Aux néo-martyrs du papisme....

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Et le divin esprit se fit entendre ...

Message par Odysseus » ven. 16 juin 2017 17:13

"Un grand dragon apparut dans le ciel" .... ( Apocalypse selon Saint Jean) ...
Image
Un sorcier surpris en pleine frénésie - Grotte des Trois frêres - Pyrénées orientales - France - Epoque Magdalénienne

C'était la Préhistoire, rien n'avait été encore été ni prouvé ni défini. L'homme-loup, l'homme-bison et l'homme-auroch s'activaient donc tous les jours sans scrupules d'aucune sorte et sans aucun frein de la part de qui que ce soit ..

Défendre les copains, saisir le fromage (qui n'avait pas encore été inventé et matérialisé), lancer des peaux de bananes (dont la matérialisation allait se faire des millénaires et des millénaires plus tard), exclure, jeter des interdits de toutes sortes, disperser familles et assemblées, laisser dans l'ignorance la plus absolue les réprouvés, exploiter les ignorants, participer à des projets souterrains ...C'était en ces âges farouches  et préhistoriques un travail très ordinaire. Après tout, la société des hommes n'a-t-elle jamais été autre chose qu'une exploitation ? Et puis, la civilisation ne demande-t-elle pas des efforts pour y parvenir ?…..

Tous les hommes-sorciers s'adonnaient-ils à ces activités (sans exception) ? A l'heure actuelle, personne n'en sait rien. Mais, puisque les scientifiques de la préhistoire n'ont pas trouvé trace d'autres parures (de sorciers), on peut légitimement penser que tous les sorciers s'accordaient ou consentaient à de tels agissements, jugés à cette époque et pour la classe des chefs et hommes-sorciers probablement tout à fait normaux ou légitimes.

Image
Grotte de Cosquer ...25.000 à 15.000 ans av. J.C. .

Puisqu'il s'agissait de menées souterraines, la plupart des hommes primitifs étaient (probablement) passablement ignorants des agissements de ces infâmes. Mais, devant le sang répandu, des hommes avertis venaient dans les grottes marquer leur dégoût en imprimant des mains sur les paroi, signifiant (avec une nuance de mépris absolue) : « Va-t-en ! Va-t-en ! Va-t-en, esprit souterrain ! »

Malgré la révolution aurignacienne, qui inventa le bâton percé, Il faudra encore ~ 10.000 ans pour que ce monde arrive à l'air libre. Ce sera la révolution néolithique et les mégalithes. Mais aujourd'hui, malgré les progrès de toutes sortes accomplis dans toutes sortes de domaines, on ne sait pas clairement si le monde souterrain n'est pas toujours habité.


a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Comme quoi, le divin esprit serait pour plus de justice ...

Message par Odysseus » mer. 28 juin 2017 23:05


Dans la grotte de Las Chimeneas en Espagne apparaît un curieux signe pariétal :

Image

Il s'agit d une sorte de rectangle, divisé en trois où figurent des traits. la figure paraît dessinée pour signifier qq chose.
Sur le panneau d'en face : des cerfs.

Image

Selon le site [url]http://www.spainisculture.com/fr/monume ... eneas.html[/url : "L’ancienneté de deux des figures (un cerf et un signe) a été respectivement datée à 13 940 et 15 070 ans." Nous serions donc probablement au début de l'invention de l'agriculture ( peut-être de l'élevage ?).

Donc, résumons-nous : en face d'un panneau où figurent des animaux (des cerfs), se trouve dessiné un rectangle.
Ce rectangle a trois parties :
dans la partie droite, est dessiné une sorte de tissu (signifiant - sûrement - le tissu social) ;
dans la partie gauche, comme perdus : deux traits bien incapables quant à eux de constituer un tissu ; des masses isolés sûrement.
dans la partie centrale de rectangle : un vide ...
Sur le panneau d'en face : des cerfs.

