint Nicolas, intercède auprès du Seigneur pour que nous soyons délivrés de tous périls nous qui te célébrons par nos hymnes.

Le prêtre :
Par les prières de nos Saints Pères, Saigneur Jésus Christ notre Dieu, aie pitié de nous.
Monique
 
Messages: 788
Inscription: Mer 31 Mars 2004 10:19

Messagepar Antoine » Mar 19 Déc 2006 15:27

Acathiste à Saint Nicolas 6/19 décembre

KONDAKION 1
Hardi thaumaturge, exceptionnel serviteur du Christ, qui répand sur le monde entier la très précieuse myrrhe de miséricorde et l'océan inépuisable des miracles, je te loue avec amour, saint hiérarque Nicolas. Toi donc qui as de l'audace devant le Seigneur, délivre-moi de tout malheur, que je te crie :
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !

IKOS 1
Sous l'aspect d'un ange, quoique terrestre par nature, tel t'a manifesté l'Auteur de toute la création car prévoyant la fertile beauté de ton âme, ô bienheureux Nicolas, il nous a tous enseignés à te clamer :
Réjouis-toi, toi qui fus purifié dès le sein maternel !
Réjouis toi, toi qui restas sanctifié jusqu'à la fin !
Réjouis-toi, toi qui stupéfias tes parents par ta naissance !
Réjouis-toi, toi qui manifestas sitôt après ta nativité la puissance de ton âme !
Réjouis-toi, jardin de la terre promise !
Réjouis-toi, fleur de divine plantation !
Réjouis-toi, sarment vertueux dans la vigne du Christ !
Réjouis-toi, arbre miraculeux au paradis de Jésus !
Réjouis-toi, lys de la floraison édénique !
Réjouis-toi, myrrhe parfumée du Christ !
Réjouis-toi, car par toi est bannie la lamentation !
Réjouis-toi, car par toi est offerte l'allégresse !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !



KONDAKION 2
Voyant l'effusion de ta myrrhe, ô divinement sage, nous sommes illuminés d'âme et de corps, réalisant quelle admirable et vivifiante source de myrrhe tu es, ô Nicolas. Car de miracles, comme d'ondes répandues par la grâce divine, tu abreuves ceux qui clament avec ferveur à Dieu : alléluia !

IKOS 2
Rendant intelligible l'incompréhensible connaissance de la Sainte Trinité, tu fus à Nicée avec les Saints
Pères un champion de la confession de foi orthodoxe : car tu confessas le Fis égal au Père, coéternel et co-régnant, tandis que tu confondais Arius l'insensé. C'est pourquoi les fidèles apprirent à te chanter :
Réjouis-toi, haute colonne de piété !
Réjouis-toi, cité de refuge des fidèles !
Réjouis-toi, ferme citadelle de l'orthodoxie !
Réjouis-toi, vénérable réceptacle et louange de la Trinité !
Réjouis-toi, toi qui as prêché le Fils égal en honneur auPère !
Réjouis-toi, toi qui du concile des Saints as chassé Arius le démoniaque !
Réjouis-toi, Père, glorieuse beauté des Pères !
Réjouis-toi, très sage bonté des divinement sages !
Réjouis-toi, toi qui proféras d'ardentes paroles !
Réjouis-toi, toi qui conduisis bien ton troupeau !
Réjouis-toi, car par toi la foi est affermie !
Réjouis-toi, car par toi l'hérésie est abattue !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !



KONDAKION 3
Par la force qui te fut donnée d'en Haut, tu as séché toute larme au visage de ceux qui
souffrirent terriblement, ô Père théophore Nicolas. Tu te révélas le nourricier des affamés, l'exceptionnel pilote de ceux qui se trouvent dans le gouffre marin, le guérisseur des infirmes, tu t'es manifesté comme le secours de tous ceux qui clament à Dieu : alléluia !

