28 mars saint Gontran (I)

Pas de discussions dans ce forum destiné exclusivement à une mise à disposition de textes issus du cycle liturgique orthodoxe. Pour toute réflexion sur ces textes, merci de vous reporter au forum général.

Modérateur: Auteurs

28 mars saint Gontran (I)

Messagepar Claude le Liseur » Mar 28 Mars 2006 20:42

Office composé en 2002 par l'archimandrite Denis Guillaume


Image




Stichères, t. 6

Comme le dit si justement * la Sagesse de ton prophète Salomon, * Seigneur, c'est par toi que règnent les rois * et que les princes ordonnent ce qui est droit: * c'est par la justice, en effet, * que leur trône est affermi, * et à ceux qui t'aiment vraiment * tu procures en abondance toutes sortes de biens.

Un petit-fils de Clovis, roi des Francs, * le second fils de Clotaire, avait reçu * en apanage les royaumes de Bourgogne et d'Orléans, * une partie de la Provence et le Berry; * si de ses ancêtres mérovingiens * il avait hérité les vices et la cruauté, * de son aïeule Clotilde il recueillit * les vertus chrétiennes et la pureté de la foi.

Rendons grâces au royal fondateur * des florissantes abbayes * Saint-Symphorien d'Autun et Saint-Bénigne de Dijon, * dans lesquelles Gontran établit * sur le modèle des Acémètes de saint Marcel * la psalmodie continue, la perpétuelle doxologie; * et la Maurienne lui doit la fondation de son évêché, * d'où cet illuminateur des Alpes diffusa notre foi.
Claude le Liseur
 
Messages: 3834
Inscription: Mer 18 Juin 2003 15:13

saint Gontran (II)

Messagepar Claude le Liseur » Lun 03 Avr 2006 20:41

Gloire au Père...

Si Gontran fut un pécheur à l'instar du roi David, * à son exemple il manifesta son repentir; * et les crimes de sa jeunesse furent effacés * par ses jeûnes, ses veilles, ses oeuvres de charité; *il fut le père de son peuple, le défenseur de la piété, il dota de grands biens les églises, les abbayes, et mérita auprès des humbles le titre de bon roi.

Maintenant... Théotokion

Notre Dame, l'ensemble du genre humain * t'apporte sa louange en présent, * te prinant comme Reine et Mère de Dieu: * les prophètes t'ont sagement annoncée, * les apôtres et les martyrs t'ont confessée, * rois et princes se sont prosternés devant toi; * les hiérarques font de toi l'objet de leur prédication, *moines et laïcs te révèrent pieusement, * riches et pauvres, tout âge, des vieillards aux enfants, * se réfugient avec foi * sous ta puissante protection: * notre Dame, par ton intercession, * de tout mal garde nos âmes et sauve-nous.

Tropaire, t. 6

Le roi de Bourgogne Gontran * a mérité le titre de bon roi: * par sa bienveillance envers tous, * il a racheté les erreurs de sa jeunesse dissolue; * par son repentir et ses oeuvres de charité * il a fait oublier ses crimes passés; * en réconciliant ses frères et en oubliant les offenses de ses ennemis, *il s'est conduit en véritable disciple du Christ; * il a soutenu par ses généreuses fondations * l'Eglise qui chante en lui désormais * l'illuminateur des Alpes, le champion de la piété * et le défenseur des orthodoxes enseignements.
Claude le Liseur
 
Messages: 3834
Inscription: Mer 18 Juin 2003 15:13

Messagepar Claude le Liseur » Jeu 06 Avr 2006 20:57

Canon des odes

Le canon du saint roi porte en acrostiche: Pour ce qu'il fit de bien je loue Gontran. Denis.

Ode 1, t. 6

Pour toi qui jadis à travers la mer Rouge fis passer * Moïse et ton peuple fidèle, ô Christ notre Dieu, c'est une hymne de victoire que nous chantons: Merveille que tes oeuvres, Seigneur, puisque les flots de la mer ont recouvert tes ennemis.