Un tissu social strictement encadré dans un rectangle ? Lui-même dessiné dans les entrailles de la terre i.e. dans une grotte ?
Tandis qu' un cerf ( symbolisant sûrement des dirigeants ) est dessiné sur une autre paroi quoique bien en face de ce rectangle ?
"Allez ! A bas la tyrannie !" Voilà ce que clame l'artiste !
"Ah ! Tyrans, le "vulgum pecus" vous répugne donc pour que vous ne vouliez vous mêler à lui ?" L'artiste de la Préhistoire hurle et son cri nous arrive encore et nous atteint 15.000 après !
Ah ! Liberté ! Ah ! Justice ! De tous temps, les hommes vous ont recherchées ! Ah ! Braves préhistoriques !
L artiste, sûrement animée d'une étincelle de divin esprit, n'a pas dessiné d'yeux au cerf. Ce cerf est aveugle. Il ne voit rien. Et en plus, l'artiste ironise manifestement sur la société qu'il côtoie, en la représentant sous forme d'un bète rectangle ....
Arrière tyrans de quartier ! Arrière Bétise ! Arrière Ignorance ! Manipulateurs infâmes : dehors ! A bas les tâches imbéciles !
Vive la liberté ! Vive la Patrie ! Vivent l'harmonie et la symphonie ! Vive la vie !
Dans ce système (préhistorique) de manipulation où le formatage était de mise pour tous :
d'un côté les travailleurs-contribuables vivaient en société (probablement prospère)
et de l'autre, séparés des précédents par un abîme : les isolés et exclus qui regardaient et... et ... et... et ...
.

Telle était, selon l'artiste, la société agricole naissante de ce coin de Cantabrique, voulue par les décideurs-sorciers du lieu et de l'époque..

Donc : rien de bien neuf sous le soleil, saut peut-être pour aujourd'hui l'internet et la télévision...
Soyons toutefois prudents, car nous risquerions de projetter notre vision du monde (qui est un monde moderne, civilisé et élaboré), sur ce monde de la préhistoire, rempli de sauvages et de sauvageries de toutes sortes (imaginez que ces pauvres sauvages de la préhistoire ne savaient même pas écrire et n'avaient pas plus la télé que l'ordinateur ou le téléphone !).

a+

Odysseus.

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Aux néo-martyrs du papisme....

Message par Odysseus » dim. 09 juil. 2017 14:18

L'artiste n'a pas dessiné d'yeux au cerf. C' est vrai.

Mais également, on n'y voit pas sa bouche. A-t-elle été effacé ou n'a-t-elle pas été dessinée ?

Il y a de quoi s'interroger.

Peut-être qu' à cette époque ces décideurs-surveillants n'avaient-ils pas besoin de bouche ou peut-être ne parlaient-ils jamais avec leur bouche ? Leurs contemporains sont figurés sous forme de traits (figurant un grossier tissu social) : comment dès lors échanger des idées et des concepts (avec sa bouche) avec les éléments d'un tissu informe, tissu d'ailleurs strictement inscrit dans un bète rectangle ? Et de plus situé sur une autre paroi ?
Curieux gens que ces préhistoriques et curieuse époque que la leur !
L' art de la conversation est malgré tout parvenu jusqu'à nous : c'est sans nul doute un miracle.

a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Aux néo-martyrs du papisme....

Message par Odysseus » dim. 09 juil. 2017 20:18

Regardons encore bien cette bète : les oreilles n'y sont pas figurées.

Ah ! Artistes ! De tous temps, vous avez su voir et représenter : les monstres ont chez vous l'apparence d'un animal, d'une bète : un cerf qui ne voit jamais rien, ne dit jamais rien et n'entend jamais rien.

Bravo, Artistes !

a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Aux néo-martyrs du papisme....

Message par Odysseus » lun. 10 juil. 2017 21:38

Et à peu de distance de là, un peu pus profond, l'artiste a représenté plusieurs] cervidés.
Peut-être est-ce la conférence des chefs de ce coin perdu ?

Mais l'artiste a su tout saisir. Encore bravo !

a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Aux néo-martyrs du papisme....