IKOS 3
En vérité, ô Père Nicolas, c'est un chant du ciel, et non pas de la terre, qui devrait t'être chanté. Car comment l'un d'entre les hommes pourrait-il proclamer la grandeur de ta sainteté ? Mais nous, conquis par ton amour, nous te clamons :
Réjouis-toi, modèle des agneaux et des pasteurs !
Réjouis-toi, sainte purification des mœurs !
Réjouis-toi, réceptacle de hautes vertus !
Réjouis-toi, demeure pure et honorable de sainteté !
Réjouis-toi, lampe toute lumineuse de prédilection !
Réjouis-toi, lumière immaculée aux rayons d'or !
Réjouis-toi, digne interlocuteur des anges !
Réjouis-toi, bon précepteur des hommes !
Réjouis-toi, règle de pieuse foi !
Réjouis-toi, modèle de la douceur spirituelle !
Réjouis-toi, car par toi nous sommes délivrés des passions corporelles !
Réjouis-toi, car par toi nous sommes comblés des délices spirituels !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas!



KONDAKION 4
La tempête du doute trouble mon esprit: comment dignement chanter tes miracles, ô bienheureux Nicolas ? Car nul ne saurait les dénombrer, même s'il avait, avec moult langues, la ferme intention de les énumérer. Mais nous avons l'audace de chanter à Dieu merveilleusement glorifié en toi : alléluia !

IKOS 4
Au loin tout comme aux environs, les gens entendirent parier, ô sage en Dieu Nicolas, de la grandeur de
tes miracles, de comment, dans les airs, sur les ailes légères de la grâce, tu as coutume d'assister ceux qui sont plongés dans les malheurs, et d'en délivrer promptement tous ceux qui te clament :
Réjouis-toi, délivrance de l'affliction !
Réjouis-toi, dispensation de la grâce !
Réjouis-toi, dispersion des maux inopinés !
Réjouis-toi, planteur des biens désirés !
Réjouis-toi, prompte consolation de ceux qui sont dans le malheur !
Réjouis-toi, terrible correction des offenseurs !
Réjouis-toi, abîme des miracles déversés par Dieu !
Réjouis-toi, tables de la loi du Christ gravées par Dieu !
Réjouis-toi, ferme relèvement de ceux qui sont tombés !
Réjouis-toi, support de ceux qui se tiennent droit !
Réjouis-toi, car par toi toute tromperie est dénoncée !
Réjouis-toi, car par toi toute vérité est réalisée !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !



KONDAKION 5
Tu es apparu comme un astre à la trajectoire divine, guidant ceux qui voguaient sur mer à grand péril, et qu'une mort imminente menaçait si tu ne les avais assistés, eux qui t'appelaient à l'aide, saint thaumaturge Nicolas ; car, t'opposant aux démons effrontés qui tournoyaient et cherchaient à faire sombrer le navire, tu les chassas et enseignas les fidèles à clamer à Dieu qui, par ton entremise, les sauvait : alléluia !

IKOS 5
Les jeunes filles destinées à une infâme union en raison de leur misère virent ta grande miséricorde à l'égard des pauvres, très bienheureux Nicolas, quand tu donnas secrètement de nuit à leur vieux parent trois bourses d'or, le sauvant ainsi avec ses filles de la chute dans le péché. C'est pourquoi de tous tu entends ceci :
Réjouis-toi, trésor de grandiose miséricorde !
Réjouis-toi, amitié prévoyante pour le peuple !
Réjouis-toi, nourriture et rafraîchissement de ceux qui recourent à toi !
Réjouis-toi, pain inépuisable des affamés !
Réjouis-toi, richesse donnée par Dieu à ceux qui vivent pauvrement sur terre !
Réjouis-toi, rapide relèvement des miséreux !
Réjouis-toi, prompte écoute des pauvres !
Réjouis-toi, soin plaisant des affligés !
Réjouis-toi, immaculé maître de noce pour les trois vierges !
Réjouis-toi, zélé gardien de la pureté !
Réjouis-toi, espoir des désespérés !
Réjouis-toi, délectation du monde entier !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !



KONDAKION 6
Le monde entier te proclame, O très bienheureux Nicolas, prompt intercesseur dans les malheurs. Car bien souvent, prenant les devants, tu vins à la même heure porter secours et à ceux qui voyageaient par terre et à ceux qui naviguaient par mer, et tous ensemble les préserva des maux, eux qui clamaient à Dieu : alléluia !

IKOS 6
Tu as resplendi comme une lumière vivante, apportant la délivrance aux généraux qui allaient être injustement exécutés et qui t'invoquaient, O bon pasteur Nicolas, lors qu'aussitOt tu apparus en songe à l'empereur, le terrifia et lui ordonna de les relâcher indemnes. C'est pourquoi avec eux nous aussi te clamons dans notre gratitude :
Réjouis-toi, toi qui aides ceux qui t'invoquent avec ferveur !
Réjouis-toi, toi qui délivres d'une exécution injuste !
Réjouis-toi, toi qui protèges de la fourbe calomnie !
Réjouis-toi, toi qui déjoues les desseins injustes !
Réjouis-toi, toi qui déchires les mensonges comme une toile d'araignée !
Réjouis-toi, toi qui exaltes glorieusement la vérité !
Réjouis-toi, toi qui défais les liens des innocents !
Réjouis- toi, retour à la vie des défunts !
Réjouis-toi, révélateur de justice !
Réjouis-toi, dénonciateur de l'injustice !
Réjouis-toi, car par toi les innocents sont délivrés du glaive !
Réjouis-toi, car par toi ils jouissent de la lumière !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !




KONDAKION 7
Voulant dissiper la puanteur blasphématrice de l'hérésie, tu apparus en vérité comme la myrrhe parfumée et mystique, O Nicolas. Ayant sous ta houlette le peuple de Myre, tu as empli le monde entier de ta myrrhe pleine de grâce. Ainsi, débarrasse-nous de la puanteur du péché haï de Dieu afin que nous puissions décemment clamer à Dieu : alléluia !

IKOS 7
Nous réalisons que tu es un nouveau Noé, guide de l'arche salvatrice, Père Saint Nicolas, dispersant la tempête des calamités par tes directives et apportant le calme divin à ceux qui clament :
Réjouis-toi, havre tranquille de ceux que ballote la tempête !
Réjouis-toi, sûre protection de ceux qui coulent !
Réjouis-toi, bon pilote de ceux qui naviguent parmi les gouffres !
Réjouis-toi, toi qui maîtrise le déchaînement des flots !
Réjouis-toi, guide de ceux qui sont pris dans les tourbillons !
Réjouis-toi, chaleur de ceux qui sont dans les frimas !
Réjouis-toi, éclair qui disperse la ténèbre des afflictions !
Réjouis-toi, lampe qui éclaire les confins de la terre !
Réjouis-toi, toi qui délivres les hommes de l'abîme des péchés !
Réjouis-toi, toi qui jettes Satan dans l'abîme infernal !
Réjouis-toi, car par toi nous invoquons hardiment l'abîme de la miséricorde divine !
Réjouis-toi, car par toi, délivrés du déluge de la colère, nous retrouvons la paix avec Dieu !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !



KONDAKION 8
Ta sainte Eglise se révèle un étrange miracle pour ceux qui affluent vers toi, bienheureux Nicolas, car en y offrant même une menue prière, nous recevons la guérison de lourdes infirmités, pour peu qu'après Dieu nous placions notre espérance en toi, clamant avec ferveur : alléluia !

IKOS 8
Tu es en vérité le total secours de tous, O Nicolas théophore, et tu as rassemblé tous ceux qui ont recours en toi, en tant que libérateur, nourricier et prompt médecin pour tous les habitants de la terre, les incitant tous à te chanter cette louange :
Réjouis-toi, source de toutes sortes de guérisons !
Réjouis-toi, secours pour ceux qui souffrent terriblement !
Réjouis-toi, aurore luisant pour ceux qui errent dans la nuit du péché !
Réjouis-toi, toi qui donnes la prospérité à ceux qui le demandent !
Réjouis-toi, toi qui bien des fois devances les suppliques !
Réjouis-toi, toi qui restaures la force des vieillards aux cheveux gris !
Réjouis-toi, dénonciateur de beaucoup de ceux qui courent loin du vrai chemin !
Réjouis-toi, fidèle célébrant des divins mystères !
Réjouis-toi, car par toi nous terrassons la jalousie !
Réjouis-toi, car par toi nous parvenons à vivre dans de bonnes mœurs !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !




KONDAKlON 9
Soulage toute maladie, O notre grand intercesseur Nicolas, dispensant ta guérison pleine de grâce, délectant les âmes, réjouissant les cœurs de tous ceux qui recourent avec ferveur à ton aide et clament à Dieu : alléluia !

IKOS 9
Les pédants porte-paroles des impies, nous les voyons confondus par toi, O divinement sage Père Nicolas, car tu as réfuté Arius le blasphémateur qui divisait la Divinité, et Sabellius qui brouillait la sainte Trinité, mais nous, tu nous a affermis dans l'orthodoxie. C'est pourquoi nous te clamons :
Réjouis-toi, bouclier qui défend la piété !
Réjouis-toi, glaive qui pourfend l'impiété !
Réjouis-toi, précepteur des commandements divins !
Réjouis-toi, destructeur des doctrines athées !
Réjouis-toi, échelle dressée par Dieu par laquelle nous montons aux deux !
Réjouis-toi, protection donnée par Dieu, par laquelle beaucoup sont abrités !
Réjouis-toi, toi qui par tes paroles rends sages les insensés !
Réjouis-toi, toi qui par tes mœurs ranimes les paresseux !
Réjouis-toi, luminosité inextinguible des commandements divins !
Réjouis-toi, rayon très lumineux des préceptes du Seigneur !
Réjouis-toi, car par ton enseignement les têtes de l'hérésie furent écrasées !
Réjouis-toi, car par toi les fidèles reçoivent la gloire !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !



KONDAKION 10
Voulant sauver ton âme, tu as soumis la chair à ton esprit, en vérité, O notre Père Nicolas : par le silence tout d'abord et la lutte avec les pensées, tu as ajouté à l'action la divine méditation, et par la divine méditation tu as acquis la parfaite intelligence avec laquelle tu converses hardiment avec Dieu et les anges, toujours clamant : alléluia !

IKOS 10
Tu es un rempart pour ceux qui louent, O bienheureux, tes miracles et tous ceux qui recourent à ta protection. Ainsi, nous qui sommes pauvres en vertu, délivre-nous de la misère, de l'adversité, des infirmités et des besoins divers, nous qui te clamons avec amour :
Réjouis-toi, toi qui secours de l'éternelle misère !
Réjouis-toi, toi qui donnes l'impérissable richesse !
Réjouis-toi, incorruptible nourriture pour les affamés de justice !
Réjouis-toi, inépuisable boisson pour les assoiffés de vie !
Réjouis-toi, toi qui protèges de la rébellion et de la guerre !
Réjouis-toi, toi qui délivres des liens et de la captivité !
Réjouis-toi, très glorieux intercesseur dans les malheurs !
Réjouis-toi, très grand défenseur dans les tentations !
Réjouis-toi, toi qui en as arraché beaucoup à la perdition !
Réjouis-toi, toi qui as conservé indemnes un nombre incalculable de gens !
Réjouis-toi, car par toi les pécheurs échappent à une mort terrible !
Réjouis-toi, car par toi les pénitents obtiennent la vie éternelle !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !




KONDAKION 11
Tu as offert plus que tout autre un chant à la très Sainte Trinité, très bienheureux, par la pensée, la parole et l'action, car avec beaucoup d'expérience tu as énoncé les principes de la vraie foi, nous instruisant avec foi, espérance et amour à chanter au seul Dieu en la Trinité : alléluia !

IKOS 11
Nous te voyons comme un inextinguible rayon luisant dans les ténèbres de l'existence, Père Nicolas choisi de Dieu. Car tu conversas avec les lumières angéliques immatérielles, concernant la lumière incréée de la Trinité, et tu éclairas les âmes des fidèles qui te clament :
Réjouis-toi, rayonnement de la lumière au triple Soleil !
Réjouis-toi, astre levant du Soleil sans couchant !
Réjouis-toi, lampe allumée à la flamme divine !
Réjouis-toi, car tu as éteint la flamme démoniaque de l'impiété !
Réjouis-toi, lumineuse prédication de la vraie foi !
Réjouis-toi, éclat plaisant de la lumière évangélique !
Réjouis-toi, éclair qui consume les hérésies !
Réjouis-toi, tonnerre qui terrifie les tentateurs !
Réjouis-toi, enseignement de la vraie connaissance !
Réjouis-toi, rosée versée du ciel sur ceux qui sont dans la fièvre du labeur !
Réjouis-toi, révélateur de l'esprit secret !
Réjouis-toi, car par toi l'adoration de la création a été terrassée !
Réjouis-toi, car par toi nous avons appris à adorer le Créateur en la Trinité !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !



KONDAKION 12
Connaissant la grâce qui t'a été donnée par Dieu et nous réjouissant, nous célébrons ta mémoire par obligation, très glorieux Père Nicolas, et nous affluons de toute notre âme vers ta merveilleuse intercession. Incapables de dénombrer tes très glorieux actes qui sont comme le sable de la mer et la profusion des étoiles, et pris d'étonnement, nous clamons à Dieu : alléluia !

IKOS 12
Chantant tes miracles, nous te louons, O très louable Nicolas ; car en toi Dieu a été merveilleusement glorifié dans la Trinité, mais même si nous t'offrons une multitude de psaumes et d'hymnes composés avec toute notre âme, O Saint thaumaturge, nous ne ferions rien d'équivalent au don de tes miracles, et émerveillés par eux, nous te clamons :
Réjouis-toi, servant du Roi des régnants et du Seigneur des souverains !
Réjouis-toi, compagnon de Ses célestes servants!
Réjouis-toi, secours des rois fidèles !
Réjouis-toi, exaltation de la génération chrétienne !
Réjouis-toi, homonyme de la victoire !
Réjouis-toi, porte-couronne remarquable !
Réjouis-toi, miroir de toute vertu !
Réjouis-toi, ferme contrefort pour tous ceux qui recourent à toi !
Réjouis-toi, après Dieu et la Mère de Dieu, toute notre espérance !
Réjouis-toi, santé de nos corps et salut de nos âmes !
Réjouis-toi, car par Toi nous sommes libérés de la mort éternelle !
Réjouis-toi, car par toi nous recevons la vie sans fin !
Réjouis-toi, grand thaumaturge Nicolas !




KONDAKION 13
O très saint et merveilleux Père Nicolas, consolation de tous les affligés, reçois notre supplication présente et délivre nous de la géhenne, prie le Seigneur par ton intercession agréable à Dieu afin qu'avec toi nous chantions : alléluia ! (trois fois)