On entend dire souvent * par les chrétiens les plus observants * que l'Eglise a eu tort de glorifier * parmi les saints monarques un tel roi, * vu les crimes de sa jeunesse, nullement édifiants.

Gloire: Un seul péché, dit le Seigneur, * ne saurait être remis: * c'est le blasphème contre l'Esprit; * et celui qui refuse d'en reconnaître les oeuvres s'exclut * lui-même du pardon offert à tout homme par notre Dieu.

Théotokion: Resplendissante de l'éclat de ta pureté, Vierge toute-digne d'être chantée, * du Maître tu es devenue le divin séjour * et seule tu fus en vérité la Mère de Dieu, * l'ayant porté dans tes bras comme enfant nouveau-né.
Claude le Liseur
 
Messages: 3834
Inscription: Mer 18 Juin 2003 15:13

Messagepar Claude le Liseur » Ven 14 Avr 2006 23:26

Ode 2

C'est moi qui suis votre Dieu, * rendez-vous compte, * sachez-le: * sans quitter le sein paternel * j'ai revêtu la chair * en naissant de la Vierge Marie, selon mon pouvoir.

Est-ce que je n'ai pas le droit, * dit le Maître de la vigne aux premiers ouvriers, * de disposer de ma grâce comme il me plaît * ou faut-il que vous soyez jaloux * parce qu'envers ceux de la onzième heure j'ai manifesté ma bonté?

Gloire: Qu'elle est grande, Sauveur, ta bonté * tu la mets en réserve pour qui te craint, * car ce n'est pas des justes, des observants, * mais des pécheurs que tu es venu susciter * le repentir comme principe du salut.

Théotokion: Unique en deux natures est celui * qui est né de la Vierge immaculée * comme invisible Dieu * et qui pour nous volontairement * en tant qu'homme s'est fait semblable aux mortels.
Claude le Liseur
 
Messages: 3834
Inscription: Mer 18 Juin 2003 15:13

Messagepar Claude le Liseur » Sam 15 Avr 2006 16:24

Ode 3

Il a revêtu notre humaine pauvreté, * le Seigneur, Roi de tous et Dieu créateur, * et lui-même, étant notre Pâque, il s'est offert * à ceux qu'il voulait racheter par sa mort: * Prenez et mangez, ceci est mon corps, * vous y trouverez l'aliment de votre foi.

Le pharisien circoncis dès le huitième jour, * de la race d'Israël et de la tribu de Benjamin, * persécuteur de l'Eglise par zèle pour la Loi, * celui qui approuvait le meurtre d'Etienne lapidé, * ne fut-il pas appelé, sur le chemin de Damas, * à devenir un vase d'élection, un instrument de choix pour le Christ?

Gloire: Fuyant les erreurs de son passé * et adoptant l'attitude du pénitent * qui a beaucoup à se faire pardonner, * Gontran manifesta d'autant plus d'amour et de bonté, * de piété, de générosité * à l'égard des églises et des indigents.

Théotokion: Ineffables en vérité, *impossibles à cerner, *tels sont, ô Mère de Dieu * et toujours-vierge Marie, * pour ceux de la terre et du ciel * les mystères de ton enfantement divin.
Claude le Liseur
 
Messages: 3834
Inscription: Mer 18 Juin 2003 15:13

office à saint Gontran (VI)

Messagepar Claude le Liseur » Dim 16 Avr 2006 18:48

Ode 4

Ta connaissance s'est révélée merveilleuse pour moi * qui ai su le mystère de ta venue parmi nous * et ta condescendance a fait croître ton amour pour toi, * car tu n'as pas dédaigné notre pauvreté.

De Simon le Pharisien * évitons la malencontreuse question * sur la pécheresse oignant les pieds de Jésus * et dont les nombreuses fautes furent pardonnées pour avoir montré beaucoup d'amour.