Message par Odysseus » sam. 15 juil. 2017 23:42

Décidemment, l'art de la préhistoire est tout de précision : cette bete ainsi représentée sur cette paroi : ce cerf tracé sans doute au charbon de bois, ce cerf, donc, n'a meme pas de nez :

En plus de ne jamais rien voir, jamais rien entendre, jamais rien dire, l'animal ne sentait jamais rien !

Un monstre surement épais. Etonnant artistes de la Préhistoire !

a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

40.000 av. J.C.: le divin Esprit peut officialiser des foyers

Message par Odysseus » jeu. 10 août 2017 23:12

C'est en -500.000 av. J.C. que les hommes s'avisèrent qu' ils pouvaient conserver le feu dans un foyer.
Mais ce n'est qu'au début de l'ère aurignacienne i.e. vers – 40.000 / 35.000 av. J.C., que les hommes s'attellèrent à une industrie osseuse.

Est-ce vers cette époque ou un peu plus tard que certains d'entre eux se mirent à coudre des rondelles en os percées et gravées sur leurs vêtements ? Les archéologues le pensent, quoique sans le dire clairement. Les gravures de ces rondelles percées représentent souvent des biches ou des bisons, voire d'autres animaux de ce genre…

Image
(rondelle percée du Mas d'Azil – sud de la France)

Dans les abris sous roches ou les grottes où de telles rondelles ont été retrouvées, des bâtons percés ont également été retrouvés.

Peut-on penser que, probablement, dans ces lieux avaient lieu des cérémonies (peut-être autour d'un foyer) rassemblant un aurignacien et une aurignacienne et un officiant aurignacien, lequel tenait un bâton percé et énonçait (entre autres) des formules comme « de deux, le Grand Esprit n'en a fait plus qu'un »…

Image
(bâton percé -Abri Blanchard – Fr)

Ce n'est qu'une hypothèse. En fait, seuls les archéologues pourraient dire à quoi servaient ces rondelles percées et ces bâtons percés. Si ce scénario était vrai, on pourrait elors s'interroger : pourquoi a-t-il fallu pareillement de temps pour officialiser le lien familial, qui reste tout de même le fondement d'une société d'êtres humains ?
Les désordres de l'ère moustérienne finissante étaient-ils donc si considérables ?
Les archéologues donneront-ils une réponse un jour ?

A+

Odysseus.
Dernière modification par Odysseus le sam. 26 août 2017 15:53, modifié 1 fois.

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Le divin esprit initie au courage, au sérieux et à la responsabilité ....

Message par Odysseus » dim. 20 août 2017 21:35

Donc, vers 40.000 ans av. J.C., les hommes vivaient sous une loi moustérienne. La loi moustérienne était-elle très différente de la loi de la Jungle : "Tuer avant d'être tué" ?

Peut-être était-elle du même ordre mais sur un mode subtil ? Rappelons que le (sinistre) biface était l'objet par excellence de l' époque moustérienne. Mais enfin : qui le sait ?

Ce que les archéologues nous apprennent c' est que vers - 40.000 ou vers - 35.000 ans av. J.C., apparut le fameux baton percé dont voici un exemplaire :

Image.

Cet instrument bizarre a-t-il été imposé par force aux hommes-oiseaux ? Ou les chefs décidèrent-ils d'un commun accord de l'usage du baton percé ?
On ne sait.
Mais il est probable que des préhistoriques furent las de voir tant de silences (et d'hypocrisie) d'un côté et tant d'ignorance, de crédulité et de naïveté de l'autre.
Une façon comme une autre de dire à ces gens si dissimulés et si peu loquaces "présentez-vous, tout de même et ... accouchez !"

a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Le divin esprit émergea officiellement à l'époque aurignacienne.

Message par Odysseus » lun. 21 août 2017 17:12

Ce simple bâton percé a fait émerger la civilisation.
Oui ! Avec de simples bâtons percés, émergea la civilisation.

L'homme-oiseau, inaccessible car retranché dans des grottes et caché derrière des vếtements impressionants et des mythes obscurs et protégé en plus par autant de tabous incompréhensibles,
devint :
-----> accessible,
-----> proche,
-----> compréhensible,
-----> semblable à tous,
------> solidaire,

-----> -----> et donc humain !

ce fut là le premier fondement de la société civilisée !

