Que va devenir l'Université ?

Échangez vos idées librement ici

Modérateur : Auteurs

Odysseus
Messages : 436
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Que va devenir l'Université ?

Message par Odysseus »

L'Université est le lieu où se transmet les savoirs.
Cette transmission des savoirs se déroule de façon complexe,
car l' être humain est un animal qui ne peut vivre et s'épanouir qu' en société.

Dans l'Antiquité, autour de Socrate s"était formée une petite société d'amis.
C'est cette petite société qui initia Platon à la logique et au raisonnement concret.
De la sorte, il put, à son tour, transmettre son savoir à d'autres...

Penser qu'une université peut fonctionner sans discussions, sans échanges humains, sans émulations, sans contacts humains est une vue de l'esprit.
Si la crise sanitaire dure c'est la fin de l'Université....

Image

Un morceau de la frise de la facade-est du Parthénon.

Cette frise montrant deux Athéniens en train de parler, discuter, de s'instruire
(sont-ils dans un cours de rhétorique, ou de sciences ?)
montre à quel point les Anciens Athéniens tenaient pour essentiel et important
la discussion, l'échange de points de vue, bref : le commerce humain !


a+

Odysseus
Odysseus
Messages : 436
Inscription : mer. 20 juil. 2011 23:27

Re: Que va devenir l'Université ?

Message par Odysseus »

Un auteur écrivant des livres est protégé par le code de la propriété intellectuelle, selon ce qui est fréquemment indiqué en fin d'ouvrage :
Le code de la propriété intellectuelle interdit les copies et reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite, par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon, sanctionnée par les articles L.335-2et suivants du code de la propriété intellectuelle.

Le développement d'internet permet encore, mais avec beaucoup de difficultés d'appliquer le code de la propriété intellectuelle. Ainsi, pour des thèses, les membres du Jury disposent de logiciels spéciaux pour détecter les copier/coller et les autres types de tricheries. Il n'est d'ailleurs pas rare que les journaux nous apprennent que tel homme public ou telle femme publique a une thèse qui n'est en fait qu'un document contenant un pourcentage élevé de plagiat.

Ce phénomène de plagiat étant si développé que Philippe Forest dans son opus "L'Université en première ligne" tract Gallimard n° 18 indique qu'il est inutile de faire paraître quelque article nouveau que ce soit sur internet. Il va être aussitôt copier, disséquer, analyser au point que l' auteur d'un article novateur est à peu près sûr de perdre le fruit de son labeur. Son labeur profitera à d'autres.

Bref : c'est là un problème redoutable. L'Université peut-elle encore instruire et former des hommes libres ?
La liberté est surveillée car les chefs, les dirigeants et n'importe quel chien coiffé peut savoir en un clic de souris ce qui se passe dans les maisons, les logis, les cases (électroniques) .... Pourra-t-on encore longtemps vivre du fruit de son télé-travail ?
Ne sommes-nous pas plutôt, sans le savoir vraiment, revenus à l'ère de la verroterie dans le commerce ?

Image

a+

Odysseus
Répondre