A nouveau IKOS 1 puis KONDAKION 1



PRIERE A SAINT NICOLAS

O hiérarque digne de toute louange et de tout honneur, grand Thaumaturge et Saint du Christ, Père Nicolas, homme de Dieu et fidèle serviteur, homme de désir, vase élu, ferme pilier de l'Eglise, flambeau très brillant, étoile qui illumine et éclaire l'univers entier. Tu es un juste florissant comme le palmier planté dans les parvis de ton Seigneur. Vivant à Myre, tu as répandu le parfum de myrrhe et tu déversas la myrrhe jaillissante de la Grâce Divine. Par ta présence, très saint Père, la mer fut bénie quand tes reliques très miraculeuses furent transférées à la ville de Bari, de l'orient à l'occident, pour louer le nom du Seigneur. O très gracieux et merveilleux thaumaturge, prompt secours, fervent intercesseur, bon berger qui sauve ton troupeau spirituel de toutes sortes de maux, nous te glorifions et te magnifions comme
l'espoir de tous les chrétiens, la source de miracles, le protecteur des fidèles, le très sage docteur, le nourricier des affamés, la joie des affligés, le vêtement de ceux qui sont nus, le guérisseur des malades, le pilote de ceux qui voguent en mer, le libérateur des prisonniers, le nourricier et défenseur des veuves et orphelins, le gardien de la chasteté, le doux tuteur des enfants, le support des vieillards, le guide des jeûneurs, le repos de ceux qui peinent, la richesse abondante des pauvres et nécessiteux. Ecoute-nous qui te prions et avons recours à ta protection, intercède en notre faveur auprès du Très-Haut et obtiens par tes puissantes prières tout ce qui est utile pour le salut de nos âmes et de nos corps. Protège cette sainte communauté ( ou église , ou paroisse ), toute ville, tout village et tout pays chrétien et le peuple ici présent de tout mal par ton secours. Car nous savons, nous savons que la prière d'un juste est une grande et puissante force pour le bien. Et après la Toute bénie Vierge Marie, nous t'avons comme juste intercesseur auprès de Dieu très miséricordieux, et nous avons humblement recours à ta fervente intercession et protection, très gracieux Père. Sous ta houlette, comme un berger attentif et bon, garde-nous de tous les ennemis, des fléaux, des tremblements de terre, de la grêle, de la famine, de l'inondation, du glaive, de l'invasion étrangère, de la guerre civile et de toutes nos adversités et afflictions. Tends-nous une main secourable et ouvre-nous les portes de la miséricorde divine ; car nous sommes indignes de contempler les hauteurs célestes à cause de la multitude de nos iniquités ; nous sommes garrottés par les liens du péché et n'avons pas accompli la volonté de notre Créateur, ni gardé Ses commandements. C'est pourquoi dans la pénitence et l'humilité nous fléchissons les genoux de notre cœur devant notre Auteur et sollicitons ton intercession paternelle auprès de Lui. Secours-nous, Saint de Dieu, afin que nous ne périssions pas dans nos péchés ; délivre-nous de tout mal et de toute puissance hostile, dirige notre esprit et affermis notre cœur dans la vraie foi qu'avec ta médiation et ton intercession, ni les plaies, ni les menaces, ni les fléaux, ni la colère de notre Créateur ne diminueront ; mais accorde nous de pouvoir mener une vie paisible ici-bas et de contempler les biens dans la terre des vivants, glorifiant le Père, le Fils et le Saint Esprit, un seul Dieu glorifié dans la Trinité, maintenant et toujours et aux les siècles des siècles. Amen.
Antoine
 
Messages: 1782
Inscription: Mer 18 Juin 2003 22:05

Messagepar nina » Sam 08 Déc 2007 17:50

bonjour, je cherche partition ou mélodie sur cassette de l'acathiste à la Vierge d'Iviron , pour le chanter dans notre paroisse. C'est l'acathiste à Notre-Dame des portes ou des Géorgiens.
J'ai trouvé sur le net le texte mais je ne sais pas comment on le chante,

merci beaucoup pour votre aide.
nina
 
Messages: 5
Inscription: Mar 04 Déc 2007 18:25


Revenir vers Textes liturgiques

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 1 invité