Gloire: Excusant toute faute, le Christ * qui par le coryphée de ses disciples fut renié, * pour effacer en lui le triple reniemnt, * lui fit dire par trois fois: Tu sais bien que je t'aime, Seigneur.

Théotokion: Bienheureuse est-tu qui donnas corps * par oeuvre de l'Esprit à l'Ange du grand conseil, * qui envoie ses disciples comme rayons * sur le monde pour illuminer les croyants.
Claude le Liseur
 
Messages: 3834
Inscription: Mer 18 Juin 2003 15:13

office à saint Gontran (VII)

Messagepar Claude le Liseur » Jeu 27 Avr 2006 23:35

Ode 5

Il a mis ses ténèbres devant mes pas, * Seigneur, ton perfide ennemi, * mais empêche-moi de subir la même condamnation que lui * en m'éclairant, ô Verbe, de la lumière qui vient de toi.

Entre les rois mérovingiens, * Gontran, roi de Bourgogne, ne faisait pas exception, * son époque étant restée cruelle et proche de la barbarie, * mais après sa conversion il trancha sur les autres par sa sainteté.

Gloire: Nouveauté dans la descendance de Clovis: * ce petit-fils de Clotilde se fit aimer de ses sujets, * rétablit la paix entre ses frères, oublia les offenses de ses ennemis, * mérita l'admiration de tous et l'appellation de bon roi.

Théotokion: Jacob, par les yeux de l'esprit, * vit d'avance en mystère l'attente des nations: * le Dieu qui a pris chair de toi * et nous a délivrés par ta sainte médiation.
Claude le Liseur
 
Messages: 3834
Inscription: Mer 18 Juin 2003 15:13

Messagepar Claude le Liseur » Sam 06 Mai 2006 13:15

Ode 6

Enfermé dans les entrailles du monstre marin, * Jonas n'y fut point retenu, car il portait l'image de ta Passion; * préfigurant ton séjour dans le tombeau, il en sortit comme d'une chambre nuptiale, en disant aux soldats: * C'est en vain que la garde veille encor * celui qui nous accorde la grâce du salut.

La foi, tu l'as gardée intacte, sans te laisser * atteindre par l'hérésie des Ariens, * bienheureux Gontran, et sagement * tu te tins en dehors * des luttes qui ensanglantèrent les royaumes voisins, *car tu demandais conseil aux évêques en synode réunis par toi.

Gloire: Offrant la réconciliation à tes frères devenus ennemis et pardonnant les offenses reçues, * tu montras en vrai monarque ta magnanimité * ainsi que ton sens des chrétiennes vertus; * aussi, Gontrant, nous te disons bienheureux * comme artisan de paix, ayant imité la miséricorde du Seigneur.

Théotokion: Unique parmi toutes les filles d'Adam, * tu méritas de concevoir * celui que le ciel, malgré son immensité, * ne peut lui-même contenir; * en ton sein tu l'as porté, lui donnant corps, * aussi nous vénérons ta divine maternité.
Claude le Liseur
 
Messages: 3834
Inscription: Mer 18 Juin 2003 15:13

Messagepar Claude le Liseur » Lun 08 Mai 2006 19:14

Ode 7

Enflammés par l'Esprit divin, * les trois saints jeunes gens ont dédaigné l'ordre impie du tyran * et, jetés dans la fournaise, * couverts de rosée, unanimes ont chanté: * Dieu de nos Pères, béni sois-tu, * toi qui sièges au plus haut des cieux.

Généreux envers les indigents, * tu distribuas aux pauvres des largesses et des présents, * toi qui édifiais des églises et des abbayes, * les dotant richement de terres et de biens, * des malades tu prenais soin pareillement * lorsque survenait * quelque grave épidémie.