Dommage que l'usage du bon percé se soit perdu dans nos sociétés contemporaines..

a+

Odysseus.

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Un divin esprit qui cherchait (déjà) le bien des gens !

Message par Odysseus » ven. 25 août 2017 20:31

Observons également que ce bâton percé est gravé : y voit-on deux chevaux tête bèche ? Oui. A peu près ...

La scène est semblable à la scène des chevaux pommelés de Pech Merle.

Le premier cheval regarde avec méfiance et suspicion la main qui tient le bâton percé, craignant (apparemment) que l'affaire ne tourne en tyrannie et à l'avantage exclusif du clerc (et de ses copains). L' autre a la tête tourné vers la fenêtre, mais son expression n'apparaît plus : elle a été effacée.. Dommage. Pourtant la fenêtre est placée devant ce deuxième cheval ... comme qui dirait sur sa route ...
Curieusement ....

La gravure de ce bâton percé n'a assurément pas été faîte au hasard. On ne peut qu'admirer le créateur de ce bâton percé qui voulait entretenir et faire perdurer chez l'homme-oiseau un vrai et réel souci pour ses contemporains.
Ah ! Admirables préhistoriques ! Ne sont-ils pas des maîtres ?

a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Aux néo-martyrs du papisme....

Message par Odysseus » dim. 27 août 2017 18:54

Odysseus, vous avez des explications pour tout.
Mais il me semble que, pour le bâton pertcé en quesion, le premer cheval gravé sur le manche, que vous dîtes être méfiant et suspicieux, me semble surtout être faussement réprobateur, très goguenard et très rigolard.
Votre explication par le "divin esprit" n'est ici pas très juste. Si je puis dire.
On serait même, dans ce cas-ci, complètement à l'opposé. Dommage pour vous.

a+

Arachné.

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Aux néo-martyrs du papisme....

Message par Odysseus » lun. 28 août 2017 21:02

Rien n'ayant été prouvé, il pouvait arriver que durant la préhistoire certains chefs ne se génaient pas pour liquider discrètement toutes sortes de gens.

N' oublions pas que les méthodes de vendetta et autres lois sur la vengeance nous viennent directement de la préhistoire.
De nos jours, dans nos contrées occidentales civilisées, de pareilles méthodes ne sont (heureusement) plus de mise, grâce notamment :
d'une part à la religion des occidentaux qui réprouve le mal,
et d'autre part à l'efficace surveillance des évêques.

a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

A Arachné, la grande tisseuse ####....

Message par Odysseus » mar. 29 août 2017 23:59

Odysseus, vous semblez imbu de votre divin esprit,
apprenez que l'art de tisser est apparu au paléolithique supérieur, (d'après le site du musée de Saint Germain en Laye),
comme le montre ces aiguilles en os :

Image
Aiguilles en os du paléolithique supérieur - Musée de Saint Germain en Laye - France.

L'homme préhistorique du paléolithique supérieur passait apparemment son temps en luttes intestines pour arracher son bifteck aux diverses sociétés secrètes qui existaient déjà en ces âges farouches.
Les grottes du paléolithique supérieur (comme la grotte Chauvet) l'indiquent en filigrane. Les méthodes de domination de datent pas d'hier. Elles sont vieilles comme le monde.
Je suis sûr qu' Arachné, la grande tisseuse #####, a dû beaucoup travailler durant la Préhistoire. Voyez les dessins de Las Chimeneas.

a#

#Arachné.#

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Aux foules néo-martyres du papisme....

Message par Odysseus » mer. 30 août 2017 12:05

Arachné la tisseuse propageait-elle le culte de l'ours ?
C'est une pratique de toujours que d'informer les copains et de laisser dans l'ignorance les braves gens.
Arachné la tisseuse pour les uns est aussi Arachné la discrète carnivore pour les autres :
Sous ce dernier mode, elle développe d'ordinaire chez les braves gens un culte de l'Ours :
être strictement honnête avec tout ele monde : l'Etat, les voisins, etc ... savoir se débrouiller seul, ne compter que sur soi, ignorer ce qui n'imcombe pas à soi-même etc ...

Mais est-ce une pratique de toujours pour les hommes-oiseaux que de ne jamais se présenter devant les braves gens ?
------------------------------------->De tout leur taire ?
------------------------------------->De ne jamais rien leur dire ?
------------------------------------->De les diffamer dans les milieux célestes par des faits incomplets et faux ?
------------------------------------>------------------------------------->De façon qu'ils ne soient plus acceptés au sein de la société (préhistorique) et ainsi qu'ils ne puissent se défendre.
------------------------------------->De parfaire la crédibilité de ces diffamations par des brutalités exemplaires ?
------------------------------------->------------------------------------->De sorte que nul ne peut jamais lever le pêtit doigt pour eux ?

Aux âges farouches, c'était une pratique usuelle voire occasionnelle, fort lisible dans la grotte Chauvet,
mais aujourd'hui, ces pratiques ne sont-elles pas en train de revenir ?
Vivons-nous aux temps du paléolithique supérieurement moustérien ?

a+

Odysseus

Odysseus
Messages : 115
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Justice ! cria le divin esprit en naissant (officiellement) il y a 35.000 ans ! ....

Message par Odysseus » mer. 13 sept. 2017 21:54

Un jour, il y a très très longtemps, non loin de la vallée de la Vélèze, alors que le respect des gens et des personnes n'avait pas encore été découvert, pas plus que la courtoisie dans les rapports avec autrui, - c'était au temps des âges farouches ou âges terribles - (i.e. l'âge Moustérien), une dizaine de sorciers en chef des tribus de la la vallée de la Vélèze se réunirent et tinrent conseil. (voyez le demi-cercle du Grand Conseil sur la photo ci-dessous) :
D'après les spécialistes de la préhistoire, ces sorciers en chef étaient énervés et ils tinrent ce conseil dont la finalité fut (hélas !) fort peu élevée.

Image
Sur l'image, on voit bien que le demi-cercle du conseil des sorciers en chef pointe effectivement vers le bas (hélas !)

Que se sont-ils dit, ces sorciers en chef ? On ne le sait trop.

Mais, selon les spécialistes de la Préhistoire, les parois de cette grottte racontent que ce Grand Conseil subit largement l' inspiration du rhinocéros piaffant (qui voulait en découdre là un peu plus bas), de l'ours des cavernes (très puissante inspiration), et de quelques autres fauves carnivores (peut-être la hyène tachetée). Résultat ; ses visées ne pointaient donc pas vers le Haut.

De qui parlait donc ce conseil ?
Il est probable que ce conseil avait été convoqué à cause de cela :

Image
A l'entrée de la grotte Chauvet, figure un bison rapidement esquissé empli de taches rouges ......

Situation choquante.

De quoi s'agissait-il ?
-------------->D'une personne ?
-------------->D'un groupe de préhistoriens,
-------------->-------------->comme par exemple : la classe moyenne des préhistoriques de la Vélèze ?
________>D'une autre ethnie particulière ?
Les spécialistes ne se prononcent pas là-dessus...

Mais ce qui est sûr, c'est que le Grand Conseil avait délibéré là-dessus.
Pour les Aurignaciens cette situation posait problème, aussi donnèrent-ils le fond de leur pensée ainsi que l'appréciation générale comme celle des conclusions du Grand Conseil de façon sans équivoque :

Image.
L'opinion des Aurignaciens sur la tenue du Grand Conseil

par Odysseus.

Nota : tout cela s'est passé il y a 35.000 ans et comme bien du temps c'est écoulé et que les pays civilisés d'Occident ont inventé la voiture, la télé, l'ordinateur, le téléphone et l'aspirateur comme le vélo et la pile électrique ainsi que le papisme infiltré, il est bien évident que les situations décrites relèvent strictement de la Préhistoire et ne sauraient en aucun cas etc .. etc ...

a+

Odysseus

Répondre