Gloire: Oeuvrant de façon matérielle contre la maladie * en faisant distribuer remèdes et potions, * tu n'oubliais pas l'aspect spirituel * du combat contre l'esprit du mal, * passant tes nuits en prière et tes jours à jeûner, * t'offrant toi-même à la justice de Dieu * en victime pour tes sujets.

Théotokion: Nous voulons redire pour toi, * Vierge sainte et bénie, * l'angélique salutation: * réjouis-toi en qui fit sa demeure l'Infini; * car, mettant fin à la malédiction, * tu introduisis la bénédiction * et toi seule nous ouvris la porte du Paradis.
Dernière édition par Claude le Liseur le Mar 09 Mai 2006 8:08, édité 1 fois.
Claude le Liseur
 
Messages: 3834
Inscription: Mer 18 Juin 2003 15:13

Messagepar Claude le Liseur » Mar 09 Mai 2006 8:08

Ode 8

Ton règne, Seigneur, demeure dans les siècles, * et pour les siècles c'est toi que nous chantons * sans cesse comme Sauveur tout-puissant * et que nous exaltons dans les siècles des siècles.

Recourant aux conseils des prélats, * saint monarque, tu entouras l'Eglise de respect * et, pour lui assurer l'indépendance et la liberté, * tu ordonnas qu'en ton royaume la dîme lui fût payée.

Gloire: Assemblés en synode par toi, * les évêques du royaume de Neustrie et du tien * ensemble pour le bien de l'Eglise ont légiféré * afin d'y ramener la discipline d'antan.

Théotokion: Nous qui par toi fûmes sauvés * de l'antique malédiction * et qui portons les fruits de la divine bénédiction, * ô Vierge, nous t'offrons notre chant d'action de grâces.
Claude le Liseur
 
Messages: 3834
Inscription: Mer 18 Juin 2003 15:13

Messagepar Claude le Liseur » Mer 10 Mai 2006 19:42

Ode 9

Divine Mère, la fleur de ta virginité, * tu l'as gardée de la flétrissure même après l'enfantement, * car celui que tu mis au monde était notre Dieu; * et, bien qu'il ait assumé visiblement notre chair, * le Christ en ses deux natures s'est révélé, * pour le salut de ceux qui te magnifient.

Exigeant des prélats et des clercs * la discipline que toi-même tu observais * et pratiquant les chrétiennes vertus * qu'à ton peuple tu enseignais, * Gontran, tu fus aimé, obéi et respecté * par l'ensemble de tes sujets.

N'ayant pas été fortuné * comme père et comme époux, * malgré trois mariages et quatre fils * tous morts en bas âge, * Gontran, tu considéras humblement * que c'était la juste punition de tes antiques errements.

Gloire: Incomparable fut cependant, * saint monarque, ta spirituelle postérité, * car si tu es mort sans laisser de fils, * c'est ton oeuvre elle-même qui t'a succédé * par tes fondations d'églises et d'abbayes, * et par la mémoire de sainteté qu'à ton peuple tu as laissée.

Théotokion: Souveraine amie du bien, * beauté des Anges, * gloire des rois, * intercède avec eux pour nous obtenir * miséricorde, rémission de nos péchés, * et de pouvoir achever en tout bien notre vie, * en accomplissant ce qui plaît au Seigneur.

Synaxaire

Le 28 Mars, mémoire du pieux et bon roi, saint Gontran de Bourgogne, qui répara les fautes de sa jeunesse par une exemplaire charité.

Auriez-vous préféré qu'il eût bien commencé
et qu'il eût mal fini? La voie qu'il a suivie
est celle du pécheur ayant, puis, embrassé
la sainte pénitence au milieu de sa vie.
Si bien il réussit qu'on loua sa bonté,
et ce saint, le vingt-huit, vers le ciel est monté.

Par ses prières, ô Christ notre Dieu, aie pitié de nous et sauve nous. Amen.
Claude le Liseur
 
Messages: 3834
Inscription: Mer 18 Juin 2003 15:13


Revenir vers Textes liturgiques

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron